background preloader

Quelle est la bonne carte ?

Quelle est la bonne carte ?
Camarades cartographes, je vous propose dans ce nouveau billet une petite réflexion sur la multi-représentation cartographique, appliquée à la géographie des migrants morts et portés disparus en Méditerranée. Ce billet fait suite à la communication effectuée avec Timothée Giraud [voir] à la 29e conférence internationale de cartographie qui s’est tenue à Tokyo du 15 au 20 juillet dernier [voir]. Si l’aspect méthodologique vous intéresse, le papier [voir], les slides [voir] et les codes sources [voir] sont dores et déjà en ligne. Cartographier les morts La première carte des migrants morts et disparus aux frontières de l’Union européenne a été conçue et réalisée par le géographe Olivier Clochard (Migrinter) et publiée en 2002 dans les cahiers d’Outre-Mer. Ici, nous proposons de nouvelles représentations basées sur les données de l’OIM. Cette première carte est une carte très classique par symboles proportionnels. Quelle carte choisir ? Aucune carte n’est efficace à 100%. Related:  Des cartes pour comprendre le mondeMigrants Europe

La carte des inégalités dans le monde Si l’on combine richesse, espérance de vie et éducation, un fossé demeure entre l’Occident généreusement loti et les pays du Sud, en particulier d’Afrique. Une carte réalisée pour notre hors-série l’Atlas des inégalités, en vente chez votre marchand de journaux. Ce planisphère, conçu par notre cartographe Thierry Gauthé, montre les écarts entre les pays du monde en fonction de l’indice de développement humain (IDH). Celui-ci mesure le taux de développement humain d’un territoire. Pour ne pas ajouter des inégalités aux inégalités, nous avons choisi une projection de Brisemeister. Pour ce qui concerne l’IDH, les pays d’Europe, avec en tête l’Allemagne et la Suisse, occupent 7 des dix premières places.

Traversées, noyades, sauvetages... Huit chiffres pour comprendre la tragédie des migrants en Méditerranée Le décompte macabre s'alourdit chaque jour. Entre janvier et juin 2019, au moins 667 personnes sont mortes noyées en Méditerranée, selon le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (UNHCR) (en anglais). Depuis 2014, et l'accélération de la crise migratoire, réfugiés et migrants affluent chaque année par milliers sur les côtes européennes. Cette fermeture, résultat de la politique d'extrême droite du ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini, redessine les routes empruntées par les réfugiés et met encore davantage en danger les candidats à l'exil. En 2018, les associations ont dénoncé des entraves croissantes à leur action. Or, une présence moindre des ONG met en péril les aspirants à une nouvelle vie en Europe. Selon les chiffres de l'UNHCR, environ 1,9 million de personnes (soit l'équivalent de la ville de Vienne, la capitale autrichienne) ont rejoint l'Europe par la mer depuis 2014. En juillet, de nouveaux naufrages ont porté ce chiffre au-delà des 18 500 victimes.

A Paris, les fractures sociale et politique se creusent Jean-Louis Missika, l’adjoint d’Anne Hidalgo chargé de l’urbanisme, en est persuadé : en choisissant Benjamin Griveaux pour mener la prochaine bataille des municipales, La République en marche (LRM) a investi un candidat de nature à faire resurgir les vieux clivages. En mars 2020, « Griveaux va fédérer la droite, Anne Hidalgo la gauche et les écologistes, et on va revenir à une carte de Paris ultra-classique », prédit-il. A l’ouest, les arrondissements bourgeois de droite. Retour à la normale, en quelque sorte ? Article réservé à nos abonnés Lire aussi Avant les municipales, le spectre d’un remaniement ministériel Le contraste s’est ensuite aggravé. « La ségrégation verticale (les pauvres se logeant sous les toits et les riches occupant les “étages nobles”) fut peu à peu remplacée, dès la monarchie de Juillet, par une ségrégation horizontale que les travaux d’Haussmann étendirent à toute la ville », dépeint Bernard Marchand dans Paris, histoire d’une ville (Seuil, 1993).

La Méditerranée, cimetière de migrants Union européenne: plus de décès que de naissances en 2015 C'est la première fois que l'Union européenne enregistre plus de décès que de naissances. L'installation d'au moins 1,9 million de migrants a tout de même permis à la population de l'Union de croître en 2015 pour atteindre 510 millions d'habitants. Méditerranée: 5000 migrants "totalement paniqués" secourus en pleine mer Il a fallu plus de quarante opérations pour venir en aide à près de 5000 migrants, au large des côtes libyennes, le 23 juin dernier. Libye: plus de 130 corps de migrants retrouvés sur des plages Depuis jeudi dernier, plus de 130 migrants ont été retrouvés morts selon une ONG libyenne. Un navire de migrants surchargé chavire en Méditerranée La scène s'est déroulée le 25 mai, au large des côtes libyennes. Naufrage de migrants: "Mon bébé de deux mois est mort sous mes yeux" Un naufrage qui a eu lieu entre les côtes libyennes et l'Italie aurait fait jusqu'à 500 morts, a annoncé le HCR mercredi.

DES CARTES POUR COMPRENDRE LE MONDE Les badges à travailler et à acquérir !!! Je me souviens…. Comment comprendre par les cartes les dynamiques géographiques du Monde actuel ?Quels sont les apports et les limites de la carte ? Capsule n°1: Dessine-moi une carte géoéconomique. Prendre des notes 1) Petite piqûre de rappel: notez la définition de mondialisation. 2) De quelle manière réalise-t-on une carte de l’IDH ? 3) De quelle manière est réalisée une carte des échanges mondiaux ? 4) Quel monde apparait, si l’on superpose une carte de l’IDH et une carte des échanges mondiaux? Fil conducteur: Quels choix cartographiques permettent de représenter les mutations du monde provoquée par la mondialisation financière ? ÉTAPE 1 : Comprendre les enjeux de la séance. Étude 1 : Des cartes géo-économiques : « Représenter le basculement du monde » Correction de l’étude : Schéma du « Basculement du monde » ÉTAPE 2 : Organiser et synthétiser des informations. ÉTAPE 3 : Synthétiser des informations en répondant au fil conducteur. A la maison 2.

La Grèce, porte d'entrée des clandestins INFOGRAPHIE - Aux routes qui rejoignent l'Espagne ou l'Italie, les passeurs préfèrent celle menant d'Istanbul à la frontière turco-grecque. De notre envoyé spécial à Orestiada Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie Tous les matins, vers 10 heures, les employés de la compagnie Ktel garent leur bus devant l'entrée du centre de rétention de Filakio, petit village de la Thrace grecque. Une heure plus tard, les portes du centre s'ouvrent et les immigrés clandestins récemment arrêtés après être venus illégalement de la Turquie voisine commencent à défiler pour prendre leurs tickets. Ils connaissent le prix affiché sur les vitres de la cahute: c'est 60 euros, ou 85 dollars, pour rejoindre en onze heures Athènes et ainsi poursuivre un voyage commencé, plusieurs semaines plus tôt, en Afghanistan, en Irak, en Algérie ou en Afrique subsaharienne. La scène se répète quotidiennement à Filakio. Trente jours de liberté Les minarets d'Edirne

Cartographie - La configuration des puissances dans le monde Voici une carte extraite de l’ouvrage de Matthieu Alfré et Christophe Chabert “Le monde en cartes, Méthodologie de la cartographe”, ouvrage qui vient tout juste de sortir. Elle aborde une thématique tout à fait transversale dans le programme de géopolitique des ECS, celle de la configuration des puissances dans le monde. Tu peux également retrouver nos autres articles de cartographie ICI ! Le mot de Matthieu Alfré J’ai à vous raconter une belle histoire qui montre pourquoi j’aime tant Major-Prépa. Analyse, carte et légende Sélection du sujet de la carte Le concept de puissance structure toute la géopolitique contemporaine. Pour Joseph Nye, la puissance géopolitique provient d’une combinaison de « hard power » et de « soft power » (Power and interdependence, 1977). Justification de la problématique Dans la deuxième moitié du xxe siècle, la période de guerre froide se traduit par une structuration bipolaire du monde. Construction de la légende et de la carte Commentaire de la carte 21 mai 2017

Plus de 130 000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la Méditerranée en 2016 En deux mois, le chiffre dépasse celui atteint en cinq mois l’année dernière. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé, mardi 1er mars, que le nombre de personnes ayant franchi la Méditerranée a connu un nouveau record, avec 131 724 personnes depuis le début de l’année, soit davantage que pour les cinq premiers mois de l’année dernière. L’Europe se trouve ainsi au bord d’une crise humanitaire qu’elle a en grande partie provoquée, estime l’agence onusienne. Du fait des fermetures de frontières, le nombre de réfugiés et de migrants bloqués en Grèce a atteint les 24 000 en date de lundi soir, dont 8 500 à Idomeni, une petite localité située près de la frontière macédonienne. « Ces conditions de surpeuplement conduisent à des pénuries de vivres, d’abris, d’eau et de sanitaires. Sur Les Décodeurs : Le nombre de migrants et de réfugiés a explosé au XXIe siècle « La Grèce ne peut pas gérer cette situation seule »

les manifestations à Hong Kong Hong Kong connaît depuis le 9 juin 2019 de gigantesques manifestations qui font la "une" des médias (voir la chronologie des événements). Les manifestants s'opposent à un projet de loi visant à autoriser les extraditions vers la Chine continentale. Ce qui tenait au départ de l'opposition à un projet s'est transformé en un grand mouvement de révolte qui refuse la domination exercée par Pékin. Hong Kong est rattaché à la Chine depuis 1997 avec un statut de région semi-autonome (voir cette vidéo résumant les principales étapes historiques). Le gouvernement chinois a promis en principe d'assurer pendant 50 ans (jusqu'en 2047) un "haut degré d'autonomie" avec des garanties de liberté d'expression et de sécurité. Mais depuis plusieurs années, le mécontentement monte face à la restriction des libertés publiques. Le site hongkong.liveuamap.com permet de suivre en direct les événements à partir d'une carte qui géolocalise les informations. Que se passe-t-il à Hongkong ?

Migrants: baisse de deux tiers des arrivées dans l'UE en 2016 L'accord conclu en mars avec la Turquie a permis de réduire des deux tiers le nombre de migrants arrivés en 2016 dans les pays de l'Union européenne en franchissant la Méditerranée, a annoncé l'agence Frontex chargée de la surveillance et du contrôle des frontières de l'EU, aujourd'hui. Frontex précise que 364.000 migrants ont atteinte l'Europe par les deux principales voies d'accès maritimes. Dans l'est, le rythme s'est nettement ralenti même si l'afflux de migrants qui tentent de rejoindre l'Europe par la mer Egée s'est poursuivi, notamment en provenance de Syrie, d'Afghanistan et d'Irak, précise l'agence. La lutte contre les passeurs clandestins et le maintien de réfugiés sur le territoire turc en échange d'indemnités financières et de la promesse d'une suppression des visas pour les ressortissants turcs ont ralenti les passages par cette voie. Cette route d'accès à l'Europe est principalement empruntée par des Nigérians, des Erythréens et des Guinéens, indique Frontex.

une affaire de représentations ? Il est désormais possible de calculer son empreinte écologique en recourant à un simulateur. Mais sait-on vraiment ce que recouvre la notion d'empreinte écologique ? Internet et les grands médias fournissent de nombreuses cartes figurant l'empreinte écologique. 1) L'empreinte écologique : un indicateur pratique mais qui pose problème L'empreinte écologique mesure la surface productive nécessaire pour produire les ressources consommées par une population donnée et absorber les déchets qu'elle produit (voir définition sur Wikipédia). L'empreinte écologique (environmental footprint) ne doit pas être confondue avec la biocapacité (biocapacity) ni avec l'empreinte humaine (global human footprint). Malgré son intérêt pédagogique, l'empreinte écologique a fait l'objet de nombreuses réserves (voir cet article). D'après le Global Footprint Network (GFN), si chaque personne dans le monde consommait comme un Français, il faudrait 2,7 planètes pour subvenir à nos besoins et absorber nos déchets.

En 2016, l'Europe a vu le nombre d'arrivées de migrants fortement diminuer INFOGRAPHIES - L'année 2015 avait vu plus d'un million de migrants arriver en Europe par la Méditerranée. Le chiffre s'est nettement réduit en 2016. Le Figaro fait le point en chiffres à l'occasion de la journée internationale des migrants. La date a été fixée par l'ONU il y a quatre ans, ce dimanche, le 18 décembre, sera célébrée la journée internationale des migrants. Si les flux migratoires ont toujours existé à travers le monde, ils sont en forte hausse ces dernières années, notamment à cause de la multiplication des conflits. L'Europe fortement marquée par le phénomène En Europe, le phénomène est clairement visible. Moins d'arrivées mais plus de morts Si le nombre de réfugiés arrivés en Europe a fortement baissé au cours de cette dernière année, le nombre de morts ou de disparus sur les routes migratoires a lui encore augmenté par rapport à 2015. Des migrants en grande majorité syriens Parmi les migrants qui arrivent en Europe, la part de réfugiés syriens est très importante.

Carte du monde : indice de puissance militaire © Atlasocio.com | Mis à jour le 11/04/2019 Cartes du monde selon le Power Index ou “indice de puissance [militaire]” qui tente de déterminer la capacité des forces armées d'un État donné en recourant à l'analyse de plus de 55 indicateurs relatifs à la défense nationale dont : le nombre total d'armes disponibles, la diversité de la force de frappe, les effectifs militaires, les facteurs géographiques, la flexibilité logistique, les ressources naturelles, la main-d’œuvre disponible, les alliances militaires, etc. Indice de puissance militaire en 2019. Indice de puissance militaire en 2018. Indice de puissance militaire en 2017. Indice de puissance militaire en 2016. Indice de puissance militaire en 2015.

3 800 migrants sont morts en Méditerranée en 2016, un chiffre record selon l’ONU Si les arrivées en Grèce ont été considérablement freinées par l’accord Europe-Turquie du printemps, la route de la Méditerranée centrale est redevenue le premier point d’accès vers l’Europe. Le bilan de 2015 est déjà dépassé. A deux mois de la fin de l’année 2016, l’ONU a annoncé, mercredi 26 octobre, le chiffre record de 3 800 migrants morts en Méditerranée depuis le mois de janvier. C’est plus que pour toute l’année précédente, qui avait vu 3 770 personnes périr en mer en tentant de rejoindre l’Europe. « Nous pouvons confirmer qu’au moins 3 800 personnes ont péri ou ont disparu en mer Méditerranée depuis le début de l’année, soit le bilan le plus élevé jamais enregistré », a déclaré le porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, William Spindler. Du jamais-vu alors que les migrants ont été nettement moins nombreux à tenter cette traversée périlleuse en 2016. Lire aussi : Migrants : la Méditerranée redevient un cimetière Libye, pays de transit

Related: