background preloader

Constitution de la République française - Assemblée nationale

Constitution de la République française - Assemblée nationale
Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004. En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples, la République offre aux territoires d’outre-mer qui manifestent la volonté d’y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l’idéal commun de liberté, d’égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique. Article 1er La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Article 2 La langue de la République est le français. L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge. Article 3 Abrogé

http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/constitution.asp

Related:  Histoire des politiques culturelles/Institutions politiquesChapitre 7 Les droits de la personne13novembre2015EDUCATION MORALE ET CIVIQUE

Géographie de la France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. À l'exception de sa frontière nord-est, le pays est délimité principalement par des mers, l’océan et des frontières naturelles : Rhin, Jura, Alpes, Pyrénées. Frontières terrestres[modifier | modifier le code] 4 082 km au total dont : Carte de la France. Source : CIA World Factbook

Liberté d’expression et ses limites  Page mise à jour le 04 octobre 2016 En France, la liberté d’expression est consacrée par l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. En revanche, la liberté d’expression n’est pas un droit absolu et elle se trouve affectée de nombreuses limites que les internautes ne doivent pas ignorer. Présentation Déclaration à l'issue du Conseil de défense Publié le 14 Novembre 2015 Rubrique : Intérieur et sécurité Elysée – Samedi 14 novembre 2015 Discours sur la Déclaration des droits de l'homme et du Citoyen (août 1789) Discours sur la Déclaration des droits de l'homme et du Citoyen Séance du 1er août 1789 Le 27 juillet 1789, l'Assemblée nationale constituante décidait d'élaborer une Déclaration des droits de l'homme et du Citoyen dans le souci de calmer la révolte. Pour la majorité des députés la Déclaration est un préliminaire indispensable à la rédaction d'une Constitution. Plusieurs projets de déclaration avaient été transmis au comité de constitution : le 9 juillet, celui de Mounier, le 10 ceux de La Fayette, Lally-Tollendal, le 21 celui de Sieyès et le 27, celui de Clermont-Tonnerre.

Histoire de la France : le XXe siècle Dans les mois qui suivent la déclaration de guerre, les armées du IIIe Reich, bien équipées et organisées, appuyées par des blindés et une puissante force aérienne, envahissent sans difficulté la Norvège et le Danemark, puis la Hollande et la Belgique. En mai 1940, après une longue attente (« la drôle de guerre ») qui a démoralisé les soldats français, l’armée allemande franchit la frontière près de Sedan, là où s’arrête la ligne Maginot, dont la construction commencée en 1929 était censée assurer à la France sa sécurité. Les Panzers allemands traversent facilement les Ardennes, une région de collines que l’on croyait pourtant infranchissables. Les forces allemandes gagnent ensuite les côtes de la Manche, encerclant l’armée française à Dunkerque. Un exode massif de civils vers le sud s’ensuit, des millions de Français terrorisés fuient sur les routes l’avancée allemande. Entre l’occupation allemande et la France vichyste, la Résistance française s’organise peu à peu.

Que sont des libertés et des droits fondamentaux ?  - Comment sont définis les droits et les libertés des citoyens Qu’est-ce que la citoyenneté ? : toutes les autres questions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Il s’agit des libertés et les droits reconnus par la Constitution, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, le préambule de la Constitution de 1946 (repris par celle de 1958), la Charte de l’environnement (intégrée dans le préambule de la Constitution en 2005) et les principes fondamentaux auxquels ces textes renvoient. Ils sont à la base de la démocratie et le Conseil constitutionnel a fortement contribué à renforcer leur respect.

Comment en parler avec nos élèves Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe. C’est à chaque enseignant, avec ce qu’il est et en fonction des élèves qu’il a en charge, de déterminer ce qui va le mieux convenir. Cette recension n’est pas exhaustive, elle sera complétée en continu dans les heures et les jours qui viennent… n’hésitez pas à nous signaler les ressources qui n’y figurent pas et qui vous semblent utiles, soit ici en commentaire soit sur notre page Facebook ou notre compte Twitter.

Histoire de l'assemblée nationale L'histoire de la représentation nationale depuis deux siècles est étroitement liée à celle du principe démocratique et du chemin accidenté qu'il a dû parcourir avant de trouver dans nos institutions une consécration définitive. Si les Français ont périodiquement élu des représentants depuis 1789, le mode de désignation et les pouvoirs de ces mandataires ont considérablement varié selon les époques, les périodes d'effacement de l'institution parlementaire coïncidant généralement avec un recul des libertés publiques. A cet égard, les dénominations ne sont pas innocentes. Celle d'Assemblée nationale, choisie dans la ferveur de 1789, ne réapparaîtra - si l'on excepte la brève parenthèse de 1848 - qu'en 1946. Se succéderont entre temps des appellations plus ou moins réductrices (« Chambre des représentants », « Corps législatif », « Chambre des députés » ...) qui traduisent, à des degrés divers les réticences, voire l'hostilité déclarée de... Lire la suite...

Related: