background preloader

44 intellectuels pour penser le numérique

Making-of – en 2015, Soft Power consacrait une émission aux penseurs du numérique. Quatre ans plus tard, une mise à jour s'imposait tant les débats et réflexions se poursuivent. Voici la sélection de toute l'équipe et de ses chroniqueurs, sans oublier quelques recommandations faites sur les réseaux sociaux. Qui sont ces intellectuels, ces historiens, ces chercheurs ou sociologues, mais aussi ces ingénieurs ou ces iconoclastes, qui ont inventé ou décrypté le Web ? Inventaire à la Prévert, me direz-vous, certes, mais occasion aussi pour faire le point sur l’état de la pensée du Web – et mettre en avant quelques grands noms ou idées fortes avec lesquelles nous vivons désormais chaque jour. Trois pères fondateurs – Marshall McLuhan. Quelques intellectuels – Zygmunt Bauman. Ce qui a beaucoup de conséquences : les protections traditionnelles s’évanouissent ; les valeurs familiales s’estompent ; les engagement s’affaissent. – Bruno Latour. – Norbert Wiener. Quelques penseurs atypiques – Tim Wu.

https://www.franceculture.fr/numerique/44-intellectuels-pour-penser-le-numerique

Related:  SCIENCES INFORMATION COMMUNICATIONI/C et numérique/digital/informatique/domotique

2019-919 du 30 août 2019 relatif au développement des compétences numériques dans l'enseignement scolaire, dans l'enseignement supérieur et par la formation continue, et au cadre de référence des compétences numériques Au chapitre Ier du titre II du livre Ier du code de l'éducation (partie réglementaire), il est créé un article D. 121-1 ainsi rédigé : « Art. D. 121-1.-I.-Le cadre de référence des compétences numériques figurant en annexe fixe les compétences numériques attendues dans cinq domaines d'activité et huit niveaux de maîtrise de ces compétences. « Les compétences numériques acquises par les élèves, les étudiants, les apprentis et les stagiaires de la formation continue font l'objet d'une certification dans des conditions et selon des modalités définies par arrêté des ministres chargés de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur. « II. Le tableau figurant à l'article D. 161-2 du même code est ainsi modifié :Avant la ligne : «

Google : la tendance "Zéro clic" se confirme, 49% des recherches s'arrêtent à la lecture des résultats Une étude le confirme : on clique de moins en moins sur les résultats de recherche. Une problématique majeure pour les éditeurs de sites internet. 49% des requêtes "s'arrêtent" à la lecture des résultats de recherche. Faut-il avoir peur des fake news ? - Communiqués de presse - Espace Presse - Informations Les campagnes du référendum sur le Brexit au Royaume-Uni ou de la présidentielle américaine de 2016 ont été marquées par l'importance centrale des réseaux sociaux et l'émergence de ce qu'on appelle désormais les fake news ou infox. Le discours politique, public, médiatique d'aujourd'hui semble être entré dans l’ère de la post-vérité où la distorsion des faits, les manipulations et les approximations à des fins malveillantes se banalisent. Alors qu'une loi destinée à lutter contre la production et la propagation de ces nouveaux facteurs de « malinformation » est en préparation, cet ouvrage propose au grand public une synthèse informée sur ce thème : quels risques les fake news font-elles vraiment courir à la démocratie, en France comme ailleurs ?

Digital natives (4) : désormais tous nomades à l’école Cet article vient compléter la série sur les digital natives publiée précédemment. Dans le mythe du « natif du numérique » (digital native) déjà évoqué pour The Conversation France et qui émerge en 2001 à travers les écrits du chercheur américain Marc Prensky, le rôle central joué par le phénomène de panique générée par les médias mérite d’être approfondi. Cette panique des « natifs vs immigrants » prend les médias prénumériques, avec des « contenus du patrimoine » (heritage content, dit Prensky) à leur propre piège. Ils se retrouvent à la fois juge et partie, devant ajuster leurs routines au déboulement d’un nouveau venu dans leur champ, Internet. Pour un humanisme numérique en éducation 1 Le syntagme de Digital Studies renvoie au titre d’une revue canadienne du champ et, plus marginalem (...) 1De nombreux enseignants-chercheurs en Sciences de l’information et de la communication ont depuis longtemps organisé leurs enseignements autour de l’exploration des processus de communication numérique, ainsi que de la maîtrise des technologies elles-mêmes. Légitimement, ces chercheurs s’interrogent sur l’émergence récente d’une pédagogie issue du courant des Humanités numériques (et de ses déclinaisons : Digital Studies1 et autres Humanités digitales). 2D’emblée, il convient de dire que les SIC sont une discipline constituée avec ses théories, ses objets et ses méthodes quand les Humanités numériques sont un champ qui réunit des enseignants-chercheurs provenant de différents horizons (SIC, histoire, sociologie, informatique, théologie…) qui cherchent de nouvelles manières d’innover en recherche et, pour ce qui nous intéresse ici, en éducation.

Quand la technologie impose de repenser l'éthique Chroniques d’experts Davos, Digital Le 05/02/2020 © Getty Images Internet Nombre d'abonnements à Internet par accès fixe rapporté à la population, exprimé en pourcentage, par pays, en 2012. Visualisation des multiples chemins à travers une portion d'Internet. Dans les années 1990, l'apparition du Web contribue à rendre Internet accessible au grand public. ETUDE SUR LES FRANÇAIS ET LE PROGRÈS TECHNOLOGIQUE : 71 % DES FRANÇAIS INQUIETS FACE AU PROGRÈS TECHNOLOGIQUE Afin de comprendre et analyser la perception des Français à l’égard des nouvelles technologies, l’Académie des technologies et OpinionWay ont réalisé un sondage[i]. Cette étude confirme leur attrait, mais également leurs inquiétudes face aux nouvelles technologies, notamment sur les questions environnementales. Pour la moitié d’entre eux, le progrès technologique est l’une des causes du changement climatique et cela atteint les 55 % chez les 18-24 ans. Après la santé (60%), l’agriculture (25%), la mobilité (21%) et les green tech (20%) cristallisent le plus d’attentes chez les Français. Les trois-quarts des Français se disent intéressés par la technologie et 70% d’entre eux pensent qu’elle apporte de meilleures conditions de travail.

WikiNotions Liste des notions [Développer] D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) O (opérateur, outils de recherche...)

Related: