background preloader

Le Chili de Pinochet 1973-1990

Aller au contenu principal Le Chili de Pinochet 1973-1990 Le 11 septembre 1973, le général Augusto Pinochet renverse le gouvernement légal du socialiste Salvador Allende. Suivent seize années d'une dictature répressive et violente. Parallèlement, le Chili devenait un centre d’expérimentation des théories économiques les plus libérales. 11 septembre 1973, anatomie d’un coup d’Etat Par Gilles Bataillon dans L'Histoire n°391 L’échec d’Allende (1970-1973) Par Guy Bourdé dans L'Histoire n°48 L’affaire Pinochet Par Guy Hermet dans L'Histoire n°227 La prise de pouvoir par Pinochet Par Olivier Compagnon dans L'Histoire n°279 Timeline maker Le dictateur et l’économiste Par Olivier Compagnon dans L'Histoire n°376 Le miracle économique chilien a-t-il eu lieu ? Chili la transition démocratique est-elle achevée ? Les crimes du général PinochetPar Pierre Veyssière dans L'Histoire n°242 Bande dessinée : Qui es-tu Allende ? Autopsie d’une dictature Par Antoine de Baecque dans L'Histoire n°361 Nos rubriques Voir

https://www.lhistoire.fr/webdossier/le-chili-de-pinochet-1973-1990

Related:  La démocratie en question

Union Européenne Skip to main content Union Européenne Europa À propos de l'UE Home 1970 - 1973 : Crise et fin de la démocratie au Chili, Jalon Spé. 1re Séance 1. Contextualisation et visionnage de la vidéo de l’ORTF “Le Chili, un nouveau Cuba ?”, septembre 1970 A partir d’une grille d’analyse fournie par le professeur, les élèves sont invités à identifier les principaux acteurs de ce qui caractérise, d’après l’intitulé du programme, “la crise chilienne”.

démocratie directe / démocratie représentative Notice en cours de mise à jour Système dans lequel les citoyens prennent eux-mêmes des décisions politiques, sans passer par des représentants issus d'une élection. / Système dans lequel des représentants élus par la population élaborent et votent les lois. À l'heure actuelle, tous les États démocratiques sont des démocraties représentatives, dans lesquelles les lois sont élaborées par des représentants élus par la population ou par le gouvernement, et votées par le parlement. Cependant, la démocratie représentative peut être complétée par des mécanismes de démocratie directe, appelés ainsi parce qu'ils donnent directement le pouvoir de décision aux citoyens dans certaines circonstances. La démocratie représentative a toujours fait l'objet de nombreuses critiques. La démocratie directe rend son rôle de souverain à la population en lui permettant de prendre elle-même certaines décisions, notamment par la technique du référendum ou celle de la consultation populaire.

Chili 1973-1988 : du coup d'Etat militaire à la fin de la dictature Le 11 septembre 1973, un coup d'Etat militaire dirigé par le général Pinochet renversait au Chili le gouvernement de l'Unité populaire dont le président, Salvador Allende Gossens, avait été démocratiquement élu en 1970. Ce coup d'Etat marquait le début d'une longue dictature qui devait combiner répression et politiques économiques et sociales ultra-libérales. A l'occasion du quarantième anniversaire du coup d'Etat, la Bibliothèque de Sciences Po propose un dossier documentaire en ligne.

Ve siècle avant JC - La démocratie athénienne À Athènes, à l'époque classique, soit au Ve siècle avant JC, les citoyens et leurs familles représentent à peine le tiers des 300.000 habitants. Le reste de la population est constitué par les esclaves et les métèques. La cité vit sous un régime politique qu'il est convenu malgré cela de qualifier de démocratique.

Alexis de Tocqueville, historien mais aussi sociologue Alexis de Tocqueville est né à Paris en 1805 dans une ancienne famille noble, plus de dix ans après que ses parents n’échappent à la guillotine, peu de temps après la chute de Robespierre. Cet évènement aura une forte influence sur la vie et les écrits de Tocqueville. Son éducation fortement traditionnelle reste liée au légitimisme social, qui le pousse vers des études de droit. Influencé par les œuvres des Lumières, comme Rousseau, Montesquieu et Voltaire, il se sent bientôt situé entre deux mondes : le monde aristocratique auquel il appartient, et le nouveau monde qu’il découvre, celui de la liberté et de la démocratie. A vingt-deux ans, Tocqueville est nommé juge auditeur au Tribunal de Versailles puis prête serment à Louis-Philippe, contrairement à sa famille qui soutient Charles X. Il se lance alors dans la rédaction d’un second ouvrage, L’Ancien Régime et la Révolution, essai qu’il termine en 1856, qui le relance à nouveau sur la scène politique.

La Constitution Norme suprême du système juridique français, la Constitution a été, depuis sa publication, modifiée à vingt-quatre reprises soit par le pouvoir constituant, soit par le Parlement réuni en Congrès, soit directement par le peuple à l'issue d'un référendum. Elle comporte actuellement seize titres, cent quatre articles (dont un transitoire) et un Préambule. Elle ne se borne donc pas à organiser les pouvoirs publics, définir leur rôle et leurs relations, puisque ce Préambule renvoie directement et explicitement à trois autres textes fondamentaux : la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789, le Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 (la Constitution de la IVe République) et la Charte de l'environnement de 2004. Les principes essentiels issus de ces textes, et qui touchent pour la plupart à des droits fondamentaux, ont véritablement leur place dans le bloc de constitutionnalité. Texte intégral Toutes les révisions constitutionnelles

La censure à l'Ortf en Mai 68 - Archives vidéo et radio Ina.fr

Related: