background preloader

Une autre ville pour une autre vie. Henri Lefebvre et les situationnistes

Une autre ville pour une autre vie. Henri Lefebvre et les situationnistes
1Il est peu de mouvement qui, à l’instar des situationnistes, ait placé la question urbaine au cœur de leurs pratiques artistiques et littéraires. Conçue comme l’espace de production de la société du spectacle, de la consommation et du contrôle social puis, au contraire, comme un « nouveau théâtre d’opération dans la culture », c’est-à-dire comme un terrain de lutte et d’expérimentation, la ville a représenté pour les situationnistes le lieu même d’une transformation révolutionnaire de l’existence, à travers la participation des citadins et la réintégration du poétique dans l’ordinaire. Cette préoccupation fait directement écho à celle d’Henri Lefebvre, que Debord et ses camarades rencontrent en 1960, et qui en avait posé les premiers jalons dès 1946 dans sa Critique de la vie quotidienne puis dans La somme et le reste en 1959. Entre le sociologue et les situationnistes, l’échange sera mutuellement fécond. 12En fait, Constant s’est mis depuis longtemps au travail. Related:  Situationnisme & ArchitectureCoté Anarchie

Spatial Agency: About Psychogéographie NYC Table of Contents Project DescriptionDomains of Design ConceptResearch and Design QuestionsTerminologyPrecedencePrototypesSound PsychogeographyFindings and Next StepsAcknowledgmentsReferences Here is a link to the final paper. For the project brief, click here. Urban Drifts is a series of research–driven bicycle rides through New York City that make use of the Situationist International concept of the dérive and tracks the course of the rides using GPS technology. The reason for the project is my interest in exploring the connection between urban landscapes and the emotions and actions of the inhabitants of that urban space and looking to see what new insights technology (primarily GPS tracking) and psychogeographic maps can shed on this relationship. Domains of Design Concept This work resides in the areas of psychogeography, mapping, urban study and research, social research, urban intervention, mobile and wireless technology studies, fine art and sound design. Terminology Precedence Process

La ville : territoire de ségrégation ou territoire d’émancipation ? Face aux inégalités au sein d’un territoire et entre territoires, quelles alternatives ? Abordent ici cette problématique M. Rafatdjou, architecte urbaniste, P. Braouezec, président de Plaine-Commune, G. Perreau-Bézouille, 1er adjoint au maire de Nanterre, N. Notre visée collective de dépassement du capitalisme est inséparable de notre projet pour la ville. Ce qui domine aujourd’hui, c’est le renforcement des ségrégations sociales et spatiales dans la métropole parisienne mais aussi dans les grandes villes en France et en Europe. Pouvoir agir implique d’avoir des éléments de réflexion pour penser l’avenir des services publics, le droit au logement, la mobilité, et plus largement le droit à la ville. Daniel Rome Ouvrir le chantier altermétropolitain. Devenue un enjeu institutionnel et administratif, la métropole était déjà un fait urbain. L’alternative métropolitaine, c’est l’avènement d’un territoire comme un bien commun de haute qualité pour tous. Makan Rafatdjou Patrick Braouezec (5) G.

L'Internationale Situationniste situation construite Moment de la vie, concrètement et délibérément construit par l’organisation collective d’une ambiance unitaire et d’un jeu d’événements. situationniste Ce qui se rapporte à la théorie ou à l’activité pratique d’une construction des situations. Celui qui s’emploie à construire des situations. situationnisme Vocable privé de sens, abusivement forgé par dérivation du terme précédent. psychogéographie Etude des effets précis du milieu géographique, consciemment aménagé ou non, agissant directement sur le comportement affectif des individus. psychogéographique Relatif à la psychogéographie. psychogéographe Qui recherche et transmet les réalités psychogéographiques. dérive Mode de comportement expérimental lié aux conditions de la société urbaine : technique du passage hâtif à travers des ambiances variées. urbanisme unitaire détournement S’emploie par abréviation de la formule : détournement d’éléments esthétiques préfabriqués. culture décomposition LETTRE A CYNTHIA Jérôme Leroy

Miroirs de la ville #3 Psychogéographie ! Poétique de l’exploration urbaine Le mardi matin, Urbain, trop urbain promène un livre le long du Web. Les liens reflètent une veille hebdomadaire diffusée sur TWITTER, mais c’est le livre qui va s’y mirer. Tirer de cet exercice spéculaire un répertoire symbolique, une éthique de la ville, comme le voudrait le genre du miroir ? > Miroir à partir de Merlin Coverley (& alii), Psychogéographie ! Poétique de l’exploration urbaine (Éditions Les moutons électriques, 2011). Ce pourrait être un beau leitmotiv de cette année 2012 : la psychogéographie est toujours vivante. Guy Debord y tiendra mordicus : lui et ses amis ont institué les premiers la psychogéographie et la théorie de la dérive entendue comme méthode d’analyse urbaine. Cependant, n’en déplaise à ceux qui attribuent la psychogéographie au seul mouvement situationniste, et à Guy Debord en particulier, il y a une forte « tradition locale » londonienne de la topographie de la ville comme arrière plan psychique et soubassement d’une histoire individuelle.

Umwelt et Milieu: archéologie des notions | le Cresson veille et recherche… Dans un texte paru en 2012 dans la revue Communications, Jean-Paul Thibaud propose une “Petite archéologie de la notion d’ambiance”. Il a mené ce travail indispensable et inédit dans trois directions: 1/ une sémantique historique de la notion; et ses développements par 2/ la psychopathologie existentielle (Binswanger, Minkowski et Straus) et par 3/ l’esthétique phénoménologique (Augoyard et Böhme). Bien entendu, une telle archéologie est vouée à être complétée au fur et à mesure par les chercheurs s’intéressant à ce champ. Ici, je voudrais revenir sur la première dimension, celle d’une sémantique historique d’ambiance et des notions voisines, depuis le point de vue du philosophe et historien des sciences Wolf Feuerhahn qui a signé en 2009 dans la Revue philosophique de France et de l’étranger (n° 134) un très éclairant article sur les notions de “Milieu” et d’”Umwelt” : “Du milieu à l’Umwelt: enjeux d’un changement terminologique“. Uexküll en étude Anthony Pecqueux More Posts

The Senseable City - Carlo Ratti Carlo Ratti, Berlin Lab Team The Lab Team in Berlin will have an overarching theme of making and doing—empowering everyday citizens to create and improve their own cities. Within this theme, Lab Team members have each chosen a special focus based on their skill sets and backgrounds. Architect, engineer, and director of the SENSEable City Lab at the Massachusetts Institute of Technology (MIT), Carlo Ratti will focus on (you guessed it) the Senseable City—merging the digital and the physical realms by understanding how we sense and act on our built environment, and how the latter then responds to us. This is the third in a series of four interviews with Lab Team members to provide a sneak peek of what we can expect from their programming in Berlin. First off, let’s talk about your main topic—Senseable Cities. The Senseable City is about how our environment is becoming more responsive thanks to technology, and how our cities are starting to talk back to us You work with a lot of hard data.

Alma-Gare : Actualité brûlante d'une lutte passée Au début des années 1970, pouvoir local et patronat s’engagent dans une vaste entreprise d’hygiénisme social. L’objectif : rénover l’habitat de ce quartier populaire pour attirer les classes moyennes. Mais rien ne se passe comme prévu. À l’initiative de militant-es chrétiens de gauche (issus de la JOC et de l’Association Populaire des Familles), le fameux couple Leman en tête, d’activistes maoïstes et d’habitant-es de l’Alma, l’Atelier Populaire d’Urbanisme (APU) voit le jour. Il refuse la perspective de vivre dans des « cages à lapins » – censées remplacer les courées – et cherche à préserver l’identité ouvrière du quartier. Pendant dix ans, il se réunit chaque mercredi à l’occasion d’une sorte d’assemblée générale du quartier. « Finis les projets en atelier clos » Au cœur de la lutte de l’Alma se joue la place des différences classes sociales dans l’espace urbain. Et « l’expertise » changea de camp... Dès lors, le rapport de force change. Quand la lutte paie

32 Le lundi matin à heure fixe, Urbain, trop urbain donne sous forme de chronique un petit résumé des meilleurs liens glanés sur Internet lors de la semaine écoulée. Le fonctionnement est simple : le taux de consultation des URL diffusées sur notre compte Twitter fait le partage statistique, charge au rédacteur de trouver un fil rouge dans les liens ainsi sélectionnés par cet arbitraire de l’audience… L’urbanisme n’existe pas : ce n’est qu’une « idéologie », au sens de Marx. L’architecture existe réellement, comme le coca-cola : c’est une production enrobée d’idéologie mais réelle, satisfaisant faussement un besoin faussé. Tandis que l’urbanisme est comparable à l’étalage publicitaire autour du coca-cola, pure idéologie spectaculaire. la réduction de toute la vie sociale en spectacle, est incapable de donner un autre spectacle que celui de notre propre aliénation. son chef-d’œuvre. [1] Bien sûr, peu de réalisations dans ce sillage, voire pas du tout.

Skinhead situationniste 1 - Le Skinhead situationniste est un(e) Skinhead qui pratique la construction de situations, c'est-à-dire la construction concrète d'ambiances momentanées de la vie et leur transformation en une qualité passionnelle supérieure sur le principe d'une révolution permanente de la vie quotidienne à laquelle participent pleins d'autres principes évoqués ci-après, principes qui ne sont plutôt qu'une somme de constatations liées à l'étude du Skinhead situationniste dans son milieu naturel. Tout Skinhead peut être, s'il s'en rend compte en lisant ceci, un situationniste. Tout situationniste peut devenir Skinhead pour les mêmes raisons mais pas du jour au lendemain car il faut pas abuser, Rome ne s'est pas construite en un jour même si tous les chemins y mènent. Dans les deux cas, une intense curiosité culturelle est de mise, curiosité qui se doit d'être portée par un sentiment d'osmose quasi orgasmique, effet que connaissent bien les Skinheads situationnistes pour écouter du Skinhead Reggae.

Théorie de la dérive Une ou plusieurs personnes se livrant à la dérive renoncent, pour une durée plus ou moins longue, aux raisons de se déplacer et d’agir qu’elles se connaissent généralement, aux relations, aux travaux et aux loisirs qui leur sont propres, pour se laisser aller aux sollicitations du terrain et des rencontres qui y correspondent. La part de l’aléatoire est ici moins déterminante qu’on ne croit : du point de vue de la dérive, il existe un relief psychogéographique des villes, avec des courants constants, des points fixes, et des tourbillons qui rendent l’accès ou la sortie de certaines zones fort malaisés. Mais la dérive, dans son unité, comprend à la fois ce laisser-aller et sa contradiction nécessaire : la domination des variations psychogéographiques par la connaissance et le calcul de leurs possibilités. Le hasard joue dans la dérive un rôle d’autant plus important que l’observation psychogéographique est encore peu assurée. Guy-Ernest Debord

Institute for Applied Autonomy Tactical Cartographies (excerpt) | Institute for Applied Autonomy In taking up the term 'tactical' in an arts context, we link cartography with 'tactical media,' an approach to art production that privileges critical social engagement. Since the early 90's the tactical media label has become something of a house brand for a host of widely divergent media practices embracing themes of politics and empowerment. At root, tactical media is about intervention - it is concerned with creating disruptions within existing systems of power and control. Extending these notions to spatial representation, then, we claim that "tactical cartography" refers to the creation, distribution, and use of spatial data to intervene in systems of control affecting spatial meaning and practice.

Related: