background preloader

Exemples de situations - Physique-Chimie

Exemples de situations - Physique-Chimie
Le but de l’activité est de déterminer la surface de panneaux photovoltaïques nécessaire au chauffage de l’eau d’un ballon d’eau chaude. Une deuxième partie est prévue pour les élèves les plus rapides. Niveau concerné : Classe de première, enseignement de spécialité Type d’activité : résolution de problème nécessitant une expérience. Objectifs pédagogiques : Partie du programme abordée : l’énergie conversions et transferts. Notions abordées : - Évaluer le rendement d’un dispositif. - Chaine énergétique. Prérequis : - L’expression de l’énergie thermique. - L’expression de la puissance en fonction de la tension et de l’intensité P = U×I - La relation entre l’énergie et la puissance E = P×Δt - La chaine énergétique et la définition d’un rendement. Scénario : 2 niveaux proposés : - Niveau sans document d’aide sur les prérequis : Le fichier contient à la suite du problème des documents pouvant être donnés en aide si nécessaire. capacités mobilisées : S’approprier : rechercher et organiser les informations Related:  PREMIÈRE : SPÉCIALITÉ PHYSIQUE-CHIMIEclasse inverseeL'énergie

Activité Pile et Breaking Bad (1ère et Tale Spécialité) | Physique Chimie Florent Jouines est professeur de physique au lycée Louise Michel de Narbonne. Il est membre du cercle d’étude lycée et est formateur. Il propose une activité expérimentale pour la 1ère spécialité physique chimie qui se situe dans la partie « Suivi de l’évolution d’un système, siège d’une transformation » ou la Tale spécialité physique-chimie, partie « Déterminer la capacité électrique d'une pile à partir de sa constitution initiale / Réaliser une pile, déterminer sa tension à vide et la polarité des électrodes, identifier la transformation mise en jeu, illustrer le rôle du pont salin». Les capacités exigibles traitées dans l'activité sont : À partir de données expérimentales, identifier le transfert d’électrons entre deux réactifs et le modéliser par des demi-équations électroniques et par une réaction d’oxydo- réduction. L’activité expérimentale support de la formation ciblée ici est : Mettre en oeuvre des transformations modélisées par des réactions d’oxyde-réduction.

Flippity.net: Easily Turn Google Spreadsheets into Flashcards and Other Cool Stuff Schéma de Lewis et géométrie des molécules | Physique Chimie M. Sivel enseigne la physique-chimie au lycée Ernest Ferroul de Lézignan Corbières. Dans le cadre de l’enseignement de spécialité de physique-chimie, il propose à ses élèves une activité « schéma de Lewis et géométrie des molécules », de type tâche complexe, avec une approche pédagogique assurant un mode de fonctionnement du groupe favorisant l’apprentissage et la socialisation des élèves et intégrant la maîtrise de la langue écrite et orale. Les élèves travaillent en îlots en se répartissant les tâches à effectuer. Ils disposent d’une fiche sur laquelle se trouvent des documents de nature différente, de matériel de modélisation et une grille d’évaluation portant sur la production écrite et l’exposé oral attendus.Cette activité permet aux élèves de se préparer à l’oral terminal. La grille d’évaluation, l’activité et un document de présentation sont téléchargeables ci-dessous : Fiche de l’activité : Modèle de Lewis et géométrie des molécules Grille évaluation de l’exposé oral

Enseigner l'incertitude en sciences Quelle place accorder à l’épistémologie des sciences historiques en SVT ? Dans un article à paraitre intitulé « L’enseignement de l’évolution : redonner une place à l’épistémologie des sciences historiques », à paraître dans la revue Recherche en Didactique des Sciences et des Technologies (RDST) à l'automne, Sylvain Charlat, chercheur au CNRS et Fabienne Paulin, professeure de SVT étudient les manques de démarches historiques en cours de SVT. « Alors que l’approche hypothético-déductive peut donner l’apparence d’une marche tranquille vers la vérité, la démarche historique laisse ses zones d’ombres plus apparentes », note Sylvain Charlat. Dans leur article, les spécialistes pointent « les zones de fragilité » et rappellent la nécessité d’argumenter pour faire vivre les théories scientifiques. « La tentation est forte de généraliser à partir d’un seul exemple traité en classe ». Pourriez-vous résumer votre approche et vos conclusions ? Qu’est-ce que le principe de parcimonie ?

Combien suis-je un esclavagiste Le célèbre champion du monde de vélo sur piste Robert Förstemann pédale contre un grille-pain 700W ! Pour tous les individus plongés dans l’énergie au quotidien, le kWh est aussi familier, en apparence, que le litre d’eau l’est au jardinier ou le kg de farine au boulanger. Pourtant, sur le fond, personne ne sait vraiment ce que représente un kWh, pas même moi ! Il est donc très difficile, avec des kWh, ou des tonnes équivalent pétrole et autres gigajoules (sans parler des quadrillions de British Thermal Units de nos amis anglo-saxons), de faire comprendre combien notre consommation d’énergie – celle de chacun d’entre nous, et pas seulement du conducteur de 4×4 (et, de plus en plus souvent, de la conductrice !) Pour la bonne cause, il va falloir faire quelque chose que la morale réprouve hautement : je vais me permettre de réintroduire l’esclavage, pour comparer l’énergie déployée par les machines qui nous entourent et celle utlisée par nos propres organismes. L’homme, combien de kWh ?

Bilan radiatif de la Terre – Airtractorconcept Dans bilan radiatif, il y a « radiatif ». Cela signifie que notre planète échange de l’énergie avec l’extérieur sous forme de rayonnements électromagnétiques. Et le mot « bilan » signifie que l’on va comparer l’énergie perdue à l’énergie reçue. En fait, notre planète reçoit chaque jour de l’énergie lumineuse de la part du soleil. Le premier phénomène, celui de réchauffement, est dû au soleil qui nous envoie des rayonnements. Une partie de cette lumière va être réfléchie et repart dans l’espace, une autre partie est diffusée dans l’atmosphère, c’est ce qui rend notre ciel lumineux, et enfin une dernière partie va être transformée en énergie thermique par absorption au niveau de notre atmosphère ou du sol. L’albédo est la part de rayonnement que chaque matière réfléchit. Le mécanisme de refroidissement Le deuxième phénomène est un phénomène de refroidissement par émission de rayons infrarouges. Le Bilan radiatif Le mécanisme de refroidissement est lui complètement différent.

Des fonds d'écrans originaux créés par le studio Ghibli et Pixar pour vos visioconférences Si vous souhaitez personnaliser le fond d'écran de vos visioconférences, car vous en avez marre que vos collègues puissent voir votre lieu de vie, le célèbre studio Ghibli et Pixar vous proposent leurs créations. Pour le premier, on retrouve donc l'univers des films d'animation Le Voyage de Chihiro, Le Château Ambulant, ou encore Princesse Mononoké pour en citer quelques uns parmi les 8 fonds Ghibli. Pour Pixar, on est sur un autre registre avec Cars 3, Monstres et Cie, Ratatouille, ou encore Nemo notre petit poisson préféré. Attention, il est stipulé qu'il est interdit de les utiliser à des fins commerciales ou pour la publicité d'entreprises ou de produits. Ghibli Nausicaä de la Vallée du Vent Le Château dans le ciel Le Voyage de Chihiro Arrietty, le petit monde des chapardeurs Ponyo sur la falaise Le Conte de la princesse Kaguya Princesse Mononoké Le Château ambulant Pixar Ratatouille Rebelle Les Indestructibles 2 La-haut Le Voyage d'Arlo Toy Story Le Monde de Nemo Cars 3 Monstres et Cie 1001 pattes

1ère Spécialité : La double périodicité d’une onde mécanique progressive périodique (PYTHON) - [Physique et Chimie - académie de Lyon] La double périodicité d’une onde mécanique progressive périodique (PYTHON) Type d’activité : de programmation en 1/2 groupe Durée : 1h à 1h30. Activité introduisant les notions importantes sur les ondes. Les notions n’auront pas à être revues en classe entière. Capacité numérique travaillée : Représenter un signal périodique et illustrer l’influence de ses caractéristiques (période, amplitude) sur sa représentation. Plan de l’activité : 1ère partie : Mesure de la période sur une animation déjà programmée en Python Découverte de la longueur d’onde et calcul de la célérité. Auteur : Olivier CHAUMETTE pour le GRD lycée

SVT : Ex. de projet : Jouer avec les représentations de la Terre au cours du temps (1ère, Ens. scientifique) Professeurs Aurélie Bossay, Lycée Newton, Clichy-la-Garenne (92) Perrine Frazier, Lycée Corneille, La Celle-Saint-Cloud (92) Astrid Helt, Lycée Paul Lapie, Courbevoie (92) Odile Nezlioui, Lycée Léonard de Vinci, Levallois-Perret (92) Stéphanie Picollier, Lycée général et technologique Camille Saint-Saens, Deuil-La-Barre (95) Diane Vandoorsselaere, Lycée Louis de Broglie, Marly-le-Roi (78) Déroulement détaillé de la séquence Une frise chronologique vierge est projetée au tableau dès le début de la séance. La forme de la Terre L’âge de la Terre L’organisation du système solaire L’enseignant remet à chaque équipe des cartes plastifiées au format A4 et un feutre. au recto : un scientifique au verso : une énigme permettant de découvrir la date de découverte ayant permis de construire la notion. Structure d’une énigme Exemple d’énigme Chaque équipe dispose d’un ordinateur avec les fiches des scientifiques protégées par un code. Quelques exemples de tweets... Note informative

Espace Presse - « Regards croisés sur l’énergie », une formation en ligne pour les enseignants de cycles 3 et 4 ​Une formation en ligne interdisciplinaire sur l'énergie La formation "Regards croisés sur l’énergie" se déroule entièrement à distance sur m@gistère, la plateforme de formation continue du Ministère de l’Éducation Nationale. Organisée comme un parcours interdisciplinaire, elle se divise en 8 étapes d’1 à 2 heures, au cours desquelles les participants sont amenés à expérimenter chez eux, échanger avec leurs collègues, mettre en œuvre des séances de science en classe et bénéficier des apports d’intervenants scientifiques. Cette formation est ouverte aux enseignants des cycles 3 et 4 (professeurs des écoles du CM1 au CM2 et enseignants de physique-chimie, SVT et technologie de la 6ème à la 3ème). Conçue et animée par l’équipe de la fondation La main à la pâte, elle fait intervenir des chercheurs du CEA : Etienne Klein, physicien et philosophe, Christine Mansilla, ingénieur-chercheur, et Didier Bouix, ingénieur et chef du projet Energy Observer (catamaran à moteur autonome en énergie).

Radioactivité : des centaines de questions… L’exposition « Radioactivité » entend diffuser une information claire et objective, sans tabou ni parti pris, sur la radioactivité, ses usages, ses risques, ses effets sur la santé et l’environnement. Elle se compose d’environ 80 panneaux répartis en 10 séquences thématiques dont le contenu est accessible sur ce site. Ces panneaux déroulables (« roll-up ») sont légers, faciles à monter et à démonter. L’ASN et l’IRSN mettent gracieusement l’exposition à la disposition des maires, enseignants, commissions locales d’information, responsables associatifs ou professionnels de santé, chacun pouvant constituer sa propre exposition en sélectionnant les thématiques et panneaux qui l’intéressent. Pour plus d’information et pour une réservation : info@asn.fr / expo-radioactivite@irsn.fr. Commencer la visite… menu

Comment nourrir 9 milliards d’humains sans détruire la planète La démographie sera assurément l’un des enjeux majeurs de notre siècle. Alors qu’un milliard d’êtres humains souffrent déjà de malnutrition, la population mondiale ne cesse de croître, pour atteindre sept milliards à la fin octobre, et plus de neuf milliards d’ici 2050. Dans le même temps, l’agriculture, qui ne parvient plus à nourrir toutes ces bouches, pollue toujours plus la planète, en dégradant les sols, les nappes phréatiques, la biodiversité et en rejetant 20 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Alors, comment concilier population grandissante et préservation de l’environnement et du climat ? C’est à cette question cruciale qu’a tenté de répondre une équipe internationale de chercheurs, canadiens, américains, suédois et allemands. « C’est la première fois qu’un tel éventail de données a été rassemblé au cours d’une même recherche. L’équipe a ainsi élaboré un plan en cinq points pour nourrir une population affamée sans détruire une planète menacée :

Interférence de deux ondes à la surface de l'eau L"animation montre l'interférence de deux ondes circulaires à la surface de l'eau. Deux perturbations sinusoïdales sont produites en deux points S1 et S2 de la cuve à ondes. Elles se superposent, et "interfèrent", selon la loi de la somme des fonctions sinusoïdales. On peut observer des lignes d'amplitude maximum, lorsque les ondes arrivent en phase : la différence de marche d1 - d2 est alors multiple de la longueur d'onde (lorsque les deux sources sont en phase), et l'amplitude résultante et double de celle d'une onde seule. On observe également des lignes "neutres" lorsque les deux ondes arrivent en opposition de phase : la différence de marche d1 - d2 est de la forme (n+1/2)*la longueur d'onde, si les deux sources sont en phase. Sur ces lignes d'interférence destructive, l'eau est au repos. Ces lignes, ou "franges" d'interférence sont des hyperboles. Il est possible d'introduire un déphasage entre les deux sources (curseur), ce qui a pour effet de déplacer les lignes d'interférence.

SVT : Mayotte : naissance d’un nouveau volcan sous-marin à l’origine des séismes Un nouveau volcan sous-marin a été découvert à l'Est de Mayotte. Une mission scientifique a mis en évidence la naissance d’un nouveau volcan sous-marin, à 50 km à l’est de Mayotte et à 3 500 m de profondeur, ce qui permet d’expliquer les séismes constatés sur l’île depuis un an, ont annoncé jeudi conjointement le gouvernement à Paris et des scientifiques à Mayotte. Ce volcan est « récent » et pourrait avoir été formé « à l’été ou à l’automne dernier », a indiqué lors d’une conférence de presse à Mamoudzou Nathalie Feuillet, physicienne rentrée la veille à Mayotte d’une mission en mer qui a mobilisé une vingtaine de scientifiques. Depuis le 10 mai 2018, Mayotte connait un phénomène de séismes « en essaim », subissant plus de 1 800 secousses de magnitude supérieure ou égale à 3,5, selon le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). La plus forte jamais recensée dans l’île a été enregistrée à 5,8. Vue des côtes de l'île de Mayotte, le 10 avril 2014 © AFP/Archives Sophie LAUTIER

Related: