background preloader

Le sommeil et ses troubles

Le sommeil et ses troubles
Dossier réalisé en collaboration avec Pierre-Hervé Luppi (Unité Inserm 1028 ) et Isabelle Arnulf (Unité Inserm 975 /Unité des pathologies du sommeil à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière) - Novembre 2011. Qu’est-ce que le sommeil ? Le sommeil s’oppose à l’éveil. Il fait intervenir différents mécanismes cérébraux qui régulent le rythme jour / nuit, la durée quotidienne de sommeil et sa qualité. Les différents stades du sommeil La structure du sommeil est connue depuis une cinquantaine d'années. © Inserm Activations des zones du cerveau (en rouge et jaune) lors des différentes phases de sommeil, observées par électroencéphalogramme (EEG) L’alternance jour / nuit Dormir la nuit et veiller le jour est possible grâce à une horloge biologique interne modulée par des facteurs environnementaux. Deux mécanismes sont capables de détecter les variations de la lumière et les rythmes de la vie sociale pour resynchroniser cette horloge si nécessaire. Le sommeil, une affaire de neurobiologie Sommeil et santé Related:  charlotofraise

fatty-liver Qu’est-ce que la stéatose hépatique?Qu’est-ce qui cause la stéatose hépatique?Comment définit-on « Embonpoint » et « Obésité » ? Qu’est-ce que la stéatose hépatique? La stéatose hépatique résulte de l’accumulation de graisses dans les cellules du foie. Utilisé avec la permission de MayoClinic.com. Qu’est-ce qui cause la stéatose hépatique? La cause la plus fréquente de la stéatose hépatique au Canada est l’obésité. À part l’obésité, les causes nutritionnelles de la stéatose hépatique sont : La privation d’aliments et la carence en protéines L’utilisation à long terme d’une alimentation totale parentérale (une technique d’alimentation qui consiste à introduire des éléments nutritifs directement dans le courant sanguin) La chirurgie de pontage intestinal pour traiter l’obésité Une perte rapide de poids Certains états accompagnent souvent la stéatose hépatique et peuvent y contribuer : diabète sucré hyperlipidémie (taux de lipides élevés dans le sang) résistance à l’insuline et hypertension

L'hypersomnie idiopathique - Fondation Sommeil - Troubles du sommeil Le contenu de cette page a été conçu en collaboration avec Thanh Dang-Vu, MD, PhD. Professeur Adjoint, Directeur du laboratoire de recherche sur le sommeil, Université Concordia. Neurologue et chercheur, Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal Description de l’hypersomnie idiopathique L’hypersomnie idiopathique (HI) est une maladie neurologique caractérisée par une somnolence excessive durant la journée. e grande difficulté à rester éveillées durant la journée. Il existe en fait deux formes d’hypersomnies idiopathiques : -Hypersomnie idiopathique avec allongement du temps de sommeil (plus de 10 h/jour) et les symptômes décrits plus haut. Contrairement à la narcolepsie-cataplexie (autre forme d’hypersomnie), les personnes souffrant d’HI n’entrent pas rapidement en période de sommeil paradoxal et n’ont aucun historique de cataplexie (perte de tonus musculaire soudain déclenchée par une forte émotion). Qui cette maladie touche-t-elle ? Quelles sont les causes ? Sources

Comment etudie-t-on le sommeil Comment étudie-t-on le sommeil ? Savez-vous pourquoi et comment vous dormez ? Savez-vous combien de temps chaque nuit vous dormez profondément, vous rêvez, à quel moments et pourquoi vous vous agitez, à quel rythme se produisent vos alternances de sommeil lent et de sommeil paradoxal, pourquoi au moment de vous endormir, vous avez froid, et vous vous réveillez en ayant chaud, pourquoi le "coup de pompe" de onze heures du matin, ou l'envie de sieste de début d'après-midi ? Seriez-vous capables de dire de combien d'heures de sommeil vous avez besoin pour être en forme, et à combien de cycles nocturnes, et surtout à des cycles de quelle durée cela correspond ? La manière de dormir, la durée totale nécessaire de sommeil, la durée de chaque cycle sont spécifiques à chaque individu, cérébralement programmées, sans doute génétiquement organisées, elles évoluent tout au long de notre vie, de la période foetale à la vieillesse. Figure 3 : Déroulement temporel d'une nuit de sommeil (hypnogramme)

Cycles du sommeil Pour comprendre l’importance du sommeil, il suffit d’observer ce qui se passe quand on ne dort pas assez ou, comme le disent les médecins, quand on montre les signes du syndrome d’insuffisance du sommeil. Bien entendu, on est somnolent durant la journée. On tend aussi à faire la "grasse matinée" le week-end pour rembourser cette « dette de sommeil ». Si l’on n’y parvient pas, plusieurs effets néfastes vont apparaître. C’est d’abord la vigilance, la concentration et la capacité de réfléchir qui sont diminuées. On observe ensuite un ralentissement des réflexes, des troubles de la mémoire, de la fatigue musculaire, des sautes d’humeur, voire de l’agressivité et de la difficulté à se situer dans le temps ou l'espace. À plus long terme, plusieurs études ont trouvé une relation entre la quantité et la qualité du sommeil et plusieurs problèmes de santé chroniques. Mais revenons au manque de sommeil dont l’origine peut être volontaire ou involontaire.

Bienvenue sur notre site de l’ANC - anc-narcolepsie Traitement troubles du sommeil : infos sur tous les traitements Les traitements de troubles du sommeil peuvent être des médicaments, une thérapie, une chirurgie ou un changement de mode de vie. Quel traitement choisir pour vos troubles du sommeil ? Troubles du sommeil : comment choisir son traitement ? Il existe trois grandes catégories de troubles du sommeil : les dyssomnies, l'hypersomnie et les parasomnies. Les troubles du sommeil sont d'intensité différente en fonction des personnes. Identifier le trouble du sommeil Les symptômes de trouble du sommeil sont souvent reliés les uns aux autres. Quelle fatigue ressentez-vous ? Quels est la cause de ces troubles du sommeil ? Avez-vous des symptômes particuliers durant la nuit ? Choisir le traitement pour ses troubles du sommeil Pour tout trouble sévère du sommeil, il est nécessaire de consulter un médecin pour obtenir un traitement adéquat. Le traitement des problèmes d'origine psychologique Le traitement des problèmes provenant d'une mauvaise alimentation Le traitement des problèmes dus au rythme de vie

Alimentation spéciale stéatose hépatique Recommandations générales La stéatose hépatique, communément appelée « foie gras d’origine non-alcoolique » est un trouble relié à des dépôts de lipides anormaux dans le foie représentant plus de 5% du poids total du foie. Elle touche de 7 à 35% des adultes aux États-Unis et en Europe et est la cause la plus commune de maladies chroniques du foie dans les pays développés. Le foie gras est intimement lié à la résistance à l’insuline et est considéré comme la manifestation hépatique du syndrome métabolique1. Une stéatose hépatique peut mener à la cirrhose du foie. À ce jour, il n’existe pas de consensus officiel sur les moyens de traiter la stéatose hépatique. Les habitudes alimentaires dont il est question dans cette fiche ont pour but de : 1 - Réduire ou prévenir la résistance à l’insuline 2 - Réduire le risque cardiovasculaire 1 - Réduire ou prévenir la résistance à l'insuline Perdre du poids Attention à la perte de poids trop rapide Diète pauvre en lipides ou en glucides ? Huile d’olive.

Les troubles du sommeil Le rôle des neurotransmetteurs sur la balance du sommeil Sommeil et éveil sont interdépendants : l’un joue sur l’autre. Les neurotransmetteurs sont les principaux acteurs de cette balance. - La sérotonine : synthétisée à partir du tryptophane alimentaire, elle joue un rôle dans l’induction du sommeil puisqu’elle active le système GABA (neurotransmetteur majeur du sommeil). - La dopamine : c’est le neurotransmetteur du réveil. La synthèse de ces neurotransmetteurs nécessite un statut en fer et en magnésium optimal. La balance du sommeil, un équilibre fragile Un stress mal géré, une pathologie, une mauvaise hygiène de vie, un déficit en micronutriments… peuvent venir perturber le sommeil. - des troubles de l’endormissement, des réveils difficiles,- des réveils nocturnes, du somnambulisme, des cauchemars, - des insomnies ou des hypersomnies ponctuelles,- des apnées du sommeil...

Pozzetto We are (still) Working on a Very Tasty Site: Please Follow us on Facebook and Twitter for daily updates Que signifie le mot “Pozzetto”? Littéralement le mot “Pozzetto” signifie “petit puits”. Les “Pozzetti” (pluriel de Pozzetto) permettent de conserver les glaces au froid avec un système de bain-marie utilisé par les maîtres glaciers italiens. Ce système préserve le délicat équilibre de la structure et du parfum de la glace en évitant les chocs thermiques. On pourrait résumer notre politique à cette phrase : le plaisir de la bouche avant le plaisir des yeux. Pourquoi seulement 12 parfums? Comme pour tous les produits alimentaires, la glace est meilleure si elle est préparée quotidiennement à partir de produits frais. Pour respecter cette règle de base, nous avons choisi de nous limiter à 12 parfums : des parfums crème de la tradition italienne réalisée à partir du meilleur lait frais français et sorbetsde fruits frais de saison que nous trouvons sur le marché. Pas de boules!

Related: