background preloader

Le transport maritime, coeur de la mondialisation - Le Dessous des cartes (2016)

Le transport maritime, coeur de la mondialisation - Le Dessous des cartes (2016)

http://www.youtube.com/watch?v=cMJ68SIIU1Y

Related:  Ch.1 – Mers et océans : au coeur de la mondialisationMers et océansQuestion MondeMers et Océans : un monde maritimes4ème

Les espaces maritimes, approche géostratégique Enseigner la mer : des espaces maritimes aux territoires de la mondialisation. Ce cours sur l’étude des espaces maritimes s’inscrit dans le thème de géographie de terminale « Les territoires dans la mondialisation ». Il aborde la valorisation des espaces maritimes dans le fonctionnement de la mondialisation, met en avant la manière dont ces espaces reflètent la hiérarchie des puissances et analyse les tensions et les convoitises suscitées par les espaces maritimes. Dans le cadre d’une « territorialisation » de ces espaces maritimes et d’une projection des enjeux, des acteurs et des conflits sur les mers et les océans.

méthode cartographie Pour représenter un phénomène, vous pouvez choisir entre 3 types de figurés : des figurés de surfaces (des plages de couleurs) ;des figurés ponctuels (points, carrés, symboles, etc.) ;des figurés linéaires.Ces différents figurés ne s'emploient pas par hasard. Chacun a un emploi bien défini.Les plages de couleurs (aplats) Lorsque vous devez représenter une surface ou une zone, vous devez utiliser des aplats de couleurs.Les figurés ponctuels Lorsque vous devez situer un lieu ou représenter une information dont la localisation est ponctuelle, vous devez utiliser des figurés ponctuels.> une ville, un port, un aéroport, une crise, etc.

Surpêche : alerte mondiale En 50 ans, la pêche a bien changé ! Depuis les années 1970, la technologie démultiplie les capacités des bateaux : les filets mesurent plusieurs kilomètres, les navires s’apparentent à des usines capables de congeler le poisson directement à bord. La mondialisation abolit toutes les frontières : le thon africain est consommé au Japon et les crevettes thaïlandaises en Europe. L’exploitation des ressources de la mer explose. Mers et océans, un monde maritimisé (5 mai) - Vidéo Géographie Pourquoi les espaces maritimes sont-ils au cœur de la mondialisation et comment ces espaces sont-ils transformés par la mondialisation ? Explications avec Marion, professeure d'histoire-géographie. Retrouvez le support de cours, les commentaires du prof et le plan du cours en PDF. La piraterie maritime moderne - Vidéo Histoire Comme leurs ancêtres, les pirates modernes prennent pour cibles des navires de commerce et de pêche, ou des bateaux de plaisance. Kidnapping, rançon, vol, meurtre : les actes de piraterie sont violents. Selon le Bureau Maritime International, plus de 4 000 attaques ont été répertoriées ces 20 dernières années. 4 régions du monde sont principalement touchées : Parmi elles, l'Asie du Sud, l’Asie du Sud-Est et le sous-continent indien, où les principales cibles sont les navires de commerce.

Comment meurent les océans ? Trois dangers abyssaux menacent les océans, qui couvrent 71 % de la surface de notre planète. Le constat est amer : 80% de la pollution marine est d’origine terrestre. Parmi les déchets qui finissent dans la mer, les plastiques sont les « premiers prédateurs des océans », selon l’association Surfrider. Qu'est-ce que le continent de plastique au milieu de l'océan Pacifique? #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?Cliquez ici pour nous alerter !

Les espaces maritimes : entre affrontements et coexistence La France est la deuxième puissance maritime mondiale juste derrière les États-Unis. Sa façade maritime, héritée de ses conquêtes coloniales notamment, lui assure ainsi une présence sur toutes les mers du globe. Le contrôle des mers et des océans Pour asseoir leur pouvoir commercial et politique, de nombreux pays n'ont eu de cesse de vouloir contrôler les océans qui représentent 70 % de la surface de la Terre. Avec l’ouverture des frontières et l’exploitation croissante des ressources océaniques, les espaces maritimes sont devenus un enjeu géostratégique majeur. Mesurer les Zones Économiques Exclusives Bibliographie | citer cet article Avec 10,2 millions de km², la Zone Économique Exclusive de la France est la deuxième du monde par sa superficie après celle des États-Unis. Derrière ce chiffre se cachent de nombreuses difficultés à mesurer et à comparer ces territoires sans terre, ces étendues d'eau appropriées par des États. Une ZEE est un espace maritime ou océanique situé entre les eaux sous souverainté (majoritairement constituées de la mer territoriale) et la haute mer, sur laquelle un État riverain (parfois plusieurs) dispose de l'exclusivité d'exploitation des ressources. On comprend que leur délimitation soit porteuse d'enjeux géopolitiques entre des États qui convoitent les ressources maritimes, d'autant que celles-ci se raréfient. Quelques décennies après leur création, les zones économiques exclusives sont parfois considérées, peut-être de façon excessive, comme l'un des domaines de la puissance d'un État, pourtant leur mesure ne va pas de soi.

Les espaces maritimes : entre affrontements et coexistence - Vidéo Spécialités La France est la deuxième puissance maritime mondiale juste derrière les États-Unis. Sa façade maritime, héritée de ses conquêtes coloniales notamment, lui assure ainsi une présence sur toutes les mers du globe. Le contrôle des mers et des océans Pour asseoir leur pouvoir commercial et politique, de nombreux pays n'ont eu de cesse de vouloir contrôler les océans qui représentent 70 % de la surface de la Terre. Avec l’ouverture des frontières et l’exploitation croissante des ressources océaniques, les espaces maritimes sont devenus un enjeu géostratégique majeur. Alors, qui contrôle la mer contrôle le monde ? Un continent de plastique dans l'océan ? Découvert en 1997 par le capitaine Charles Moore dans l’océan Pacifique entre Hawaï et la Californie, cette décharge flottante composée à 90 % de plastique mesure 3,5 millions de km2 , soit 1/3 de l'Europe ou 6 fois la France ! Le terme « continent » est une métaphore. Il s’agit plutôt d’une « soupe » épaisse de macro et de micro-déchets issus de la lente dégradation des plastiques : de 30 à 40 ans pour un tissu en nylon, 100 ans pour un briquet, 450 ans pour les bouteilles ou sacs plastiques, et jusqu’à 1000 ans pour le polystyrène… qui sert à fabriquer les emballages de notre quotidien. La majorité des plastiques rejetés dans les océans provient d’une vingtaine de fleuves et rivières bien identifiés.

Les îles Spratley et les conflits territoriaux en Mer de Chine Chapelet d’îles quasi désertes en mer de Chine du Sud, les Spratley sont au cœur d’un conflit territorial opposant plusieurs pays asiatiques. Et pour cause, ces récifs coralliens recèlent du gaz, du pétrole et possèdent une importante réserve halieutique. La Chine, Taïwan, le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et le sultanat de Brunei – seul Etat à ne pas avoir de présence militaire sur place – se disputent la souveraineté territoriale de ces îlots stratégiques de 500 km² qui voient passer un tiers du trafic maritime mondial. L’archipel, plutôt inhospitalier pour l’être humain, compte plus de 700 îles, îlots et bancs de sable. Il est listé depuis 1998 comme un des huit points chauds de la planète en matière de risque de conflit armé (lien en anglais).

Related:  Mers et océans : au coeur de la mondialisation