background preloader

Tiananmen 1989 : les origines du massacre

Tiananmen 1989 : les origines du massacre

http://www.youtube.com/watch?v=IWr08yKStDo

Related:  Ch 1 : La modification des grands équilibres économiques et politiques mondiauxChap 1-Modification des grands équilibres mondiaux

Les bouleversements de 1989 en Pologne et en Hongrie Avant que le mur de Berlin ne tombe dans la nuit du 9 au 10 novembre, les régimes communistes s'étaient déjà effondrés dans ces deux pays du bloc de l'Est. 30 ans après son exécution pour avoir tenté d’instaurer une démocratie parlementaire, l'ancien chef du gouvernement Imre Nagy reçoit des funérailles nationales le 16 juin 1989. Crédits : Wikimedia Commons / Fortepan adományozó TM / CC BY-SA 3.0 Peu d’observateurs avaient senti le vent tourner. Peu auraient pu prédire, en cette nuit du 9 novembre 1989, que les postes frontières de Berlin s’ouvriraient un à un sous la pression de la foule. Cette année-là pourtant, dans le sillage de la perestroïka impulsée par Mikhaïl Gorbatchev en URSS, d'importants changements avaient eu lieu en Europe de l'Est.

La révolution iranienne Le 8 septembre 1978, des milliers d’étudiants se rassemblent sur la place Jaleh, à Téhéran. Ils protestent contre le pouvoir en place, le régime autoritaire du chah d’Iran, Mohammad Reza Pahlavi, et réclament son départ. L’armée ouvre le feu et tire à vue, faisant de nombreuses victimes. Ce vendredi noir marque le paroxysme d’un mouvement de contestation qui agite le pays depuis huit mois. Pourquoi les étudiants iraniens protestent-ils contre le régime ? En 1941, Mohammad Reza Pahlavi succède à son père, Reza Chah Pahlavi, à la tête du pays.

Premières élections présidentielles libres au Chili depuis 1973 Le plébiscite présidentiel d'octobre 1988 est un désaveu pour le général Pinochet au pouvoir depuis 1973, qui doit accepter la tenue d'élections libres. Cet échec a été rendu possible grâce à une mobilisation record des électeurs et à l'union des forces d'opposition au régime, réunies au sein d'une vaste coalition (Concertacion) avec le soutien d'une Eglise chilienne très impliquée dans les questions de défense des droits de l'homme. Après 16 années de dictature, les élections présidentielles ont lieu le 14 décembre 1989 et voit triompher le candidat de l'opposition, le démocrate-chrétien, Patricio Aylwin, allié aux forces de gauche. Si Augusto Pinochet garde son titre de commandant en chef de l'Armée, les objectifs du nouveau gouvernement incluent la reconnaissance de certaines exactions commises au cours des années de dictature. En janvier 2006, Michelle Bachelet, qui a entrepris des réformes remarquées au ministère de la Santé et à de la Défense, incarne la modernisation du Chili.

La libération de Nelson Mandela Le 11 février 1990, à 16 h 15, les grilles du pénitencier Victor Verster, à quelques kilomètres du Cap, en Afrique du Sud, s’ouvrent devant une foule fébrile. Après 27 années de captivité, Nelson Mandela est libre. A 72 ans, celui que l’on surnomme Madiba, d’après le nom de son clan tribal, s’avance, aux côtés de sa femme, Winnie, vers un nouveau chapitre de son long combat contre l’apartheid. SMS : L’apartheid ? En 1948, le parti nationaliste blanc remporte les élections législatives. Un nouveau régime est mis en place afin de séparer les Blancs des Noirs dans tous les aspects de la vie quotidienne.

La transition démocratique en Espagne après la mort de Franco Au terme de la guerre d’Espagne (1936-1939), avec la défaite des Républicains, l’Espagne passe sous la coupe du général Franco. Revêtu du titre de "Caudillo (guide) par la grâce de Dieu", Franco établit un gouvernement autoritaire et dictatorial, pour trente-six années. A partir des années 60 cependant, si le Movimiento Nacional demeure le seul parti autorisé, des technocrates du régime acquis à l’impératif de la modernisation permettent au pays de connaître un fort développement socio-économique. L'Espagne se transforme en un pays industrialisé et urbanisé, à la culture sécularisée et aux mentalités modernisées ; de nouvelles institutions émergent qui échappent à l'intervention de l'Etat (négociations collectives, grèves, syndicats semi-libres) et favorisent l'émergence de traditions démocratiques, longtemps avant la démocratisation politique du pays. Le reportage se compose de trois séquences.

Nelson Mandela : la libération en 1990 11 février 1990. Nelson Mandela est libre, après vingt-sept ans de détention. Vers la fin de l’apartheid en Afrique du Sud En ce début d’année 1990, l’Afrique du sud est en ébullition. Le système d’apartheid qui régit la vie de ce pays depuis 1948 craque de toutes parts. L'Europe des 12 - INA C’était évident, l’Europe était bancale, esthétiquement bien sûr ! Aujourd’hui, elle retrouve l’équilibre. L’Espagne et le Portugal lui fournissent l’appui méditerranéen qui lui manquait. Mieux assise, la communauté prend du poids. Ses nouvelles mensurations ?

Le massacre de Soweto pendant l'apartheid Dans la banlieue de Johannesburg en Afrique du Sud, le 16 juin 1976, un soulèvement estudiantin a entraîné plus de 500 morts, des enfants pour la plupart. Le photographe Sam Nzima, dont l'un des clichés pris ce jour-là a fait le tour du monde, témoigne du massacre de Soweto. Qu'est-ce qui a provoqué la révolte de Soweto ? Arrivé au pouvoir en 1948, le Parti national afrikaner met en place le régime de l'apartheid. Pendant près de 50 ans, une ségrégation raciale stricte est imposée dans les lieux publics et le mariage interracial est interdit. En 1976, la révolte gronde dans les écoles noires de Soweto.

Related: