background preloader

Les inégalités entre les femmes et les hommes en France

Les inégalités entre les femmes et les hommes en France
Les inégalités entre les femmes et les hommes se sont réduites au cours des dernières décennies, que ce soit en matière d’éducation, de participation à la vie professionnelle ou en politique. Mais l’égalité est loin d’être atteinte, en termes de salaire ou de partage du travail domestique notamment. Voici un tour d’horizon de nos principaux indicateurs. Source : Insee, ministère de l'Enseignement supérieur, ministère de l’Intérieur – © Observatoire des inégalités Les femmes sont plus souvent diplômées de l’université À l’université, les femmes sont plus nombreuses (59 % des étudiants) que les hommes en 2018-2019, alors qu’elles n’étaient que 43 % en 1960-1961. Égaux devant le chômage Alors que, depuis les années 1970, le chômage des femmes en France a toujours dépassé celui des hommes, depuis la fin des années 2000, les taux se sont rapprochés pour devenir équivalents : 8,5 % des hommes et 8,4 % des femmes étaient sans emploi en 2019 [1]. Des inégalités de salaire persistantes

https://www.inegalites.fr/Les-inegalites-entre-les-femmes-et-les-hommes-en-France?id_theme=22

Related:  FEMINISMEEGALITE FEMMES HOMMESÉgalité des sexesL'égalité hommes/femmes au travail en Francefeminisme

Histoire du féminisme Symbole signifiant « égalité des sexes », qui fusionne deux autres symboles : celui de la femme et celui de l'homme. L'histoire du féminisme commence dans la seconde partie du XIXe siècle, lorsque le mot féminisme apparaît sous la plume d'Alexandre Dumas fils puis sous celle d'Hubertine Auclert. Cependant, dès la fin du Moyen Âge, des auteurs critiquaient la place accordée aux femmes dans la société. Le discours féministe, à partir de ce moment, met plusieurs siècles pour s'élaborer et s'afficher comme un mouvement revendiquant, dans un premier temps, l'égalité civique et civile des femmes et des hommes puis une libération des femmes du carcan patriarcal. Si ce découpage prédomine dans la critique occidentale - encore que nombre de féministes en France jugent que la troisième vague est propre au mouvement américain - il ne peut être plaqué sur l'histoire du féminisme des autres parties du monde.

Cette adolescente improvise un discours magistral sur l'égalité des sexes FÉMINISME - Faith Sobotker n'a pas sa langue dans sa poche. Cette Australienne de 15 ans a réagi avec spontanéité lorsque toutes les filles de son lycée de Melbourne ont dû assister à une réunion sur la longueur de leurs jupes le 18 août dernier. Le sang de l'adolescente n'a fait qu'un tour et devant le téléphone d'une de ses camarades, elle s'est lancée dans un discours revendicatif, aux airs de slam. "Vous n'avez pas à me dire ce qu'est le respect ou la féminité, nous ne sommes plus dans les années 1950", s'exclame la jeune fille.

Féminisme et faux amiEs : récupération, dévoiement N’en déplaise aux modes médiatiques, aux révisionnistes et aux imposteurs, il y a toujours eu plusieurs versions du mouvement social qu’est le féminisme. En résumé, en France, dès les années 60/70, ont coexisté trois principaux courants : réformiste, révolutionnaire puis socialiste et enfin radical ; sans oublier quelques théories critiques plus marginales. Ces courants, encore aujourd’hui, partagent l’idée que dans nos sociétés patriarcales, les femmes ne doivent plus être subordonnées au pouvoir masculin. Le système patriarcal organise l’appropriation et le contrôle des femmes et de leur corps pour maitriser la reproduction, la sexualité, l’organisation sociale de la famille et de nos sociétés. Le féminisme, structurellement, fondamentalement, c’est donc avant tout, la reconnaissance d’une subordination des femmes en tant que groupe/classe des femmes (la moitié de l’humanité) à l’autre groupe/classe des hommes, et les moyens de l’abolir.

Egalité professionnelle : ce que dit le code du travail À savoir ! Sur les questions relatives à l’égalité entre les femmes et les hommes, on pourra également se reporter aux informations diffusées sur le site du ministère chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances. Quelles sont les règles en matière d’embauche ? Il est interdit de mentionner, dans une offre d’emploi, le sexe (ou la situation de famille) du candidat recherché, ou de prendre en compte l’appartenance du candidat à l’un ou l’autre sexe comme critère de recrutement.

Pourquoi les clichés sexistes font (hélas) encore recette dans la pub… – TheBrandNewsBlog l Le blog des marques et du branding Les publicitaires et les marques seraient-ils victimes d’une épidémie aigüe de machisme ? Dans un article dont je conseille vivement la lecture*, publié récemment, les experts en communication Elisabeth Segard, Florian Silnicki et Sébastien Chenu s’indignaient de la recrudescence des partis-pris sexistes dans un nombre croissant de créations, que ce soit online ou offline. Dans ce domaine, si la publicité plus que moyenne de Perrier (voir ci-dessus et ci-dessous) semble encore plus pathétique du fait de l’énergie déployée par la marque à nier toute erreur, ce "couac" fait suite à une série de campagnes plus graveleuses les unes que les autres, produites dans le seul but de faire le buzz, d’après ces 3 experts… Au risque de compromettre l’image et la réputation à moyen terme des marques concernées. Une surenchère sexiste… et le cynisme publicitaire en guise de stratégie ? La faute au sexisme "invisible" ? Le vrai problème serait-il ailleurs ?

Olympe de Gouges (1748 - 1793) - La cause des femmes Personnage secondaire de la Révolution française, Olympe de Gouges a été redécouverte à la fin du XXe siècle par les mouvements féministes qui se l'ont appropriée, à juste titre d'ailleurs. Nul doute qu'elle aurait soutenu leurs combats pour l'égalité des droits entre les sexes. Libre de moeurs, libre de pensée Née en mai 1748 dans un ménage modeste de Montauban sous le nom de Marie Gouzes, elle se marie à seize ans. Veuve et mère deux ans plus tard, elle se remet sans attendre en ménage avec un entrepreneur qu'elle suit à Paris.

Emma Watson : l’égalité des sexes est aussi votre problème Discours de l’Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes, Emma Watson, à l’occasion d’un événement spécial tenu au siège des Nations Unies, à New York, le 20 septembre 2014, dans le cadre de la campagne « HeForShe » Date : samedi 20 septembre 2014 [L’allocution prononcée fait foi] Nous lançons aujourd’hui la campagne « HeForShe ». Je m’adresse à vous en ce jour, car j’ai besoin de votre aide. Nous souhaitons mettre fin aux inégalités entre les sexes, et pour y parvenir, l’implication de tous est indispensable. Les chiffres de référence sur les violences faites aux femmes Les violences au sein du couple En 2018 : 121 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire 28 hommes ont été tués par leur partenaire ou ex-partenaire 21 enfants mineurs sont décédés, tués par un de leurs parents dans un contexte de violences au sein du couple.

Les chiffres de l'égalité hommes/femmes en 2019 De nombreux chiffres circulent sur le travail des femmes et les inégalités dont elles font l’objet : niveaux de salaire, taux d’activité, taux d’emploi… L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes est lui-même sujet à confusion puisqu’il existe différentes manières de le calculer (tous niveaux confondus, en équivalent temps plein, à diplôme égal…) autant qu’il existe d’organismes à l’observer : Insee, OCDE, Eurostat, DARES… Alors quels sont les derniers chiffres des inégalités H/F en France ? Comment interpréter les pourcentages des multiples observateurs ? Mode(s) d’Emploi vous aide à y voir plus clair… Les inégalités H/F en France et en bref :

Islam et féminisme, sont-ils compatibles ? Quelle mouche a piqué cette féministe convaincue, athée et viscéralement attachée à la laïcité, pour aller dialoguer avec un imam, fût-il libéral ? Marie-Françoise Colombani, grand reporter et éditorialiste à ELLE vingt-cinq ans durant, a passé des heures à converser sans faux-semblant avec Tareq Oubrou, l'imam de la mosquée de Bordeaux. Si elle n'a rien contre les religions, cette journaliste, qui a travaillé aussi bien auprès des Afghanes que des jeunes Françaises de banlieues, sera toujours du côté de la liberté des femmes. Avec l'imam de Bordeaux, elle a abordé tous les sujets qui fâchent : du voile à la mixité en passant par l' IVG, les viols de Cologne ou la théorie du genre...

20 femmes de science qui ont changé le cours de notre Histoire Le 11 février dernier avait lieu la journée internationale des femmes et des filles de science. Une occasion de rappeler la place des femmes dans l’histoire scientifique, mais aussi de rendre plus visibles les postes occupés par des femmes au sein d’un milieu que certains considèrent toujours très masculin. À cette occasion, nous avons dressé la liste de 20 femmes qui ont largement contribué à leurs différentes disciplines scientifiques, mais encore trop souvent invisibilisées. Initiative des Nations Unies, la Journée internationale des femmes et des filles de science a pour ambition de raviver le souvenir et d’encenser la place importante prise par certaines femmes dans l’histoire des sciences. Alors qu’aujourd’hui encore, à travers le monde, les femmes restent en retrait dans les domaines scientifiques en dépit de leur brillants résultats, ériger des modèles auxquels s’identifier reste une mission primordiale pour inspirer les générations de filles à venir. Jane Goodall

Les inégalités femmes-hommes en 12 chiffres et 6 graphiques Pour promouvoir l’égalité entre les sexes, rien de tel que de l’afficher dans l’espace public. Pourtant, au niveau politique, culturel ou sportif, la parité est loin d’être effective. 26,2 % de femmes à l’Assemblée nationale La Constitution affirme que « la loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux », et de nombreux textes tentent d’instaurer la parité en politique.

Related: