background preloader

Du magasin à Instagram, les vendeurs deviennent des influenceurs

Du magasin à Instagram, les vendeurs deviennent des influenceurs
1L’enseigne Neiman Marcus incite ses vendeurs à vendre aussi sur Instagram Pourquoi l’expertise des vendeurs devrait-elle être confinée dans la seule enceinte du magasin ? Aux États-Unis, l’enseigne de distribution Neiman Marcus (42 grands magasins dans l’univers du luxe) incite depuis quelques semaines ses vendeurs à devenir des influenceurs sur Instagram et à générer des ventes via ce canal. Elle a signé un partenariat avec Salesfloor qui propose un dispositif intitulé SocialShop permettant de créer facilement des « shoppable posts » sur Instagram. Un des intérêts majeurs de cet outil : il permet d’attribuer la vente à celui qui a posté le message sur Instagram. Le vendeur dispose d’un lien à placer dans sa bio (Instagram n’autorise pas les liens cliquables ailleurs) qui renvoie vers le site marchand de Neiman Marcus. 2Aux Galeries Lafayette, des « personal stylists » avant, pendant et après l’achat Inscrire les vendeurs dans une relation omnicanale. Le principe est très simple.

https://lehub.laposte.fr/tendances/magasin-instagram-vendeurs-deviennent-influenceurs

Related:  Les relations avec les influenceursBTS NDRC BLOC 1MARKETING 2018 2019mco`test 1015

Expériences - Grignan, Durance et la Drôme provençale #3 - Le Blog de Viinz Dimanche matin, réveil quelque peu difficile tant j’aurais voulu m’éterniser dans ce lit à contempler les pales du ventilateur brasser l’air frais en provenance de la fenêtre entrouverte. Fort heureusement, le petit-déjeuner et la piscine m’attendaient avant de partir une nouvelles fois pour Grignan. Et toujours ces paysages sublimes sur la route… Rencontre pour trois d’entre nous et visite pour le reste du groupe sous la férule sympathique, dynamique et passionnée du couple en charge de l’association « Grignan, Pierres et Roses anciennes » que je vous invite à découvrir. Cette visite a été l’occasion de prendre quelques rappels d’histoire sur la fondation de la ville, sa structure hélicoïdale avec son château et la Collégiale qui dominent la « motte » et puis enfin de revenir sur la destinée un peu extraordinaire de Mme de Sévigné dont la fille fut mariée au seigneur de ces terres et avec qui elle échangea, écartelée par l’éloignement de sa fille, de nombreuses correspondances.

[INFOGRAPHIE] Métier commercial : quels changements ? Quels changements actuels et à venir sur le métier commercial ? Les offres d’emploi constituent un bon indicateur à la fois de la demande et de l’évolution du contenu du métier. En ce début d’année, le méta-moteur de recherche Joblift a étudié la demande de commerciaux en 2016, et recensé plus de 500.000 offres. Je tire de l’infographie ci-dessous 3 enseignements : 65 faits sur la psychologie du consommateur en E-commerce - Ecoreuil 65 faits sur la psychologie du consommateur en E-commerce Le E-commerce a explosé lors de la dernière décennie. Si cette première tentative a connu un grand succès vers la fin des années 90 et au début de ce siècle, cette croissance a connu un coup d’arrêt lors de la « bulle internet » en l’an 2000. Aujourd’hui, le contraste est très impressionnant. Nous assistons à une augmentation considérable des ventes de biens physiques sur la toile.

Accepter de provoquer des discussions publiques sans les maîtriser (e-zabel) Je n’ai jamais fumé. Je ne sais pas pourquoi. Ado, j’ai dû vivre dans une bulle. Je ne vois pas comment j’ai pu passer à travers les mailles du filet. L'évolution du processus de vente : comment s'y adapter et réduire les frictions Un commercial performant est avant tout compétent, empathique et attentif. Il cherche également à actionner des leviers susceptibles de permettre la conclusion de transactions. Malheureusement, la plupart des technologies de vente du marché capitalisent sur des pratiques potentiellement nuisibles à la relation client et, à terme, à la productivité des équipes commerciales. Téléchargez cet e-book pour faire évoluer votre organisation commerciale Initialement, ces technologies ont été conçues en vue de personnaliser et d'optimiser le processus d'achat. Elles sont aujourd'hui devenues une source de friction sans précédent.

Séance : Veille informationnelle : principes, enjeux, stratégie et outils Accueil > Séances pédagogiques > Séance : Veille informationnelle : principes, enjeux, stratégie et outils Avant-propos : Quelle soit plus spécifiquement commerciale, juridique ou technologique, la veille informationnelle est pour beaucoup garante de la pérennité d’une entreprise. A ce titre, le référentiel du BTS assistant de gestion PME-PMI insiste sur la formation des étudiants à la veille. Il s’agit alors de former les élèves aux enjeux de la veille et aux outils mobilisables pour mener à bien une stratégie de veille répondant aux besoins spécifiques des entreprises. De plus, les compétences de veilleur sont un atout certain pour l’insertion des jeunes diplômés dans le marché du travail : elles permettent de valoriser un CV. Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de :

Faire vivre des expériences (Pensée by Caro - Cannabis, alcool, trouver les bons mots) Ma première fois avec un joint, je m’en souviens comme si c’était hier. J’étais en 1ère et j’avais un copain, J., qui en plus d’avoir la beauté du diable, était un sacré fumeur et pas que de gitanes. Moi je clopais des Peter stuyvesand bleues longues cartonnées (rien que les demander au buraliste me prenait l’après-midi) mais la drogue jusque là, j’étais quand même très contre (à l’époque porter un gilet Agnès B me paraissait être le comble du punk, vous voyez le genre). Mais mon année de 1ère, en plus d’être marquée du sceau du naufrage scolaire (grosse erreur d’orientation en 1ère S) fut aussi celle des premières conneries (j’ai découvert l’autre sexe sur le tard il a fallu que je me rattrape).

Les bases de la négociation commerciale L’une des pressions les plus fortes de notre écosystème, marqué par le flux de données à disposition et la complexité des décisions à prendre, est notamment la pression du temps. Savoir négocier, c’est être capable de se donner plus de latitude, donc plus de temps. A titre professionnel, cela veut dire être capable d’expliquer à ses interlocuteurs que l’on regarde sa boîte e-mail trois fois par jour et non… mille fois par jour ; de dire à son patron : «Je te propose de te remettre ce dossier dans deux jours, et non un, car je suis vraiment déjà bien chargé» ; de manager en déléguant des missions ; de dire non à son collègue qui est toujours en retard ou qui vous prend du temps dans votre agenda. […] Quand débute la négociation ?

Related: