background preloader

Difficulté scolaire ? - Idées ASH

Difficulté scolaire ? - Idées ASH
Related:  La prise en charge des difficultés et des besoins spécifiquesPedagogie

Prise en charge scolaire de l’enfant dyslexique Le problème majeur d’un enfant dyslexique réside dans la lenteur à automatiser le langage écrit, ce qui génère des difficultés très importantes pour comprendre les énoncés, rédiger les copies ou assimiler les règles de grammaire, d’orthographe ainsi que les leçons. Le jeune dyslexique, qui par définition est doté d’une intelligence normale et qui est indemne de troubles psychologiques primaires, peut aussi éprouver des difficultés d’abstraction, d’anticipation, de projection dans le temps et dans l’espace ( par exemple il ne peut pas parvenir à se représenter le prolongement de deux droites jusqu'à leur intersection). Il doit utiliser des procèdes mnémotechniques car il ne peut pas automatiser certaines démarches cognitives. Le projet doit : 6 à 8 % des élèves sont concernés par des problèmes de dyslexie à des degrés de sévérité plus ou moins élevé, soit deux élèves par classe en moyenne. Comment mettre en place un PIS ? La prise de notes Pour le dyslexique, la copie est une torture.

Le BLOG d'idées ASH Ecoles du Monde Howard Gardner (1943-), professeur de sciences cognitives et d'éducation à l'Université d'Havard (Etats-Unis), est à le père de la théorie des intelligences multiples (multiple intelligence). Spécialiste des personnalités atypiques aux facultés intellectuelles exceptionnelles, il ouvre le concept d'"intelligence" et le décline - selon sa théorie - en 8 formes d'intelligence (première publication en 1983). On ne parle plus d'intelligence mais d'intelligenceS L'intelligence humaine ne se limiterait plus à l'aspect logico-mathématiques (capacité à raisonner) et linguistique (capacité à lire et communiquer) - principales intelligences testées dans l'évaluation du "quotient intellecuel" et développées dans les systèmes scolaires. Chaque enfant (et adulte) disposerait d'un "bouquet d'intelligences" avec une ou plusieurs intelligences dominantes. Les 8 formes d'intelligence : A noter : Pour en savoir davantage : > A vous de jouer... Mais qu'est-ce que l'intelligence ? L'expérience de Melun ...

Remédier aux difficultes scolaires Dans le système scolaire français, de nombreux enfants rencontrent des difficultés d'apprentissage en raison de pédagogies non adaptées à leurs besoins. Parents ou enseignants, vous pourrez vraiment aider ces enfants après avoir lu les différentes informations de ce site. Lors d'une première visite, cliquez ici pour comprendre Vous pouvez aussi : Lire et diffuser le document :La France, malade de ses pédagogiesSigner la pétition sur les méthodes de lecture Lire des documents d'information ou des témoignagesLire des articles récents sur cette question Lire le point de vue de Luc Ferry et Xavier DarcosIntervenir ou témoigner sur le forumVous abonner gratuitement à la lettre d'informationTrouver une aide sur le site Soutien Scolaire Plus AQT : Ateliers de Questionnement de Textes - Circonscription IEN Sens 2 - Education Nationale Menu de navigation CONSULTEZ LA RUBRIQUE AccueilFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE La circonscriptionFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE Espace pédagogiqueFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE Liaison école-collègeFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE Rallyes et défisFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE Informations diversesFERMER Accueil > ROLL > Activités de perfectionnement et remédiation au Cycle 3 > Entrainement stratégique > AQT : Ateliers de Questionnement de Textes Vous trouverez ci-dessous des AQT classés en trois types : AQT Narratif AQT Documentaire Démarche d’un Atelier de Questionnement de Textes Documents joints Démarche d’un AQT (PDF – 647.3 ko) Dans la même rubrique Ailleurs sur la toile Rester informé

humeur et fureur des précaires EVS-AVS | ""Ce site se veut l'écho de la voix du peuple citoyen de l'ombre : les précaires salariés EVS-AVS de l'éducation nationale (leur combat, leur résistance pour une exigence citoyenne: respect, dignité et honneur d'un L’aide aux élèves en difficulté : un espace de collaboration sous tension 1L’étude sur laquelle nous nous appuyons porte sur les rôles de partenaires tenus par les maîtres E, enseignants spécialisés, qui, dans l’école primaire française, sont chargés de l’aide à dominante pédagogique. Les deux activités principales de ces maîtres sont, d’une, part l’aide directe auprès de petits groupes d’élèves sortis des classes et, d’autre part, des pratiques collaboratives visant à construire des systèmes d’aide en fonction des besoins des élèves et des ressources locales. 1 Ce réseau constitué d’un psychologue scolaire et de maîtres spécialisés dans l’aide à dominante pé(...) 2Malgré un positionnement institutionnel clair et une mission jugée pertinente sur le terrain, le travail du maître E s’est trouvé remis en cause par plusieurs rapports et recherches qui soulignent notamment le manque d’efficacité des liens entre les différents partenaires concernés par l’enseignement aux élèves en difficulté (Ferrier, 1998 ; Gossot, 1996). Situation de la recherche

Styles d'apprentissage Peut-on concevoir une façon idéale d'aborder et de résoudre un problème ? Certainement pas. Tout dépend de la nature du problème, des circonstances et, surtout, des spécificités individuelles. En fait, confrontés à une même situation, la plupart des sujets observés présentent des réactions diversifiées, parfois très contrastées. Comment pouvons-nous interpréter, respecter et valoriser ces différences ? Qu'est-ce qu'un style d'apprentissage ? Comme nous l'avons vu plus haut, le style, c'est la " manière personnelle d'agir et de se comporter... " (ROBERT). a. b. c. d. Il n'existe donc pas une bonne façon d'apprendre ou de résoudre un problème. Etat des recherches Il y a bien d'autres styles cognitifs que ceux évoqués dans le tableau ci-dessous. Sur le plan pédagogique, que peut-on tirer de tout cela ? J.P. Sur la base de ces travaux émergerait l'idée de pouvoir dresser le " profil " de chaque élève, ce qui garantirait une meilleure efficacité pour nos actions. Comment faire ?

Difficultés scolaires, échecs, 'troubles', handicaps... Où en est-on ? Difficultés scolaires, échecs, “troubles”, handicaps...Où en est-on ? Un texte de Daniel Calin Ce texte a servi de base à une conférence co-organisée par l’AREN 74 et l’AME 74, donnée le 12 juin 2007 à Bonneville. Un dossier au format PDF donne, en plus de mon texte, une introduction de Jacky Poulain, au nom de l’AREN 74, une conclusion de Thierry Coulon, au nom de l’AME 74, ainsi que divers documents liés, dont quelques photos. Dossier réalisé par Luc Jouvenceau, parent d’élève présent à la conférence. Difficultés scolaires, échecs, troubles, handicaps, cette accumulation de concepts disparates est probablement significative du désarroi de nombre d’enseignants spécialisés face aux évolutions récentes, tant institutionnelles que « culturelles ». Il est nécessaire de commencer par mettre un peu d’ordre dans cette liste(1). Autre remarque, ces termes n’appartiennent pas réellement aux mêmes champs de pensée. Les difficultés scolaires L’étymologie du terme difficulté est assez savoureuse.

Introduction aux cinq gestes mentaux La Gestion Mentale élaborée par Antoine de la Garanderie s'appuie sur la maîtrise des cinq gestes mentaux que sont l'attention, la mémorisation, la compréhension, la réflexion et l'imagination créatrice, mais aussi sur deux éléments importants : l'évocation et le projet mental. Il m'est alors apparu opportun de rajouter la perception dans ce cours introductif pour que le lecteur assimile plus facilement la différence fondamentale entre percevoir et évoquer. 1. La perception J'entre en relation avec le monde extérieur grâce à mes sens : la vue, l'ouïe, le toucher, le goût, l'odorat. Mais chacun de nous code le monde différemment lorsque nous avons pour projet de le faire exister dans notre univers mental. La plupart du temps, je n'ai pas conscience de coder le monde car l'opération se fait à une vitesse qui échappe au conscient. Le monde extérieur qui n'a pas été codé dans mon univers mental n'existe pas pour moi. 2. 3. Plus je comprends ce que je dois mémoriser, mieux je mémoriserai. 4.

Outils - GreenModèlesWord Les modèles proposés ici permettent d'ajouter des onglets au ruban de word. Dans ces onglets se trouvent des boutons qui par simple clic permettent de mettre rapidement un texte en forme, poser une opération, créer un tableau de conversion, insérer automatiquement la date ou un titre, lire un texte à haute voix etc. L'objectif que nous poursuivons, est de fournir aux élèves à partir du CM1, des outils conçus pour eux. Avant de vous être proposés, tous ces outils ont été testés par les enfants du cartable fantastique en situation classe. Il est bien évidemment nécessaire de montrer aux enfants comment on se sert de chaque outil en commençant par les utiliser pour les devoirs à la maison. Les modèles ont été créés bénévolement par Marie-Laure. Ces modèles ont été testés sur Word 2007, Word 2010 et Word 2013 sous Windows Vista, Windows 7 et Windows 8 Mise à jour (19/08/2014) - Dans tous les modèles nous avons supprimé les outils nécessitant l'installation du plugin Flash. Table des matières

Comment choisir entre un PPS, un PAI ou un PPRE ? Pour qui ? Le PPS s’adresse aux élèves reconnus « handicapés » par la CDA ( Commission des Droits et de l’Autonomie relevant de la MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées). Selon sa sévérité, la dyslexie peut être reconnue comme handicap par la CDA selon ce guide barème Le PAP concerne les élèves atteints de troubles des apprentissages évoluant sur une longue période sans reconnaissance du handicap : trouble spécifique du langage (dyslexie, dysphasie, dyspraxie …) Le PPRE peut être établi pour des élèves dont les connaissances et les compétences scolaires spécifiques ne sont pas maîtrisées ou qui risquent de ne pas être maîtrisées. Le PPRE est obligatoire en cas de redoublement Le PAI concerne les élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période sans reconnaissance du handicap : pathologies chroniques, allergies, intolérance alimentaire… Qui solliciter ? C’est la famille qui sollicite le PPS auprès de la MDPH. L’enseignant référent est chargé :

ISALEM-97 Le point, ayant pour coordonnées ces deux valeurs, donne votre style préférentiel. Vous pourrez alors lire le descriptif de votre style d'apprentissage préférentiel. 1.

Related:  Scolaire