background preloader

The Habitable Exoplanets Catalog

The Habitable Exoplanets Catalog
Click image for more details, or click here for larger version. These are artistic representations of the top planets around other stars (exoplanets) with any potential to support liquid surface water. All of them are larger than Earth and we are not certain about their composition and habitability yet. We only know that they seem to have the right size and orbit to support surface liquid water. They are ranked here from closest to farthest from Earth. This selection of objects of interest is subject to change as new interpretations or astronomical observations are made. Current Number of Potentially Habitable Exoplanets subterran = 0.1 — 0.5 ME or 0.4 — 0.8 RE, terran = 0.5 — 5 ME or 0.8 — 1.5 RE, superterran = 5 — 10 ME or 1.5 — 2.5 RE. Conservative Sample of Potentially Habitable Exoplanets Optimistic Sample of Potentially Habitable Exoplanets

http://phl.upr.edu/projects/habitable-exoplanets-catalog

Related:  exoplanètes habitables et autres (super)TerresAstronomy

Découverte d'une nouvelle planète habitable, ressemblant à la Terre Lundi, la NASA a confirmé la découverte d'une nouvelle planète habitable située hors de notre système solaire mais ressemblant à la Terre. Baptisée Kepler-22b, la planète est la plus petite jamais trouvée à orbiter au milieu d'une zone habitable entourant une étoile semblable à notre Soleil. C'est une planète de plus sur la liste des planètes habitables. Des astronomes découvrent une planète qui « ne devrait pas être là », orbitant très loin de son étoile Des astronomes ont découvert une planète géante orbitant autour de son étoile à 650 fois la distance Terre-Soleil, laissant ces derniers perplexes quant à la manière dont un tel système a pu se former. L’objet découvert par les astronomes, décrit comme une planète « qui ne devrait pas être là », donne l’impression de s’être formé à partir de rien dans l’espace, très loin de son étoile mère ou de la matière cosmique l’entourant. La jeune planète, appelée HD 106906 b, se situe à environ 300 années-lumière de la Terre, dans la constellation de la Croix du Sud. Ce qui rends HD 106906 b si unique, c’est la distance à laquelle elle orbite de son étoile : 650 unités astronomiques (UA, soit 650 fois la distance Terre-Soleil).

Exoplanets: Worlds Beyond Our Solar System Exoplanets are planets outside of the solar system. They are also referred to as extrasolar planets. Starting in 1992 with the first discovery, astronomers have located about 837 such planets in 660 planetary systems around the Milky Way galaxy. Researchers believe they will find many more planets — a 2012 study estimated that each star of the 100 billion or so in the Milky Way galaxy hosts on average at least 1.6 planets. GJ1214b, shown in this artist’s view, is a super-Earth orbiting a red dwarf star 40 light-years from Earth. New observations from the NASA/ESA Hubble Space Telescope show that it is a waterworld enshrouded by a thick, steamy atmosphere.

Low Earth Orbit Want to stay on top of all the space news? Follow @universetoday on Twitter Estimated number of objects in low Earth orbit. Credit: NASA Low Earth Orbit is an orbit that extends from the Earth’s surface at sea level to an altitude of 2,000 km. What is interesting about the majority of Low Earth Orbit is that most of it lies within the Earth’s atmosphere. {sciences²} Kepler22bArtwork Foi de Nasa, l'exoplanète Kepler 22-b est habitable. C'est le message lancé hier soir par l'agence spatiale américaine. A grand renfort de "vues d'artistes" - des dessins (voir ci-contre) où la planète Kepler 22-b, une des près de 1000 exoplanètes repérées par le télescope spatial Kepler, arbore un air de "Terre", avec atmosphère et nuages. Pourtant, les astrophysiciens peuvent seulement dire que cette exoplanète est dans la "zone d'habitabilité" - la distance à l'étoile où, selon certaines conditions l'eau pourrait être liquide à la surface de la planète. Disons que c'est un excellent candidat pour une planète habitable. Avec 2,4 fois la taille de la Terre, elle

Sommes-nous faits de poussières d'étoiles ? Vous avez sans doute déjà entendu l'expression « nous sommes faits de poussières d'étoiles »... S'agit-il d'un mythe ou de la réalité ? Une équipe d'astronomes, partie sur les traces de ces poussières, est remontée jusqu'à leurs sources. Pas de doutes, 97 % de nos milliards de milliards d'atomes proviennent bien du cosmos. A planet is born: Astronomers capture 'super-Jupiter' challenging ideas about the formations of new worlds By Daily Mail Reporter Published: 21:49 GMT, 19 November 2012 | Updated: 07:55 GMT, 20 November 2012 A new planet labelled a 'super-Jupiter' has been spotted by astronomers who believe the find could challenge ideas about planet formations. Scientists have long debated the prospect of large stars given birth to planets in a rotating disk of dust and gas but the new find suggest this could now be true. Captured by Japan's Subaru 8-metre telescope the planet, thought to be 13 times larger than our solar system's biggest planet, Jupiter, the object was spotted orbiting a star called Kappa Andromedae.

Chart of the Nuclides 2010 WWW Chart of the Nuclides here is based on the compilation of experimental data until 2008 by H. Koura (JAEA), T. Tachibana (Waseda University), and J. Kepler découvre deux exoplanètes comparables à la Terre Une vue d'artiste de Kepler 20e l'infernale. © Nasa/Ames/JPL-Caltech Kepler découvre deux exoplanètes comparables à la Terre - 2 Photos Contemplez notre galerie d'exoplanètes Carl Sagan est décédé il y a tout juste 15 ans, le 20 décembre 1996. Ce n’est donc peut-être pas un hasard si la Nasa a annoncé hier la découverte tant attendue de Kepler : des exoplanètes de la taille de la Terre (Kepler 20e et Kepler 20f). La sonde Juno de la NASA nous livre de nouveaux clichés exceptionnels de Jupiter ! La sonde Juno de la NASA a pris de nouvelles images exceptionnelles de Jupiter. Juno a été lancée en août 2011 et a mis cinq ans pour atteindre Jupiter et s’installer en orbite. La géante gazeuse se situe à 670 millions de kilomètres de la Terre. Jusqu’à présent, la sonde a photographié les pôles de Jupiter, détecté des formations de nuages étranges, des aurores mystérieuses et scanné profondément les sommets épais de la planète. La NASA avait prévu de déclencher les propulseurs de Juno en octobre 2017 pour augmenter la fréquence des survols (un survol toutes les deux semaines au lieu de tous les 53,5 jours) mais un incident avec les vannes du moteur a saboté l’opération. De ce fait, les manœuvres ont lieu une fois tous les deux mois environ.

Dark Jupiter May Haunt Edge of Solar System A century of comet data suggests a dark, Jupiter-sized object is lurking at the solar system’s outer edge and hurling chunks of ice and dust toward Earth. “We’ve accumulated 10 years’ more data, double the comets we viewed to test this hypothesis,” said planetary scientist John Matese of the University of Louisiana at Lafayette. “Only now should we be able to falsify or verify that you could have a Jupiter-mass object out there.” In 1999, Matese and colleague Daniel Whitmire suggested the sun has a hidden companion that boots icy bodies from the Oort Cloud, a spherical haze of comets at the solar system’s fringes, into the inner solar system where we can see them. In a new analysis of observations dating back to 1898, Matese and Whitmire confirm their original idea: About 20 percent of the comets visible from Earth were sent by a dark, distant planet.

Nuclear Physics: The Core of Matter, The Fuel of Stars Below are the first 10 and last 10 pages of uncorrected machine-read text (when available) of this chapter, followed by the top 30 algorithmically extracted key phrases from the chapter as a whole.Intended to provide our own search engines and external engines with highly rich, chapter-representative searchable text on the opening pages of each chapter. Because it is UNCORRECTED material, please consider the following text as a useful but insufficient proxy for the authoritative book pages. Do not use for reproduction, copying, pasting, or reading; exclusively for search engines. OCR for page 19 --> 2 The Structure of the Nuclear Building Blocks Introduction It is a remarkable fact of nature that the average distance between protons and neutrons inside an atomic nucleus is only half again as large as the individual protons and neutrons themselves. OCR for page 19 --> within neutrons, protons, or other strongly interacting particles built from quarks and gluons.

Une autre planète bleue à 20 années-lumière ! 16 mai 2011 : tandis que les Français et leurs média se régalaient de strosses canneries, une info majeure est passée totalement inaperçue : la première exoplanète habitable a été enfin découverte. Par des Français en plus ! Même s'ils ont publié leurs travaux dans "The astrophysical Journal Letters". Jusqu'à présent, les centaines d'exoplanètes répertoriées étaient ou trop chaudes ou trop froides, ou gazeuses, ou sans atmosphère ou dotées d'une atmosphère empoisonnée. Et là, en scrutant dans la zone de vie de ce lointain soleil, une équipe du CNRS et de l'institut Pierre-Simon Laplace vient de démontrer que sur Gliese 581 d, nous pourrions rencontrer des conditions de vie assez proches de celles que nous connaissons sur terre. En tout cas supportables pour nos délicats organismes.

Related: