background preloader

Exploration du cerveau

Exploration du cerveau
Le cerveau humain est constitué d'environ 100 milliards de neurones capables d'établir chacun jusqu'à 10.000 connexions. Le nombre de connexions potentielles est donc astronomique: 1 million de milliards (10 puissance 15). Le cerveau compte également des cellules gliales, en nombre 10 à 50 fois plus important que les neurones. Longtemps, on a cru qu'elles ne jouaient qu'un role subalterne en facilitant les échanges entre les neurones. Mais on a découvert récemment que ces cellules gliales établissent elles aussi des connexions, à la fois entre elles et avec les neurones. Leur rôle exact est encore méconnu mais on sait que le cerveau d'Einstein contenait un nombre très important de ces cellules gliales. Le cerveau est donc un système incroyablement complexe avec 2 réseaux complets qui travaillent en paralèlle et en interaction. Par ailleurs, le cerveau est à la fois un système électrique, chimique, et probablement magnétique et quantique. 2 hémisphères 3 couches Circonvolutions Les neurones

http://www.syti.net/Cerveau.html

Related:  zigueFonctionnemment et structure du cerveaumamiecelesteacouphènes et lien possible avec le système nerveux, le cerveauneuroéducation

Le Développement Du Cerveau Comment fabriquer une machine à apprendre ? Comment disposer des cellules et les connecter pour créer de la pensée ? Quel genre de calcul doivent-elles faire pour comprendre un poème de Rimbaud, une équation différentielle ou prévoir de construire un vaisseau spatial pour aller sur Mars ? Tout cela est réalisé par un ensemble de 100 milliards de neurones disposés en six couches dans la substance grise à la périphérie du cerveau et connectés par un assemblage de fibres entre neurones voisins mais aussi éloignés de plusieurs centimètres. La mise en place de cette structure est complexe et gouvernée par un jeu subtil de signaux chimiques et électriques entre neurones mais aussi avec les cellules gliales, cellules longtemps considérées comme purement de soutien et dont on commence aujourd’hui à découvrir leur importance dans le fonctionnement cérébral. Quels sont les éléments essentiels que nous connaissons sur le développement du cerveau?

Le cerveau et les principales fonctions cognitives - HAPPYneuron La mémoire est omniprésente dans la vie quotidienne. Elle nous permet de retenir toute sorte d’informations (souvenirs personnels, connaissances culturelles, procédures automatiques…) pendant une durée plus ou moins longue (de quelques secondes à toute une vie). Elle constitue le passé de chacun, ou plutôt la connaissance de celui-ci, et permet ainsi à quiconque de posséder une identité. Plusieurs formes de mémoire : Nous ne possédons pas qu'une seule mémoire même si nous avons tendance à envisager la mémoire comme un tout en disant avoir, de façon globale, UNE bonne/mauvaise mémoire ou en utilisant des phrases du style : ''Je dois avoir LA mémoire qui flanche !''

En vidéo : des yeux qui bougent… vus sous IRM L'être humain, comme beaucoup d'autres animaux, est une très belle machine. Ce geste de bouger les yeux sollicite 6 paires de muscles que nous contrôlons sans même nous en rendre compte. © IR4M, CNRS, université Paris-Sud En vidéo : des yeux qui bougent… vus sous IRM - 1 Photo À voir, la galerie photo sur l'Homme en transparence Comment le cerveau s’adapte à toutes les situations? 02.06.2014 - Communiqué Neurosciences, sciences cognitives, neurologie, psychiatrie © CC BY-SA 2.0 by ZeroOne Lorsque l’on est face à une situation incertaine, changeante voire nouvelle, notre cerveau opte, après un moment de réflexion, pour une solution plutôt qu’une autre. Comprendre ses leviers de motivation Les leviers de motivation, ces sésames du passage à l’acte Comprendre le processus de la motivation, cette dynamique qui nous met en mouvement (motivation, du latin moveo = mouvoir, bouger), c’est le grand défi de nombreux chercheurs en psychologie depuis les années 1920, et notamment les travaux de Deci et Ryan. Les théories de la motivation sont récentes et les modèles proposés se recoupent, ce qui est une bonne nouvelle ! La motivation : du global au particulier Souvent associée au plaisir, à l’intérêt, la motivation s’étudierait plutôt comme phénomène global ; différents paramètres, obéissant à la singularité de chacun, sont à prendre en compte. Et, pour corser le tout, on ne peut figer les processus de motivation individuelle ni dans le temps (les ressorts de motivation évoluent au fil du temps ), ni dans l’espace (selon le contexte, la motivation peut apparaître ou disparaître.

Du reptilien au cortex De l'homme à l'humain Du cerveau reptilien au cortex Dans le chapitre « conscience », nous avons esquissé l'idée d'une évolution cérébrale liée à la culture. Selon nous en effet, l'éducation, la morale et les interdits, modifient progressivement les structures du cerveau. La Joconde dévoilée Léonard de Vinci n’a laissé aucune esquisse préparatoire du portrait de la jeune femme vêtue de sombre, sans aucun bijou, au mystérieux sourire et au regard pénétrant. Sous la surface de la peinture où ne transparaît aucun trait de pinceau, elle semble un être de chair et de sang incroyablement vivant. L'artiste l'a-t-il peinte d’un seul élan, ou en plusieurs années de travail minutieux ? Et surtout : qui était le modèle ? À ce jour, deux hypothèses coexistent. La plus connue est celle du biographe Giorgio Vasari, reprise aujourd’hui par l’historien d’art Giuseppe Pallanti, qui voit dans ce portrait celui de Lisa, l'épouse de Francesco del Giocondo, négociant en soies à Florence, lequel aurait commandé l'œuvre en 1503.

VIDEO. Cerveau : découvrez la face cachée de vos émotions - 26 juin 2014 EMOTIONS. Comment se forment nos émotions ? Quelles structures cérébrales sont impliqués dans ces affects ? D’où viennent les troubles affectifs qui surviennent à l’adolescence ? Pourquoi les enfants sont-ils aussi émotifs ? Autant de questions passionnantes sur les origines cérébrales de nos émotions que l’Inserm nous aide à appréhender en vidéo. Connecté à vie : notre cerveau, le meilleur des réseaux (1/3) - Thema - Museum © Inserm, P. Dournaud - Neurone de l'hippocampe avec ses très nombreux prolongements (axone et dendrites) Le cerveau est déjà à l'œuvre avant même que nous ayons conscience d'exister. En effet, dès la 3ème semaine de grossesse, le cerveau commence à se développer dans la tête de l'embryon humain. Tout démarre à partir de cellules particulières, les cellules souches neurales, qui prolifèrent à une vitesse frénétique qui peut atteindre à son pic 200.000 cellules/minute ! Au fur et à mesure de leur production, ces nouvelles cellules quittent l'état hyperprolifératif pour se différencier en neurones.

Les 7 clés de la mémoire Comment retenir ? Comment mémoriser son cours en vue des examens ? Comment retenir des listes de chiffres ou de noms ? Au-delà des techniques mnémotechniques – que j’aborderai dans d’autres billets – il y a quelques principes à pratiquer d’urgence pour favoriser une bonne mémoire. Le cerveau et la pensée (nouvelle édition 2014) Jean-François Dortier 23 janvier 2014 - 480 pages - ISBN : 9782361060466 Comment La Joconde a été retrouvée IL Y A CENT ANS DANS LE FIGARO - Tous les week-ends, Le Figaro explore ses archives de l'année 1913. Le 13 décembre, le journal raconte en détail comment la Joconde a été récupérée en Italie. Retrouvez chaque week-end sur lefigaro.fr un fragment de l'actualité d'il y a un siècle, tel que publié à l'époque dans nos colonnes. Rythmes cérébraux, activité électro-encéphalo-graphique L'électro-encéphalographie (EEG) est une technique d'exploration cérébrale généralement non invasive, consistant à mesurer l'activité électrique à la surface ou à l'intérieur du cerveau, à l'aide d'électrodes sensibles aux différences de potentiel électrique. Bien que les différences de potentiel soient extrêmement faibles (amplitude de l'ordre du microvolt à la centaine de microvolts), les données recueillies permettent d'établir des tracés dans le temps de cette activité électrique. Depuis l'invention de l'electro-encéphalographe, les scientifiques ont mis en évidence l'existence de formes périodiques sur les tracés, les rythmes cérébraux. Un rythme cérébral désigne ainsi une oscillation électromagnétique dans une bande de fréquences définie, résultant de l'activité électrique synchrone d'un grand nombre de neurones du cerveau, telle qu'on peut l'observer en électroencéphalographie. Les principaux rythmes cérébraux et activités cérébrales se classent selon leur fréquence :

Related: