background preloader

Inciter à la lecture : exemple d'une box littéraire Lis-là box

Inciter à la lecture : exemple d'une box littéraire Lis-là box
Florine Lefebvre est professeure documentaliste au collège Frédéric Chopin de Melun (Seine et Marne) ; l’an dernier elle était au lycée André Malraux de Montereau-Fault-Yonne (Seine et Marne) et a mis en place une box littéraire. C’est de ce projet d’attention aux élèves dont elle nous parle ici Vous avez lancé Lis-là Box au sein de votre lycée. Pouvez-vous nous expliquer le principe tout droit issu de la grande mode des boxes qui fleurissent sur des sujets aussi divers que la mode, le thé, ou les voyages mais aussi la lecture ? J’étais abonnée à une de ces boxes littéraires, et j’avais envie d’essayer au lycée de conseiller des livres aux élèves de cette façon. Quand j’ai eu l’impression de bien connaître le fonds du CDI, j’ai eu l’idée de lancer le concept au CDI : proposer chaque mois une sélection de livres à ceux qui veulent bien s’inscrire (Les élèves, mais aussi les personnels de l’établissement). Concrètement, comme se présente une box ? Quels types de livres privilégiez-vous ?

http://docpourdocs.fr/spip.php?article631

Related:  Développement de la lectureSéquences Pédagogiquesdéveloppement de la lecture

Mook Nouvelle formule éditoriale à mi-chemin entre le magazine et le livre. Contraction des mots « magazine » et « book », le néologisme « mook », à l’intonation marketing, est une revue au contenu accessible au plus grand nombre, contrairement aux revues traditionnelles, littéraires, politiques ou académiques, destinées à un public d’initiés. Le mook ou encore mag-book a cependant adopté certaines de leurs caractéristiques telles que la périodicité (trimestrielle) ; une pagination importante (150 à 200 pages) ; un prix de vente approchant celui du livre (15 à 20 euros) ; sans publicité avec une distribution exclusivement en libraire.

Présentation Séance 4eme fiabilité des informations by annabelle-mauri.roy on Genial.ly L'objectif principal de cet atelier est de permettre aux élèves de comprendre qu'il est très facile de leur faire croire une fausse information grâce à une image. On les laisse réfléchir par équipe 10 à 15 minutes, puis on leur propose la correction. On échange avec eux pour recueillir leurs impressions et on leur rappelle que des moteurs de recherche inversée existent pour les images. Une vidéo est disponible pour eux sur le portail du CDI dans la partie "ressources". Lire sur papier, lire sur écran : en quoi est-ce différent ? Les écrans de téléphones mobiles, de tablettes et d’ordinateurs envahissent notre quotidien, et voilà dictionnaires, fiches de cours ou même classiques de la littérature à portée de clic. Faut-il inciter les élèves à profiter à 100% de ces facilités d'accès inédites au savoir, et renvoyer le papier au passé ? Rien n'est moins sûr si l'on se penche sur les derniers résultats de la recherche. Depuis le début de ce siècle, plusieurs dizaines d’études ont été menées pour évaluer les effets du support de lecture sur les performances de compréhension de textes qui pouvaient être soit documentaires - manuels scolaires, ouvrages universitaires - soit narratifs - fictions, romans… Habitudes de lecture Pour expliquer cette plus grande facilité de compréhension sur un support papier, le premier facteur que l'on pourrait invoquer serait celui de l'expérience.

TraAM EMI Interviews fictives entre les personnages du défi babelio ado Ce projet a été réalisé dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisés 2018-2019. Nous avons échangé sur ce projet avec les Académies de Besançon (François Jacquemin et Benjamin Aubry, professeurs de lettres) et de Dijon (Julie Revillier, professeur documentaliste). Il a été mené sur le collège Henri Wallon à la Seyne sur mer, entre les professeurs de lettres (K. Houillon, F. Fighiera et G. Enseigner autrement : Eduquer par la recherche au CDI Le centre de documentation et d’information est une planète en soi. Elle contient les ressources de l’établissement mais aussi un espace modulable pour un travail en collaboration. Dès lors, il est important dans un monde où règne l’infobésité d’amener avant tout les élèves à se questionner et à travailler ensemble avec rigueur afin de mener à bien une recherche. Il ne s’agit pas tant de trouver une information que de de lancer une démarche active qui exige une restitution organisée.

Les politiques de lecture publique en direction de la jeunesse - Ministère de la Culture Un cadre d’action : l’éducation artistique et culturelle L’éducation artistique et culturelle (EAC) est l’un des socles de la politique culturelle en direction des jeunes publics. La circulaire interministérielle n°2013-073 du 3 mai 2013 qui fait du parcours d’éducation artistique et culturelle le cadre de déploiement des actions en direction des jeunes publics précise les modalités de mise en place de la politique d’EAC : importance du partenariat comme outil pour construire les parcours, nécessité d’une découverte de la diversité des lieux et pratiques culturels, intensification des efforts en direction des publics éloignés de la culture, réitération des trois piliers de l’EAC (apport cognitif, rencontre avec un auteur, pratique amateure du geste artistique). Une enquête réalisée par la direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) en 2013-2014, et restituée en janvier 2015, a permis de mieux cerner les pratiques des bibliothèques publiques.

Intégrer un éditeur en ligne de critique de lecture dans Esidoc (ou ailleurs !) – fenetresur L’année passée, deux classes de 6e ont été inscrites au Prix Tatoulu. Il s’agit de lire une sélection de 6 livres, d’échanger autour de ces lectures sous forme de débats, puis de voter individuellement pour un livre (celui qui a le plus plu, celui qui a le plus suscité de questions…). Dans ce contexte, nous avons voulu, avec ma collègue de lettres, faire rédiger de petites critiques de lecture aux élèves. Cet exercice permet de s’assurer que l’histoire est bien comprise (résumé), que les thèmes et les enjeux de l’histoire ont bien été identifiés, ainsi que d’expliciter les émotions que la lecture suscite. La critique permet également d’initier à l’argumentation (au programme officiel de 4e). Devant l’hétérogénéité de niveau des élèves face à l’écrit, j’ai eu l’idée de m’inspirer de Data-Danse.

Les énigmes du CDI — Doc Martine's Pour la rentrée, je vous propose un générateur d’énigmes pour agrémenter vos « initiations CDI ». Il s’agit de citations « à trous ». C’est-à-dire qu’il y manque des mots, que les élèves doivent retrouver dans des livres du CDI, à l’aide d’indices nécessitant des recherches sur esidoc. Ressources documentaires gratuites — Documentation (CDI) Ressources généralistes Académie en ligne (CNED) Académie en ligne est un site de ressources éducatives en ligne gratuites proposé par le CNED (Centre National d’Enseignement à distance). Il a pour but d’aider les jeunes du 1er et du 2nd degré dans leur scolarité. Il met à leur disposition, en cohérence avec les programmes scolaires, tous les cours complets organisés par matière (français, histoire-géographie, mathématiques, sciences et technologie, allemand, anglais, espagnol, etc...) du CP à la Terminale. Ces derniers sont accompagnés de fiches de synthèse utiles pour réviser et propose aussi des activités interactives utiles pour s’exercer.

Cases-pixels : Une histoire de la BD numérique en France Depuis trois décennies la bande dessinée accomplit sa transition numérique comme les autres médias contemporains. Mais qu'est-ce que la bande dessinée numérique ? Quels nouveaux modes de création, de diffusion et de publication la définissent ? Comment expliquer la relative confidentialité de ce nouveau média, qui n'en finit plus de s'émanciper de son aînée imprimée ? Pour la première fois, cet ouvrage d'historien retrace les aventures de la bande dessinée dans le contexte de la culture numérique, des années 1980 à nos jours. En se concentrant sur la production française, il étudie la diversité des pratiques professionnelles et amateures, il présente la variété des œuvres et des acteurs, et il rend visible une bande dessinée numérique que l'on réduit trop souvent aux créations expérimentales ou à la numérisation des albums imprimés.

Démystifier les moteurs de recherche : Une séance EMI sans ordinateur ! - Nouveautés Littérature Jeunesse - Que faut-il pour faire une recherche sur internet ? Faut-il obligatoirement un ordinateur ? Il faut déjà à ce stade dissiper l’illusion de magie que peuvent ressentir les plus jeunes notamment face à l’écran. Il y a la nécessité d’une médiation, avec des outils qui peuvent être différents comme le portable, la tablette ou encore le smartphone et qui peuvent influencer la réception des résultats. Il y a aussi le besoin de rappeler qu’un ordinateur n’est pas synonyme d’internet et qu’il est nécessaire d’utiliser un navigateur pour y avoir accès. Ce choix n’est pas non plus neutre. Bookflix, ou comment attirer l'attention sur les livres de la bibliothèque C'est un constat désormais connu : la lecture doit faire face à un plus grand nombre de loisirs « concurrentiels » : le visionnage de vidéo, les jeux vidéo et autres prennent du temps auparavant mis à profit pour lire. Mais faut-il vraiment penser « concurrence » ? Une bibliothèque du comté de Montgomery, dans le Maryland, aux États-Unis, a préféré mettre à profit une habitude culturelle pour attirer l'attention sur les livres de son fonds... Un dispositif « Bookflix » dans une bibliothèque du Maryland (via Instagram) Les nouvelles habitudes culturelles nées ces dernières années ne sont pas forcément des menaces pour la lecture : au contraire, en les reliant à des expériences littéraires, il est sans doute possible de replacer les livres au premier plan. C'est la démarche qu'ont choisi d'adopter des établissements de lecture publique du comté de Montgomery, dans le Maryland, aux États-Unis.

Related: