background preloader

GooBing Detroit – An archaeology of Detroit through Google Street View. Everyone wants Detroit to be an illuminating detail for the rest of the country. The reality, as it seems to insist on being, is more complicated.

GooBing Detroit – An archaeology of Detroit through Google Street View. Everyone wants Detroit to be an illuminating detail for the rest of the country. The reality, as it seems to insist on being, is more complicated.
Related:  DetroitDétroitShrinking cities

Grandeur et décadence de Detroit Reportage Bochum : le projet Detroit ARTE Journal - Les habitants de Bochum, en Allemagne, ne se laissent pas abattre : l'usine Opel ferme ? Ils inventent une nouvelle activité pour leur ville, place à l'art ! Culture, Economie, Allemagne Detroit : la culture en solde ARTE Journal - L'administrateur spécial chargé de redresser les finances de la ville américaine en faillite a sérieusement songé à vendre des tableaux du musée public d'art de Détroit. Culture, Economie, États-Unis Detroit : du déclin au sursaut ? ARTE Reportage - Dette, chômage, criminalité, absence de services publics dignes de ce nom : la ville de Detroit, dans le Michigan, se déclare en faillite. Economie, États-Unis

::. Virtual tours - Ruins of Detroit in 360 panoramic photography Russell Industrial Center Commercial Space in Detroit Detroit Russell Industrial Center Virtual Tour 360 virtual tour of Michigan Central Station in Detroit. 360 virtual tour of the Ruins of Detroit: The waiting room of Michigan Central Station in Detroit. 360 panoramic photography of the Fisher Body Plant 21 located on the southeast corner of Piquette and St. Packard was an American luxury automobile marque built by the Packard Motor Car Company of Detroit, Michigan, and later by the Studebaker-Packard Corporation of South Bend, Indiana. 360 panoramic photography of the Fisher Body Plant 21 located on the southeast corner of Piquette and St. The exterior of the abandoned train station Michigan Central Station in Detroit.

Villes en décroissance ▼ Voir le sommaire du dossier ▼ Aux États-Unis, la décroissance urbaine s’est principalement concentrée dans les villes et les régions qui étaient dépendantes de l’industrie au cours du XXe siècle. Ces villes sont entrées en déclin dès l’après-guerre, période à laquelle leur population commence à décroître. La France s’est plus longtemps crue protégée de la décroissance urbaine, ce qui explique pourquoi le problème y a été mis à l’agenda plus tardivement. Cet écart s’est renforcé à partir du milieu des années 2000, avec un dynamisme démographique et économique principalement concentré dans les grandes villes et un déclin affectant avant tout les villes moyennes, débouchant sur des processus préoccupants (Cauchi-Duval, Cornuau et Rudolph). La généralisation à l’échelle planétaire des phénomènes de décroissance urbaine pose un ensemble de défis tant pour les résidents de ces villes que pour les élus et les praticiens. Au sommaire de ce dossier : Bibliographie

Des humains à têtes d'animaux Cette page Etsy a toute une série de montage dans lesquels des têtes d’animaux sont intégrés sur des corps d’humains dans des photos anciennes. ( Via ) La ville américaine de Detroit renaît après la faillite Cet article date de plus de huit ans. Publié le 28/01/2014 08:41 Mis à jour le 28/01/2014 09:32 Durée de la vidéo : 4 min. Article rédigé par La cité, qui est passé de 2 millions d'habitants à 700 000, est en train d'être réinvestie. La ville de Detroit (Michigan), berceau de l'industrie automobile américaine, est devenue en juillet 2013, la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite. Les habitants de la ville cherchent à se défaire de cette image de ville délabrée. De son côté, Dan Gilbert, un milliardaire natif de la ville qui a fait fortune dans la finance, est devenu l'ambassadeur de la relocalisation à Detroit. Partager :

La ville américaine de Detroit renaît après la faillite La ville de Detroit (Michigan), berceau de l'industrie automobile américaine, est devenue en juillet 2013, la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite. Mais début 2014, la ville est déjà en train de se rétablir. Les habitants de la ville cherchent à se défaire de cette image de ville délabrée. Alors certains détruisent pour mieux reconstruire. De son côté, Dan Gilbert, un milliardaire natif de la ville qui a fait fortune dans la finance, est devenu l'ambassadeur de la relocalisation à Detroit.

Coopérer et mutualiser en géographie pour raisonner — HEG Dans le cadre d'une étude de cas sur Détroit, les élèves réfléchissent à partir d’images de la ville extraite du clip vidéo « Detroit City » du groupe Texas et de photographies des mêmes endroits provenant de la fonctionnalité Street View de Google Earth. En groupes, à partir d’une carte, ils doivent émettre des hypothèses sur la localisation des images qu’ils doivent aussi décrire et expliquer. Au sein de nouveaux groupes, ils confrontent alors leurs idées. ► Lien vers la fiche scénario - annexe1 - annexe2 Une proposition réalisée sous la responsabilité pédagogique de Monsieur Stéphane HENRY, IA-IPR dans le cadre d'une commande de la Direction générale de l'enseignement scolaire (Dgesco). Monsieur Frank GILSON, enseignant au collège Paul Duez de Cambrai

Les "shrinking cities" anglo-américaines, un laboratoire du renouveau urbain ? Deux articles récents du Monde évoquent le renouveau des shrinkring cities, ces villes touchées par le déclin démographique, économique et social. Ils sont réservés aux abonnés du quotidien mais les principaux thèmes qui y sont abordés sont repris ci-dessous. Pittsburgh a cessé de perdre des habitants, comme d'autres villes en déclin telles Glasgow. Fabien Jeannier a montré, dans une récente mise à jour de son article de 2008 consacré à la ville écossaise, que celle-ci avait recommencé à gagner des habitants depuis le recensement de 2011. Mais il faut préciser qu'à Glasgow comme à Pittsburgh, le timide retournement démographique est loin de compenser plusieurs décennies de déclin. Le « shrinkage », ou rétrécissement urbain, se traduit par une perte d'habitants qui accompagne souvent la désindustrialisation d'une ville lorsque son économie était basée sur un cycle industriel en déclin.

"Laundromat" by The Snorri Bros. Looks At a Dying NYC Institution The Snoori Bros are two Icelanders, Eiður Snorri and Snorri Sturluson. For two decades, the Snorri Bros. have been making pictures and telling stories in various formats. Today they are best known as filmmakers, but from the beginning of their careers photography has always been a large part of their repertoire. Their latest project is titled Laundromat and is a compilation of photographs portraying what they’ve defined as a dying breed. Life+Times: Laundromats are a quintessential part of the New York City landscape: an indispensable element to many city dwellers’ lives. L+T: No other public facility gathers so many people under one roof to engage in one of the most intimate rituals in which the modern human routinely performs, that of making clean again one’s outer and under garments. L+T: More importantly, what did you learn about the Laundromats in various neighborhoods in and around New York? L+T: How did the books initial concept come about? CREDITS On Page 2

Jardins, débrouille, partage : comment Detroit redémarre Faillite. Le mot a été lâché la semaine dernière. Sous le poids de ses 18,5 milliards de dollars de dette (14 milliards d’euros), l’ancien bastion de la construction automobile américaine a touché le fond. A Detroit, les retraités craignent désormais pour leurs pensions, les salariés municipaux pour leurs emplois. Mais depuis des décennies déjà, les 700 000 personnes qui n’ont pas quitté la ville apprennent à composer avec le déclin. Terra eco : Alors que Detroit vient de se déclarer en faillite, vous parler de « destruction créatrice », qu’entendez-vous par là ? Flaminia Paddeu : Detroit est souvent présentée comme « la tête d’affiche de la décadence urbaine » ou comparée à la Nouvelle-Orléans après Katrina, sans l’ouragan. Sans compter l’agriculture urbaine... C’est une des manifestations les plus visibles de ce mouvement multiforme. Le protection de l’environnement est-elle au cœur de cette démarche ? Aujourd’hui, c’est le cas. Certainement. Une forme d’altermondialisme ?

Related: