background preloader

Plan de développement des compétences

Plan de développement des compétences
À compter du 1er janvier 2019 le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation. Deux types d’actions doivent être distinguées dans la plan de développement des compétences : les actions de formation obligatoires en application d’une convention internationale ou de dispositions légales et règlementaires et les autres actions de formation. Qui est concerné par le plan de développement des compétences ? Du côté des employeurs L’élaboration d’un plan de développement des compétences peut concerner toutes les entreprises quelle que soit leur taille. En savoir plus sur le rôle des représentants du personnel. Du côté des salariés Tout salarié peut être visé par une action de formation prévue par le plan de développement des compétences de son entreprise. Related:  Réforme de la formation 2018-2019marjleuforma

Réforme de la formation : ce qui change pour les entreprises en 2019 - La loi « Avenir professionnel » du 5 septembre 2018 a fixé les grandes lignes de la réforme de la formation. Son entrée en application dépend de la parution de très nombreux textes réglementaires, décrets et arrêtés. Fin décembre, une cinquantaine de textes ont été publiés, sur tous les principaux points de la loi. S’il faudra, par exemple, attendre avril pour avoir la liste définitive des Opco, une grande partie des points-clés de la réforme vont pouvoir entrer en vigueur. Mi-décembre, les autorités annonçaient une trentaine de textes à paraître avant le 1er janvier 2019. Du nouveau pour l’alternance Les principales modifications concernant l’entreprise sont celles qui affectent l’organisation des formations en alternance (apprentissage et professionnalisation). Les nouveautés les plus nombreuses concernent l’apprentissage. Les aides : les principales aides financières à l’apprentissage sont supprimées, et remplacées par un nouveau dispositif unique. L’abondement du CPF

[Ressources humaines] L'actualité actuEL RH : Le nouveau paysage des opérateurs de compétences se dessine 13 dossiers reçus, neuf quasiment validés, mais quatre retoqués : tel est, pour l’heure, le nouveau paysage des opérateurs de compétences (Opco) présenté vendredi matin par le ministère du travail. Dans ce mercato, la plupart des branches professionnelles ont joué le jeu de la cohérence, en se regroupant par secteur d’activité. Ocapiat rallie à la fois l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire. Atlas agrège la banque, les assurances et le numérique autour d’un Opco dédié aux services à haute valeur ajoutée. L’Opco de la culture et des médias regroupe désormais, en sus des filières déjà présentes à l’Afdas, trois nouvelles branches, les agences de mannequins, les casinos et le sport. Quelques ajustements La plupart des Opco ont suivi le rapport Marx-Bagorski qui proposait, en septembre, un schéma pour définir le périmètre d’intervention des 11 opérateurs de compétences. Quelques ajustements seront toutefois faits à la marge. Demande de rapprochements Querelle de représentativité

Plan de développement des compétences Le plan de développement des compétences constitue une des voies d’accès à la formation continue du salarié. Les formations inscrites dans ce plan sont à l’initiative de l’employeur qu’il juge nécessaires à l’adaptation à votre poste de travail, au maintien de votre employabilité ou au développement de vos compétences. Depuis le 1er janvier 2019, le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Etes-vous concerné ? Quel que soit votre statut - CDI, CDD, contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation - que vous soyez à temps plein ou à temps partiel, l’employeur peut décider de vous inscrire à une formation qu’il a inscrite dans le plan de formation. Quelles sont les actions de formation qui relèvent du plan de développement des compétences ? Il s’agit de : Quels sont vos droits et obligations ? Vous êtes tenu, sauf exception, de suivre la formation demandée. Durant la formation, vous conservez votre statut et vos droits individuels et collectifs.

Obligations de l'employeur en matière de formation professionnelle L'employeur doit permettre l'adaptation permanente du salarié à son poste de travail et le développement des compétences, notamment par un plan de formation (actions de formation, bilan de compétences, notamment). Les actions de formation sont considérées comme du temps de travail effectif et doivent être rémunérées comme tel. Certaines conventions collectives imposent des formations. Par ailleurs, un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation oblige l'employeur à assurer la formation en alternance de l'apprenti. Chaque année, l'employeur doit soumettre le plan de formation aux représentants du personnel.

CPF: quels sont les changements à connaître pour vous former C'est l'une des clefs de voûte de la loi "Avenir professionnel", promulguée en septembre dernier: la réforme du compte personnel de formation (CPF). Entré en vigueur en 2015, ce compte individuel a remplacé l'ancien compteur DIF (droit individuel à la formation). Il permet à chaque actif de cumuler des droits à la formation tout au long de sa carrière, quel que soit son statut (salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant...). A compter du 1er janvier 2019, le dispositif évolue. De quelle manière? Un compte crédité en euros et non plus en heures Jusque-là, le CPF était uniquement crédité en heures. Concrètement, les heures déjà créditées sur votre compte ont été converties en euros sur la base d'un taux de conversion de 15 euros de l'heure. Vers une perte de droits en 2019? La question est sur toutes les lèvres: le CPF va-t-il être moins généreux dans sa nouvelle version? Et l'employeur dans tout ça? Que faire en cas de crédit insuffisant? Une application à partir d'octobre

Une cartographie des compétences pour piloter la formation  ? « Il me reste un peu de budget, je ferais bien une formation en anglais, je ne suis pas assez fluent », « j’apprendrais bien l’espagnol pour voyager », « les cours d'anglais, c’est sympa, ça me donne l'occasion de faire une pause dans le travail » … Les formations linguistiques sont l’exemple parfait pour illustrer le fossé qu’il existe aujourd’hui entre les besoins réels de formation et celles effectivement dispensées. Pourquoi ? Sans doute parce que les compétences sont peu ou mal évaluées. Article du 6 mars 2018, mis à jour le 25 février 2020 « Opaque », « inégalitaire », « inefficace », Emmanuel Macron n’y était pas allé par quatre chemins pour décrire le système de la formation professionnelle en France. #1. #2. Une cartographie des compétences est une photographie à un instant T de l’ensemble des compétences de l’entreprise. Exemple d’un extrait de cartographie de compétences pour un poste de directeur marketing #3. La preuve en 4 questions : #4. Découvrez les tests easySPEAKing

Formation Gérer le temps de travail Le cadre juridique : comprendre les enjeux liés à la durée du travail Le décompte du temps de travail : acquérir les bons réflexes La distinction entre le temps de travail effectif et les temps « annexes » (le temps d’habillage, de déshabillage, le temps de déplacement, les pauses cafés et cigarettes…). Les horaires de travail et la répartition des temps travaillés. Les heures supplémentaires : le contingent annuel et la définition des heures supplémentaires ; le décompte ; le champ des possibles sur les contreparties. Le contrôle de la durée du travail Les différents modes de contrôle possibles du temps de travail. La prévention du risque pénal : durée maximale et travail dissimulé. Le droit au repos Les jours fériés. Les repos hebdomadaires et les dérogations. L'assouplissement du travail dominical. Les nouveaux régimes de dérogations possibles (travail en soirée). Les nouvelles opportunités d’aménagement du temps de travail Les accords d’entreprise. Les accords de branche. Le temps partiel. Après

Formation professionnelle - ministère du Travail La formation professionnelle est un outil majeur à la disposition de tous les actifs : salariés, indépendants, chefs d’entreprise ou demandeurs d’emploi. Elle permet de se former tout au long de son parcours professionnel, pour développer ses compétences et accéder à l’emploi, se maintenir dans l’emploi ou encore changer d’emploi. Le compte personnel de formation (CPF) permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Vous souhaitez développer vos compétences ? Entrer ou vous réinsérer sur le marché du travail ? Grâce au conseil en évolution professionnelle (CÉP), tous ceux qui le souhaitent peuvent se faire conseiller gratuitement sur leur projet professionnel, en faisant appel à des conseillers en évolution professionnelle présents sur tout le territoire. Vous êtes un employeur

Réforme : la redéfinition de l’action de formation Dans la continuité de la réforme mise en place en 2014, laquelle avait introduit la notion de "parcours", la réforme 2018 étend de nouveau la définition juridique de l’action de formation. Elle y intègre cette fois la notion d’"objectif". Dans l'article L6313-1 du Code du Travail, une action de formation se présente donc comme « un parcours pédagogique qui permet d’atteindre un objectif professionnel ». De quels objectifs parle-t-on ? Les actions de formation doivent remplir des objectifs de développement des compétences ou développement de la qualification. - Permettre à une personne sans qualification professionnelle ou sans contrat de travail d’accéder à un emploi dans les meilleures conditions ; - Favoriser l’adaptation des salariés à leur poste de travail, leur maintien dans l’emploi, favoriser le développement de leurs compétences en lien ou non avec leur poste de travail, leur permettre d’obtenir une qualification plus élevée ; - Aider à la mobilité professionnelle.

Direction de l'emploi et de la formation tout au long de la vie · Région Bretagne Partager : sur Facebooksur Twittersur LinkedinImprimer Toutes nos actualités Votre regard sur le littoral breton nous intéresse ! Lire la suite La plate-forme produits locaux évolue ! Terminal ferry du Naye : la concertation sur sa modernisation est terminée Toutes les actualités Abonnez-vous à notre newsletter Cookies management panel By allowing these third party services, you accept their cookies and the use of tracking technologies necessary for their proper functioning. Preference for all services APIs are used to load scripts: geolocation, search engines, translations, ... Google Tag Manager This service can install 22 cookies. Ad networks can generate revenue by selling advertising space on the site. Services to display web content. Genially This service can install 3 cookies. Social networks can improve the usability of the site and help to promote it via the shares. Facebook This service does not use cookie. Vimeo This service can install 8 cookies.

Plan de formation de l'entreprise À l'issue de la formation, l'organisme de formation remet une attestation au salarié. Lorsque le salarié a suivi une formation d'adaptation au poste de travail ou liée à l'évolution ou maintien dans l'emploi, le salarié doit réintégrer son poste de travail. Si ce n'est pas possible, le salarié obtient un poste équivalent à rémunération et qualification égales. En revanche, lorsque le salarié a suivi une formation de développement des compétences, l'employeur peut reconnaître les compétences nouvellement acquises. Il peut lui proposer, par exemple, un changement de qualification, une augmentation de rémunération. Le salarié reste libre de démissionner à l'issue de la formation. Si le contrat de travail prévoit une clause de dédit-formation, le salarié doit rembourser les frais de formation engagés par son employeur s'il démissionne.

Direccte National

Related: