background preloader

Culture et inégalités scolaires

https://www.franceculture.fr/emissions/etre-et-savoir/culture-et-inegalites-scolaires

Related:  Ecole et mobilitéA écouterVeille - décembre 2018Les inégalités scolaires

Cesaria Evora (1941-2011), la diva aux pieds nus - Ép. 2/5 - Création au féminin (premier volet) Elle a donné la Sodade à des milliers de fans aux quatre coins du monde et offert à un tout petit archipel hors du commun la notoriété qu’il n’avait jamais eue. Elle a tourné presque jusqu’au bout malgré la maladie, mais Cesaria s’est éteinte au Cap vert en décembre 2011. Même si elle a conquis le monde et le show buziness à presque 50 ans, Cesaria Evora n’a jamais voulu quitter son île, Sao Vicente. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, le Cap Vert n’est pourtant pas un eldorado vert et luxuriant, mais plutôt une terre aride où la vie est aussi dure que le sol… De quoi donner l’envie de prendre le large (la plupart des habitants de l’archipel vivent d’ailleurs à l’étranger), et de quoi avoir le vague à l’âme... Sans jamais écrire ni composer elle-même, Cesaria Evora a su choisir et interpréter son répertoire, et devenir ainsi l’une des plus grandes stars du tiers-monde.

À quand un manuel d'histoire franco-algérien ? Sur le modèle du manuel d’histoire franco-allemand publié en 2006, peut-on imaginer un manuel d’histoire franco-algérien, capable de prendre en charge l’ensemble des récits et des mémoires, y compris dans leur dimension parfois contradictoire ? De la colonisation à la guerre d’Algérie, une histoire partagée est-elle possible, est-elle souhaitable ? Quand on parle de mémoire "nationale", ce qui vient à l’esprit relève le plus souvent de la grandeur, de la beauté, de l’héroïsme, de la gloire et de l’élan de certaines aspirations ou mouvements collectifs. Cependant, c’est aussi la mémoire des crimes et des violations des Droits de l’Homme de la part de dirigeants ou de tels groupes qu’il conviendrait de ne pas camoufler par un discours béat ou enflammé. Un débat enregistré en mai 2018, dans le cadre des "Rendez-vous de l'Histoire du monde arabe".

La construction de l’inégalité scolaire dès l’école maternelle 1Depuis une quarantaine d’années, les textes offi- ciels relatifs à l’école maternelle soulignent la nécessité de « lutter contre l’échec scolaire ». Auparavant absente à ce premier niveau de la scolarité, cette préoccupation a pris une telle importance qu’elle a conduit à reconsidérer le statut de l’école maternelle : elle tend de plus en plus à être considérée comme la première école (Brougère, 1995, p. 217), une école qui doit préparer les plus jeunes élèves à accomplir une scolarité de plus en plus longue. 3Comme le remarquait il y a plus de vingt ans Chamboredon dans cette même revue, ce type de régularités statistiques pose « la question des usages de l’institution (et des effets de l’institution) sur la réussite scolaire, question parfois sous-estimée au profit d’une imputation abstraite de la réussite scolaire au seul héritage culturel ou trop vite réglée par une dénonciation globale des effets sélectifs, voire discriminants de l’institution » (Chamboredon, 1988, p. 83).

Le diplôme n’efface pas la distance de classe Fils d’ouvrier, Nassim Larfa a usé ses pantalons sur les bancs de collèges et lycées estampillés « zone d’éducation prioritaire ». Aujourd’hui, à 22 ans, il est diplômé de Sciences Po Paris. Sans être exceptionnel, son parcours est suffisamment rare pour être remarqué. Pour preuve, selon l’Observatoire des inégalités, si près de 30 % des jeunes de 18 à 23 ans sont enfants d’ouvriers, ils ne représentent que 11 % des effectifs étudiants et à peine 6 % de ceux des grandes écoles.

Jeanne Moreau, l'unique (1928-2017) Pour jouer cette femme aveugle dans mon film "Jusqu'au bout du monde", le rôle le plus important, j’avais besoin de la plus grande actrice que je connaissais, c’était probablement Jeanne Moreau. Wim Wenders « Il n’y a pas d’actrice à Hollywood ou en Europe, qui puisse égaler la profondeur et l’étendue de son art », lit-on dans le magazine Time du 5 mars 1965. « Elle peut ressembler à n’importe quelle femme mais elle est toutes les femmes. […] C’est une actrice dont la complexité et la conviction sont infinies ... ». Véritable incarnation de l’art dramatique, Jeanne Moreau fait partie intégrante de l’Histoire du cinéma, a travaillé avec les plus grands cinéastes : Michelangelo Antonioni, Orson Welles, Luis Bunuel, Louis Malle, François Truffaut, Jacques Demy, Joseph Losey, Elia Kazan, Rainer Werner Fassbinder, Wim Wenders ou Theo Angelopoulos.

Crise climatique : quels enjeux éducatifs? Quel futur pour l’humanité quand la catastrophe écologique nous est prédite ? Quel futur possible sans nature ? Ces questions brûlantes sont aussi des questions d’éducation. La lutte contre les inégalités scolaires L'inégalité face à l'éducation est la première des injustices contre lesquelles il faut lutter. Or elle s'est accrue ces dernières années. Pour inverser la tendance, le Gouvernement s'est fixé un objectif : ramener à moins de 10% les écarts de réussite scolaire entre élèves. Deux réformes ont été menées de front : la refonte de la carte de l'éducation prioritaire et celle de l'allocation des moyens pour toutes les écoles et tous les collèges de France. Contenu publié sous la présidence de François Hollande du 15 mai 2012 au 15 Mai 2017

Quel destin scolaire pour les enfants d’immigrés? Trois questions à Mathieu Ichou, sociologue Le chercheur montre que la réussite scolaire des enfants d’immigrés varie fortement en fonction des individus et des générations alors qu’ils sont censés partager la même culture d’origine. LE MONDE IDEES | 26.10.2018 à 13h00 • Mis à jour le 26.10.2018 à 15h21 | Propos recueillis par Anne Chemin Vous venez de publier « Les Enfants d’immigrés à l’école » (PUF, 310 pages, 24 euros), un livre qui tente de comprendre les trajectoires scolaires des jeunes issus de l’immigration. Pourquoi ? Mathieu Ichou.- Les recherches en sciences sociales montrent que les enfants d’immigrés, en France, réussissent moins bien à l’école que les enfants de natifs – même si leurs trajectoires sont beaucoup plus variées qu’on ne l’imagine.

Colette (1873-1954) Elle se méfiait des idées générales car elle pensait qu’on ne pouvait pas apporter de réponses, c’était l’observation de ce qui l’entourait et du concret qu’elle pouvait en tirer des leçons. C’est une forme de sagesse. Pour Colette son art de vivre, c’est s’adapter au présent. Yannick Resch Son premier roman s’appelle Claudine à l’école. Phobie ou harcèlement scolaires, on en parle sur France Inter ! Lieu d’apprentissage, l’école existe aussi comme espace de socialisation ; un espace que votre enfant ou adolescent peut prendre en grippe pour des raisons toujours valables, qu'elles se manifestent par une simple inquiétude ou une terreur extrême. L’émission Grand Bien vous fasse vous encourage à communiquer ! Tout au long de la saison radiophonique et de l’année scolaire, Ali Rebeihi réunit régulièrement des spécialistes pour évoquer ces grands maux que sont la phobie ou le harcèlement scolaires.

Les inégalités à l’école expliquées par les experts Marie Duru-Bellat, sociologue, et Jean-Paul Delahaye, spécialiste en sciences de l’éducation, apportent leur éclairage sur les inégalités à l’école à travers des vidéos courtes, dans un langage accessible. Issues de notre webdoc sur les inégalités, ces interviews sont à votre disposition pour vous aider à comprendre, à réfléchir ou à animer un débat sur le sujet. Réalisation et montage : Thibaud Melin, Anouk Mathieu, Johan Sonnet. Vidéos disponibles en version française sous-titrée. gratuit Les inégalités au sein de l’école

L'école est plus inégalitaire en France que dans la plupart des pays développés (classement Pisa) La France peut mieux faire pour assurer une réussite égale aux élèves issus de milieux défavorisés, montre une étude publiée lundi par l'OCDE sur la base des données Pisa (Programme international pour le suivi des acquis des élèves). Selon la définition de l'Organisation de coopération et de développement économiques qui regroupe 36 pays, "l’équité en éducation signifie que le système éducatif fournit les mêmes chances d’apprendre à tous les élèves". Dans son rapport (rapport uniquement disponible en anglais) issu des données Pisa, l'OCDE indique que l'école ne parvient pas à corriger les inégalités sociales. Les adultes dont les parents sont diplômés de l’enseignement supérieur ont 14 fois plus de chance d’être également diplômés de l’enseignement supérieur que ceux dont les parents ont un niveau d’éducation moins élevé La France ne donne pas les mêmes chances aux élèves issus de milieux défavorisés

Related: