background preloader

Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c'est possible (...) - Extrait du N - Biomasse et Energies

Cet article a été publié dans la revue Passerelle Eco n°9 "Je suis agriculteur bio, j’ai un élevage, une centaine de vaches. On a toujours été en Bio. Elles produisent beaucoup de fumier ! En 1980, après le 2ème choc pétrolier, l’état m’a proposé des subventions pour méthaniser ce fumier : 45% du coût de l’installation... Alors j’ai lancé le chantier. Puis j’ai voulu rouler avec. Depuis, l’installation fonctionne au ralenti Je me sers juste du gaz pour la cuisinière et pour le chauffage. ça marche très bien. En dehors du déchargement-chargement, il n’y a pas d’entretien. A l’usage, rien de particulier. Changement d’époque Quand on m’a interdit de rouler au gaz, l’effet de serre était pas vraiment connu. Collecté par Jean Luc Girard et publié dans Passerelle Eco n°9Illustrations : Greg Pour en savoir plus : Cet agriculteur était très âgé au moment de cet article en 2003. La revue Passerelle Eco a commencé une série d’articles sur le biogaz fermier à partir de son n° 40.

http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=14

Related:  EnnergieEnergie

Jean Pain : l’homme qui tire de l’énergie des broussailles ! La nuit était presque tombée lorsque j'arrivai au domaine des Templiers, un espace forestier de 240 hectares adossé aux Alpes de haute Provence. Au détour d'une piste de terre cahoteuse qui serpente à travers une maigre garrigue près de Villecroze, dans le Var, je découvris la grande maison blanche de Jean Pain. Il y a dix ans, alors âgé de quarante et un ans, ce petit industriel de Grenoble décidait de tout lâcher pour devenir garde forestier sans salaire, quitte à nourrir difficilement sa femme et son fils sur 3 hectares de terres médiocres. Aujourd'hui, il est salué comme «le pape de l'or vert».

Méthanisation Définition La méthanisation (encore appelée digestion anaérobie) est une technologie basée sur la dégradation par des micro-organismes de la matière organique, en conditions contrôlées et en l’absence d’oxygène (réaction en milieu anaérobie, contrairement au compostage qui est une réaction aérobie). Cette dégradation aboutit à la production : - d’un produit humide riche en matière organique partiellement stabilisée appelé digestat. Il est généralement envisagé le retour au sol du digestat après éventuellement une phase de maturation par compostage ; - de biogaz, mélange gazeux saturé en eau à la sortie du digesteur et composé d’environ 50% à 70% de méthane (CH4), de 20% à 50% de gaz carbonique (CO2) et de quelques gaz traces (NH3, N2, H2S).

Produire son propre Biogaz Accueil » Fiches techniques » L'énergie et la motorisation Introduction La méthanisation est un procédé de valorisation des déchets agricoles permettant d’obtenir une énergie renouvelable : le biogaz. En l’absence d’oxygène, la matière organique est transformée en matière minérale par la flore méthanogène.

♥ Des microalgues qui produisent des biocarburants et purifient l’eau Mexique / / Amérique du nord Déjà très appréciées des industriels pour la fabrication de biogazole, les microalgues trouvent des applications dans de nombreux domaines. De nouvelles technologies permettent de combiner une production intensive de biomasse à un assainissement extrêmement efficace de l’eau. Deux jours de culture Parmi les divers procédés utilisés pour produire des biocarburants, la culture des algues présente l’avantage majeur de ne pas empiéter sur les terres agricoles et d’offrir des rendements exceptionnels tout au long de l’année. Mais ce n’est pas la seule raison qui a poussé l’entreprise BioLets à s’intéresser aux microalgues.

***Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité L'autonomie a toujours été relative à nos besoins et ce n'est pas H.D Thoreau pionnier de la décroissance dans son livre Walden qui dirait le contraire. Cependant, ces dernières années, le développement de certaines technologies, l'accès à l'information ultra rapide, et les volontés de mettre en place des modes de fonctionnements écologiques, tous ces facteurs ont permis la démocratisation des moyens pour vivre en autonomie . En dehors des cités, nous avons la possibilité de nous "désabonner" des certains services par un équipement en matériels alliant les nouvelles technologies: panneaux solaires, batteries, téléphonies mobile... et des moyens plus traditionnels comme le chauffage au bois et les toilettes sèches. C'est toutes ces techniques que nous allons aborder et développer sur cette page.

Mode d’emploi pour construire un moteur à aimants permanents Exclusivité WikiStrike Mode d’emploi pour construire un moteur à aimants permanents Bonjour, ce moteur serait défaillant, voici le lien pour prendre connaissance de moteurs magnétiques qui fonctionnent réellement, retrouvez les sur cet article qui donne les liens : Créer de l'énergie grâce à des panneaux remplis d'algues - Maxisciences La start-up française Ennesys prépare un nouveau concept de bâtiments verts composés de murs d'algues pour produire directement chaleur et électricité. Créer des bâtiments auto-producteurs d'énergie, tel est le défi que s'est lancé Ennesys, start-up française dont le siège se trouve à Nanterre, en banlieue parisienne. Le concept est simple, il s'agit de "produire de l'énergie en dépolluant les eaux usées, et le faire sans utiliser de surface au sol" comme l'explique à l'AFP Pierre Tauzinat, président de la jeune entreprise. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Une turbine inspirée du voile promet de l’énergie éolienne moins chère [TUNIS] Une invention tunisienne de captation de l'énergie éolienne, inspirée des voiliers, ouvre la voie à une énergie éolienne peu onéreuse et plus efficace. L'éolienne sans pale, appelée Saphonian après la divinité du vent vénérée par les anciens Carthaginois, s’annonce également plus respectueuse de l'environnement que les éoliennes existantes, critiquées pour leurs nuisances sonores et parce que la la rotation de leurs pales nuit aux oiseaux. Anis Aouini, l'inventeur du Saphonian, explique commentle cadre en forme de voile du Saphonian capte l'énergie cinétique du vent, remplaçant ainsi les pales rotatives,. L'énergie mécanique qui en résulte actionne des pistons qui génèrent une pression hydraulique qui peut être stockée dans un accumulateur hydraulique ou convertie en électricité. Une éolienne moyenne ne capte que 30 à 40 pour cent de l'énergie cinétique du vent, alors que le Saphonian peut en capter jusqu'à 80 pour cent, d’après Aouini.

Jeane Manning - Energie Libre Et Technologies Louise Courteau éditrice inc.481, Chemin du Lac St-Louis EstSt-Zénon, Québec, Canada J0K 3N0The Coming Energy RevolutionCover design : William Gonzalez and Rudy ShurCover photo : Peter Gregoire/Index Stock Photography Inc.In-House Editor : Lisa JamesTypesetter : Bonnie FreidPrinter : Paragon Press, Honesdale, PAISBN : 0-89529-713-2Copyright © 1996 by Jeane ManningTraduction française : Liliane RothLCé reconnaît l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programmed’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ), du ministère du Patrimoine ca-nadien.LCé remercie la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) etle Programme de crédit d’impôt du Gouvernement du Québec du soutien accordé à son pro-gramme de publication.ISBN : 2-89239-234-9Dépôt légal : Dernier trimestre 2001Bibliothèque nationale du QuébecBibliothèque nationale du Canada© Tous droits français réservés

Des algues sur les tours à Paris' Une start-up française y croit Le concept' "Produire de l'énergie en dépolluant les eaux usées. Et le faire sans utiliser de surface au sol", explique Pierre Tauzinat, le président de cette jeune pousse d'à peine deux ans qui vient d'emménager à Nanterre en banlieue parisienne. Dans un "photoréacteur", un aquarium de plastique rempli d'un joli liquide vert, circule hermétiquement un drôle de cocktail: un mélange de déchets peu ragoûtants (les eaux souillées de toilettes ou du "jus de poubelle" venu des décharges) que dévorent d'infimes algues en se reproduisant à grande vitesse par photosynthèse sous l'effet de la lumière.

Machines de Stirling à Pistons Rotatifs Annulaires TriLobiques (SPRATL): Etat de l'art actuel On rencontre usuellement les machines de Stirling suivantes : - Machines de « type alpha » : elles utilisent 2 cylindres à 90° avec un piston oscillant dans chaque cylindre. Chaque piston est attaché à un seul et même maneton du vilebrequin dont l’axe de rotation se trouve à l’intersection des axes des 2 cylindres. Les pistons oscillent ainsi en quadrature. Ces machines sont généralement équipées d’un régénérateur qui est placé entre les 2 têtes des cylindres. Ces machines ne nécessitent pas de « piston déplaceur ». Fabriquez un générateur à énergie libre Fabriquez un générateur à énergie libre Vous avez été trompés depuis au moins un siècle par des lobbys surpuissants, maléfiques, lesquels dirigent réellement ce monde en sélectionnant leurs dociles marionnettes les représentants (Les Bush (ers) de Bagdad, Obama, Sarkozy, Merkel, et j’en passe leurs toutous algériens, les assassins de la MITIDJA (1) que l’on sait). Lesquels, à titre d’exemple, au début du siècle dernier ont répondu à Nikola Tesla au sujet de son idée de générer de l’énergie électrique produite en puisant directement dans le vide énergétique inépuisable de l’univers, aussi rendant cette énergie accessible en tout point du monde sans fil : « Mais, Mr Tesla où allons nous placer le compteur ? », le principal actionnaire des projets de Tesla ce nommait déjà JP Morgan, lequel lui a rapidement coupé les vivres (tout crédit), on comprendra cela pour à exploiter les ressources fossiles et en tirer le maximum de profit entre amis… matériaux: - Une prise externe 110-220 volts

Biomasse torréfiée, le charbon vert de demain - News - Actualités - CleantechAlps Aujourd'hui, le charbon est la première énergie consommée par l'industrie mondiale mais c'est aussi la première source d'émissions de C02. Une alternative existe : il s'agit de la biomasse, utilisée en co-combustion avec du charbon dans certains pays d'Europe comme la Belgique, la Pologne, les Pays-Bas et la Scandinavie. Mais celui-ci présente quelques inconvénients majeurs en termes de coût de transport et de stockage, d'absorption d'humidité et d'investissements importants par rapport aux systèmes d'alimentation, différents de ceux du charbon. Plusieurs entités européennes dont le Laboratoire des Systèmes industriels de Bioénergie (IGT-SiB) de la HEIG-VD, travaillent sur une nouvelle forme de combustible, plus performant et plus propre encore que le précédent : la biomasse torréfiée.

Les machines à énergie libre Les machines à énergie libre constituent certainement les preuves tangibles de l'existence d'une forme d'énergie totalement ignorée du monde des sciences. Ce sont des machines qui transforment une certaine forme d'énergie non répertoriée par la science moderne, en énergie mécanique bien tangible. Ces machines fonctionnent à l'aide d'électricité et produisent plus d'énergie qu'elles n'en consomment. N'en déplaise à quelques physiciens, cela ne viole pas le sacro-saint principe de conservation de l'énergie car la machine ne crée pas quelque chose qui n'existait pas auparavant, mais elle transforme quelque chose que l'on ne sait pas détecter en quelque chose d'utilisable.

Related:  Biomasse