background preloader

Nod-A

Nod-A
Article dans collaboratif-Info Revoir la manière de s'organiser pour répondre à de gros appels d'offres, repenser la place du numérique dans les musées, concevoir de nouveaux outils de formation internes, anticiper la révolution du numérique dans la santé, préparer les jeux du futur à l'heure des Serious Games... Nod-A intervient auprès de grandes structures, privées comme publiques, pour les aider à innover et à renouveler leurs modes de fonctionnement.

http://nod-a.com/

Related:  numérique et médiation du/au spectacle vivant

Démocratisation de la culture : suite et fin ? 12 janvier 2010 - Depuis sa création, une des principales missions du ministère français de la culture est de promouvoir un meilleur accès à la culture. Selon Olivier Donnat, sociologue et auteur du rapport sur les pratiques culturelles des Français, cet objectif de démocratisation a été peu à peu oublié sans que celui-ci soit atteint. Article extrait de Culture et société : un lien à reconstruire, sous la direction de Jean-Pierre Saez, Editions de l’Attribut, 2008. Le ministère français des affaires culturelles, quand il fut créé en 1959, s’est vu confier comme principale mission de « rendre accessible au plus grand nombre les œuvres capitales de l’humanité et d’abord de la France », ce qui plaçait d’emblée la question du public au cœur de la politique culturelle.

La Cantine Contactez-nous Pour organiser un événement ou pour toute autre question. Réservez un espace (R)évolution numérique dans les lieux culturels : les salles de spectacle (2/2) Au même titre que les musées, les salles de spectacle s’emparent des technologies numériques innovantes. Nombre de théâtres, opéras, salles de concert… tentent de mettre en place des équipements à la pointe de la technologie. De nouvelles expériences sont ainsi proposées au spectateur. Mais les impacts de l’utilisation des technologies numériques innovantes dans les salles de spectacle vont bien au-delà d’une nouvelle expérience-utilisateur : le « spectacle » se réinvente; les métiers eux-mêmes se transforment. Amener le spectacle en dehors de la salle Le développement technologique a permis, depuis plusieurs années déjà, d’accroître les qualités visuelles et sonores des représentations en tout genre.

Communiquer sur le Web : 3 formations en ligne et en accès libre (EPN du réseau Sati21) Le réseau des espaces publics numériques de la Côte-d’Or (dit réseau Sati21) propose plusieurs ateliers thématiques à destination des associations et structures culturelles du département désirant se perfectionner dans les pratiques du Web d’aujourd’hui afin de mieux comprendre les enjeux et d’être plus efficace dans leurs projets (organisation, visibilité, communication, marketing…). Ces rendez-vous ont la particularité d’être organisé dans les centres SATI (autrement dit des EPN) en visioconférence et de bénéficier de capitalisations : vidéos et supports archivés sur une chaîne thématique, à visionner donc en mode rediffusion à volonté. Parmi les derniers rendez-vous des ateliers SATI.TV par visioconférence, on se doit de signaler ces 3 modules pratiques et pédagogiques qui allient méthodologie, gestion de projet et outils pratiques à maîtriser :

Woma WoMa est l’abréviation de Working et de Making. Notre souhait : relier l’idée et la matière de manière collaborative.Ouste les vieux clichés, cols blancs / cerveau d’un côté, gris / mains de l’autre ! Ici pas de col qui tienne, on se remonte les manches pour travailler et fabriquer ensemble. Fabrique de quartier Refonder l'alliance entre Culture et Numérique La Culture et le Numérique ne se sont pas rencontrées. Je ne parle certes pas des leaders mondiaux des industries de la création, que nous avons la chance d'avoir en France. Nos industries de cinéma, d'animation, du jeu vidéo, de la création publicitaire défendent une authentique création culturelle avec une réelle envergure mondiale, c'est acquis. Je n'oublie pas non plus que nous nous sommes frottés les uns aux autres à travers à travers quelques passes d'armes, Hadopi par exemple. Ni que l'on trouve, dans nos deux mondes, des crapauds fous qui s'en vont frayer par des chemins improbables : artistes numériques, ingénieurs esthètes. Mais, dans leur réalité sociologique, Numérique et Culture demeurent deux mondes bien distincts, ayant leurs élites, leurs codes, leurs références, se fréquentant globalement assez peu, ne partageant pas vraiment les mêmes rêves ni les mêmes valeurs.

Open Design ? L’édition 2010 de LIFT France (co-animation Lift/Fing) qui s’est déroulée à Marseille les 6 et 7 juillet 2010, a eu pour thème « Changer le monde (réel) par le Web !”. Plusieurs déclinaisons de ce sujet furent proposées : la révolution des données partagées, la nouvelle science des données, les nouveaux gisements d’innovation et de participation dans les données publiques (avec la remarquable intervention d’Hugues Aubin de Rennes Métropole), people hack : distribuer le pouvoir d’agir, maîtriser la complexité (avec une autre intervention remarquable, celle de Manuel lima sur la visualisation des informations)… Ce sera la session sur les FabLabs et la conception des objets de demain qui aura retenu particulièrement mon intention, abordant, une fois n’est pas coutume, le lien entre produit, production et conception. L'art du "data-craft", par Matt Cottam

Internet ravit la culture En créant une zone de réappropriation illimitée des contenus, le web ouvre la voie au remix populaire de la culture. Un fait majeur dans l'histoire de la propriété intellectuelle et de la création que décrypte André Gunthert, chercheur à l'EHESS. Dans son célèbre article “L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique”, publié en 1939, Walter Benjamin dessine l’opposition paradigmatique de deux cultures. Face à l’ancienne culture bourgeoise, appuyée sur le modèle de l’unicité de l’œuvre d’art, les nouveaux médias que sont la photographie et le cinéma imposent par la “reproductibilité” le règne des industries culturelles. Un demi-siècle plus tard, la révolution des outils numériques nous confronte à une nouvelle mutation radicale. La dématérialisation des contenus apportée par l’informatique et leur diffusion universelle par internet confère aux œuvres de l’esprit une fluidité qui déborde tous les canaux existants.

le jeu de plateau certifié HTML5 » Télécharger Le jeu cHTeMeLe est disponible sous licence Creative Commons (CC BY NC), ce qui veut dire que vous pouvez télécharger le jeu, l’imprimer, y jouer, vous créer des cartes, etc… les deux seules contraintes: vous devez citer les auteurs, et ne pas en faire d’utilisation commerciale. Cette version du jeu vous est proposé en version légèrement dégradée (sans certains des merveilleuses illustrations de Pascal Mabille, sur le dos des cartes, les plateaux, etc… et puis vous avez pas la super boite). Si vous souhaitez acquérir une version physique du jeu cHTeMeLe, n’hésitez pas…

États-Unis : Un siècle d’interventionnisme meurtrier • 1898 : conflit hispano-américain qui aboutira à la perte par l’Espagne des Philippines, de Cuba et de Porto Rico, territoires qui tomberont dans l’escarcelle des États-Unis. Le magnat de la presse William Randolph Hearst, qui inspira le film Citizen Kane à Orson Welles, se distingua à cette occasion par la propagande belliciste et anti-espagnole relayée par ses journaux. • 1900 : participation, au sein de l’alliance des huit-nations regroupant également les puissances européennes de l’époque, à la guerre des Boxers, opération de répression d’un mouvement anticolonialiste chinois. Festivals : se faire re-"marquer" ! Article mis à jour le mardi 18 octobre 2011 Article créé le mardi 4 octobre 2011 Version imprimable Interviews Vincent Carry, coordinateur général des Nuits sonores, Lyon - Quelle est l’évolution de la fréquentation des Nuits sonores ? En 2003 pour la première édition, nous avons eu 15 900 spectateurs.

DESIGN >>> Open design Chairs par Ronen Kadushin Dernière exposition en date de Ronen Kadushin, intitulée Recent Uploads et installée à la galerie Design Appel à Berlin, fait sensation. Les chaises présentées sont découpées au laser à partir d’une feuille d’aluminium de 6 mm, puis pliées et assemblées à la main. Kadushin explique: » Courber un morceau épais comme ça se fait facilement en utilisant un détail caractéristique que j’ai formulé il y a quelques années, la torsion charnière intégrale, ce qui permet de planifier une position exacte de flexion dans un dessin à l’ordinateur, et de conserver l’intégrité structurale de la chaise, dans le cadre de la découpe. » L’intégralité de ses chaises est une réussite, chacune est unique par sa forme et son mode de pliage!

Related:  CrowdsourcingFabLabsPROXIMITElull