background preloader

8 profils de consommateurs

8 profils de consommateurs
Euromonitor International a publié une étude visant à comprendre le contexte d’achat de huit types de consommateurs. Ces portraits illustrent sommairement les influences et les motivations qui poussent les individus à acheter. Voici un aperçu de ces huit profils : Le traditionnel évite généralement de magasiner ; épargner est son credo. Peu influençable, il effectue rarement des achats impulsifs. Pour l’attirer, il faut lui proposer des offres promotionnelles et lui assurer un processus d’achat simple et efficace. Concernée par les enjeux de surconsommation et convaincue de pouvoir faire un changement, l’activiste cherche la qualité et la durabilité. Le conservateur se concentre principalement sur ses besoins personnels et familiaux. Motivée par de grandes ambitions, l’aventurière aime essayer de nouvelles choses, souhaite vivre à l’étranger et être travailleuse autonome. Le fougueux vise à être le meilleur et souhaite ce qu’il y a de mieux. Sources d’influence Pourquoi tous ces profils ?

http://veilletourisme.ca/2018/10/02/8-profils-de-consommateurs/

Related:  Comportement d'achatThème 3 Creation de valeurLes marchés, les tendances

GENERATION X : une génération sandwich qui se révolte ! - BE-ABA Souvent qualifiée de génération sacrifiée, « sandwich » ou de transition, la génération X succède à la génération des Baby boomers et précède celle des Xennials. Plongée très tôt dans les difficultés économiques et une transition sociétale, elle a développé un regard pessimiste, sceptique et ironique sur la société et un rapport sans illusions à l’entreprise. Qu’est-ce que la génération X ? Appelée aussi « baby bust » (faible taux de natalité), elle correspond à la cohorte de personnes nées entre 1965 et 1979. Qu’est ce qui la caractérise ?

Vies d’entreprises : un commerce de proximité Citéco vous propose de découvrir, à travers cette série de courtes vidéos, comment 6 organisations productives tentent de relever les défis quotidiens d’une entreprise : Biocoop, un commerce de proximité ; Happydemics, une start-up ; la Semmaris, une grande entreprise ; Microdon, une entreprise sociale et solidaire ; Thuasne, une société industrielle exportatrice ; et l’Épi d’or, un restaurant. Dans chacune de ces vidéos, des interviews du chef d’entreprise et d’un de ses salariés permettent d’apporter un regard croisé sur la vie de l’entreprise : que fait l’entreprise, comment est-elle gérée au quotidien, quelles sont ses perspectives d’avenir ? Cette première vidéo vous plonge dans l’univers d’un magasin, Biocoop, et vous fait notamment découvrir comment les valeurs défendues par l’enseigne se traduisent en termes d’organisation hiérarchique, de gestion des horaires d’ouverture du magasin et de partage des revenus. Dans de prochaines vidéos, vous découvrirez 5 autres entreprises.

Les neurosciences décryptent le plaisir en restauration Alors que 2 Français sur 3 (64%) ont le sentiment que leur quotidien est plus guidé par le plaisir que par les contraintes, selon la dernière étude Harris-Groupon, le plateforme d'e-commerce a noué un partenariat avec un expert et une start-up spécialisés en neurosciences afin de valider scientifiquement l’importance fondamentale pour notre équilibre de s’accorder des moments de plaisir. Il est désormais possible d’appréhender les impacts et les bienfaits de nos loisirs et de la réalisation de nouvelles expériences sur notre quotidien. Avec Datakalab, start-up spécialisée dans la « brain tech » et en collaboration avec Erwan Deveze, spécialiste des neurosciences et auteur de « 24 heures dans notre cerveau », Groupon a initié la première expérience de mesure des émotions au sein de trois « G-spots », soit les endroits plébiscités par la communauté Groupon, les 12 et 13 octobre derniers : un institut de massage, un restaurant et une croisière sur la Seine.

Les attentes des consommateurs européens Source : Rawpixel - Fotolia Les consommateurs européens sont de plus en plus exigeants quant à leur expérience d'achat en magasin. Ils sont en attente d'une expérience simple, efficace, auquel cas ils n'hésiteront pas à abandonner leurs achats, si le temps d'attente en caisse est trop long ou si leur moyen de paiement préféré n'est pas proposé. Un consommateur impatient et exigeant L'étude révèle que 41% des acheteurs européens ont d'ailleurs privilégié un autre canal d'achat que la boutique car le temps d'attente en caisse était trop long. 38% d'entre eux déclarent qu'un temps d'attente supérieur à 5 minutes est trop long. 65% d'entre eux seraient prêts à acheter ailleurs pour éviter les longues files d'attente.Les retailers doivent aussi prendre en considération que le paiement constitue un facteur essentiel de l'expérience client. La personnalisation de l'expérience d'achat

L'analyse d'une entreprise : Analyse financière et économique de l'entreprise Lorsque l’on souhaite reprendre une entreprise, il faut procéder à une analyse pour s’assurer que l’entreprise en question vaut la peine d’être rachetée. L’analyse d’une entreprise ne se limite pas à celle de ses états financiers (même s’il s’agit d’une étape importante) mais doit s’élargie à l’étude de son environnement : le secteur géographique, l’analyse du marché et de la clientèle, l’évolution de la législation… Il faut procéder pour étape pour effectuer l’analyse d’une entreprise : Bio en restauration hors domicile : entre loi et réalité Consciente des préoccupations des Français et face à l’actualité législative, l’Agence BIO a lancé une grande étude, en deux volets, visant à dresser un état des lieux précis de la part de produits bio en restauration collective et commerciale d’une part, et à appréhender la vision et les motivations de nos élus pour répondre à cette demande sociétale, d’autre part. Les chiffres confirment que l’introduction des produits bio est très en retard par rapport aux attentes mais qu’il y a une grande volonté de nos élus de faire « bouger les lignes » Quelques chiffres 2018 extraits de ces études : - 45 % des restaurants commerciaux proposent des produits bio et que 78 % des produits bio achetés sont d’origine France et 54 % sont même d’origine régionale

Consommation : les 4 révolutions de la confiance qu’attendent les clients Retrouver la confiance dans les produits À qui se fier ? Les crises se succèdent dans tous les secteurs. Poudre de lait contaminée chez Lactalis, soupçons d’obsolescence programmée chez Apple ainsi que chez les grands constructeurs d’imprimantes, présence de perturbateurs endocriniens dans certains emballages, Dieselgate dans l’industrie automobile… En toute logique, la confiance des consommateurs dans les marques est au plus bas. C’est tout particulièrement vrai en France. Selon les derniers résultats de l’étude internationale Authentic Brand 100, seuls 7 % des consommateurs français considèrent que les marques sont ouvertes et honnêtes.

L'évolution des plus célèbres logos - Graphiste Webdesigner Montpellier 09 Oct L’évolution des plus célèbres logos La création du logo est généralement la première étape dans la communication visuelle d’une entreprise. Primordial car représentant à lui seul la marque et ses produits, le logo peut être constitué d’un dessin, d’une typographie ou des deux associés, et il est souvent tributaire des tendances design de l’époque. Les grandes marques l’ont bien compris et ont par conséquent fait évoluer régulièrement leur logo pour qu’il soit toujours perçu comme moderne voire même novateur. Pour cet article je souhaitais donc retracer l’histoire visuelle de ces logos les plus célèbres en présentant leurs différentes versions dans l’échelle du temps.

Nestor et Lunchr s’associent sur une offre ciblant les start-ups et les PME Voilà un nouvel exemple de « l’écosystème » start-up. D’un côté, Nestor, spécialiste de la livraison au bureau de déjeuners préparés par des Chefs. De l’autre, Lunchr, nouveau venu sur le marché des titres restaurants avec son offre entièrement digitalisée. L'évolution de l'expérience client en points de vente de 1800 à 2050 Comment optimiser l'expérience client aujourd'hui et surtout demain ? À chacune de ces périodes, différents indicateurs de l'expérience client ont été observés : format du magasin, ambiance, services proposés aux clients, vitrine, et paiement. Quatre grands enseignements peuvent en être tirés : - L'émotion, vecteur de l'expérience client. À travers les époques, l'étude, menée par Mood Media et Bruno Daucé, maître de conférence à l'Université d'Angers, démontre que c'est un pilier essentiel de l'expérience client. Les premières galeries commerciales du début du 18e siècle marquent le rapprochement entre commerce et activités récréatives.

Related: