background preloader

eFlore

eFlore
La BDTFX (Base de Données des Trachéophytes de France métropolitaine et régions avoisinantes) compile la taxonomie et la nomenclature des plantes vasculaires (trachéophytes) de la France métropolitaine étendue à quelques taxons nord africains, à tous les taxons des contrées limitrophes (Péninsule ibérique, Italie, Belgique, Luxembourg…) et en cours d’extension à tous les taxons européens. En ce qui concerne la France métropolitaine, cet index a été la source du référentiel TaxRef diffusé par le MNHN de 2010 à 2016. Il a été compilé par Benoît Bock pour Tela Botanica dans le cadre d’une convention quadripartite MNHN/ Tela Botanica / Ministère chargé de l’Écologie / Fédération des conservatoires botaniques nationaux. Fin septembre 2020, le référentiel BDTFX contient 102 155 noms de 25 885 taxons incluant tous les rangs du règne à la forme y compris les hybrides. Il intègre les données actualisées de l’ouvrage Flora Gallica (Tison, J-M & de Foucault, B, Flora Gallica Flore de France. Related:  artecoloparonychia capitata

Un écoquartier : qu'est-ce que c'est ? Écoquartiers et protection de l’environnement Les écoquartiers doivent remplir une série d’objectifs économiques et sociaux, mais également répondre à de multiples enjeux environnementaux : - traitement des eaux de pluie - diminution et valorisation des déchets - prise en compte d’une densité raisonnable et intégration de la biodiversité urbaine dans le projet architectural - développement des transports en commun et des transports "doux" et non polluants (voies piétonnes, pistes cyclables…) - sobriété énergétique et développement des énergies renouvelables- éco-construction répondant à des normes exigeantes (HQE, FSC, HPE et THPE…) pour limiter les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments. Les écoquartiers : pour ou contre ? Les écoquartiers en un chiffre 60 KWh : comme la consommation d’énergie moyenne par m2 et par an de l’écoquartier d’Hammarby Sjöstad, à Stockholm (contre 160 à 300 KWh/m2/an en France, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Plantas y Hongos Biogeografía. Biodiversidad. EndemicidadBiodiversidad. Endemicidad. Plantas vasculares. Cosmopolitas Marinas Paleotropicales Holárticas Neotropical Tropicales Vicarianza Bonsai dans paludarium Alors le projet avance à grand pas. J'ai reçu la cuve, j'y ai intégré des compartiment étanches pour les bonsais. Ensuite j'ai installé, les différents substrats, billes d'argilles pour remplir certains compartiments, sable aqua soil pour les parties aquatiques.J'ai ensuite mis en place les pierres. Ensuite réalisation de la petite cascade, avec un bout de bâche pvc collée sur les pierre, le tout alimenté par la filtration de l'aquarium (filtre exterieur JBL 250). Un peu d'eau (environ 25L) et hop mise en place des tuyaux Mise en place du petit bonsai, un ficus acheté il y a quelques jours, les parties superieures sont remplies d'akadama Voila ce que j'ai fait ce WE. Les prochaines étapes, réalisation de la rampe d'éclairage à base de LED très puissantes

Chêne pubescent : vente Chêne pubescent / Quercus pubescens 1) Le Chêne pubescent, Chêne blanc (Quercus pubescens) est il adapté à mon terrain ? Le chêne pubescent peut se rencontrer du niveau de la mer jusqu’à 1400 m d’altitude, mais est plus fréquent en dessous de 800 m d’altitude. C’est une espèce exigeante en chaleur pendant la saison de végétation, qui se rencontre dans une gamme de températures moyennes annuelles comprises entre 9 et 15°C. 2) Quelle densité de plantation pour ma parcelle de Chêne pubescent, Chêne blanc (Quercus pubescens) ? La densité de plantation est le nombre de plants plantés à l'hectare. Conseil : Lorsque l'on choisit sa densité, pensons déjà à la largeur de l'outil qui permettra les entretiens des interlignes. Exemples de répartition spatiale des plants: Dans un itinéraire sylvicole classique on préconisera une densité de 1200 à 1600 plants/hectare. 3) Quel travail du sol pour planter le Chêne pubescent, Chêne blanc (Quercus pubescens) ? 4) Comment planter le Chêne pubescent, Chêne blanc (Quercus pubescens) ?

Astuces, comment conserver les noix et noisettes plusieurs mois, pour conserver leurs valeurs nutritives. Pour conserver des noix entières fraîches pendant 4 à 5 mois. Dans une grande terrine, disposer une couche de gros sel de . Disposer une couche de noix fraîches (les noix ne doivent pas êtres trop serrées). Recouvrir d’une couche de sel. Recommencer l’opération jjusqu’àce que la terrine soit remplie. Comment conservez les noisettes fraîches plusieurs mois ? Comment la choisir ? - Fraîche, elle se présente dans son enveloppe verte aux bords découpés. - Sèche, sa coque doit être brillante, pas trop épaisse, assez lourde, sans tache, ni trou, ni fissure et sans odeur de moisi. - Décortiquée, il vaut mieux la choisir emballée sous vide ou en conserve car elle rancit rapidement. Comment la conserver ? - Fraîche, elle doit être consommée rapidement et craint l'humidité - Décortiquée, il faut l'enfermer dans un récipient hermétique, au sec, à l'abri de la lumière, et ne pas la conserver plus d'un mois. Dans tous les cas, il vaut mieux éviter le réfrigérateur.

Éco-quartier Un éco-quartier, ou quartier durable est un quartier urbain qui s'inscrit dans une perspective de développement durable : il doit réduire au maximum l'impact sur l'environnement, favoriser le développement économique, la qualité de vie, la mixité et l'intégration sociale. il s'agit de construire un quartier en prenant en considération un grand nombre de problématiques sociales, économiques et environnementales dans l'urbanisme, la conception et l'architecture de ce quartier. L'éco-quartier va intégrer en amont de sa conception de nombreux critères, notamment : Selon le Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de l'Aménagement du Territoire, un éco-quartier coordonne dans un même dynamique les éléments suivants : De nombreux exemples d'éco-quartiers fleurissent en Europe : le quartier Bedzed de Londres, le quartier Vauban à Fribourg, ou encore le quartier B001 de Malmö.

Caryophyllales EMBRYOPSIDA Pirani & Prado Gametophyte dominant, independent, multicellular, initially ±globular, not motile, branched; showing gravitropism; glycolate oxidase +, glycolate metabolism in leaf peroxisomes [glyoxysomes], acquisition of phenylalanine lysase* [PAL], flavonoid synthesis*, microbial terpene synthase-like genes +, triterpenoids produced by CYP716 enzymes, CYP73 and phenylpropanoid metabolism [development of phenolic network], xyloglucans in primary cell wall, side chains charged; plant poikilohydrous [protoplasm dessication tolerant], ectohydrous [free water outside plant physiologically important]; thalloid, leafy, with single-celled apical meristem, tissues little differentiated, rhizoids +, unicellular; chloroplasts several per cell, pyrenoids 0; centrioles/centrosomes in vegetative cells 0, microtubules with γ-tubulin along their lengths [? All groups below are crown groups, nearly all are extant. [BUXALES + CORE EUDICOTS]: mitochondrial rps11 gene lost. Phylogeny. Age. S.

Le forum de Passion Bassin - bassin de jardin, baignade naturelle, technique, plantes aquatiques, poissons et carpe koï Bonsoir, Voici le bricolage de ce weekend, j'ai fabriqué les cales pour soutenir les tuyaux d'évacuation. Le tuyau est est maintenu et ne bouge plus. Réalisation du support du FAG. Une petite astuce pour peindre une planche resto verso.2 Petites cales à clou de chaque côté... ... posée sur la table et le tour est joué. Autre astuce, afin d'éviter de nettoyer mon pinceau entre 2 couches, je le place dans du papier alu. Réalisation d'une dalle de 20cm d'épaisseur sur laquelle les platines sont fixées. Oups! (Bon, je l'ai recollé, pas pour la solidité mais pour l'esthétique ..)Maintenant, c'est là où les Athéniens s’atteignirent.... Yes! Et enfin, perçage du mur en prévision des bulleurs. Demain, ce sera moins drôle, car j'attaque l'électricité. A+ Gigi

Plantes et botanique Qu'est-ce qu'un écoquartier ? | LesFurets L’écoquartier : un projet vert d’aménagement du territoire L’écoquartier a comme but d’offrir aux citoyens d’un quartier un lieu de vie engagé pour l’environnement et basé sur un mode de vie écologique. Ce type de projet axé sur le principe de développement durable peut prendre la forme d’une extension ou d’un renouvellement urbain, d’une rénovation de logements déjà existants ou encore d’une construction de logements neufs. Le but d’un quartier écologique est avant tout d’innover sur le plan urbain et d’améliorer sensiblement la qualité de vie de ses habitants et habitantes en prenant le parti-pris de répondre au défi du changement climatique. Pour cela, un lieu apte à devenir un écoquartier doit répondre à plusieurs critères. Les caractéristiques d’un écoquartier Un quartier écologique se doit de respecter certains objectifs afin de pouvoir être considéré en tant que tel. La démarche de labellisation d’un écoquartier Quelques écoquartiers en France

Paronychia argentea - Paronyque argentée La Paronychia argentea (Paronyque argentée) est une espèce végétale appartenant à la famille des Caryophyllacées ( tribu des Paronychiées) originaire de l'Europe méridionale, l'Asie occidentale et de l'Afrique du nord. On l'appelle populairement en France "Herbe aux panaris" pour l'utilisation qui en fut faite autrefois pour soigner cette affection. Par son appellation "Thé des arabes", il est rappelé qu'elle procure une tisane agréable au goût, apéritive et diurétique, que l'on consomme dans le Maghreb comme remède préventif contre la formation de calculs rénaux et vésiculaires. Toxicité: Plante non toxique en faible ingestion. Propriétés médicinales : analgésiques gastriques, antioxydantes, traitement des maladies rénales et du diabète, de la vessie et de la prostate ... ( voir ici ) ... La Paronyque argentée est une plante herbacée rampante vivace à feuillage persistant. Caractéristiques de la feuille: disposition: opposée forme : ovale contour : entier nervure : médiane seule

Internet Directory for Botany - Alphabetical List To: [A| B| C| D-F| G-H| I| J-L| M| N-O| P| Q-S| T| U| V-Z] Send corrections and additions to: Les arbres Habitat, rénovation et nouveaux quartiers - Enjeux - EDF Avec 23 % de la consommation finale d’énergie, les bâtiments résidentiels consomment davantage d’énergie que l’industrie et presque autant que les transports. Ils constituent de fait un gisement important d’économie d’énergie et de réduction de gaz à effet de serre. Les trois quarts de la population française habitent en ville et les résidences principales construites avant 1975, c'est-à-dire avant toute forme de réglementation thermique, représentent près de 55 % du parc de logements. Rapportées aux m2, les consommations d’énergie de ces logements sont près de 2 fois supérieures à la consommation des logements neufs actuels. De nouvelles attentes à satisfaire Des incitations fortes et des dispositifs accélérateurs Aménagement durable : la transversale Énergie à l’ère de la Smart city Aménagement ou rénovation énergétique : l’approche coopérative

Related: