background preloader

Comment accompagner l’apprentissage des élèves?

Comment accompagner l’apprentissage des élèves?
Le premier Edubref sur les programmes scolaires est paru en mars 2018, ouvrant ainsi la voie de cette nouvelle série réalisée par le service Veille & Analyses de l’IFE-ENS de Lyon. L’objectif : proposer en 4 pages une lecture très condensée des apports des recherches sur des questions éducatives, alors que nos Dossiers de veille dépassent souvent la trentaine de pages. C’est sur la question des dispositifs d’accompagnement des élèves que se penche ce deuxième Edubref : soutien, remédiation, aide personnalisée, accompagnement d’élèves en difficulté, devoirs faits… Il s’intéresse en particulier aux différents types de dispositifs qui existent depuis les années 1970 pour mieux faire réussir les élèves et leurs liens avec l’apprentissage qui se déroule en classe. Les problématiques soulevées à l’occasion de la mise en place de ces dispositifs sont également abordées et mises en perspective. Télécharger Edubref : Comment accompagner l’apprentissage des élèves ?

https://eduveille.hypotheses.org/9775

Related:  Pédagogie info-documentaireApprendre à apprendreSciences de l'éducationtravail personnel de l'élève`test 1017

Coin pédago : la classe inversée Vous souhaitez vous lancer dans la classe inversée mais vous n'osez-pas ? On vous explique tout et on vous accompagne avec une sélection de ressources. OFFERT ! notre synthèse de mise en place pour vous aider à démarrer : Télécharger la synthèse Qu'est-ce que c'est ? La classe inversée est une approche pédagogique en 3 grandes phases : Pourquoi juste relire pour apprendre et réviser est inefficace (et que faire à la place) Dans le livre Mets-toi ça dans la tête, Brown, Roediger et McDaniel expliquent que la simple relecture pour apprendre et réviser des cours ou leçons a plusieurs arguments décisifs en sa défaveur : elle prend beaucoup de temps (faire des lectures répétées à intervalles courts est coûteuse en temps et produit des effets négligeables sur les apprentissages);elle ne produit pas de mémoire à long terme (la relecture et la répétition ne fonctionnent pas pour un apprentissage durable. En revanche, il est pertinent de relire un texte si un temps suffisant s’est écoulé depuis la première lecture. Le seul contexte dans-lequel des relectures peuvent être efficace est dans le cas de relectures espacées dans le temps et régulièrement réactivées.)

Le cartable des compétences psychosociales Le Cartable ? Un site ressource évolutif pour celles et ceux qui souhaitent renforcer les compétences psychosociales (CPS) des enfants et des pré-adolescents de 8 à 12 ans. Nouveau : les Parcours Post-confinement ! Mai-Août 2020 L’IREPS Pays de la Loire met en ligne sur le site deux parcours d’animation constitués d’une à plusieurs séances « clé en main » pour ouvrir un dialogue avec les enfants et les jeunes sur leur vécu du confinement, en utilisant la pédagogie et la progression issues du champ des compétences psychosociales. Des stratégies pour favoriser la métacognition et la conscience de soi chez les élèves La recherche montre que les habiletés métacognitives se développent considérablement entre 12 et 15 ans. Comment favoriser le développement de ces habiletés chez les élèves? Cet article de la psychologue, chercheuse et auteure Marilyn Price-Mitchell porte sur la conscience de soi et la façon dont cette conscience est liée aux habiletés métacognitives. La conscience de soi, associée au système paralimbique du cerveau, permet à l’individu d’ajuster ses conceptions du monde ; sa conception de soi et des personnes qui l’entourent.

Apprendre à retenir, à mieux mémoriser Repères pour aider les élèves à retenir A. Pour bien retenir une leçon, s’assurer de ce qu’on comprend. 1. Repérer pour quoi on apprend : Pour exprimer des informations sur des notions : leur définition, leur réseau de signification, des exemples, des notations, … Pour exprimer des informations sur les situations et évènements : faits, contexte, chronologie, causes et conséquences. Pour engager des actions : mettre en œuvre des procédures, des démarches, des méthodes … 2.

Evaluation des compétences info-documentaires : Approche didactique. Intervention du 10 mars 2008. Académie de Versailles, bassin de Boulogne Cette communication vise à apporter des éléments nouveaux de réflexion à partir des données récentes de la didactique de l’information en vue d’aider la profession à (re)penser l’évaluation des apprentissages info-documentaires. La première partie présente une approche définitionnelle de l’évaluation, à partir des idée essentielles de la « valeur » que son étymologie travaille, de ses différentes fonctions principales (formative et attestative) ainsi que de ses enjeux, tant éducatifs et sociaux que professionnels. La seconde partie se base sur les trois chantiers de la didactique de l’information (l’élaboration des contenus, leur appropriation par les élèves et les situations mises en place par l’enseignant documentaliste) pour réinterroger l’évaluation autour de trois questions : Quels contenus évaluer (des compétences et des notions) ? Comment identifier et évaluer l’évolution des représentations ? Comment organiser l’évaluation ?

Comment apprendre à apprendre ? Apport des sciences cognitives et des outils numériques au domaine 2 du socle commun Cette conférence a eu lieu le jeudi 15 mars 2018 dans le cadre des jeudis de la recherche et du séminaire académique "Apprendre à l’ère du numérique" sur le salon EDUSPOT. Présentation de l’intervenant : Franck Ramus est directeur de recherche au CNRS et professeur attaché à l’Ecole Normale Supérieure. caractéristiques générales) La présentation d’une nouvelle matière en enseignement explicite débute par la présentation des concepts, règles et procédures. En enseignement explicite, ces dimensions sont reprises sous la dénomination de « modelage ». Si le choix a été fait de donner un nom spécifique à cette étape de l’enseignement explicite, c’est qu’elle a une importance fondamentale et des particularités propres dans cette approche pédagogique.

Le journal d'apprentissage numérique : s’interroger sur ses pratiques d’apprentissage et remobiliser ce qui a été vu en classe Les élèves répondent tous les soirs à un questionnaire déposé sur le cahier de texte numérique. Ce questionnaire est composé de trois questions. Les deux premières sont des questions sur les réussites des élèves. Elles portent sur ce qui a été vu en classe : connaissances, savoir-faire ou quelque chose pour lequel l’élève s’est fait plaisir. La troisième propose à l’élève de réfléchir sur un domaine de connaissance ou de capacité pour lequel il voudrait progresser ou un type d’activité qu’il souhaiterait faire. Cela permet de rendre l’élève acteur de ses apprentissages en pratiquant, dans une certaine mesure, une réflexion sur ses processus d’apprentissage, de se fixer des objectifs et de faire de la pédagogie bienveillante (qu’est-ce que j’ai réussi ?).

Aide à la mémorisation en accompagnement personnalisé Ce travail a été réalisé et mis en œuvre dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en seconde. 1- Modalités d’application Ce travail s’est déroulé dans le cadre des Heures d’Accompagnement Personnalisé (AP) de seconde, première et terminale selon les modalités suivantes : Travail en demi groupe classe ; 1 heure professeur par semaine ; Minimum 1 heure quinzaine pour les élèves ;

Les p'tits fascicules, 7 pages pour défricher un thème ! Par David Cohen L’intégrale 2018 : 17 numéros + 5 hors-séries / 160 pages L’intégrale est à télécharger sur ce site : cliquer ici N°1 - Pourquoi transformer sa salle de classe ? Pourquoi transformer sa salle de classe ? N°2 - Pourquoi la créativité est-elle si importante ?

Related: