background preloader

Les compétences comportementales, ce nouveau critère de recrutement

Les compétences comportementales, ce nouveau critère de recrutement
Pôle emploi présente les nouvelles tendances du recrutement dans son infographie et se concentre sur les nouvelles attentes des recruteurs. Quelles sont les compétences de demain ? Faut-il dire adieu à l’expertise métier et accueillir les compétences comportementales comme le nouveau critère du recrutement ? Pour une majorité d’employeurs, les diplômes n’ont plus autant d’importance aujourd’hui ! 59 % des interrogés considèrent que le diplôme n’est pas un critère essentiel. Parmi eux, on retrouve généralement des employeurs des secteurs du transport, de l’hôtellerie ou du commerce. 60 % des employeurs considèrent que les compétences comportementales sont plus importantes que les compétences techniques. Quelles entreprises favorisent les soft skills et ne prêtent pas trop d’attention au diplôme des candidats ? Mais de quelles compétences parlons-nous ? Quelles sont les principales compétences comportementales qui attirent l’attention des employeurs ? Related:  Soft Skillsvzvd

Roland Goigoux : quels savoirs utiles aux formateurs ? Roland Goigoux résume ici en une heure les quatorze heures de cours qu’il assure dans le master de formation de formateurs de Clermont. (ESPE Clermont Auvergne et laboratoire ACTé), conférence faite devant les candidats au CAFIPEMF et CAFFA (diplômes formateurs premier et second degré). Le texte ci-dessous résume son propos, selon le découpage présenté. player1 commande et raisonnement La demande adressée aux enseignants par l’institution s’est progressivement déplacée d’une obligation de moyens à une obligation de résultats. La question du « professionnalisme enseignant » requiert du professeur non seulement de maitriser ce qu’il a à enseigner, mais aussi de devenir un spécialiste des apprentissages. Le rôle des enseignants-formateurs En conséquence, le travail du formateur consiste à apporter des connaissances sur les apprentissages et les conditions qui facilitent ces apprentissages. Un modèle de recherche de plus en plus prégnant : « évidence-based-policy » Selon R. 1. 2. 3. 4. 5.

Les compétences du 21e siècle Avec l’industrialisation massive, le développement d’une économie et d’une politique mondiales, ainsi que des moyens de transport et de communication, et l’invention d’Internet, qualifier le 20e siècle d’ère de changement résonne comme un euphémisme. Toutefois, en comparaison avec le début du 21e siècle, le monde en était alors possiblement encore seulement aux premiers pas d’une courbe exponentielle de changements ayant le pouvoir de balayer entièrement la manière de vivre que nous connaissions jusqu’ici. La problématique soulevée ci-dessus agit comme trame de fond du rapport de Cynthia Luna Scott qui affirme la nécessité de redéfinir et d’enseigner de nouvelles compétences pour faire face aux principaux défis du 21e siècle. [Intégrer les compétences du 21e siècle dans l’enseignement des sciences et de la technologie] Pourquoi repenser les compétences? Scott recense de nombreuses études pour réfléchir sur l’apprentissage de demain et elle souligne d’entrée de jeu deux choses. Référence :

Comment en finir enfin avec le présentéisme ? « 18h, t’as pris ton aprem' ? »« Tu peux relire la présentation avant de partir ? »« Tu restes pour le pot de départ de Lou j’espère ? Qui n’a jamais entendu son collègue d’open-space bredouiller une réplique de cet ordre au moment de boucler la journée après 7 ou 8h de bons et loyaux services ? Le présentéisme, qu’est-ce que c’est ? Des définitions Cette notion, théorisée aux États-Unis, s’est définie en creux et par opposition à l’absentéisme pour caractériser une situation où un salarié est physiquement présent sur son lieu de travail alors que son état physique, mental ou sa motivation ne lui permettent pas d’être pleinement productif. Cette maladie du travail insidieuse et difficile à décrypter revêt plusieurs visages. Le présentéisme contemplatif (ou absentéisme moral) qui consiste à être présent au travail mais à ne pas travailler concrètement. Les abîmes du présentéisme Pourtant, il représente un coût important pour l’entreprise comme pour le salarié. Des facteurs pluriels

Zone d’apprentissage, zone des possibles Entre zone de confort et inconnu total, la zone d’apprentissage est celle qui révèle les possibles, en particulier en termes de projets professionnels et de leur faisabilité. Partons donc explorer cette zone d’apprentissage, ses bénéfices, ses obstacles, pour en faire l’alliée de nos ambitions. Cette vidéo, réalisée par Inknowation est une société espagnole qui aide les organisations à se transfomer et à s’adapter au changement. Elle a conçu cette vidéo pour montrer comment chacun peut être acteur des changements choisis en osant rêver ses projets. On ne nous apprend pas à avoir confiance en nos rêves et en général, celui qui a une vision claire de ce qu’il veut pour lui-même et son avenir est facilement estampillé arrogant: nous sommes censés faire des sacrifices et à accepter un lot pas toujours très excitant, sous prétexte qu’on n’est pas là pour rigoler. Rêver ses objectifsLeur donner une date d’expirationŒuvrer pour leur réalisation La zone de confort La zone d’apprentissage

Concevoir des formations, un livret ressource pour les formateurs Une formation continue des enseignants aujourd'hui - page 5 Une formation continue des enseignants aujourd’hui. Pour « faire » quoi ? player1 Cinq directions pour la formation - page 7 Le centre Alain-Savary propose cinq grandes directions qui peuvent guider les formateurs quand ils conçoivent une formation . Concevoir une formation - page 14 Outils, dispositifs, environnements, parcours... L’enjeu de toute formation se situe au niveau de l’activité que l’on souhaite que le formé déploie effectivement. Une nouvelle prescription : "l'hybride" - page 19 La formation — initiale et continue — voit se développer de nouvelles formes dites hybrides avec notamment l’arrivée d’un nouveau dispositif institutionnel de formation à distance, M@gistere. De l'usage de la vidéo - page 22 Si former consiste d’abord à lire ensemble le réel, pour comprendre l’articulation entre l’activité des élèves et celle des enseignants, cela impose au formateur de trouver les moyens de ramener le réel. player2

Soft skills, les 15 compétences douces à maîtriser en entreprise Les 15 soft skills à maîtriser en entreprise Forbes France 17 janvier 2022 Share on facebook Share on twitter Share on linkedin Share on email Les soft skills suscitent de plus en plus l’intérêt des entreprises Pour être recruté puis être performant au travail, les seules compétences techniques ne suffisent plus. Jérôme Hoarau précise : « l’évolution du monde du travail, notamment avec la robotisation, l’automatisation et l’intelligence artificielle, nous oblige à miser sur le capital humain, donc les soft skills. » Les soft skills sont littéralement les « compétences douces », que les auteurs du livre préfèrent qualifier de « compétences comportementales, transversales et humaines ». Comment acquiert-on la confiance en soi par exemple ? Pour les deux auteurs, les softs skills sont transversales, chacune ayant un impact sur l’autre. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. <<< À lire également : L’empathie est la compétence de leadership la plus importante selon les recherches >>>

Penser multi-projets | Acrome | Gestion de projets et de portefeuilles | Rhône Alpes Pourquoi développer une vision multi-projets ? Qu’est-ce qu’on gagne à penser multi-projets ? La petite histoire Vous descendez dans votre rue. Et là grande surprise, vous entendez le marteau piqueur ! Des tranchées sont en train de se former. Quelques semaines plus tard, alors que vous êtes en congé un lundi, pensant pouvoir faire une grâce matinée, vous êtes réveillez par un bruit de marteau piqueur. Votre interlocuteur vous explique qu’il y a quelques semaines c’était des travaux pour remettre en conformité les conduites de gaz, aujourd’hui c’est pour renouveler les conduites des eaux usées. Cela nous arrive également dans nos entreprises ! Nous parlons dans ces histoires uniquement de gestion des interactions projets. Les formes et aspects de la gestion multi-projets Dans certaines grandes organisations, nous pouvons retrouver la gestion multi-projets sous différentes formes, qui sont complémentaires : Le portefeuille rassemble des projets ayant des objectifs stratégiques communs. 1.

Les 4 piliers de l'apprentissage de Stanislas Dehaene D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique. Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Mais l’attention peut être sélective. Quelles conséquences pour l’enseignement ? La tâche la plus important des enseignants est de canaliser et captiver, à chaque instant, l’attention de l’enfant. 2. 3. 4.

Related: