background preloader

20 faits peu connus au sujet des vaccinations…

20 faits peu connus au sujet des vaccinations…
Mardi 25 octobre 2011 2 25 /10 /Oct /2011 16:16 …que vous ne trouverez sûrement jamais sur aucun site gouvernemental! Catherine Frompovich, 25 octobre 2011. 1. En 1868, 1873 et 1881 les vaccinations contre la variole aux Etats-Unis ont entraîné une extension alarmante de la lèpre comme le rapporte le Board of Health (Conseil de Santé). 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. Related:  process de Veille citoyenne - Science & Santé

USA : t'es pas vacciné, on te traque ! - wikistrike.over-blog.com USA : t'es pas vacciné, on te traque ! En dépit des droits innés à la dignité humaine et à l'auto-détermination (libre arbitre), voici que la traque des non vaccinés s'intensifie Outre-Atlantique. Et comme l'Europe a souvent la fâcheuse habitude de copier bêtement ce qui se fait aux USA, il est intéressant de se pencher sur les méthodes en vigueur chez L'Oncle Sam. Le système de surveillance/ la traque est double: intimidation par téléphone etporte à porte! Bien entendu, tout cela "au nom de la santé publique", ça va sans dire.... Ce système scandaleux de porte à porte, lui aussi destiné à intimider les gens, a été exposé à la télévision américaine. Dans cet état américain, une nouvelle loi requiert que tous les étudiants des grades 7 à 12 soient vaccinés contre la coqueluche à partir de l'année scolaire 2011-2012. Quant à la traque téléphonique, c'est un article de NaturalNews du 28 septembre qui apporte plus de précisions quant à son déroulement et sa mise enœuvre. L’original se trouve ICI

Mais qui bloque l’open data santé en France L’accès aux données de santé collectée par l’assurance maladie obligatoire devient un enjeu crucial, et de plus en plus polémique. Voici pourquoi la France a un intérêt économique à agir vite sur ce dossier et à, enfin, se rallier au principe de l’open data. La génomique, un exemple réussi de démarche scientifique en open data Les Français le savent peu et ne le voient pas encore, mais l’une des plus grandes révolutions scientifiques contemporaines provient de la génomique, c’est-à-dire de l’étude du rôle et du fonctionnement du génome, spécialement dans les maladies qui affectent le corps humain. Compte tenu de la taille de ce projet, qui tient presque à la constitution de la plus grande bibliothèque génomique du monde, les scientifiques ont rapidement opté pour le travail en open data, c’est-à-dire en constitution de bases de données ouverte à l’ensemble de la communauté scientifique. L’enjeu du séquençage n’est pas seulement le déchiffrage, il est aussi curatif.

Présentation / Objectifs Pourquoi réclamer la liberté des vaccinations ? Parce qu’ils sont de plus en plus nombreux ceux qui estiment que les vaccins ne sont pas l’unique moyen de prévention des maladies et que les chemins qui mènent à la santé sont multiples. Des menaces de plus en plus graves pèsent sur notre santé et sur l’avenir de l’être humain : vache folle, sang contaminé, amiante, hormone de croissance, pollutions diverses, Organismes Génétiquement Modifiés (OGM)… autant de titres qui font la une de la presse et qui ont fait naître une prise de conscience dans l’opinion. Mais les vaccinations sont encore considérées comme le moyen privilégié de prévenir les risques dus aux maladies infectieuses. Or il n’en est rien, de nombreux travaux scientifiques le prouvent, et d’éminents spécialistes contestent cette croyance. Il est indispensable d’informer le public des graves dangers que font courir les vaccinations en provoquant, notamment, un affaiblissement général de l’immunité naturelle. Article 1 Article 2

Pharmacovigilance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. France[modifier | modifier le code] En France, « la pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d'effet indésirable résultant de l'utilisation des médicaments et produits à usage humain » (article R. 5121-150 du code de la santé publique[1]). Elle vise à garantir la sécurité d’emploi des médicaments. Elle repose sur le signalement des effets indésirables par les professionnels de santé (obligation leur est faite selon le code de la santé publique de signaler tout effet indésirable médicamenteux grave ou inattendu) et les industriels. Les professionnels de santé déclarent les effets indésirables aux 31 centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV)[2], situés dans des structures hospitalières, et qui ont chacun leur propre compétence géographique. Les différentes agences nationales responsables du médicament ont organisé un réseau d'échange d'informations sur la pharmacovigilance. Canada[modifier | modifier le code]

Grippe H1N1 : des cas de narcolepsie avérés en Finlande Publicité Trouble neurologique et chronique du sommeil, la narcolepsie est caractérisée par un temps de sommeil excessif durant lequel le patient ressent une extrême fatigue. Souvent ce dernier peut s’endormir à n’importe quel moment de la journée. Au niveau mondial, sa prévalence est de 7 à 8 personnes par millions d’habitants. Selon les dernières données épidémiologiques, on recenserait environ 500 cas en France. Depuis plusieurs mois, différentes données et informations tendaient à étayer l’hypothèse selon laquelle le vaccin contre la grippe H1N1 des laboratoires GlaxoSmithKline augmenterait le risque de narcolepsie chez les enfants et adolescents. Si pour l’instant, seules la Suède et la Finlande ont confirmé un lien entre le vaccin et cette pathologie, la France et la Norvège ont bien observé une augmentation des cas de narcolepsie chez les adolescents et les enfants qui ont été vaccinés, mais aucune donnée scientifique n’a pour l’instant permis de faire le lien.

Association Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages - Accueil Campagne de vaccination de masse, ou de stérilisation - dissimulée - ? Ceci n’est rien de moins qu’un programme de vaccination forcée sur les enfants de la nation et particulièrement ceux venant de milieux sociaux défavorisés, qui dépendent beaucoup des aides de l’État. La théorie veut que les parents devraient être “incités” à faire vacciner leurs enfants par la menace de voir leurs allocations familiales suspendues s’ils ne le faisaient pas. Il apparaît donc que les parents vont avoir le choix de soit refuser au gouvernement le droit d’avoir leurs enfants injectés avec des produits chimiques toxiques reconnus très largement comme étant néfastes à leur santé et de fait faire face aux conséquences de voir leurs enfants être contraints à la sous-alimentation dûe à la pauvreté ou alors acquiescer avec le système de contrôle psychotique et tuer leurs propres enfants en autorisant le gouvernement, agissant comme intermédiaire des gros laboratoires pharmaceutiques, à appliquer leur programme de contrôle de la population sur votre famille. Disclaimer Par ailleurs,

L'écologie, cible favorite des lobbies économiques Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric En accusant le gouvernement d'avoir cédé à des pressions des lobbies économiques, jeudi 4 juillet, l'ex-ministre de l'écologie Delphine Batho a remis sur le devant de la scène les rapports de force intenses à l'œuvre sur les dossiers environnementaux stratégiques et polémiques. Dans ces domaines, l'influence des industriels n'est pas nouvelle, allant même jusqu'à entraîner l'abandon de projets promus par des responsables politiques. En voici quelques exemples. Nicole Bricq et le pétrole de Shell C'est le cas le plus récent et le plus évident d'influence des lobbies économiques sur des ministres de l'environnement. En cause : sa volonté de réformer le code minier – qui définit ce qu'est une mine et les conditions de son exploitation – et de réviser les permis en cours, afin d'obtenir davantage de garanties environnementales et un partage de la rente différent avec les compagnies pétrolières. L'accord électoral Verts-PS et le MOX

vaccination: les découvertes du Dr Andrew Moulden | Améliorer ma Santé et la vidéo ; « Il s’agit d’une catastrophe planétaire, et qui se passe tous les jours. » (*) Dr Andrew MOULDEN, M.D. Le Dr Moulden, médecin, spécialiste en neuropsychiatrie, neurologie comportementale, fait état des preuves neurologiques, hématologiques et immunologiques qui permettent aujourd’hui de conclure que TOUTES les vaccinations polluent le corps et peuvent provoquer des dégâts majeurs pour la santé, pouvant conduire à des maladies chroniques ou à des troubles comme l’autisme. Il précise qu’aujourd’hui tout un chacun a la possibilité de prendre connaissance par lui-même des preuves apportées par les laboratoires médico-légaux à ce sujet.Ce médecin explique que quand le corps est en quelque sorte pris pour un dépotoir, il se produit inévitablement un encrassement du sang qui peut provoquer toutes sortes de problèmes de santé. Dr Andrew Moulden, M.D., PhD, BA, MA. «Il s’agit ici d’une découverte majeure.» – Dr.

Related: