background preloader

Le Selfie, nouvel art de l'autoportrait

Le Selfie, nouvel art de l'autoportrait
Le week-end dernier, j’ai été à la Biennale d’Art contemporain de Lyon. Je vous l’accorde, en soi, ça n’est pas une information majeure. Mais c’était un week-end où étaient programmées des performances se déroulant dans les lieux d’exposition, parmi les œuvres. Ainsi a-t-on pu voir quelque chose d’intéressant. Un homme déambulant de salles en salles, et s’arrêtant pour se photographier avec son téléphone. Mais se photographiant avec soin, en prenant des pauses. Ca semble être le cas, c’est en tout cas ce qu’on peut lire dans The Atlantic , où l’on apprend qu’à Londres, s’expose en ce moment une pièce intitulée « National Selfie Gallery ». Alors, évidemment, si comme beaucoup d’autres pratiques numériques cette pratique est manifestement créative, elle n’est pas forcément artistique.

https://www.franceculture.fr/emissions/ce-qui-nous-arrive-sur-la-toile/le-selfie-nouvel-art-de-lautoportrait

Related:  Le selfie, expression contemporaine de l'autoportrait ?DOCS LLCEIDENTITE

Image de soi : du selfie à l'autoportrait d'artiste - Villa Voice Pourquoi dans notre société, les gens sont-ils tant attachés à leur image, y a t-il un courage à s’afficher sur les réseaux sociaux, à produire des icônes de soi- même? Etymologie du mot « selfie » : de self soi- même.Histoire selfiesque, l’histoire d’une démocratisation….. L’icône a longtemps eu un caractère sacré puis l’autoportrait est réservé au roi et aux grands, les artistes s’en emparent, contournant la commande, ils se mettent en scène pour imposer moins qu’une image narcissique un regard décalé sur le réel et le pouvoir ou un style. L’invention de la photo déplace l’autoportrait d’une fonction artistique vers une fonction pratique. Brownie est le nom d’une longue série d’appareils photos populaires produits par Kodak vendus au prix de 10 dollars. Ils vont révolutionner la pratique de l’autoportrait , car ils se distinguent par leur portabilité.

De l’autoportrait au selfie, comment ne pas perdre la face ? - Ép. 3/4 - Visage Visage L'invitée du jour : Marion Zilio, théoricienne, critique d'art et commissaire d'exposition indépendante. L'étude du visage pour faire le portrait d'une époque Le visage est un objet de pensée qui permet de pénétrer les imaginaires, de voir comment une société se pense et se réfléchit au double sens du terme.

«Le selfie est un portrait de soi dans le monde» «Le selfie est un portrait de soi dans le monde» Mîtr d cnfrncs Prs- t Lll-, Lrnc llrd cdrg l’vrg Tlphn mbl t crtn, srt n fvrr chz rmnd Cln. Sr sn blg Mbct.fr, ll pbl n bllt ss l ttr : «Slf, n gnr n s. prq l n ft ps prndr ls slfs pr ds prfl pctrs». n n s’tt jms ps l qstn. D cp, n vl n svr pls. n slf, c n’st dnc ps n tprtrt ? Ç l’tt qnd n tlst smplmnt cs prtrts d s pr s crr ds «vtrs» sr ls rsx scx. Ms l cnn n dbl cnscrtn : d’brd qnd l mt «slf» st ntr dns l’xfrd dctnry n nvmbr 2013 n tnt q «mt d l’nn», t srtt n dvnnt n gnr prt ntèr dns l cltr.

VIDÉO. De l'autoportrait au selfie, un phénomène de société En 2010, les caméras inversées apparaissent sur les smartphones, trois ans plus tard le mot selfie entre dans le dictionnaire. Mais le selfie est le résultat d’un long processus d’appropriation de l’autoportrait et de son propre visage. C'est ce que nous explique en vidéo Marion Zilio, théoricienne, critique d'art et autrice du livre Faceworld : le visage au XXIe siècle (PUF, 2018). Le selfie, un aboutissement de la connaissance de soi

Selfie et autoportrait, d’un monde à un autre Quoi, en apparence, de plus semblable aux «selfies», exécutés à l’aide de smartphones, que les traditionnels autoportraits auxquels se sont amplement adonnés les photographes après les peintres? Selon l’Oxford English Dictionary, qui a élevé le terme «selfie» au rang de «mot de l’année 2013», il s’agit d’«une photographie qu’une personne a prise d’elle-même, généralement au moyen d’un smartphone ou d’une webcam et téléchargée sur un média social». Et cela grâce à deux fonctionnalités des smartphones : la connexion à internet et l’existence d’une caméra frontale qui permet de se voir et se photographier soi-même regardant l’écran. Les similitudes sont évidentes: le selfie et l’autoportrait sont l’un et l’autre des représentations de soi par soi. Pourtant l’autoportrait, ancré dans la tradition argentique, s’oppose au selfie qui, lui, est apparu avec le numérique.

Le "selfie", l'autoportrait au smartphone devenu nouvelle esthétique Paris (AFP) - Les stars en abusent, les anonymes aussi: le "selfie", cet autoportrait au smartphone qui fleurit sur les réseaux sociaux, est devenu une norme photographique, voire une nouvelle esthétique qui va bien au-delà d'un simple narcissisme, selon des experts. Rihanna en maillot de bain, Michelle Obama avec son chien, Nadine Morano faisant son jogging: ces photos n'ont pas été volées par des paparazzi mais ont été faites spontanément par ces personnalités elles-mêmes qui les ont postées sur le réseaux sociaux. Pris à bout de bras avec un téléphone mobile, les "selfies" - pour "selfportrait", autoportrait en anglais - se comptent par dizaines de millions sur Facebook, Instagram ou Twitter. Un phénomène qui a pris tellement d'ampleur que les très sérieux dictionnaires britanniques Oxford ont élu "selfie" mot de l'année 2013. "Gros nez" "Tous ces +selfies+ se ressemblent tellement!

Mais qui est le premier selfie de l'histoire de l'art ? Dans cette nouvelle salle de notre expo virtuelle consacrée à l'actualité, nous nous intéressons à la pratique du selfie dans l'art. Est-ce vraiment différent de l'autoportrait que l'on connait bien ? Nous en parlons avec le premier selfie d'Andy Warhol... et un invité surprise. Le selfie et ses dérivés dans la culture numérique des adolescents - CLEMI De l'autoportrait photographique au selfie Si l'autoportrait n'est pas une pratique nouvelle, il s'est démocra­tisé grâce à l'apparition de la photographie et banalisé plus récem­ment, encouragé par deux facteurs concomitants : la généralisation des smartphones - connectés à internet et dotés de caméras sur l'avant - et l'essor des réseaux sociaux, notamment ceux destinés à l'échange de photos (Instagram, Tumblr, Snapchat).Pour autant, le selfie n'est pas un simple portrait photographique ; la différence réside dans sa finalité : c'est une mise en scène de soi destinée à être diffusée, partagée dans sa communauté restreinte (amis, famille) ou dans la communauté anonyme (constituée des millions d'internautes). Le selfie n'a d'intérêt que s'il est vu et remarqué par d'autres. Partager un selfie est un acte social et un signe d'appartenance à un groupe.

JR et l'artiste chinois Liu Bolin se font disparaître lors d'une performance devant le Louvre Après avoir recouvert le Panthéon de dizaines de portraits d’anonymes, l’artiste français le plus en vue du moment s’est attaqué à un nouveau monument français : JR a fait disparaître la pyramide du Louvre grâce à un habile jeu de collage. Jusqu’au 27 juin, les touristes du monde entier pourront admirer une reproduction en noir et blanc de l’aile du Louvre. Mais ce dimanche après-midi, le photographe de 33 ans est allé encore plus loin en se faisant disparaître lors d’une performance avec l’artiste chinois Liu Bolin. Le selfie : expression contemporaine de soi En quelques années, les réseaux socio-numériques (Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin…) ont bouleversé les manières de se (re)présenter, tout particulièrement à travers la photo de profil des utilisateurs. Liée à l’apparition du selfie capturé à bout de bras avec un smartphone, le genre de l’autoportrait photographique semble être en mutation. Fondé en 2004, Facebook est aujourd’hui le leader des réseaux socio-numériques de contenus. L’ampleur et la généralisation de cette plateforme est perceptible en quelques chiffres avec près de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, parmi lesquels 20 millions de français se connectent quotidiennement. Le nombre de contenus publiés (commentaires, articles, images, vidéos, etc.) donne le tournis, les photographies représentent à elles-seules des millions d’images diffusées chaque jour. Impossible de passer à côté de ce phénomène entré rapidement dans le quotidien et la sphère publique.

Sophie Calle en 3 minutes En bref Depuis sa première rétrospective au Centre Pompidou en 2004, Sophie Calle (1953-) est devenue l’un des visages emblématiques de l’art contemporain en France. Son œuvre répond, du reste, parfaitement à la définition de cet art envisagée par la sociologue Nathalie Heinich : un art du récit, fondé sur une fiction personnelle, exposé dans des institutions prestigieuses ou des galeries. Son œuvre est souvent qualifiée d’autobiographique, car l’artiste utilise sa propre vie (parfois amoureuse), son territoire et ses rencontres comme matériaux pour construire des rituels, des installations où la photographie et le texte jouent une place prépondérante. L’œuvre de Sophie Calle est à la fois conceptuelle et littéraire. Exposition Autoportraits, de Rembrandt au selfie Autoportraits, de Rembrandt au selfie est la première exposition réalisée dans le cadre d'un partenariat entre la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe, les National Galleries of Scotland à Edimbourg et le musée des Beaux-Arts de Lyon. L’exposition évoque les différentes approches de l’autoportrait du XVIe au XXIe siècle à partir d’une sélection d’œuvres en provenance de trois grands musées européens. Véritable genre artistique, l’autoportrait apporte, au-delà des questions de style propres à chaque époque, de nombreuses informations sur la personnalité de son auteur, ainsi que sur son environnement historique et social.

Related: