background preloader

Historial de la Grande Guerre – Musée de la Première Guerre Mondiale

Historial de la Grande Guerre – Musée de la Première Guerre Mondiale

https://www.historial.fr/

Related:  dricciCours 1ère - Histoire-Géo - Mme LORHO1ère guerre mondialeLa Grande Guerre1ère GM

Site du CRID - Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 Brefs souvenirs 4/12 La FAOL Il ne faut pas oublier que c’est la Fédération audoise des œuvres laïques (FAOL), Ligue de l’Enseignement, qui a lancé l’édition de Louis Barthas avec la fabrication artisanale d’une plaquette de format A4 tirée en offset à 500 exemplaires, reprenant sur 72 pages des extraits du manuscrit pour utilisation en classe. La plaquette fut envoyée à François Maspero, et la réponse positive de celui-ci fut immédiate : une édition intégrale s’imposait. La FAOL participa largement à la diffusion et au succès du livre. Continue reading « Chroniques – 4/12 La FAOL » Autour de la tombe du Soldat inconnu français : un débat engagé Première Guerre mondiale De l’assassinat de l’archiduc Franz Ferdinand, héritier du trône d’Autriche, à la signature de l’armistice – la Première Guerre mondiale en quelques dates. Par Markus Pöhlmann Source: « Damals », magazine historique et culturel, 5/2004, p.28 et suivantes. 28 juin 1914L’archiduc Franz Ferdinand, héritier du trône d’Autriche, et sa femme sont assassinés à Sarajevo par des nationalistes serbes. Au cours des semaines suivantes (« crise de juillet »), le conflit s’envenime, il dépasse les frontières régionales et devient une crise européenne.

Petite géopolitique des monuments aux morts français Près de 1,4 million de soldats français sont morts sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale. A de rares exceptions près, les 36 000 communes françaises répertoriées à l’époque ont toutes fait bâtir un monument aux morts communal, symbole du deuil national. Mais ces "36 000 cicatrices" du massacre illustrent également les enjeux sociétaux d’un pays en reconstruction. Obélisque bon marché, plaque commémorative anonyme, monument pacifiste, sculpture polychrome, la diversité de l’art commémoratif permet de construire une petite géopolitique des monuments aux morts en France. 1905 face à 1918 Dans un pays majoritairement catholique au sortir de la guerre, difficile de ne pas faire cohabiter le deuil et la religion.

Les grandes phases de la guerre sur le front Ouest- Chemins de mémoire de la Grande Guerre en Nord-Pas de Calais La Première Guerre mondiale s’est étendue sur 51 mois, du 1er août 1914 au 11 novembre 1918. Le conflit a concerné, pour des durées variables, quatre fronts sur le sol de l’Europe : le front Ouest, d’emblée perçu comme la zone décisive de l’affrontement, le front Est, avec la Russie, le front italien, dans les Alpes, le front des Balkans, face à l’Empire Ottoman. Seul le premier a été actif sur l’ensemble du conflit, et c’est là que s’est joué le dénouement final. Si l’on excepte une brève incursion des Français en Alsace, alors allemande, en août 1914, l’ensemble des opérations s’est déroulé sur le sol français et sur le territoire belge ( la Belgique a été occupée dans sa quasi-totalité à l’exception d’une enclave située entre Ypres et la frontière française).

Lascaux / Visites virtuelles Un patrimoine inaccessible Fermée au public depuis 1963 pour des questions de conservation, il est désormais possible de visiter virtuellement la grotte de Lascaux et de découvrir ainsi les peintures et les gravures exceptionnelles faites par les paléolithiques il y a environ 17 000 ans. Une progression pas à pas Vous circulez ainsi de salle en salle, depuis la salle des Taureaux, le Diverticule axial, le Passage, la Nef, l'Abside, jusqu'au Puits et à sa célèbre scène de l'Homme blessé. Le centenaire de la reconnaissance internationale du Kurdistan – Un si Proche Orient Le traité de Sèvres, imposé à l’empire ottoman le 10 août 1920, établissait un Kurdistan autonome, prélude à un éventuel Etat indépendant. Cela fait aujourd’hui un siècle que le Kurdistan a été reconnu par les puissances européennes. Cette légitimation internationale participait d’un véritable démantèlement du territoire turc par le traité signé à Sèvres, le 10 août 1920.

Introduction - Pour mémoire - Centre National de Documentation Pédagogique Nous proposons dans ce dossier de revenir sur un phénomène tragique qui a traversé la Grande Guerre de part en part, touché tous les États belligérants, tous les fronts, dès les premiers jours de la guerre et posé aux autorités tant militaires que politiques des questions portant sur leur fonctionnement, leur finalité, leur existence même, puisqu’il s’agit de réfléchir sur la question de l’exécution de soldats au sein de leur propre armée. Nous centrons le propos sur le cas français, non qu’il soit plus important que les autres, mais parce que les sources et l’historiographie dont nous disposons permettent de construire un discours véritablement problématisé et de livrer des conclusions tangibles. D’autre part, la figure du fusillé a opéré un retour en force dans l’actualité, dans les champs mémoriels, dans les débats politiques au point de prendre une place peut-être démesurée face au nombre réel de cas.

La ligne Maginot Contexte historique L’alliance franco-britannique au début de la guerre. Le 3 septembre 1939, la France et la Grande-Bretagne déclarent conjointement la guerre à l’Allemagne, en vertu des accords qui les lient à la Pologne, envahie par les armées nazies. Le général Maurice Gamelin (1872-1958) est désigné commandant en chef des forces franco-britanniques sur le front ouest en septembre, et l’Angleterre envoie un corps expéditionnaire (B.E.F.) composé de 394 000 hommes dans le nord de la France. Gamelin est confiant dans la stratégie défensive centrée autour de la ligne Maginot, gigantesque système de fortifications qui s’étire des Alpes aux Ardennes et qui doit son nom à André Maginot (1877-1932), ministre de la Guerre de 1929 à 1932, photographié ici en 1919.Construite principalement de 1929 à 1936, elle consiste en un ensemble élaboré de galeries et de casemates souterraines équipées d’artillerie lourde (obus, canons, mortier notamment). Analyse des images

Les cicatrices de la grande guerre Un devoir de mémoire Le vendredi 8 novembre, à l'Elysée, une allocution du président de la République, prononcée devant des élus de tout le pays, doit présenter le programme officiel des commémorations de la Grande Guerre. L'intervention est attendue: elle indiquera dans quel état d'esprit François Hollande abordera le centenaire de 1914. Est-ce le chef des armées qui prendra la parole, ou l'ancien premier secrétaire du Parti socialiste? Panorama de l'Art Le site Panorama de l’art vous ouvre grand les portes de l’art ! Bénéficiant d’un fonds riche de plus de 550 000 images, de conférenciers spécialistes en histoire de l'art et d’un savoir-faire reconnu en édition multimédia, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais a pour mission de favoriser l’accès aux œuvres d’art. Aujourd’hui, l’Histoire des Arts est enseignée à l’école.

Related:  14-18Guerre 14-18 : La Der der DersHistoire - Histoire des Arts1ère guerre mondialeRessourcesTroisième1ère Guerre Mondiale 1914-1918commémoration du centenaireguerre 14-18Des lieux de mémoiresites généraux guerre 14 françaisGrande Guerre 1914-1918La première guerre mondialeSites ressources