background preloader

Comprendre les réseaux sociaux numériques - Prestations DSI-SEM

Comprendre les réseaux sociaux numériques - Prestations DSI-SEM
Facebook et l’école peuvent-ils faire bon ménage ? De plus en plus de jeunes utilisent les réseaux sociaux numériques tels que Facebook ou Twitter. Face à cette nouvelle manière de communiquer et de tisser des liens, les adultes – parents et enseignants – sont parfois dépourvus. Pour contribuer à la réflexion, la DSI-SEM propose Un enjeu pour l’enseignement. Comprendre les réseaux sociaux numériques. Destiné en priorité au corps enseignant, ce document aborde le phénomène sous différents angles. Conseils pratiques, explications contextuelles, exemples divers : s’il n’a pas pour ambition de tout dire sur les réseaux sociaux, le document proposé par la DSI-SEM souhaite favoriser une réflexion sur un phénomène qui n’a pas fini de faire parler de lui. Au même titre que son précédent guide Comprendre l’identité numérique, ce nouvelle publication s’insère dans une volonté de la DSI-SEM d’apporter des éclairages sur les enjeux du numérique dans l’enseignement. En savoir plus : A lire également : Related:  Médias sociaux

Comprendre l'identité numérique - Prestations DSI-SEM Que dire à propos de soi sur Internet ? Comment protéger son identité ? La DSI-SEM a réalisé un guide intitulé Un enjeu pour l’enseignement. Comprendre l’identité numérique. Ce document cherche à situer le problème de l’identité numérique sur Internet dans une perspective nouvelle, éloignée des considérations restrictives et peu pédagogiques qui ont encore souvent cours aujourd’hui. Dans les neufs chapitres sont abordées les questions de définition, de protection de la vie privée, des motivations à agir, du rôle de l’identité numérique dans la construction sociale, du droit à l’oubli etc. Ce guide s’adresse principalement au corps enseignant et aux directions d’école et, d’une manière générale, à tous les protagonistes du système scolaire. Ce document s’insère dans une volonté de la DSI-SEM d’apporter des éclairages sur les enjeux du numérique dans l’enseignement. En savoir plus : Télécharger Comprendre l’identité numérique A lire également : Comprendre les réseaux sociaux numériques

Education et nouvelles technologies : y croire ou ne pas y croire Après un premier article polémique (voir Dans la salle de classe du futur, les résultats ne progressent pas), Matt Richtel a continué son enquête pour le New York Times sur le « pari éducatif high-tech ». Comme le montrait déjà le début de son enquête, ses derniers articles dessinent un fossé, une coupure assez radicale, entre ceux qui croient dans les vertus des technologies pour l’éducation et ceux qui n’y croient pas, avec des arguments aussi faibles dans l’un ou l’autre camp que ceux qu’on éprouve entre les tenants du livre papier et du livre électronique. La valeur des TICE dépend-elle du niveau d’argent dépensé ? Le second article de cette série s’intéressait donc au « boom des logiciels éducatifs », mais avant tout pour dénoncer leur manque de résultats effectifs. Ainsi, les évaluations de ces logiciels montrent qu’ils n’ont « aucun effet discernable » sur les résultats aux tests standardisés que subissent les élèves du secondaire aux Etats-Unis.

Introduire les réseaux sociaux à l’école : prenons des risques! (réfléchis) « From Pennylane to… La table ronde à laquelle j’ai assisté à Ludovia « Les politiques e-éducatives à mettre en place face aux enjeux de la mobilité et de l’ouverture » à Ludovia, a tourné en fin de session sur le vieux débat « pour ou contre Facebook à l’école ». Thème abordé à cause de cette question sondage: Question mal posée puisqu’il y avait deux sous-questions et que de fait, cela ne se prêtait pas à une seule réponse. Le 1er rang de la salle réservé aux bloggueurs/twetteurs/facebookeurs a vivement réagi aux propos tenus sur l’estrade par le rang d’officiels politiques qui s’y tenait. Au réseau social « grand public » (délibérément nommé Facebook) semblait s’opposer l’Environnement Numérique de Travail (ENT). Le projet (ou juste une tendance?) Sécurisé/restreint/bloquerait/interférences = tout le vocabulaire négatif est réuni. Le volet sécuritaire me semble indéniable et inébranlable : nous travaillons avec des enfants, des adolescents, le plus souvent mineurs. J'aime : J'aime chargement…

Nouvelle charte d’usages des outils du Web 2.0 en classe LA charte que j’avais rédigée de façon collaborative avec mes élèves en 2009 évolue à cette rentrée scolaire. Fixée sur les usages de Twitter en classe, elle s’adapte désormais aux usages des outils du Web 2.0 en classe. Cette charte a été rédigée avec l’aide de David Cordina (compte twitter @w2ydavid) et Yann Leroux (compte twitter @yannleroux) que je remercie de leur collaboration. Elle n’est pas exhaustive et pourra être modifiée. Elle sera lue et signée par les élèves, affichée en classe, collée dans leurs carnets de correspondance et soumise au chef d’établissement. Charte d’usages des outils du Web 2.0 Classe de …. du lycée des …. Professeur référente : L. J’utilise en classe et sur mon temps personnel de travaildes outils du Web 2.0 en respectant des règles et des consignes : Quand et où les utiliser ? Comment les utiliser ? Quoi diffuser ? Avec qui communiquer ? J’écris, grâce à ces outils, dans un espace public. Comment s’exprimer ? Signature et engagement de l’élève —————————-

Construire son réseau personnel d'apprentissage Les enseignants sont des apprenants professionnels. Parce qu'ils savent et aiment apprendre, ils ont choisi d'enseigner et se sont formés à cela. Se forment-ils toujours, tout au long de leur vie ? Selon le pays dans lequel ils exercent leur profession, ils bénéficient de dispositifs formels plus ou moins étoffés pour cela; ils lisent et s'informent également beaucoup, cela fait partie de leur métier. Certains vont encore plus loin et intègrent ce qu'il est convenu d'appeler des réseaux personnels d'apprentissage, Personal Learning Network en anglais. Le réseau personnel d'apprentissage, de quoi nourrir une curiosité et un appétit de savoirs sans bornes Pourquoi donner la traduction anglaise de l'expression ? Ce n'est pas ce que pense Tom Whitby qui, en décembre 2010, déplorait de se sentir isolé parmi ses collègues, à cause précisément de son implication dans un PLN. Ceux qui ont adopté cette modalité de formation en connaissent les avantages. Comment créer son réseau ? Sésamath

La place des réseaux sociaux dans l'information journalistique / E-dossier de l'audiovisuel : Journalisme, Internet, libertés Arnaud Mercier est Professeur en Sciences de l’information et de la communication. Responsable de la licence professionnelle "journalisme et médias numériques" à l’Université de Lorraine, ses thèmes de recherches concernent, notamment, la communication politique, les traitements médiatiques, la sociologie du journalisme et du webjournalisme. Il est membre du comité scientifique des Cahiers du journalisme et du comité de rédaction de la revueQuestions de communication. ______________________________Médias et réseaux sociaux sont devenus des espaces d’expression pour des millions de gens sur Internet. S’il n’est pas encore majeur, le poids de ces réseaux sociaux, tels Twitter ou Facebook, dans l’interaction entre journalistes, sources et lecteurs, la progression des usages informatifs et la croissance rapide du nombre d’inscrits préfigurent un support pour l’information. Une tribune libre : le réseau social comme espace d’expression non contraint L’avènement du « Twiléspectateur »

Regarde le quand il t'parle, écoute-le C’est ça que tu veux pour ton fils ?C’est comme ça qu’tu veux qu’il grandisse ?J’ai pas d’conseils à t’donner mais si tu veux pas qu’il glisseregarde-le quand il t’parle, écoute-le…NTM 1998 C’e sont les paroles de ce rap du dernier millénaire, « Laisse pas traîner ton fils » qui m’ont fait penser à la lecture qu’on peut faire des innombrables conseils plus ou moins autorisés et plus ou moins pertinents qu’on trouve en ligne à destination des parents que les usages massifs que font les jeunes des outils numériques perturbent. Bon, il y a les sempiternels mercantis — je vais essayer de ne plus y penser pour ne pas m’échauffer — qui y vont de leur traditionnel couplet bien anxiogène nourri des traditionnelles mises en garde contre les turpitudes et débauches de l’Internet… Il y a aussi, et c’est évidemment plus intéressant, les conseils de la CNIL (quoique !), des associations ou organisations parentales ou familiales, d’experts de la médecine, de l’éducation, de la psychologie… 1. 2. 3. 4.

Nouveaux supports, espaces, médiations Par Frédérique Yvetot Quelles sont les évolutions des pratiques des jeunes face aux nouveaux espaces, supports, outils ? Quels sont les nouveaux usages et quels changements engendrent-ils dans les pratiques des professeurs-documentalistes ? Des pratiques bouleversées par les évolutions liées au numérique 9h30, les rencontres s'ouvrent par l'intervention de Patrick Dion, directeur général du CNDP, Jean-Louis Durpaire, inspecteur général de l'Education nationale, Alexandre Steyer, recteur de l'académie de Rennes et Alexandre Serres, maître de conférence en sciences de l'information et de la communication. « L'école et l'économie de l'attention » Pour commencer, nous avons eu l'occasion d'écouter Hervé Le Crosnier, maître de conférence à l'université de Caen, nous expliquer les relations tumultueuses entre le numérique et la culture. « Les compétences du lecteur numériques » « Les pratiques informationnelles des adolescents » Les ateliers : nouvelles pratiques des enseignants-documentalistes

Sur la carte mondiale des tweets, on repère les gares, les aéroports, les aires d’autoroute… Dans quels lieux publics tweete-t-on le plus souvent ? Réponse : dans les halls de gare, sur les aires d’autoroute, dans les terminaux d’aéroports. C’est l’un des enseignements de la carte publiée par le programmeur américain Eric Fischer. Densité et richesse. La Part-Dieu éclaire Lyon. Tweetland. Tourisme, affaires et transports. Les halls, les quais, les trains. Idéogrammes. Autoroute et LGV. Ville, gare, aéroport, autoroute. Ferry. Gare et ski. Olivier Razemon Les transports, c'est de plus en plus une affaire de données : La SNCF divulgue la géolocalisation de ses trains (octobre 2014) En voiture, en TGV ou en avion, les Français voyagent de plus en plus (juin 2013) Le difficile art de prévoir les embouteillages (janvier 2013) Bonus : Francfort et son aéroport, presque aussi lumineux que la ville... Signaler ce contenu comme inapproprié

Enfants et parents : apprendre à vivre avec Internet et les réseaux sociaux (dossier) Au printemps 2011, l’Association des Parents d’Elèves de Vaucresson a proposé une conférence-débat sur le thème « Enfants et parents : apprendre à vivre avec Internet et les réseaux sociaux ». Depuis lors, l’association a publié un dossier (en pdf, librement téléchargeable) reprenant les grandes lignes du rendez-vous et qui mentionne des ressources en ligne. Le dossier « Enfants et parents : apprendre à vivre avec Internet et les réseaux sociaux » s’intéresse à des questions essentielles, pratiques et concrètes que se posent les adultes sur les activités internet des enfants et adolescents. Sommaire du dossier : 1. 2. 3. 4. 5. 6. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Île-de-France

les droits d'auteur Les droits d'auteur Mise en situation Vous voulez réaliser une production numérique (site internet, blog, wiki, cédérom, vidéo, PAO) dans votre établissement et la diffuser. Il est impératif de connaître les règles juridiques à respecter. Seront abordés dans ce module les différents types de documents qui peuvent composer une production numérique Les textesLes images fixes et animéesLes sonsles liens hypertextuels Ils sont tous soumis à la législation des droits d'auteur, au respect du droit à l'image et de l'image, au respect de la loi « Informatique et libertés » de 1978, ainsi que la loi sur la confiance dans l'économie numérique (LCEN) de 2004. ATTENTION : L'exception bien connue de l'utilisation pour usage privé ne s'applique en aucun cas à une utilisation pédagogique Les droits d'auteur Qu'est ce que le Code de la propriété intellectuelle ? Donc la législation s'interdit de juger de la qualité de l'œuvre. Code de la propriété intellectuelle Droits attachés aux œuvres de l'esprit

Les réseaux sociaux polarisent-ils ou élargissent-ils le débat public En juin dernier, le Pew Research Center, ce think tank américain “non partisan” dédié à l’étude “des faits et tendances qui transforment notre monde”, a livré une impressionnante étude sur la montée de la polarisation du débat public aux Etats-Unis. L’étude montrait combien l’animosité partisane avait progressé sur 20 ans entre démocrates libéraux et républicains conservateurs, notamment chez les plus actifs politiquement… Elle mettait en avant la progression des chambres d’échos idéologiques – c’est-à-dire le fait que les partisans discutent de plus en plus entre eux -, renforçant ainsi leurs propres convictions, ainsi que la montée de l’antipathie mutuelle entre ce qu’on pourrait rapidement qualifier de droite et de gauche américaine. Le Pew Research Internet Project, la branche technologique du think tank vient de la compléter en s’intéressant particulièrement au rôle des médias sociaux dans la montée de cette polarisation politique. Hubert Guillaud

Comment utiliser Facebook en classe ? | VousNousIls Le réseau social le plus utilisé par les élèves est peu exploité par le personnel enseignant. Comment utiliser cet outil de manière innovante et sécurisée en classe ? Franco Bouly/Flickr Utiliser Facebook en cours ? La plupart des enseignants n’y songent même pas. Ce guide vous propose des ressources et des pistes pour exploiter de manière sécurisée le potentiel éducatif du réseau social le plus utilisé par les étudiants. Protéger la confidentialité des données personnelles Beaucoup d’enseignants hésitent à utiliser Facebook en classe car ils ne souhaitent pas que les élèves aient accès à leurs informations personnelles. Il existe pourtant des moyens simples de communiquer via un profil Facebook avec les étudiants, sans mettre en danger la confidentialité de ses informations personnelles. La solution la plus facile reste de créer un deuxième profil sur lequel l’enseignant ne partagera que des informations relatives au cours et pourra donc accepter ses élèves comme « amis ».

Related: