background preloader

Yann Algan, Construire une société de confiance. Les ERNEST - vidéo dailymotion

Yann Algan, Construire une société de confiance. Les ERNEST - vidéo dailymotion

http://www.dailymotion.com/video/xbqvqz

Related:  Lien social, intégration

Les leçons d'un massacre Le massacre commis par les assassins au siège de Charlie Hebdo a choqué, bouleversé, indigné. Mais il nous interpelle aussi. Il est de la tache de la police de complètement éclaircir les complicités dont les auteurs de ce crime atroce ont pu bénéficier. Ce sera l’objet de l’enquête et, il faut l’espérer, du procès à venir pour ces assassins. La France, pays malheureux [Mise à jour 26 mars 2010] Selon les derniers chiffres publiés ce vendredi par l'Insee, le moral des ménages français est en baisse, l'indice perdant 1 point en mars (à -34). Cette baisse est continue depuis janvier. publicité France et confiance : le problème qui fait mal "Aïe, confiance..." Je viens d’achever la lecture d’un ouvrage très édifiant : La société de défiance, ou comment le modèle social français s’autodétruit. Dans cet essay d’à peine 100 pages, Yann Algan et Pierre Cahuc parviennent à démontrer avec pertinence, pédagogie et clairvoyance comment et pourquoi le système français est voué à l’échec en raison de la défiance ambiante. Je vous propose dans cet article une relecture synthétique de cet essay qui a mon sens constitue une des clés de voûte des problèmes de la France. Dans un premier temps, je vous invite à regarder cette conférence de Yann Algan (co-auteur de l’essay). Pour les pressés, on se retrouve un peu plus bas

Attali - Société démoralisée Selon leurs pères fondateurs, capitalisme et la démocratie ne pouvaient fonctionner sans respecter des règles morales fondées sur la loyauté et la transparence. Ils sont devenus l’un et l’autre des procédures vides de valeurs, vides de sens. L’obsession de la liberté individuelle a en effet conduit à la tyrannie du caprice, et au droit absolu de changer d’avis à chaque instant, sur tous les sujets, y compris sur le respect des contrats ; et donc, in fine, à l’apologie de la déloyauté. On le voit aujourd’hui dans chaque dimension de nos sociétés : plus aucun contrat ne tient.

Séance publique annuelle 2008. Pour une société de confance, par Michel Albert. séance solennelle du 17 novembre 2008 Le Président de la République a commencé, le 25 septembre, à Toulon, son discours sur la situation financière du monde et de la France par les mots suivants : « une crise de confiance sans précédent ébranle l’économie mondiale. » En effet, cela n’est plus une hypothèse. C’est une certitude : quoi qu’il advienne désormais, l’année 2008 s’inscrira dans l’histoire comme celle de la plus grave crise financière internationale depuis 1929.

De quoi parle-t-on quand on parle d'intégration La Grande Table accueille aujourd'hui le sociologue Serge Paugam, directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'EHESS, à l'occasion de la parution de l'ouvrage collectif qu'il a dirigé, L'Intégration inégale. Force, fragilité et rupture des liens sociaux (PUF, 2014). Serge Paugam travaille sur les inégalités, les ruptures sociales et les formes contemporaines du lien social.

Les Français dans l'ère de la défiance Les Français font plus confiance à leur police qu'à leur justice. C'est l'un des enseignements majeurs du Baromètre de la confiance politique réalisé par TNS Sofres en décembre auprès d'un échantillon de 1.500 personnes. Il donne une image assez saisissante d'une France paradoxalement défiante à l'égard des pouvoirs, des autorités et des experts et dans le même temps confiante dans l'avenir et heureuse. Vertu versus Déontologie Cette chanson de Barbara me revient en tête quand on parle du sujet... "Je n'ai pas la vertu des femmes de marins"... Une de ces phrases chef-d'oeuvre qu'on n'oublie plus.

Related:  Confiance_F°