background preloader

Le système de domotique complet et gratuit pour la maison – logiciel domotique open source

Le système de domotique complet et gratuit pour la maison – logiciel domotique open source
Related:  A suivrebenattis

Homey, la box domotique qui parle à votre maison Dans ce marché domotique en plein boom, les fabricants et les startups se succèdent afin de présenter leurs produits. Tous essaient de se démarquer d’une façon ou d’une autre, certains par le biais de plugins pour les rendre compatibles avec de plus en plus d’objets connectés, d’autres se démarquent par une interface exemplaire ou encore par la communication multi-protocole de certaines box. Pour Homey, son atout majeur, c’est l’intégration native du contrôle de sa domotique par la voix. Mais ce n’est pa tout ! Homey est à la base un projet universitaire au Pays-Bas proposé par Emile Nijssen et Stefan Witkamp. Concernant la partie matériel Homey est très bien équipé car cette dernière ne fait l’impasse sur aucun protocole de communication. Protocole de communication compatible avec la Homey : Homey possèdera sans surprise une application Android et iOS afin de gérer et de consulter son chez soi simplement depuis son smartphone.

Utilisation du logiciel Domoticz sur un Raspberry Pi Il y a quelques mois, nous vous présentions différentes solutions Open Source (LightsControl, AgoControl, HomeGenie…) qui visent à transformer votre Raspberry Pi en box domotique low cost. Le désormais célèbre Raspberry Pi a toujours le vent en poupe et de nouveaux projets similaires ont vu le jour. C’est le cas du projet Domoticz, que nous vous proposons de découvrir dans cet article. Ces précédentes solutions s’adressaient plutôt à un public de personnes à l’aise dans le domaine du DIY, mais nous allons voir ici que les choses sont désormais rendues beaucoup plus accessibles à celles et ceux qui voudraient s’essayer à la domotique dite « fait maison ». Le projet Domoticz On voit donc là tout de suite un des intérêts de cette solution qui ne vous limite donc pas à un choix unique de plateforme et/ ou de protocoles de communication, mais qui au contraire saura s’adapter selon vos besoins et les équipements qui sont déjà en votre possession… La gamme radio RF 433MHz Installation du Raspberry

17 : Un mini écran pour 22€ Ce post est le dix septième d’une liste de tutoriels sur le raspberry PI, cliquez ici pour accéder au sommaire ! En attendant la création de la sonde de température (qui ne saurait tarder, j’ai juste la flemme de rédiger mon pavé ), voila un ptit tuyau à vous mettre sous la dent pour ce début de week end !! Il peux être utile d’avoir un mini écran LCD couleur branché au rpi histoire d’avoir constamment un visuel de la console, d’afficher un plan domotique ou si vous souhaitez tout simplement faire du rpi un mini ordinateur Seulement voila, les mini écran pas cher, qui consomme peu et adaptable au raspberry PI, ça ne court pas les rues ! L’astuce ? L’avantage de l’écran ? Évidemment il faudra de bons yeux, et un peu de jugeote pour couper et dénuder quelques fils mais vraiment des broutilles pour adapter ce genre d’écran au raspberry PI. Moi j’ai commandé un écran comme celui ci 3 sorties sur l’écran : On notera les points suivants : Les branchements : Et c’est tout !! Un petit décalage isn’t it?

Quand la domotique gère l’univers des objets connectés (Partie 1/4) Petit à petit les objets connectés prennent une place prépondérante dans nos habitations. Ainsi, nous nous retrouvons avec des bracelets, des smartwatchs, des smartphones, des balances, des lampes…tous connectés, que nous pouvons administrer par le biais d’une application, d’un site web ou encore de sites d’automatisation de tâches comme IFTTT. Mais après cela, qu’en est-il lorsque vous désirez que votre musique se lance lorsque vos volets s’ouvrent ? Qu’en est-il lorsque vous souhaitez éteindre toutes vos lampes Philips Hue lorsque vous quittez votre habitat ? En effet, la multiplication des objets entraîne aussi la multiplication des interfaces de gestion et on se retrouve vite avec une application pour chaque objet connecté…est-ce ainsi que nous devrons gérer notre habitat dans le futur ? Aujourd’hui nous allons donc nous attaquer à cette partie intéressante de la domotique : comment intégrer nos objets connectés dans notre interface et nos scénarios ! Maintenant, nous y sommes. <?

Domotique, Z-Wave, X10, Chacon, Zibase, Eedomus, Fibaro, 1-Wire, Rfxcom ... Boîtier Sweetbox II pour Raspberry Pi avec dissipateurs thermiques Sweetbox II est le plus petit boîtier pour Raspberry Pi que vous pouvez trouver. Il est conçu dans un matériau robuste en nylon afin d'être tenu à l'écart de la poussière, des chocs et des rayures, prolongeant la durée de vie de la carte Raspberry Pi. Il dispose bien évidemment de toutes les ouvertures nécessaires pour les connecteurs (HDMI, USB, Ethernet...). Le Sweetbox II est également fourni avec 3 dissipateurs en aluminium anodisé de couleur noire mat, qui s'intégre parfaitement dans le boîtier. Couleur : Blanc transparent Matériau : Nylon Dimensions : 95 x 65 x 25 mm Poids : 35g Appareils et logiciels compatibles Airplay « Révolution numérique Airplay est une technologie développée par Apple qui permet de diffuser de la musique comme un système multiroom. Cette solution est bien entendue principalement implantée dans les appareils et logiciels de la firme, mais elle a conçu un partenariat avec différents constructeurs pour proposer une véritable solution intéressante. Le système peu paraitre un peu fermé au départ, mais le code a été découvert, et des solutions logicielles sur pc sont apparues. En plus, airplay présente un énorme avantage, c’est qu’il fonctionne sans fil (d’où le nom…) L’airplay fonctionne comme un système de client – serveur. A) Quels appareils/logiciels permettent d’émettre de la musique airplay? On retrouve bien entendu l’ensemble de la gamme Ios d’apple, avec les iphones, ipad etc. Ou bien en double cliquant sur le homescreen et en balayant à gauche pour faire apparaitre les contrôles de lecture de l’ipad ou de l’iphone. On retrouve la même icône dans Itunes avec le choix des zones. B) Les récepteurs Airplay

ALYT, la box domotique ultime ? Avec l’arrivée des smartphones et des box domotique, la domotique devient jour après jour plus accessible au grand public. Mais souvent les constructeurs font le choix de limiter les fonctionnalités pour simplifier l’utilisation. La société Link Your Things fait donc le pari de proposer sa box domotique dénommée ALYT, à la fois simple d’utilisation, très puissante et ouverte. Lancée depuis le 8 Avril sur le site Indiegogo, ALYT (Affordably Link Your Things) est basée sur le système d’exploitation Android, ce qui offre une approche ouverte révolutionnaire pour le contrôle de la maison intelligente. ALYT va apprendre vos habitudes et se perfectionner en quelques semaines d’utilisation grâce à de puissantes bibliothèques spécifiques combinées au Cloud. Cette box domotique est capable de gérer la sécurité, l’énergie, le multimédia, l’éclairage, le chauffage, … Bref toute votre maison.

Construire ou rénover sa maison : quelle solution audio choisir pour une diffusion multiroom ? Vous souhaitez écouter de la musique dans toutes les pièces de votre future maison sans avoir des haut-parleurs encombrants ou prenant de la place sur des étagères ? Avec la démocratisation de la musique dématérialisée et des enceintes connectées, nous pouvons désormais équiper toutes nos pièces de haut-parleurs et les piloter simplement de notre smartphone, de notre tablette ou de notre ordinateur. Dans ce billet je vais m’adresser à ceux ayant débuté un projet de rénovation ou de construction (maison, appartement ou même une boutique ou un restaurant). Pour rendre son installation invisible, il faut opter pour des enceintes encastrées. Câbler sa maison en multiroom audio Vous rêvez d’écouter de la musique dans toutes les pièces de la maison pour : cacher vos enceintes, profiter d’une très large collection musicale et piloter tout cela depuis un écran tactile. 1) Une box ADSL dans un placard technique ou une baie de brassage. 2) Des sources audio : Radios web gratuites Conclusion

Les objets connectés vulnérables et exposés aux attaques Selon l'étude menée par HP, les objets connectés présenteraient de grandes vulnérabilités aux attaques. (crédit : D.R.) Une étude menée par HP sur 10 objets connectés, parmi les plus populaires, révèle de sérieuses lacunes en matière de sécurisation des informations personnelles des utilisateurs. HP, pour qui la sécurité constitue une part non négligeable de son activité suite aux rachats consécutifs de Fortify, ArcSight et Tipping Point, a publié une étude sur l'Internet des objets dans laquelle sont pointées du doigt de nombreuses vulnérabilités. Les résultats sont édifiants : 7 terminaux connectés sur 10 utilisent des services réseaux non chiffrés qui pourraient permettre à un pirate d'accéder à des informations personnelles comme le nom, prénom, date de naissance, adresse de l'utilisateur, voire son numéro de carte de crédit.

Objets connectés : vous n'en avez pas encore ? Vous finirez par céder Date de dernière mise à jour : le 5 février 2015 à 17 h 07 min Les objets connectés semblent être l’avenir des nouvelles technologies, après l’apparition des montres connectées, le secteur a explosé. Biberon, serrure, bracelet, montre, lunette, pastille…etc connectés, ça ne s’arrête plus. Le cabinet d’analyse GfK nous a fait le bilan de l’année 2014 sur ce sujet et nous prédit un avenir plutôt radieux pour les objets connectés. En France, le marché des biens technologiques a stagné durant cette dernière année 2014, il a même reculé. On est en effet passé de 15,5 milliards générés en 2013 à « seulement » 15,1 milliards en 2014, soit un recul de 2,5%. Les objets connectés comme on l’entend aujourd’hui est un secteur trop jeune pour faire la différence, GfK pense que 2015 sera le début du règne de ces objets. A lire également : le top 10 des objets connectés préférés des Français ! Mais les objets connectés doivent faire leur nid dans un secteur déjà bien chargé qui fait des victimes.

Quel module z-wave choisir pour mon éclairage ? | Domotique-Info Vous souhaitez vous lancer dans la Domotique mais après avoir sélectionné votre contrôleur Z-wave vous ne savez pas quel micromodule Z-wave choisir pour votre éclairage… Le but de cet article est justement de vous aider à faire le bon choix en fonction de vos besoins mais surtout d’identifier le type de commande que vous possédez. Avant d’aller plus loin un minimum de matériel s’impose avec un tournevis d’électricien (isolé) et un testeur d’électricité (multimètre). Ne perdez jamais de vu que le réseau électrique de votre maison reste à manipuler avec beaucoup de précautions, ne prenez pas de risques inutiles et demandez conseil auprès de votre électricien en cas de doute. Il existe aujourd’hui de nombreux modules ou micromodules Z-wave pour gérer l’éclairage, certains sont à encastrer directement derrière vos interrupteurs existants, dans une boite de dérivation ou encore dans le pot de centre de votre lampe. Cependant je ne sais pas comment fonctionne mon Interrupteur ? Petit rappel Nota

Related: