background preloader

Pourquoi pollue-t-on sur Internet ?

Pourquoi pollue-t-on sur Internet ?

http://www.youtube.com/watch?v=hyziGePiG8U

Related:  Consommation énergétiqueécologie et numériqueNumérique et environement

Nos smartphones en passe de devenir les champions du dérèglement climatique Une nouvelle étude démontre l’impact important du marché des nouvelles technologies, et les smartphones en particulier, sur l’environnement. Le dérèglement climatique rime souvent avec l’industrie pétrolière et l’industrie du transport au sens large. Pourtant, les nouvelles technologies ont aussi leur part de responsabilité. Lotfi Belkhir et Ahmed Elmeligi, deux chercheurs de l’université canadienne McMaster ont publié les résultats d’une étude portant sur l’impact des nouvelles technologies sur le dérèglement climatique.

Rapport Fing : comment réconcilier écologie et numérique Relier écologie et numérique : c'est l'ambition des 20 défis établis par la Fing dans son « agenda pour un futur numérique et écologique ». Et malgré des vocabulaires et des objectifs en apparence différents, y a de l'espoir ! Numérique et écologie font rarement bon ménage. Au mieux, prendre conscience de l’impact environnemental des gigaoctets de data donne envie de se déconnecter pour toujours. Au pire, on n'en a rien à faire. Pourtant la Fondation internet nouvelle génération (Fing) ne désespère pas.

QUIZ. Connaissez-vous vraiment l’impact environnemental de votre activité sur Internet ? Nous et nos partenaires stockons et utilisons des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, afin de traiter vos données à caractère personnel telle que votre adresse IP, pour les finalités suivantes : l’amélioration de votre expérience utilisateur, la mesure d’audience du site, la promotion de nos contenus, produits et services, les fonctionnalités de partage sociaux, l'affichage de publicités personnalisées, l'affichage de contenu personnalisé, la mesure de performance des publicités et du contenu, les données d’audience et le développement de produit. Vous pouvez donner votre consentement spécifique pour l’utilisation de la géolocalisation précise et/ou des informations sur les caractéristiques de votre appareil. En cliquant sur "J'accepte", vous consentez aux finalités ci-dessus conformément à nos politiques Cookies et Données personnelles. Vous pouvez, à tout moment, modifier vos choix cookies en bas de nos pages.

En un an, les data centers chinois polluent autant que 21 millions de voitures Chaque jour, ils traitent et stockent de grandes quantités de données. En Chine, l'impact écologique des data centers est dénoncé dans une étude menée par Greenpeace et l’université North China Electric Power. En 2018, ils ont rejeté 99 millions de tonnes de CO2 dans l’air. Autant que 21 millions de voitures. Avec l'explosion du numérique, la quantité de données produites chaque jour dans le monde n'a fait qu'augmenter ces dernières années. Adopte ma Tomate : l’appli qui met en relation des propriétaires de terrain et des mains vertes "J’ai découvert plein d’initiatives en France et ailleurs notamment Colibris, Les Incroyables Comestibles en Angleterre… J’ai compris qu’il y a, à la fois une volonté et une mise en place de projets. Du coup, je me suis dit pourquoi ne pas essayer d’agir". Octavia Ivan a grandi au contact de la nature durant toute sa vie en Roumanie.

Le smartphone durable et réparable Fairphone 3+ est-il fait pour le monde d’après? La firme éthique et durable néerlandaise Fairphone revient avec son Fairphone 3 +, lancé à 469 euros. Malgré un look un peu désuet et des performances techniques conventionnelles, ce smartphone possède de nombreuses vertus. Parmi elles, le fait qu’il peut se démonter afin de changer si nécessaire certains composants et ainsi éviter de remplacer - comme souvent - un appareil complet. C’est toujours une brique. Rien à voir avec les smartphones chinois dernier cri à écrans incurvés, le nouveau Fairphone 3 + peine à s’affranchir de l’aspect un peu mastoc que ses prédécesseurs, les Fairphone, Fairphone 2 et 3 possédaient déjà.

[WMF2018] Quand le stockage de données consommera plus d’énergie que le monde n’en produit… - L'Usine Energie 15 zettabits C’est le volume de données stockées dans le monde en 2017. Difficile de faire parler ce chiffre énorme. Il correspond à 1021 bits, ou à 480 terabits traités chaque seconde de l’année. geo Une étude du cabinet Green IT parue ce mardi 22 octobre révèle l’ampleur de l’impact environnemental du numérique mondial, et les solutions pour y remédier. Nous le savions déjà, mais cette étude a mis des chiffres sur les idées. Green IT est un cabinet d’experts, qui mêle entreprises et associations. Cette étude porte sur l’empreinte environnementale du numérique mondial entre 2010 et 2025. Impacts environnementaux du #numérique : 3x la France en 2019 et 3x fois + d'impacts entre 2010 et 2025. Dans notre étude nous proposons des recommandations concrètes aux pouvoirs publics et aux utilisateurs du numérique.

La sobriété numérique comme solution à la pollution digitale Avec le confinement, le recours au numérique a explosé… entraînant une pollution digitale toujours plus importante ! Selon The Shift Project, la part du numérique dans les émissions mondiales de gaz à effet de serre a déjà dépassé en 2018 celle du transport aérien. Le numérique, présenté souvent comme un moyen de diminuer son impact environnemental, est clairement remis en cause. Alors quelles solutions mettre en place dans son quotidien ? Il s’agit de tendre vers la sobriété numérique. Mais avant de proposer quelques pistes d’action, comprendre le caractère illusoire des technologies de l’information et de la communication dans leur rapport à la planète est essentiel.

Greenpeace #ClickClean agissez Depuis 2010, Greenpeace pousse les géants du Net à alimenter leurs centres de données aux énergies renouvelables. Facebook et Google se sont déjà engagés.

Related: