background preloader

Plastic Ocean

Plastic Ocean
Related:  stopco2comMers et Océans : un monde maritimesAnti-plastique

Hello how are you ! Océans menacés, humanité en danger Océans au bord de l’épuisement Deux tiers de l’oxygène que nous respirons sont produits grâce aux phytoplanctons des océans. Ils absorbent aussi environ 30 % du CO2 produit par les humains, atténuant les impacts terrestres du réchauffement climatique. Interview L’augmentation de la température des eaux océaniques est en effet de plus en plus préoccupante car ses conséquences sont loin d’être anodines. Quant à la pollution des eaux, prenons l’exemple des plastiques, qui a récemment fait la une des médias et ne fait qu’aggraver la situation des écosystèmes : en 2014, 269 000 tonnes de plastiques flottaient sur les eaux du globe. Préserver les océans : une ambition internationale Les océans et leurs ressources sont par nature partagés, les risques et les conséquences de leur dégradation sont mutualisés, les solutions doivent être communes. Tribune Il existe aujourd’hui plus de 15 000 AMP dans le monde, ce qui représente près de 7 % de la surface océanique.

Bali : un plongeur se filme dans un océan de plastique - 07/03/2018 Rich Horner a publié une impressionnante vidéo sur sa chaîne YouTube. Le Britannique s’est filmé le 3 mars dernier dans les eaux de Nusa Panida au large de Bali et ce ne sont pas les coraux qui ont retenu son attention, mais les centaines de déchets flottants tout autour de lui. C’est ensuite dans un post Facebook qu’il commente sa découverte. « Les courants océaniques nous ont apporté le joli cadeau d’une nappe de méduses, de plancton, de feuilles, de branches, de bâtons, etc. Deuxième pays producteur de déchets marins L’Indonésie est le deuxième producteur mondial de déchets marins, après la Chine. Un problème qui a poussé les autorités locales à déclarer en novembre un état d' « urgence déchets » sur plus de six kilomètres comprenant les plages de Kuta, Jimbaran et Seminyak. Avec sa maladie de la peau et ses faibles récoltes de riz, Yusuf Supriyadi n'oublie jamais qu'il vit à côté du Citarum, surnommé le fleuve le plus...

Hola Qúe tal ! Une mer à préserver Publié le 31-08-2015 - Mis à jour le 02-09-2015 Lors du troisième congrès des aires marines protégées en 2013 à Ajaccio, une vingtaine d’États ont réitéré leurs engagements pour classer et protéger 10 % des mers du globe d’ici 2020. Ainsi, la France et les États-Unis ont créé en 2014 dans l’océan Pacifique, deux grandes aires marines de 1,3 million de km2 ! Quand on sait que 41 % des surfaces océaniques sont fortement affectées par les activités humaines, il était plus que temps que des mesures importantes soient prises pour protéger cet espace qui représente les trois quarts de notre planète. Protéger la mer c’est miser sur l’avenir ! Cliquez sur l'image pour l'agrandir Le site de Thalassa A l'occasion des 40 ans de Thalassa, le site de l'émission vous propose de nombreux contenus sur la mer et les océans

Toulouse: Ça s'emballe pour les produits vendus en vrac, une tendance zéro déchet « Drive tout nu » doit ouvrir son site de retrait de marchandise en vrac au cours de ce printemps. Plusieurs magasins de vente en vrac ont ouvert leurs portes ces deux dernières années, notamment une seconde épicerie Ceci & Cela jeudi dernier. Ce monde de consommation répond à la volonté de réduire les emballages, mais aussi le gaspillage alimentaire et coûte, à produit équivalent, moins cher selon les consom’acteurs. Il y a deux ans, Louise Cardona innovait en ouvrant la première épicerie toulousaine zéro déchet et 100 % produits locaux en centre-ville. La fondatrice de Ceci & Cela a ouvert la voie à d’autres, puisque depuis plusieurs commerces pratiquant le sans emballage sont présents dans la Ville rose et elle-même vient de lancer son second magasin au sein du quartier des Minimes. >> A lire aussi : Acheter en vrac, le concept d'épicerie sans emballage débarque à Toulouse « Je pense que cela s’ancre durablement dans les mentalités, comme le bio. Le premier drive vrac au printemps

Cambio Humano La Somalie, piraterie et affairisme Depuis 2008, l’Union européenne est présente au large des côtes somaliennes à travers l’opération « Atalante » (EUNAVFOR), aux côtés des Etats-Unis et de l’OTAN et de pays présents à titre individuel (Chine, Russie, Inde, Iran, Japon…). Soit une trentaine de navires de guerre couvrant une surface supérieure à celle de la mer Méditerranée. Malgré ce déploiement, les attaques des pirates n’ont jamais été aussi nombreuses qu’en 2010, et les premières semaines de l’année 2011, bien que marquées par quelques interceptions et libérations réussies, ne semblent pas montrer d’inflexion (il y aurait aujourd’hui 1 181 membres d’équipage retenus en otages le long des côtes somaliennes). Les attaques s’effectuent de plus en plus loin du littoral (là où la surveillance maritime s’estompe), jusqu’à 1 500 kilomètres des côtes africaines, soit entre les Seychelles et Maldives vers l’est, et jusqu’au canal du Mozambique au sud. Une « approche globale » pour dépasser la piraterie Il y a en effet urgence.

Le "8e continent" de plastique trois fois plus grand que la France, c'est bien pire que ce qu'on pensait ENVIRONNEMENT - Des milliards de morceaux de plastique, 80.000 tonnes de déchets: la gigantesque décharge qui flotte dans le Pacifique est bien plus importante qu'estimé précédemment, et s'étend sur une surface de trois fois la France, selon une étude publiée ce jeudi 22 mars. Alors que la production de plastique dépasse 320 millions de tonnes par an, une partie de ces sacs, bouteilles, emballages, filets de pêche abandonnés et microparticules dégradées s'agglutinent dans plusieurs zones des océans, sous l'effet de tourbillons géants formés par les courants marins, et ils menacent animaux et écosystèmes. C'est le plus important de ces vortex, connu comme la "grande zone d'ordures du Pacifique" (GPGP), que sont allés scruter, à mi-chemin entre Hawaï et la Californie, les auteurs de l'étude publiée dans la revue Nature Scientific Reports. La Suite Après Cette Publicité 4 à 16 fois pire que prévu "La société du tout-jetable" Combien de temps mettront-ils à disparaître ?

Related: