background preloader

Broadcast Yourself

Broadcast Yourself

http://www.youtube.com/watch?v=FEo328KzFLc

Related:  critique du capitalisme, géographie radicaleÉconomieCrisesHumain . Société

Crise ou relance, le capital le fait dûrement payer au prolétariat de la planète Les journalistes, les écrivains, les politiciens bourgeois, ne tarissent plus sur ce qu’ils appellent la fin des idéologies, la faillite du communisme et celle du marxisme, et ce qu’ils disent être le socialisme dans l’économie. Gorbatchev, il est vrai, les y a un peu aidés. Tout ce concert anti-communiste n’a rien d’étonnant. Mais le plus remarquable, au bout du compte, c’est bien plutôt la prudence de tous ces gens-là. Comprendre le capitalisme Au XVIIIe siècle, la productivité économique connut un essor sans précédent. Dans les années 1800, le PIB par habitant commença à augmenter de manière significative en Europe. Cette progression se poursuivit par la suite, de sorte qu’en 2003, le PIB par habitant en Europe de l’ouest était environ vingt fois supérieur à celui de 1700. De même, le PIB mondial par habitant était onze fois supérieur à celui de 1700.

Archives du blog » L’actualité de la crise Billet invité. Ces derniers mois, la seule promesse qui pouvait encore être tenue dans les pays occidentaux était celle d’une croissance sans emplois, en application d’un nouveau concept de la science économique mal établi et que l’on hésitait encore à revendiquer. Puis est brusquement survenu un mal qui répand la terreur, le déficit puisqu’il faut l’appeler par son nom, et qui a tout balayé ! De Tokyo à Bruxelles et de Washington à Londres, la dette publique est en peu de temps devenue l’ennemi public n°1. Reléguant à un second rôle le spectre de l’inflation et anéantissant par la même les velléités des banques centrales de fermer le robinet de leurs libéralités en faveur des banques, dont la poursuite est au contraire réaffirmée pour une longue période.

L’œil, la Terre et le cartographe, par Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique, mars 2009) L’Atlas 2009 du « Monde diplomatique » La carte est une composition visuelle et le cartographe l’interface intuitive entre la réalité et sa transposition. Que se passe-t-il quand les anciennes représentations ne fonctionnent plus et que les nouvelles n’ont pas encore pris corps ? Quand le monde bipolaire de la guerre froide est remplacé par une géopolitique mouvante, multipolaire, complexe ? Le rôle du cartographe, au carrefour de la science, de la technologie, de l’éthique, de la politique et même de l’art, est alors de tenter de saisir, grâce à la richesse du langage des crayons, le nouveau, l’inattendu, l’inédit... par Philippe Rekacewicz, mars 2009

Abolir le droit à la fortune : je travaille sur ce sujet tabou et je me sens bien seul La représentation du milliardaire qui nage dans sa fortune par Walt Disney (Aaron Gustafson/Flickr) Il y a quelques années, je me suis posé une question : pourquoi une personne a-t-elle le droit de posséder une fortune représentant des millions, voire des milliards, d’euros (en placements financiers, en immobilier, en parts d'entreprise) ? Dans nos sociétés, nous avons des droits. Ils sont généralement bornés, avec des règles strictes, afin de respecter le "vivre ensemble". Chez soi, en voiture, dans la rue, au travail... nous devons nous conformer à de nombreuses règles, qui limitent nos droits pour respecter ceux des autres.

A cause de la crise, de nombreux Européens émigrent vers l'hémisphère sud Alors que la situation de la zone euro ne cesse de s’empirer, des dizaines de milliers d’Irlandais, Grecs et Portugais quittent leur pays pour commencer une nouvelle vie ailleurs rapporte le Guardian, notamment dans l’hémisphère sud. Depuis sa conception, l’Union européenne a toujours été un refuge pour ceux qui fuyaient la guerre et la pauvreté. Mais la crise économique actuelle, qui fait connaître au Vieux continent ses heures les plus graves depuis la Seconde Guerre mondiale selon Angela Merkel, semble avoir définitivement inversé la tendance. Cette année, près de 2.500 citoyens grecs sont partis s’installer en Australie, et plus de 40.000 ont «exprimé l’envie» de partir vivre dans l’hémisphère sud selon le Guardian.

Le mouvement trance - Mémoire M1: I - 3.2: Un mode de vie alternatif 3.2 Un mode de vie alternatif Ce que nous avons pu définir de l’idéologie Trance se traduit de la façon la plus claire lors des festivals. En effet, pour étudier en quoi de ces valeurs peut découler un mode de vie particulier, il faut observer les tranceux lors d’un rassemblement sur le long terme. On peut alors élaborer trois modèles types de modes de vie alternatifs : celui du technoïste dans l’espace temps limité de la fête, celui de la tribu, le plus souvent constituée sur la base d’un collectif d’organisation de soirées, qui va se manifester principalement lors des fêtes mais aura des ramifications dans le quotidien hors du cadre festif, et enfin, celui des travellers, modèle le plus extrême, où le quotidien est organisé autour de la fête.

L’œil, la Terre et le cartographe, par Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique, mars 2009) L’Atlas 2009 du « Monde diplomatique » La carte est une composition visuelle et le cartographe l’interface intuitive entre la réalité et sa transposition. Que se passe-t-il quand les anciennes représentations ne fonctionnent plus et que les nouvelles n’ont pas encore pris corps ? Quand le monde bipolaire de la guerre froide est remplacé par une géopolitique mouvante, multipolaire, complexe ? Le rôle du cartographe, au carrefour de la science, de la technologie, de l’éthique, de la politique et même de l’art, est alors de tenter de saisir, grâce à la richesse du langage des crayons, le nouveau, l’inattendu, l’inédit... par Philippe Rekacewicz, mars 2009

Related: