background preloader

Les entreprises face aux nouvelles exigences de la génération Y

Les entreprises face aux nouvelles exigences de la génération Y
Les jeunes diplômés des écoles de commerce poussent leurs employeurs potentiels à se repenser pour les séduire. Longtemps considérés comme une voie royale par les jeunes diplômés des grandes écoles, les grandes entreprises et les cabinets de conseil perdent de leur superbe. « Avant, l’entreprise était attractive par nature et les candidats venaient spontanément vers nous. Aujourd’hui, c’est l’inverse : en tant qu’entreprise, nous devons prouver dans quelle mesure l’étudiant a intérêt à nous rejoindre », constate une responsable des ressources humaines dans un grand groupe de luxe français, sous couvert d’anonymat. Pas facile en effet, pour les recruteurs, de reconnaître ouvertement qu’ils éprouvent des difficultés à faire venir les talents. Par ailleurs, la perception de l’effort a aussi changé : il y a vingt ans, travailler sans compter ses heures comme consultant paraissait normal. Related:  Le choc intergénérationelTravailManagement 1re STMG`test 1015

Etes-vous prêt à être dirigé par la génération Y Peter Drucker avait coutume de rappeler qu’il y a pire que de ne pas être efficace; c’est de faire très efficacement des choses qu’on n’aurait jamais dû faire. Cette réflexion de bon sens s’applique parfaitement à une question qui est en train de perdre beaucoup d’acuité: comment diriger les Y, ces talents nés entre 1980 et 1995 ? La vraie question, plus irritante pour certains, c’est comment elles et eux vont nous diriger – et c’est pour très bientôt. Cinq pistes donc, pour rester zen. 1- Ecoutez la différence A un moment où l’accès à la connaissance n’a jamais été aussi facile et où la profusion de savoir disponible tourne à la confusion, il est essentiel d’être vous-même un chercheur, pas un étudiant. La plupart d’entre nous avons des certitudes, et nous essayons d’y faire entrer cette génération, pour son bien évidemment. 2- Inspirez, aspirez Le leadership est un sujet majeur dans nos civilisations anciennes et modernes.

Le travail du futur (B1-B2) (auteure invitée) Il n’y a pas longtemps, j’ai demandé à mes étudiants de 4-ième année ce qu’ils pensaient faire après la délivrance des diplômes. Je dois dire que je n’étais pas très surprise en entendant qu’ils n’en avaient aucune idée. Ils ne savaient pas s’ils devaient continuer leurs études pour obtenir un master ou plutôt commencer leur carrière. D’un côté, ils admettaient que le diplôme ne jouait plus un grand rôle pour décrocher un bon poste. Alors j’ai pensé que ce serait bien de les faire réfléchir à ce qui les attend au bureau déjà aujourd’hui et comment on travaillera dans 5-10 ans. La séquence pédagogique “Travail du futur” est destinée aux apprenants du niveau B1-B2 (il faut compter environ 180 minutes). travail-du-futur-reponses Pour réaliser cette séquence distribuez la fiche à vos étudiants et préparez vos tablettes/ordinateurs pour regarder des vidéos. Commencez par l’activité préparatoire 1). Pour réaliser ces 6 exercices il faut compter à peu près 90 minutes. Voilà.

Bonne nouvelle pour l’emploi : les embauches n’en finissent pas d’augmenter dans le secteur privé ! Sur un an, les embauches sont au vert, surtout pour le secteur privé, d’après les chiffres de l’Insee publiés mardi 12 décembre. Et l’optimisme ne devrait pas cesser les prochains mois. Même si notre taux de chômage reste bien supérieur à notre voisin germanique, toujours au-dessus de 9% contre seulement 5,4% en Allemagne, plusieurs nouvelles récentes nous donnent des raisons d’espérer. Dans ces chiffres qui n’en finissent pas de rester dans le vert, c’est le secteur privé qui sort du lot. >> À lire aussi - Les 20 métiers où il y a le plus d’offres d’emploi non-pourvues Et 2018 devrait suivre la même tendance. “L’accélération des embauches dans les grands groupes devrait impacter positivement les entreprises de plus petites tailles” Cette tendance à “l’optimisme” se retrouve aussi chez les PME. >> Notre service - Vous cherchez un emploi ou voulez en changer ?

Publicis CEO Levy Kicks Off 4As With Keynote on Change | Special: 4A's Conference - AdAge Maurice Levy, CEO of Publicis Groupe since 1987, told the 4A's Transformation conference during a keynote speech on Tuesday that if he was invited back for another keynote in 20 years, he'd be there. "Just kidding," he then added, to laughter. "People are waiting for my seat." There may be no telling when Mr. Levy will actually retire, but he made clear that the industry in 20 years will look very different, well beyond who's running Publicis Groupe. "Every industry and company, even if they're not acknowledging it, are under siege and under the threat of being Ubered," he said, referring to encroachment from powers such as IBM, Deloitte, Facebook and Google as well as companies like Uber that seem to emerge from nowhere and shake up previously unassailable industries. "The ad industry is no exception," he added. That doesn't mean that agency holding companies have been wrong in their approach, Mr. Mr. Broaching another issue bubbling through the ad industry, Mr.

Pourquoi la banque doit faire sa mue numérique. Et vite ! Qui ? Dirk Vater, Partner&Director de Bain&Company. Quoi ? Comment ? 1. Selon l'étude menée par Bain&Company, les banques les plus avancées dans leur digitalisation se trouvent en Asie-Pacifique, une zone moins impactée que l'Europe où les États-Unis par la crise. Un exemple : à Singapour, les distributeurs de billets permettent aussi de réserver des billets d'avion ou de payer ses amendes. 2. Il y a 5 ans, deux tiers des clients français se rendaient dans leur agence bancaire au moins deux fois par mois. "Beaucoup d'agences en Europe et aux Etats-Unis vont fermer. 3. ... et les banques doivent inventer la relation client cross-canal Face à la multiplication des points de contact, les réseaux bancaires ont conscience de l'importance de se transformer afin de créer une expérience multi-canal "sans couture", mais moins de 5% considèrent qu'ils y parviennent. 4. Mais seules 60% des banques interrogées ont défini un plan de migration et alloué des budgets à cette transformation. 5.

Parler de… la diversité au travail Ca faisait bien longtemps que je ne m’étais pas fendu d’un petit “parler de…“, toujours selon ma méthodologie qui n’a plus rien d’original, et surtout, plus aucun secret pour vous. Bref, vu qu’en se moment, je suis dans le FOS jusqu’au cou, et prêt à sombrer, autant faire un article sur le sujet. Toujours dans cette histoire de création d’entreprise (la notre s’appelle SPAX, on peut faire un concours dans les commentaires : que fait cette entreprise ?) Bref, sans qu’il soit nécessaire de vous en dire plus, car vous savez déjà comment je travaille, voici les petites affirmations qui vont bien : Telecharger (PDF, 20KB) Je précise, mais est-ce nécessaire, que ce sujet de discussion fonctionne très bien dans un cours non axé “français des affaires”. Et pis c’est tout ! Comme toujours, commentaires, récits épiques ou réponses à la question sur l’entreprise SPAX sont les bienvenus. Benoit Villette Depuis déjà 10 ans dans le FLE comme formateur et formateur de formateurs.

Le jeu Cartel Euros 3000: manager une entreprise ! Cartel Euros 3000, un jeu de simulation d'entreprise ... un vrai simulateur d'affaire ! Devenez un manager d'entreprise ! Cartel Euro 3000 est un jeu d'entreprise pour ceux veulent s'amuser à diriger une société avec des paramètres réalistes. Apprendre la gestion et le management dans un jeu amusant est un principe essentiel de ce serious game, programme est à la fois ludique et éducatif! Menu du jeu Les fonctions systèmes (Sauvegarde, ... , Quitter , etc. ) sont accessibles en appuyant sur le bouton [MENU]. Simulation de l'entreprise Tous les paramètres de fonctionnement de votre entreprise sont calculés par un moteur expert de simulation. Dans Cartel Euros 3000, vous êtes le manager Directeur Général, d'un établissement industriel qui assemble des ordinateurs PC. Vos concurrents sont 3 autres compagnies simulées par le programme : Star 2000, OrdiBell & Azer Computer. Objectifs du jeu dans Cartel Euros 3000 Cycles de fonctionnement de la simulation Fin de cycle Tout cela est automatique !

Des mouchards cachés dans vos applications pour smartphones Des dizaines de sociétés s’insèrent dans des applications banales pour collecter des données, amassant des informations sur des millions de Français. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martin Untersinger Par dizaines, ils se nichent dans des applications mobiles utilisées quotidiennement par des millions de Français. Ils capturent discrètement des données, souvent personnelles, sans que les utilisateurs n’en soient nécessairement conscients, alimentant au passage une industrie opaque et méconnue. Il s’agit de trackers, de petits logiciels incorporés dans des applications mobiles du quotidien (réseaux sociaux, médias, banques, sites de rencontre). Lire aussi : Les mouchards des applications mobiles « nous rapprochent d’un monde à la “Minority Report” » D’ici à quelques semaines, Exodus permettra à n’importe quel internaute de soumettre une application pour analyse. Les « trackers » de mesure d’audience Les « trackers » de publicité Un pont entre le numérique et le physique

Le financement participatif, je donne donc je suis Sur des plates-formes comme KissKissBankBank ou Ulule, 1 million de Français ont déjà financé des projets. De nouveaux mécènes qui, avec quelques euros, vivent les rêves des autres par procuration. Six mille cinq cents euros. « Mince ! C’est un mystère sympathique dans une époque qui ne l’est pas toujours. Une forme d’engagement Pour ce qui concerne les seuls dons, 90 millions d’euros ont été levés depuis 2009. Bien sûr, ce sont d’abord les proches qui se mobilisent. « Serial mécènes » On se souvient du chanteur Grégoire, première success-story de la plate-forme française MyMajorCompany, en 2007. Agir plutôt que pester contre le système. Il fait partie de ces « serial mécènes », qui, en décembre 2014, ont été décorés au ministère de la culture. « Machine à optimisme » La relation privilégiée tissée avec celui ou celle qui ose entreprendre séduit. « Nous avons fabriqué une machine à créer de l’optimisme.

Les vidéos à didactiser En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus... Compris ! Jump to navigation Formulaire de recherche recherche avancée Les vidéos à didactiser Un été solidaire Patrimoine Les gardiens du patrimoine - 5/5 Les gardiens du patrimoine - 4/5 Les gardiens du patrimoine - 3/5 Les gardiens du patrimoine - 2/5 Les gardiens du patrimoine - 1/5 Mai 68 Histoire La Maison du Pastel Professions Les plissés de la Maison de couture Lognon Les chapeaux de la Maison Michel La culture en France Économie La natalité en France Questions de société Les habitudes alimentaires des Français Vie quotidienne À table les Français ! Gratte-ciel, toujours plus haut Tourisme Plus de vidéos alexandria searching ...

L'ensemble des théoriciens de l'organisation des entreprises Les théoriciens de l'organisation des entreprises Frederick Taylor est un ingénieur américain né en 1915, il a inventé l’Organisation Scientifique du Travail (OST) dont la préoccupation était la rationalisation de la production dans les ateliers. Fils d’une famille française bourgeoise, Henry Fayol a intégré l’Ecole des Mines de Saint Etienne à l’âge de 16 ans. Il fit tout sa carrière dans la société Commentry à Decazeville (successivement ingénieur et Directeur Général). Avocat et sociologue allemand. Joan Woodward, professeur de management à Oxford. Ingénieur et docteur en management des organisations, il a orienté ses recherches dans trois directions: l'élaboration de la stratégie, l'emploi du temps, et l'organisation de l'entreprise. Lawrence et Lorch ont développé les travaux de Woodward et ont crée les bases de la théorie de la contingence. Économiste américain, prix Nobel d’économie en 1978. Docteur en droit, il est consultant en management auprès des grandes multinationales.

Ma réponse aux «élites» qui détestent l'Internet Les Français n’aiment pas Internet (1). Est-ce le résultat d’une nouvelle enquête menée auprès de 85 internautes? Nan. En fait, précisons: les élites françaises n’aiment pas Internet. Florilège des propos anti-web classés par «métiers» publicité Les politiques Michèle Alliot-Marie, Le Figaro, le 5 septembre 2011 «A travers les blogs et les tweets, il y a une mise en cause des principes de l’information. Patrick Ollier, à Public Sénat le 23 février 2011 «Les .fr vont chercher des infos dans le caniveau.» Nadine Morano, le 15 août 2008 «Internet, c’est comme une magnifique voiture de course. La même à Rue89, le 8 mai 2008 «Ah, Internet, je déteste, c’est le temple des rumeurs et de la caricature.» Jacques Myard, à l’Assemblée nationale en décembre 2009 «J’espère que l’on va prendre conscience de la nécessité de nationaliser ce réseau.» Rassurez-vous, à gauche aussi Ségolène Royal, le 21 septembre 2009: «Je veux un site qui nous ressemble et pas nous qui ressemblions au site. Les gens de la télévision

Résumé de la loi sur le renseignement (Pixels @ Le Monde) Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pôle Pixels et Les Décodeurs Des « pigeons » entrepreneurs du Web français aux multinationales, des journalistes aux ONG en passant par les associations : la fronde ne cesse de s'amplifier contre le projet de loi sur le renseignement examiné ces jours-ci à l'Assemblée. Affichée comme une réponse aux attentats de janvier 2015, cette loi pose en effet de sérieuses questions sur le respect des libertés et de la vie privée face à l'espionnage opéré par les services secrets français dans le cadre de leurs missions. Lire : Ce que prévoit le projet de loi sur le renseignement Pourquoi cette loi ? Quel en est le contexte ? L'encadrement juridique des services de renseignement en France est bien moins développé que dans d'autres pays comparables. La nouvelle loi entend d'une part délimiter les finalités des services de renseignement, c'est-à-dire les raisons pour lesquelles ils peuvent réclamer de surveiller quelqu'un. Quels sont les principaux points contestés ?

FLE et actualité : statut des étudiants Et on va faire entrer les fantômes à présent, les étudiants fantômes. De quoi s'agit-il ? Et bien vous allez tout comprendre en regardant ce reportage qui a été réalisé par des étudiants de l'école de journalisme de Louvain, c'est un reportage signé Pauline Overnet, Thomas Dufrane et Thomas Depiquert, regardez. Voix off Direction Strasbourg, dans le nord-est de la France, son architecture, sa cathédrale et ses étudiants. Annalena Alors là, on va sur mon lieu de stage, je travaille pour un site internet culturel. En France, seules les universités peuvent délivrer une convention de stage. Bien que précaire, ce statut lui permet d'acquérir de l'expérience, une expérience indispensable pour obtenir une place sur le marché du travail. Si le community management ne lui plaît pas particulièrement, en tant que stagiaire, c'est aussi et surtout son salaire qui pose problème. Alors, actuellement, je suis payée un peu plus de 500 euros pour 35 heures par semaine. Employeur Véronique Meyer Freund

Related: