background preloader

Le design thinking dans le #ProjetBayeux

Le design thinking dans le #ProjetBayeux
Comme je parle souvent de design thinking – sur ce blog et ailleurs – et que je pilote une création d’établissement pour Bayeux intercom, on me demande régulièrement le lien entre les deux. La réponse type que je fais le plus souvent est frustrante pour moi et décevante pour mes interlocuteurs : « Pour être franc, le contexte bayeusain ne nous permet pas, pour l’instant, de mettre pleinement en œuvre une démarche de design. » Ça, c’est la version courte : en fait, les choses ne sont pas si simples ! En effet, avec mon adjointe Eva Garrouste, nous nous efforçons d’ores et déjà de saupoudrer nos actions d’éléments imprégnés de « pensée design. » Je voudrais expliquer ici en quoi consistent ces éléments… C’est aussi l’occasion de vous dire quelques mots du #ProjetBayeux. Le temps : un allié précieux qui nous manque Avant tout : pourquoi pas de projets de design à Bayeux ? Une construction ne représente-t-elle pas l’occasion idéale ? Une organisation par pôles En conclusion…

http://lrf-blog.com/2017/11/25/dtbayeux/

Related:  ParticipatifCDI capacitant

Sur le modèle du "café suspendu", cette librairie propose des "livres en attente" pour les plus démunis LECTURE - Le café suspendu a fait des petits. A Rouen, la librairie "Le Rêve de l'Escalier" donne corps à l'expression "la culture doit être accessible à tous", en laissant la possibilité à ses clients d'offrir un ouvrage à un inconnu. Michael Feron, le libraire à l'origine de cette initiative, s'est inspiré du célèbre concept du "café suspendu": lorsque les clients de brasseries payent pour plusieurs consommations d'avance, permettant ainsi à des personnes au faible revenu de profiter d'une boisson chaude offerte. Si un livre neuf n'a pas le même prix qu'un café -même parisien, la librairie de Michael Feron, ou Monsieur Rêve comme il aime se faire surnommer, ne vend que des livres d'occasion.

Aménagement des espaces éducatifs – Classe de demain Comment libérer le potentiel créatif des élèves ? Comment les rendre acteurs du monde qui les entoure, dans leurs classes comme dans leur environnement ? Méthode de résolution de problèmes par l’intelligence collective, le Design Thinking offre des perspectives riches pour les enseignants. Objectif : construire des expériences d’apprentissage épanouissantes avec les élèves. Nous sommes en CE1, dans une classe comme une autre. C’est au cours d’un échange ouvert conduit par leur enseignant que les élèves identifient un problème qui les dérange.

Numok Détails Catégorie : Bibliothèques Création : mardi 9 octobre 2018 10:43 Affichages : 23 Le festival Numok, c’est 40 bibliothèques de la ville de Paris, qui vous invitent à plonger dans l’univers infiniment riche et créatif du numérique et de la culture maker. Pendant deux semaines, du 13 au 27 octobre, petits et grands, initiés et profanes, peuvent venir se frotter aux technologies numériques le temps d’un atelier ou d’une conférence. Le design thinking pour réinventer le CDI Point de vue de Véronique Gardair, professeure-documentaliste et référente culture au lycée Jacques-Ruffié à Limoux dans l’Aude, formatrice dans l’académie de Montpellier. Octobre 2020 – 11 minutes Le design thinking est une méthode de résolution de problèmes transférable dans l’enseignement et au service des apprentissages. Elle s’appuie sur l’expérience des usagers élèves et enseignants. Cependant, au-delà d’une alternative pédagogique, le design thinking permet de repenser l’espace scolaire et en particulier le centre de documentation et d’information.

LE DESIGN THINKING EN BIBLIOTHÈQUE Un kit pratique pour la conception de projets centrés sur les usagers Le design thinking permet de résoudre de façon créative les défis quotidiens que l’on rencontre en bibliothèque. IDEO emploie depuis de nombreuses années cette méthode qui accorde une place centrale aux usagers pour imaginer des services, des espaces et des produits innovants. Cette approche a fait ses preuves dans de nombreux domaines, comme l’éducation, le commerce, l’économie solidaire ou la santé. Nous avons conçu ce kit spécifiquement pour les bibliothécaires et nous sommes impatients de découvrir ce que vous allez en faire ! Le Design thinking en bibliothèque vous est proposé par :

TRAAM Documentation : Repenser le CDI avec les élèves et la communauté éducative – Doc@zur Dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisés Documentation 2017-2018, les académies de Nancy-Metz et de Nice ont œuvré de concert autour de la thématique « Repenser l’espace existant du CDI pour mieux répondre aux besoins des usagers ». Au collège Roland Garros de Nice nous avons plus particulièrement étudié la démarche à adopter pour associer les élèves à la redéfinition des espaces du CDI dans un esprit de co-créativité et dans un but d’optimisation de l’espace et des usages. Pour qui repenser les espaces du CDI ? Le collège Roland Garros de Nice (06) accueille un public de plus de 700 élèves et est situé en centre-ville. A son arrivée, les élèves ont très vite interpellé la professeure documentaliste, exprimant leur désir de revoir totalement les espaces du CDI, de lui apporter de l’oxygène et surtout d’y être associés en tant qu’usagers principaux, dans cette entreprise. Souhaits exprimés :

[Dossier] Qu’est-ce que le design thinking ? On pourrait penser que c’est une mode, mais le design thinking est bel et bien né dans années 1950. De San Francisco à Delhi, en passant par Londres et Berlin, cette méthode qui oblige à repenser les cycles de création et de management en entreprise par le design convainc les plus réfractaires. Trois écoles spécialisées ont déjà ouvert. FrenchWeb a récemment consacré un atelier dédié en juillet dernier : qu’est-ce que le design thinking ? Comment les entreprises peuvent-elles en tirer parti?

Construire la médiathèque… avec les habitants Pour sa 12e résidence, l’équipe de la 27e Région, ce laboratoire d’innovation public, a posé ses bagages à Lezoux en Auvergne. Pendant 3 semaines, les intervenants invités par la 27e Région ont travaillé avec les habitants pour imaginer ce que pourrait être la future médiathèque qui doit y voir le jour dans plusieurs mois. Plutôt que d’être confronté à un projet « tombé du ciel », l’idée de cette résidence était d’aller à la rencontre des habitants, des associations, des bibliothèques intercommunales bénévoles qui émaillent déjà le territoire pour comprendre avec eux comment ils pourraient s’emparer du projet, se l’approprier, y trouver une place. Le résultat de cette immersion vient d’être publié et autant le dire, il est très rafraichissant. Document : Les nouveaux usages de la médiathèque par la 27eregion. Autre exemple, celui de la « cabine de téléchargement » qui est un espace de téléchargement en accès libre dans l’espace public de documents en libre diffusion.

Biblio Remix : l’esprit Lab en bibliothèque « Un Lab est un espace de co-construction – physique, virtuel ou relationnel, temporaire ou permanent, ponctuel ou récurrent – permettant l’émulation par l’expérimentation d’une communauté hétéroclite autour de projets innovants, et participant d'un écosystème décloisonné et évolutif. »[1] Éric Pichard, directeur-adjoint des bibliothèques de Rennes a bien voulu revenir pour enssibLab sur son expérience de logique participative avec les usagers, à l’occasion de la préfiguration des services d’une nouvelle bibliothèque, dont l’ouverture est prévue en 2018.Il a également partagé plus largement ses questionnements et les jalons de sa démarche méthodologique concernant l’évolution du réseau des bibliothèques de quartier. Le projet originel est celui de l’Antipode, une structure qui intègre actuellement dans le même bâtiment une bibliothèque, une MJC et une SMAC (musiques actuelles). Comment définir des services autour de la musique dans une bibliothèque en 2018 ?

Related: