background preloader

La saturation des routes maritimes mondiales

http://www.isemar.asso.fr/fr/pdf/carte-isemar-32.pdf

Related:  Cartes Géo 4ème (programme 2011)G-th2 - ch2- Les territoires de la mondialisationGéoTerritoires marins

Cartographie. Les villes prennent le pouvoir Les mégalopoles sont les nouveaux moteurs de l’économie mondiale. De la Californie au delta de la rivière des Perles, en Chine, l’avenir s’écrit dans des pôles urbains tentaculaires. D’ici à 2025, il y aura au moins quarante de ces villes ultra-connectées dans le monde. Par-delà les frontières, elles inventent une autre forme de gouvernance et d’économie, affirme Parag Khanna, l’auteur de Connectography : Mapping The Future of Global Civilization (éd. Penguin Random House, avril 2016, non traduit en français). Reportage : Le porte-conteneurs CMA CGM Andromeda et les lignes Asie - Europe Dix jours après son escale inaugurale au Havre, nous vous proposons de découvrir, plus en détails, le tout nouveau porte-conteneurs géant de CMA CGM. L'Andromeda est un navire symbolique. C'est le plus grand du groupe maritime français, le nouvel emblème de l'offre de la compagnie sur les lignes Asie-Europe, mais aussi le premier à... Dix jours après son escale inaugurale au Havre, nous vous proposons de découvrir, plus en détails, le tout nouveau porte-conteneurs géant de CMA CGM. L'Andromeda est un navire symbolique.

Nos villes sont mortelles ! (Pour écouter l'émission, cliquez ici. Invitées : Emmanuèle Cunningham-Sabot, maître de Conférences en Aménagement à l'Université de Rennes 2 et Hélène Roth, maître de conférences en géographie à l'Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand). N'hésitez pas de nous envoyer vos questions et/ou commentaires dans la rubrique "Votre commentaire" en bas de page. Déclin urbain et Shrinking cities : le concept Type de décroissance et d'environnement régional ©Hermès Sciences & Lavoisier La piraterie s'est déplacée du golfe d'Aden au golfe de Guinée Réaction (0) Le procès de sept pirates somaliens s'est ouvert mardi à Paris. Ils sont accusés d'avoir mené une attaque mortelle en 2011 dans le golde d'Aden. L'ouverture de ce procès est l'occasion d'établir un état des lieux de la piraterie aujourd'hui.

débats = La mondialisation accroît-elle les inégalités ?... On observe une baisse globale de la pauvreté dans le monde. La part de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté (1,25 dollar par jour et par personne et par personne selon la Banque mondiale) est passée de 52% en 1981 à 25% en 2005. Cette diminution n’est pas uniforme. Elle est principalement liée au recul de la pauvreté en Asie de l’Est. Mais la pauvreté reste élevée en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud. Mais progression des inégalités

Piraterie maritime : la menace grandit dans le golfe de Guinée La piraterie diminue dans le monde, sauf au large du Nigeria selon le Bureau maritime international. En 2016, les trois premiers mois ont été marqués par 37 actes de piraterie et de vols à main armé en mer contre 54 à la même époque l’an dernier. Basé à Londres, le Bureau maritime international a publié son rapport trimestriel sur les actes de piraterie dans le monde. Inquiétude: il en ressort un baisse généralisée sauf dans le Golfe de Guinée au large du Nigeria où le fléau s’est déplacé. Le BMI relève 37 actes de piraterie et vols à main armée en mer dans le monde pour les trois premiers mois de 2016. L’an dernier à la même époque, il en relevait 54.

Débats = Mond° et Pauvreté mondiale divisée par deux : à qui revient le mérite Par Obadias Ndaba.Un article de Libre Afrique. Le monde a réduit de moitié l’extrême pauvreté lors des deux dernières décennies, faisant passer son taux de 36% en 1990 à 18% en 2010. Selon la dernière édition du rapport d’étape de l’ONU sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) (2014), le premier objectif, et peut-être le plus important de tous, à savoir « réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de personnes dont le revenu est inférieur à 1,25 dollar par jour », a été atteint cinq ans en avance par rapport à l’échéance 2015. Ledit rapport « réaffirme que les OMD ont fait une différence profonde dans la vie des gens ». Si les énormes progrès dans la réduction de l’extrême pauvreté sont dignes de célébration, il est important de comprendre comment ils se sont produits et à qui en revient le mérite afin d’en tirer les leçons.

LA VILLE INTERPELLEE PAR LA MONDIALISATION : 6) Ville mondiale ou ville globale/duale ? avec Saskia Sassen, Manuel Castells et Pierre Veltz Malgré les effets de la mondialisation – ou à cause d’eux – des géographes anthropologues comme Michel Lussault et des sociologues mâtinés d’économistes et de politologues comme François Ascher ont amplement démontré que l’espace n’avait rien perdu, ni de son caractère contraignant ni des atouts qu’il recelait. Encore faut-il savoir les exploiter. C’est, entre autres, l’auteure de La ville globale qui a mis l’accent sur l’importance de la localisation des centres de direction du capitalisme mondial et insisté sur les enjeux de la proximité pour les services venant en appui de ces centres.

Les espaces maritimes dans la mondialisation Pour info Terminale chapitre 2 de la mondialisation,Un documentaire sur les flux de la mondialisation, sur la conteneurisation et sur la lutte pour le contrôle des routes maritimes. Des soldats chinois sur un minuscule rocher en pleine mer dans l’archipel des îles Spratley en mer de Chine méridionale, (source Courrier Internatonal 2005). Article du Courrier Internatonal à lire sur le même sujet « Chine méridionale, un drone vietnamien pour surveiller les zones contestées » Publié le 11/01/2016 – 16:19 « Le Vietnam s’équipe d’un drone construit localement. Il dispose ainsi d’une capacité de surveillance des activités chinoises dans la zone contestée de mer de Chine méridionale.

Sur la carte mondiale des tweets, on repère les gares, les aéroports, les aires d’autoroute… Dans quels lieux publics tweete-t-on le plus souvent ? Réponse : dans les halls de gare, sur les aires d’autoroute, dans les terminaux d’aéroports. C’est l’un des enseignements de la carte publiée par le programmeur américain Eric Fischer. Malacca En 1511, le port de Malacca tombait entre les mains des conquérants portugais, ouvrant potentiellement à ce pays européen, jusqu’ici bien modeste, tout l’espace commercial malais, siamois, japonais et chinois. Tomé Pires, chroniqueur de la conquête, écrivait alors : « cette partie du monde est plus riche et bien plus prisée encore que le monde des Indes, car c’est l’or qui se trouve y être le plus insignifiant des biens, le moins prisé, traité à Malacca comme une marchandise quelconque. Qui règne sur Malacca tient dans ses mains la gorge de Venise » [Chaudhuri, 1985, p.113]. En deux phrases l’essentiel était dit sur la richesse de l’Asie qui justifie les expéditions portugaises, plus tard néerlandaises et anglaises, comme sur la connexion fondamentale entre des économies totalement différentes et situées aux antipodes l’une de l’autre : en contrôlant le détroit de Malacca, le Portugal espérait bien priver Venise de son approvisionnement en épices.

Paris tweete plus que la province, la France moins que ses voisins du Nord: la carte hyper détaillée de l'utilisation de Twitter à travers le monde Voici l'une des cartes les plus détaillées à ce jour des tweets balancés à travers le monde. Du moins, à en croire son auteur Eric Fischer, pas vraiment un novice en la matière (comme le prouve cette carte sur la ségrégation repérée par Gizmodo), qui explique sur le site Mapbox que l'ensemble des petits points verts visibles représentent 9% de quelque 6.341.973.478 messages postés et géolocalisés sur Twitter, en trois ans et demi. Ce qui fait tout de même 810 millions de tweets. Et donne un aperçu des usages que les internautes font du réseau social à travers le monde. En se focalisant sur la France, on se rend par exemple mieux compte que Twitter est avant tout un outil parisien, même s'il n'est pas non plus complètement inconnu ailleurs en France, comme le montre la ribambelle légère de points verts.

Droits maritimes, un enjeu géopolitique, par Didier Cormorand (Le Monde diplomatique, juin 2016) Adoptée à Montego Bay (Jamaïque) en 1982, la convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) a, comme son nom l’indique, défini le droit international pour la mer. Elle a introduit le concept de zone économique exclusive (ZEE) ; reconnu le droit des États à étendre leur plateau continental bien au-delà de cette limite ; créé des institutions importantes, telles que l’Autorité internationale des fonds marins (AIFM) (1), pour gérer les ressources de la zone déclarée patrimoine commun de l’humanité (appelée « la Zone »), ainsi que la Commission des limites du plateau continental (CLPC) (2). À ce jour, 166 États ont ratifié cette convention. Points de repères : Émergence d'un monde multipolaire Les mégalopoles donnent le la de la politique et de l’économie mondiales. Forgé en 1961 par le géographe Jean Gottman, le terme de mégalopole désignait initialement les métropoles de la côte est des Etats-Unis, aux banlieues si étendues qu’elles finissent par se rejoindre. Sont aujourd’hui appelés ainsi les réseaux de villes voisines où se concentrent et opèrent en synergie pouvoirs politique, économiqueet financier. • La mégalopole américaine en impose, englobant sur le couloir Baltimore-Boston (800 kilomètres) la Maison Blanche, la Banque mondiale ou le FMI (à Washington), l’Onu et Wall Street (à New York), un centre universitaire de premier plan (à Boston). • L’arc européen est un réseau serré de métropoles qui, sur 1 500 kilomètres, rassemble Bruxelles, siège de l’exécutif de l’Union européenne, des capitales politiques de premier plan (Londres, Paris, Berlin), ainsi que des centres financiers (Londres, Paris, Luxembourg, Francfort, Genève) et industriels (Paris, Milan).

Related: