background preloader

Égypte antique

Égypte antique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Égypte antique[1] est une ancienne civilisation d'Afrique du Nord-Est concentrée le long du cours inférieur du Nil, dans ce qui constitue aujourd'hui l'Égypte. La civilisation de l'Égypte antique prend forme autour de -3150[2]avec l'unification politique de la Haute-Égypte au sud et de la Basse-Égypte au nord sous le règne du premier roi et se développe sur plus de trois millénaires[3]. Son histoire est parsemée d'une série de périodes stables politiquement, entrecoupées de plusieurs périodes intermédiaires, plus troublées. L'Égypte antique atteint son apogée sous le Nouvel Empire puis entre dans une période de lent déclin. Le pays subit les assauts répétés de puissances étrangères dans cette période tardive et le règne des pharaons prend officiellement fin en -30 où l'Empire romain conquiert l'Égypte pour en faire une province[4]. Histoire[modifier | modifier le code] Principaux sites de l'Égypte antique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89gypte_antique

Related:  Histoire Egypte antiqueEgypte antiqueA Classer 2

CHRONOLOGIE : En ouvrant divers ouvrages d'histoire sur la civilisation égyptienne, l'on constate rapidement que le cadre chronologique ne semble pas faire l'unanimité entre les divers spécialistes. Par exemple, certains placent le début du règne du premier pharaon en 3150, d'autres en 3100, voir en 3000. Il en va de même pour plusieurs segments de la chronologie où des différences parfois importantes peuvent séparer les auteurs. Le problème provient principalement du fait que les documents écrits (inscriptions et textes) ne nous fournissent que des points de repère relatifs à notre propre comput chronologique. Un document tel que le fameux traité conclu entre l'Égypte de Ramsès II et les Hittites (que nous datons de 1257) commence en fait par ces mots: L'an 21, jour 21 du premier mois de l'hiver, sous la Majesté du roi de Haute et de Basse-Égypte, Ouser-Maa-Rê Setepe-en-Rê...

Écriture hiéroglyphique égyptienne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode. L’écriture hiéroglyphique égyptienne est figurative : les caractères qui la composent représentent en effet des objets divers, — naturels ou produits par l'homme —, tels que des plantes, des figures de dieux, d'humains et d'animaux... (cf. classification des hiéroglyphes). Les égyptologues y distinguent traditionnellement trois catégories de signes : les signes-mots (ou idéogrammes), qui désignent un objet ou, par métonymie, une action ; les signes phonétiques (ou phonogrammes), qui correspondent à une consonne isolée ou à une série de consonnes[1] ; les déterminatifs, signes « muets » qui indiquent le champ lexical auquel appartient le mot.

à propos de la « race » des égyptiens anciens Témoignages des Anciens à propos de la « race » des égyptiens anciensILS ONT VU LES EGYPTIENS ! L’Égypte ancienne était un pays africain noir : les Égyptiens anciens le savaient eux-mêmes, les Grecs et les Latins l’avaient dit (témoins oculaires et cela pendant près d’un millénaire), des égyptologues l’ont démontré avec une grande érudition : le professeur Cheikh Anta Diop, suivi du professeur Théophile Obenga puis des Professeurs A.M.Lam, M.Bilolo, B.Sall, A. Anselin, Oscar Pfouma, Oum Ndigi. "Mélas", mot employé par les Grecs pour la couleur des égyptiens, est le terme grec le plus fort pour dire "noir" comme le disait le grand savant sénégalais Cheikh Anta Diop. Nous mettons au défi quiconque de trouver le terme « leucoderme » (peau blanche, peau claire) dans les textes grecs lorsqu’ils parlent des égyptiens anciens.

Empire inca Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Empire inca Tawantin Suyu qu Extension maximale de l'Empire inca. Expansion de l'empire inca (1438-1527) Histoire de l'Égypte antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’histoire de l’Égypte antique se caractérise par la longévité des institutions mises en place dès son commencement et qui, bien que n’étant pas restées totalement figées, ont résisté aux périodes les plus troubles. Au sommet de ces institutions se trouve le pharaon, roi et seul intermédiaire entre les hommes et les dieux, garant de l’ordre contre le chaos extérieur (envahisseurs) ou intérieur (désordre social). Les grandes périodes de l'histoire égyptienne antique[modifier | modifier le code] Le découpage traditionnel de l’histoire égyptienne ancienne se fait par périodes et par dynasties. La pertinence de ce découpage qui date, dans ses grandes lignes, des historiens de l’Antiquité (notamment de Manéthon), est actuellement remise en cause par les récentes découvertes archéologiques, mais il présente néanmoins l’avantage d’une relative simplicité.

Noirs ou blancs : une histoire de l'anthropologie biologique de l’Égypte 1 Un grand nombre d'études d'anthropométrie ont jadis été menées sur les crânes égyptiens antiques. Cf (...) 2 Voir la position « hyperdiffusioniste » de G. Elliot Smith dans In the Beginning. Civilisation inca Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Extension maximale de l'empire inca et de ses quatre régions principales Elle est à l'origine de l'empire inca, l'un des trois grands empires de l'Amérique précolombienne, qui avait pour chef suprême le Sapa Inca. L'empire inca fut conquis par les conquistadors espagnols sous les ordres de Francisco Pizarro à partir de 1532. L'une des grandes singularités de cet empire fut d'avoir intégré, dans une organisation étatique originale, la multiplicité socioculturelle des populations hétérogènes qui le composaient.

Égypte antique : le dictionnaire encyclopédique Actuellement : 546 entrées avec 126 illustrations • Dernière modification : Samedi 12 Avril 2014 Des milliers d'années, des centaines de rois, des périodes prospèrent entre-coupées d'ères obscures et parfois totalement méconnues : voila à quoi ressemble l'Histoire de l'Égypte antique. Un facétieux mélange de roitelets locaux et de grands souverains, d'usurpateurs, de corégents et de nomarques espérant la prise du pouvoir, qui forment les longues dynasties de pharaons. Si de nombreuses sources — antiques ou modernes — nous permettent d'esquisser dans les grandes lignes le déroulement des évènements, nous sommes encore bien ignorants de certaines réalités qui régirent sans doute cette grande civilisation des pharaons, et il est encore difficile d'établir une liste des rois d'Égypte complète et juste.

Antiquités égyptiennes Création du département d'Antiquités égyptiennes La création d'un département d'antiquités égyptiennes au Louvre n'est pas la conséquence directe de l'expédition de Bonaparte en Égypte entre 1798 et 1801. Les antiquités recueillies alors par les savants furent saisies par les Anglais comme butin de guerre ; parmi elles, la célèbre Pierre de Rosette aujourd'hui à Londres. Un petit nombre d'œuvres rapportées à titre privé entrèrent au Louvre bien plus tard. En revanche, la publication du livre de souvenirs de Vivant Denon en 1802, Voyage dans la Haute et la Basse Égypte, et des volumes de la Description de l'Égypte, par les membres scientifiques de l'expédition, entre 1810 et 1830, réactive l'intérêt pour l'Égypte ancienne au cours du premier quart du 19e siècle, plus profondément que le goût superficiel qui s'était manifesté dans le mobilier à partir de la fin du règne de Louis XVI. Jean-François Champollion, né avec le siècle, grandit dans cette atmosphère.

Culture de Nagada Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La culture de Nagada ou Amratien (-3800 / -3150) en Haute-Égypte, est la dernière période du prédynastique égyptien, subdivisée en trois phases. Son nom provient du site archéologique chalcolithique de Nagada. Nagada I[modifier | modifier le code] Les tombes à fosses rectangulaires, dont certaines de belles dimensions (2,50 m × 1,80 m), sont pourvues d’un riche matériel qui montre de remarquables progrès techniques.

atlantide et les civilisations disparues, l'hyperborée, la mythologie codée On ne peut s'empêcher de constater, tout au long des nombreuses lectures sur l'Atlantide et l'Hyperborée, combien les humains sont avides de retrouver les traces laissées sur terre par cette civilisation. Blottie au fond de leurs cœurs, ils ressentent cette présence, inscription biologique d'un passé que l'on aimerait bien voir réapparaître. Mais si certains la situent vers le nord, d'autres en Atlantique, l'Atlantide, même si un continent ressurgissait de l'Océan, ne ferait pas renaître le passé, et ne livrerait sans doute pas les secrets enfouis depuis trop longtemps.

Related: