background preloader

Demain, tous crétins ?

Demain, tous crétins ?
Et si l'humanité était en train de basculer vraiment dans l'imbécillité, comme l'imaginait en 2006 la cruelle fiction de Mike Judge Idiocracy ? Depuis vingt ans, les scientifiques constatent avec inquiétude que les capacités intellectuelles ne cessent de diminuer à l'échelle mondiale. Une baisse du QI a été observée dans plusieurs pays occidentaux. À cela s'ajoute une explosion des cas d'autisme et des troubles du comportement. En cause : les perturbateurs endocriniens, ces molécules chimiques qui bouleversent le fonctionnement de la thyroïde, essentielle au développement cérébral du fœtus. Présentes dans les pesticides, les cosmétiques, les mousses de canapé ou encore les plastiques, ces particules ont envahi notre quotidien : nous baignons dans une véritable soupe chimique. Épidémie ? Related:  szerrouki1ScienceA voir plus tard

L’évaluation des élèves : une organisation systémique de la classe et du cours – SVT Collège C’est sur ces deux derniers points que je tiens à développer un focus dans d’autres articles du blog. La mise en perspective d’une activité dans le cadre de l’éducation au développement durable et de la citoyenneté L’éducation au développement durable et à la citoyenneté sont à intégrer dans l’enseignement des sciences de la vie et de la Terre. Elles peuvent, à mon sens, se mettre en place à deux niveaux : à travers des activités dans la classe ;au travers de projets dans et au-delà de la classe. Lors des visites de stagiaires en entreprise et des écoles ouvertes organisées dans mon établissement, j’avais été étonné de voir des élèves réputés difficiles, peu attentifs et surtout peu investis dans le travail scolaire se transformer : ils étaient motivés, volontaires et en redemandaient même lors des activités proposées, même ingrates, à partir du moment où celles-ci faisaient sens et s’accompagnaient de prise de responsabilité. Le travail en équipe Ce dernier point est pour moi crucial.

Petite démonstration d’impuissance acquise Voici la vidéo d’une expérience intéressante qui nous aide à mieux comprendre comment la résignation peut être inculquée à une population. On y voit une psychologue (Charisse Nixon) qui réussit à provoquer dans sa classe, à travers l’angoisse et la frustration, un état de résignation et d’impuissance, le tout en moins de 5 minutes. Il ressort de ce type d’expérience que dans des conditions de frustration ou d’angoisse permanente, l’être humain tend à se résigner et à considérer comme insurmontables des difficultés même légères. En pratique, la répétition de l’échec amène l’être humain à penser de manière pessimiste et à se croire incapable de résoudre un problème, du coup il abandonne et le résultat est un échec complet.

Vidéos de cours "tout public" sur l'Univers, par Aurélien BARRAU Je me permets de poster ci-dessous les vidéos de mes cours « tout public » donnés en première année de licence à l’Université Grenoble-Alpes. Elles s’adressent à tous, sans pré-requis. L’enjeu de ce cours est à la fois de constituer une introduction élémentaire à la cosmologie et de proposer un lieu d’échange et de réflexion sur la nature de la pensée scientifique. Ces captations ne sont qu’une partie d’un enseignement destiné à des étudiants en premier cycle, émanant de tous les champs disciplinaires. Prise de vue et de son par Daniel Seyve. L’amour : réalités plurielles et illusions multiples Certains philosophes semblent avoir retrouvé les vertus de l’amour et se concurrencent pour le glorifier. Ce discours édifiant nous empêche de voir que l’amour est parfaitement concevable en dehors de tout asservissement à l’idée du couple fidèle, obstiné, durable. L’amour ne se commande pas, il n’est pas soumis à la volonté individuelle. Ruwen Ogien Sous l’influence des moralistes du XVIIe siècle, des naturalistes et des féministes, la philosophie de l’amour était devenue une sorte d’école du scepticisme. Écouter L’amour : réalités plurielles et illusions multiples Une conférence enregistrée en mars 2015. Ruwen Ogien, philosophe, ancien Directeur de recherche au CNRS, membre du Centre de recherche Sens, Éthique, Société (CERSES, UMR 8137, CNRS - Université Paris Descartes), ses travaux portent notamment sur la philosophie morale et la philosophie des sciences sociales.

BioRePavation Le projet Biorepavation est né de l'idée d'économiser les ressources naturelles dans la construction routière. D'une part d'économiser des cailloux qui servent à construire les routes, mais aussi d'économiser la colle, donc le bitume qui vient du pétrole. Il est nécessaire de recycler au maximum les cailloux qui viennent des vieilles routes et de remplacer le plus possible, le bitume qui vient du pétrole par un liant issu de la biomasse ou de plusieurs biomasses. C'est un projet Europe / Etats-Unis qui est animé et coordonné par l'Ifsttar, mais on va retrouver deux sociétés privées donc Eiffage Travaux Publics pour la France, mais également Kraton Chemical pour la Hollande. On va retrouver également une université américaine, et un centre de recherche américain et l'université de Nottingham en Angleterre. : Sophie Jeannin & Anne-Sophie SeguinProduction Ifsttar - 2017

Comment la publicité manipule vos esprits : 5 techniques auxquelles vous n’auriez jamais pensé Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi la publicité fonctionnait si bien ? Moi, je me suis longtemps demandé pourquoi on continuait à nous matraquer de publicités débiles, alors que tout le monde affirme qu’elles sont débiles. La réponse est simple : nos professionnels du marketing usent et abusent de différentes techniques de manipulation pour vous faire accepter et apprécier leurs produits. « Pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. A partir de cette citation de Patrick Le Lay, PDG de TF1 en 2004, tout est dit, ou presque. Le big-bang publicitaire, les années 1940 Les publicités ont vu le jour dès les premiers temps de la télévision. Les publicitaires de l’époque feront alors appel aux motifs inconscients et viscéraux de la population. 1) Une technique de manipulation simple : vous rendre jaloux 2) Une technique de manipulation fourbe et psychologique : la congruence « programme – publicité »

Biais et embellissements polluent la science - dossier "Comment s'établit la vérité scientifique ? Le difficile chemin vers la connaissance" Peut-on croire les publications scientifiques ? par Hervé Maisonneuve - SPS n°318, octobre 2016 Depuis les années 2000, des experts attirent l’attention sur les dérives du système des publications. La délégation partielle aux revues de missions institutionnelles (évaluation des carrières, des équipes, allocation de ressources) a orienté la science vers des pratiques peu explicites. Les revues évaluent, enregistrent, diffusent et archivent le savoir Depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’au début des années 2000, le modèle des revues scientifiques était stable. Évaluation des carrières et allocations de ressources Dans les années 1980, pour évaluer les chercheurs et allouer des ressources, les institutions ont utilisé un indicateur conçu pour estimer la notoriété des revues : le facteur d’impact. Les conflits d’intérêts omniprésents au sein des revues Ces conflits sont plutôt intellectuels que financiers. La Renommée distribuant des couronnes Les pratiques discutables en recherche Références

« Nothing to hide » : n'avoir « rien à cacher » n'est pas un argument « Je n’ai rien à cacher », « je n’ai rien de fait de mal ni d’illégal donc peu importe si on m’espionne ». C’est l’argument auquel se heurtent systématiquement les défenseurs de nos libertés numériques. Mais n’avoir « rien à cacher », et accepter de livrer toutes ses données à Facebook, Google et à une multitude de services « gratuits » tout en sachant, de façon plus précise depuis les révélations d’Edward Snowden, que ces données alimentent directement la surveillance de masse : est-ce vraiment un raisonnement tenable sur le long terme ? Est-ce la société que nous voulons ? Diffusé en salles depuis quelques mois, avant une mise en ligne sous licence Creative Commons prévue pour le 30 septembre, le documentaire « Nothing to Hide » de Marc Meillassoux est une réponse passionnante à cette question cruciale pour notre avenir. Juin 2013. La société et ses données d'abord Un Mister X pour cobaye L’autre fil rouge du documentaire est l’expérience de surveillance à laquelle se livre Mr.

Objectif DNB Le texte paru au bulletin officiel précise les deux disciplines de l’épreuve écrite de sciences retenues en séries générale et professionnelle lors de la session 2018 du DNB. Lors de l’épreuve écrite de sciences, qui se déroulera le vendredi 29 juin 2018, les candidats composeront donc : pour la série générale : en sciences de la vie et de la Terre et en technologie pour la série professionnelle : en physique-chimie et en technologie Ces choix s’appliquent pour la session de juin 2018 et également pour la session de remplacement, pour l’épreuve écrite de sciences prévue le vendredi 21 septembre 2018. Afin de vous aider à préparer les élèves à cette épreuve nous vous rappelons l’existence des sujets zéro et vous proposons cette note qui comprend : une première partie identifiant une matrice de sujet pour en dégager les attendus et les points de vigilance ou conseils nécessaires aux révisions ou à la conception de sujets blancs en SVT ; La matrice d’un sujet : Elle comprend :

Les dix stratégies de manipulation de masse Sans parler pour l’auteur de ce texte(*), il me semble que le machiavélisme nécessaire à la mise en oeuvre de ses stratégies est sans doute variable d’une clique politique à l’autre, sans distinction a priori d’appartenance à la gauche ou à la droite. L’ensemble de ces stratégies fait partie du “système d’Etat” peu importe qui est au pouvoir, chaque gouvernement ne modifiant quel le niveau d’intensité de telle ou telle approche. Le contrôle d’une partie importante des médias est évidemment un pré-requis pour que tout cela fonctionne, que ce soit par nomination directe des directeurs ou par copinage. 1/ La stratégie de la distraction Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. 2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions 4/ La stratégie du différé

« Un grand nombre de publications [scientifiques] est incorrect » (Richard Horton) | Res Communis Bonjour à tous, Le présent article a pour objet de vous faire part d’un fait consternant, à savoir que la quasi-totalité des publications scientifiques sont, partiellement ou totalement, incorrectes. Nous tenons ceci des propos du très émérite Richard Horton, qui n’est autre que le rédacteur en chef de The Lancet (prestigieux journal médical britannique). Voici la traduction d’un communiqué – intitulé « Offline : What is medicine’s 5 sigma? », The Lancet, 11 Avr. 2015, Vol 385 – écrit de sa plume, dont vous trouverez le lien vers l’original en bas de page. « Un grand nombre de publications [scientifiques] est incorrect » . « ‘Un grand nombre de publications [scientifiques] est incorrect’. « Une grande partie de la littérature scientifique, peut-être la moitié, est probablement fausse » . « Le procès contre la science est simple : une grande partie de la littérature scientifique, peut-être la moitié, est probablement fausse. « Personne n’est incité à trouver ce qui est vrai »

How Elon Musk Learns Better & Faster Than You Elon Musk is that kid that says he’s going to the moon when he grows up and then actually does it, except Musk’s moon is building a multibillion dollar company — and he’s done it four times in four different fields (software, energy, transportation, and aerospace). This unparalleled success has, of course, inspired many to emulate the SpaceX founder’s techniques, but exactly how he has managed to be so successful over and over again is still a relative mystery to most “normal” people. However, bestselling author Michael Simmons summed up why he thinks Elon Musk “learns faster and better than everyone else” in a Medium post. He busts the “jack of all trades” myth Simmons highlights the fact that many people are told to focus just on one field because learning in multiple areas is a waste of time as you’ll only learn at a surface level. Learning transfer According to his brother, Musk would read through two books per day in various disciplines. Head over to Simmons’s Medium post here.

Related: