background preloader

Entretien avec Camille Peugny : Le nouveau visage des classes sociales

Entretien avec Camille Peugny : Le nouveau visage des classes sociales
Camille Peugny est Maître de conférences en sociologie à l'Université Paris 8 et chercheur au CRESPPA (Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris). Spécialiste de la stratification sociale et des inégalités, ses recherches portent sur la mobilité sociale et les inégalités entre les générations (Le déclassement, Grasset, 2009), la reproduction sociale (Le destin au berceau. Inégalités et reproduction sociale, Seuil, 2013), le rapport au politique des classes populaires. Il travaille actuellement sur les transformations des classes populaires et mène une enquête de terrain auprès de femmes de ménage employées par une grande entreprise de services à la personne. Lors du 7ème congrès de l'AFS en juillet dernier, il a participé à une table ronde intitulée "À quoi bon parler encore de classes sociales ?". Télécharger l'entretien en version pdf. 1) Le concept de classe sociale est-il encore pertinent pour analyser la société française d'aujourd'hui ? Notes

http://ses.ens-lyon.fr/articles/le-nouveau-visage-des-classes-sociales

Related:  Chapitre 4 Comment est structurée la société française actuelle ?Chapitre n°6 - Comment est structurée la société française actuelle ?TES1 2019-2020

Inégalités de salaire hommes/femmes : on vous dit tout ! En France, en moyenne, les femmes ont des revenus salariaux inférieurs de 24 % à ceux des hommes. Chez les cadres supérieurs par exemple, un homme gagne 25 % de plus qu’une femme. Et cette inégalité se retrouve dans tous les types d’emplois ! Comment l’expliquer ? Le temps partiel "Mobilité sociale des femmes" article alternatives économiques Nouveaux regards sur la mobilité sociale. A prendre en compte, à lire, vient corriger certaines limites des tables de mobilité, (cliquez pour accéder) Enfin ! Après onze ans de silence, l’Insee a (très discrètement) publié l’été dernier des données sur la mobilité sociale française en 2014-2015. L’occasion de constater qu’il ne s’est pas passé grand-chose dans l’intervalle, et même depuis maintenant quarante ans. Un peu moins d’un quart des personnes âgées de 30 à 59 ans en 2014-2015 ont connu une mobilité ascendante par rapport à leur père, elles sont presque autant à connaître un déclassement (21,7 %) et un tiers sont restées dans la même catégorie sociale. 47 % des fils de cadres sont eux-mêmes cadres, ce qui n’est le cas que de 10 % des fils d’ouvriers.

Les ouvriers ont-ils disparu ? - Vidéo Spécialités Peut-on parler d'une disparition des ouvriers en France ? En 1970, il y avait 7,2 millions d’ouvriers en France. Ils sont aujourd’hui un peu plus de 6 millions. Non, l’ascenseur social n’est pas en panne! Il y a deux ans et demi, je publiais dans Telos un article sous ce même titre, fondé sur les données de l’INSEE issues des enquêtes Formation et qualification professionnelle (FQP), une des principales sources sur la mobilité sociale en France. Or l’INSEE vient de publier les premiers résultats de la dernière enquête FQP réalisée en 2014-2015[1]. Ils justifient pleinement, à partir de données récentes, le titre que je donnais au papier de 2016, « l’ascenseur social n’est pas en panne ». Il me semble donc utile de revenir sur ces résultats, tant l’idée fausse qu’il n’y a plus de mobilité sociale en France (ou seulement du déclassement) est ancrée dans l’opinion (et malheureusement propagée bien souvent par les médias, voire par certains intellectuels). Une forte mobilité sociale en France

Mixité scolaire : un projet de la mairie de Paris divise C'est l'un des territoires les plus contrastés de France, des HLM et des façades bourgeoises qui se tutoient à tous les coins de rue. Dans le XVIIIe arrondissement de Paris, chaque matin, des habitants d'origine modeste et des cadres supérieurs empruntent les mêmes trottoirs. Mais cette mixité sociale, les collèges publics n'en sont plus le reflet. À moins de 700 mètres d'écart, ces deux établissements en sont un parfait exemple.

La criminalité en col blanc: La mafia du CO2 (cliquez pour accéder au podcast) En 2005, afin de lutter contre le réchauffement climatique, l'Union européenne met en place une bourse d'échange de quotas d'émissions de CO2, principal gaz à effet de serre. Mais dès 2008, un système de fraude à la TVA sur ces quotas se met en place, détournant entre 5 et 10 milliards d'euros... Nous entamons aujourd’hui une nouvelle série sur les affaires économiques et à la criminalité en col blanc. Les professions et catégories socioprofessionnelles [INSEE] Ce groupe socioprofessionnel est exclusivement consacré au classement des personnes qui exercent à titre professionnel une activité agricole, soit en qualité de chef d'exploitation, soit en qualité d'associé d'exploitation ou d'aide familial non salarié. Par conséquent, cette activité ne comprend que des indépendants. Les agriculteurs sont classés selon la taille et l'orientation de leur exploitation. La limite de taille est variable suivant l'orientation (élevage, viticulture,...) et suivant la région pour le maraîchage, la culture des vignes et fruits, l'élevages des herbivores.

Hyman Minsky : un économiste visionnaire Hyman Minsky (1919-1996), fils de militants socialistes russes ayant fui la Russie en 1905, est un économiste postkeynésien américain. Après un bachelor de mathématiques obtenu à l’université de Chicago en 1941, il s’orienta vers l’économie. La guerre terminée, il commença à Harvard une thèse sous la direction de J.

Related: