background preloader

Le pré-urbain : un territoire refuge aux confins du périurbain éloigné

Le pré-urbain : un territoire refuge aux confins du périurbain éloigné
À n’en pas douter, un monde de villages reliés entre eux par tout un lacis de routes et de chemins traversant ici des prairies et des champs, là des bois et des sapinières, ailleurs des vallons et des plaines peut s’observer au sein du périurbain éloigné de l’agglomération de Nancy. Longeant parfois cours d’eau et étangs, ces routes et ces chemins mènent tantôt à des villages typiquement lorrains où les maisons se distribuent le long d’une seule rue, tantôt à des villages au sein desquels les maisons se rassemblent autour d’une place avec son monument aux morts ou autour d’une église avec son clocher en ardoise dominant le paysage. Ce qui s’impose au regard, dès lors que l’on pénètre dans toutes ces communes éloignées de la centralité nancéienne, c’est avant tout la présence de nombreux véhicules stationnés sur les trottoirs et aux abords des rues. Figure 1. Dans le pré-urbain © Jean-Marc Stébé, 2016. … les contours du pré-urbain se dessinent Le pré-urbain, un territoire refuge

http://www.metropolitiques.eu/Le-pre-urbain-un-territoire-refuge-aux-confins-du-periurbain-eloigne.html

Related:  La France en villesles espaces urbains

L'économie des villes (2/4) : L'aménagement du territoire Aménager un territoire est une problématique politique qui recouvre des enjeux qui dépassent la simple bonne gestion d'un espace. Comment l’État s'occupe du local, comment oscille-t-on entre centralisation et décentralisation ? C'est sur ces enjeux que nous nous centrons aujourd'hui. Deuxième jour de notre semaine consacrée à l’économie des villes. Nous sommes revenus, hier, sur l’histoire de l’urbanisation et ses effets sur l’économie. Les territoires, dans leur diversité, sont les produits, en France, d’une histoire jacobine et centralisatrice. Révéler le potentiel des agglomérations moyennes - Fnau octobre 2017 Les agglomérations moyennes sont au cœur de l’attention des pouvoirs publics depuis l’été 2017, avec la préparation d’un futur plan national villes moyennes. Avant même cette annonce, les élus du bureau de la FNAU avaient souhaité travailler sur ces agglomérations qui maillent le territoire français mais qui ont aujourd’hui besoin de révéler leur potentiel, et, pour certaines d’entre elles, de rebondir. Pour construire cette publication et les propositions qu’elle contient, cinq groupes thématiques ont été organisés afin de mobiliser les témoignages des agences d’urbanisme, des collectivités, des représentants de l’Etat, des acteurs nationaux et d’experts. Le Dossier FNAU 42 « Révéler le potentiel des agglomérations moyennes » montre ainsi la diversité des enjeux et des leviers des agglomérations moyennes, ainsi que les outils d’ingénierie mobilisables pour les accompagner.

Enseigner la notion d’inégalité par le jeu (1) Rédactrice : Bénédicte Tratnjek Le 25 avril 2017, l’Observatoire des inégalités, publie sur son site Internet, une vidéo intitulée « Changeons les règles du jeu » montrant des enfants amenés à jouer au Monopoly © avec des modifications de règles qui ne placent pas les joueurs sur un pied d’égalité en début de partie, mais les confrontent à des situations de la vie quotidiennes : un garçon se retrouve ainsi, parce qu’il est ce jour-là en béquilles, dans le rôle de la personne en situation de handicap, qui n’a pas accès à certaines cases du jeu, les gares (tout comme dans la vie quotidienne, de nombreux espaces publics sont mal accessibles aux personnes en situation de handicap). Les filles ne touchent que la moitié du salaire lorsqu’elles passent sur la case « départ ».

Habiter les territoires périurbains en France Support de la conférence de Hadrien Dubucs à l’IUFM de Nouméa, 11 septembre 2013. Références utilisées et citées Laurent Cailly, "Existe-t-il un mode d’habiter spécifiquement périurbain ?" Une carte animée montre les flux de transports à Paris pendant une journée Des petites pastilles jaunes, bleues, roses, vertes qui se déplacent à toute vitesse à Paris et sa banlieue. Des flux de transport qui rappellent un organisme vivant sur une carte animée, repérée par Le Monde. Derrière cette étonnante animation, qui ressemble à une chorégraphie colorée, Will Geary, un étudiant en géographie à l'université de Columbia (New York). Pour construire cette carte, il a utilisé des données en accès libre des opérateurs de transports publics, compilée par Transitland et développé des outils pour créer soi-même ces animations.

« L’archipel métropolitain », une nouvelle lecture des dynamiques territoriales Une équipe de géographes redessine l’espace urbain en fonction des flux et des réseaux entre territoires. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Francis Pisani et Laetitia Van Eeckhout Le terme de ville, comme celui de métropole, « ne raconte plus les dynamiques territoriales en cours », souligne la géographe du CNRS Nadine Cattan. La vitalité d’un espace urbain tient aujourd’hui moins à ses dimensions qu’à ses connexions. Figés, les périmètres administratifs ne rendent compte ni des discontinuités spatiales ni, a fortiori, des multiples relations qui connectent les territoires entre eux.

[Carte interactive] La pauvreté, urbaine, trop urbaine Les oreilles de Christophe Guilluy, le médiatique géographe, doivent siffler depuis ce matin, avec la divulgation par l’Insee de données inédites sur la pauvreté, au niveau de la commune : “la pauvreté est dans l’ensemble plus forte dans les villes-centres des grandes aires urbaines (20% en moyenne), et dans les communes isolées hors de l’influence des villes (17% en moyenne)”, le poids de ces dernières étant toutefois à relativiser puisqu’”elles ne représentent que 5% de la population”. Le taux de pauvreté est défini comme “la part de la population dont le niveau de vie est en-deça du seuil de pauvreté”, fixé à 60% du niveau de vie médian. Tirées du fichier localisé social et fiscal (Filosofi) sur l’année 2012, ces analyses infirment en partie celle de l’auteur de La France périphérique, selon laquelle les petites et moyennes villes ainsi que les zones rurales concentreraient la majorité des populations aux revenus les plus modestes. Cette synthèse corrobore d’autres analyses. Notes

Une carte de France des « territoires qui gagnent » et des « territoires qui perdent » Rennes, Nantes, Toulouse, Bordeaux, Lyon et Montpellier sont les grandes gagnantes de la recomposition territoriale. En revanche, de nombreuses agglomérations plus isolées ou plus petites perdent leurs habitants, en particulier dans l’est de la France. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jessica Gourdon La croissance de la population française se polarise autour de quelques grandes aires urbaines françaises.

Relégation sociale et géographique - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées Une enquête anthropologique pionnière d’une « cité en transit » qui préfigure la situation sociale de nos « banlieues ». Au début des années 1960, une ethnologue a choisi d’observer les habitants d’une « cité en transit », une population très paupérisée, issue de milieux culturels divers, vivant en vase clos. Pourquoi rééditer cet ouvrage en 2017 ? 40 ans de politique de la ville : des pratiques aux idées Alors que les tensions sociales « en banlieue » se sont rappelées aux médias et aux élus, à travers la violence des confrontations entre forces de police et jeunesse des quartiers populaires depuis plusieurs mois, la « politique de la ville » a été très peu présente dans les récents débats de la campagne présidentielle 2017. Ce silence peut sembler assourdissant au regard des enjeux et des questions scientifiques et politiques que pose pourtant cet objet depuis bien des années déjà. La publication d’un ouvrage collectif, issu du séminaire « Politiques de la ville : idéologies et réalité » tenu en 2008/2009 à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine, offre le point de vue de chercheurs et de professionnels.

Étude des dynamiques de l’emploi dans les métropoles et les territoires avoisinants La surperformance des métropoles en termes de création d’emplois se vérifie-t-elle systématiquement ? Les territoires avoisinants en bénéficient-ils, par effet d’entraînement ? Le CGET et France Stratégie produisent une note d’analyse qui met 12 métropoles au banc d’essai. Le Pacte État-métropolesreconnaît aux métropoles un rôle crucial dans la croissance du pays, qui engage leur responsabilité vis-à-vis des territoires avoisinants. Il affirme la volonté de l’État de favoriser les coopérations entre les territoires dans une logique d’alliance et de renforcement mutuel.

La France rêvée des promoteurs Si vous passez du temps en banlieue parisienne, vous remarquerez partout (à l’exception des quartiers les plus riches) des grues, des chantiers de construction et des panneaux d’affichage signalant l’un des projets de redéveloppement métropolitain les plus ambitieux en Europe : le Grand Paris. Cet énorme programme de redéveloppement de l’agglomération parisienne lancé par l’ancien président Nicolas Sarkozy en 2007 inclut notamment le Grand Paris Express, un projet destiné à étendre le réseau de transports entre Paris et sa banlieue ; des projets de rénovation et de développement immobilier ; la construction de bureaux et de bâtiments commerciaux ; ainsi que la création d’une nouvelle structure de gouvernance régionale (Gilli et Offner 2009). Figure 1. L’Argenteuil imaginée en 2013, et l’Argenteuil réelle, dans la même rue, le même jour. © Alex Schafran.

Patrick Vignal : «Revaloriser les centres-villes, c’est un projet de société» Faire du sauvetage des centres villes une «grande cause nationale» au même titre que la lutte contre le cancer ou la pauvreté ? Un groupe d’une centaine de députés et de maires, réunis dans l’association Centre-ville en mouvement, a demandé officiellement vendredi au Premier ministre d’accorder le label à ce combat pour 2018. Ces élus réclament en outre au gouvernement un moratoire sur les extensions des grands équipements de périphérie. L’agglomération de Poitiers : un bon exemple pour analyser l’organisation d’une ville moyenne française Après 3 articles abordant Poitiers sous différents aspects (Le centre-ville de Poitiers : un casse-tête pour les aménageurs du XXI e siècle ; L’écoquartier des Montgorges à Poitiers ; Grand Poitiers : une nouvelle intercommunalité pour l’agglomération de Poitiers), nous essaierons, dans ce nouvel article, de donner quelques informations sur les éléments d’organisation qu’on peut identifier dans l’agglomération de Poitiers et traduire sur un croquis de synthèse. Nous chercherons pour chaque thématique abordée (risque naturels, quartiers de grands ensembles, quartiers pavillonnaires, zones industrielles, zones commerciales, campus…) à proposer un ou deux documents à exploiter avec des élèves (illustration, tableau, film…) Comment s’organise une agglomération française de taille moyenne ? Parfois, et pour des raisons historiques, les militaires ont découpé de vastes emprises dans la ville : c’est un peu le cas à Poitiers avec la présence de plusieurs casernes enkystées dans le tissu urbain.

Related: