background preloader

Chronologie des dispositions en faveur de l’égalité femmes-hommes – Secrétariat d'Etat en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes

Chronologie des dispositions en faveur de l’égalité femmes-hommes – Secrétariat d'Etat en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes
1907 : La loi accorde aux femmes mariées la libre disposition de leur salaire. 1909 : Institution d’un congé de maternité de 8 semaines sans rupture de contrat mais sans traitement. 1924 : Les programmes de l’enseignement secondaire ainsi que le baccalauréat deviennent identiques pour les filles et les garçons. 1928 : Congé de maternité de deux mois à plein traitement pour toutes les salariées de la fonction publique. 1936 : Premières femmes sous-secrétaires d’Etat. 1938 : Suppression de l’incapacité civile des femmes. 1944 : Ordonnance accordant le droit de vote et d’éligibilité aux femmes. 1946 : Le principe de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines est désormais inscrit dans le préambule de la Constitution. 1947 : Première femme nommée ministre (santé publique et population). 1965 : Loi de réforme des régimes matrimoniaux qui autorise les femmes à exercer une profession sans autorisation maritale et à gérer leur biens propres.

http://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/dossiers/actions-dispositifs-interministeriels/chronologie-des-dispositions-en-faveur-de-legalite-des-femmes-et-des-hommes/

Related:  Ressources Modules C1 déclicegalite hommes femmesemc seconde

Virilité, discriminations… Les masculinistes défendent leurs droits Où est passée la « masculinité » des hommes ? France 2 a assisté à une retraite catholique entre hommes, venus retrouver un peu de virilité dissoute dans leur vie quotidienne. Haka, poussée de voitures et conférence sur les relations homme-femme… Tous les moyens sont bons pour retrouver leur part d'« homme ». Des idées qui rejoignent l’idéologie masculiniste, peu connue en France. Qui sont les masculinistes en France ? Là, il y a débat. Lancement du concours #ZéroCliché 2018 ! - CLEMI Lancement de l'édition 2018 du concours #ZéroCliché pour l'égalité filles-garçons, sous le marrainage de Marlène Schiappa ! Organisé en partenariat avec le magazine Causette, Madmoizelle.com, Les Nouvelles News, TV5MONDE et le Défenseur des Droits, le concours récompense les meilleures productions d’élèves, qui seront publiées sur les sites des médias partenaires. Le concours est ouvert aux productions audiovisuelles (vidéos mais aussi sonores). Tous les genres journalistiques sont acceptés (article, billet d’humeur, interview, portrait, reportage, édito, dessin de presse, chronique...). Les critères pour participer Les productions, individuelles ou collectives, doivent :

Prix "Non au harcèlement" Un prix pour la lutte contre le harcèlement à l'école Le prix "Non au harcèlement" a pour objectifs de : sensibiliser enfants et adultes au harcèlement à l'école et le cyber-harcèlementdonner la parole aux enfants et aux jeunes en les rendant acteurs de la préventioninciter à la mise en place de projet pérenne dans les écoles, établissements et structures concernées Les féministes n'auront pas l'Alsace et la Lorraine L'auteur met en scène sa propre vie et nous montre les travers et les excès du féminisme à outrance de ces dernières décennies. Ce n'est pas un roman, mais on suit quand même un certain nombre de personnages au fil du récit.Parlons d'abord de ce que j'ai aimé. Les situations drôles, j'ai ri des fois. Les choses évidentes qu'on a sous les yeux mais qu'au bout d'un certain temps on ne voit plus.

Sexisme ordinaire en milieu tempéré Le sexisme ordinaire est partout, tous les jours, dans tous les milieux sociaux. J'ai pourtant l'impression qu'on en parle moins lorsqu'il s'agit des milieux favorisés. J'ai donc voulu creuser, aller chercher ce qui se passe dans les bureaux de la Défense, dans les couloirs des entreprises du CAC 40, chez les catégories socio-professionnelles les plus élevées. Avec :Florence et PascaleBrigitte Gresy (Secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle, membre du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes)Marie Da Silva, (créatrice de l’agence d’empowerment Nkali works). Extraits de :« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » (Lola Lafon) « Pourtant je m’élève » (Maya Angelou)« Trois guinées » (Virginia Woolf) Remerciements :Marilyne Baldeck, Rachel Silvera, Clémence Helfter, Fanny Essiye, Amel, Cam, Claire et Laudie.

Prix "Non au harcèlement" Un prix pour la lutte contre le harcèlement à l'école Le prix "Non au harcèlement" a pour objectifs de : sensibiliser enfants et adultes au harcèlement à l'école et le cyber-harcèlementdonner la parole aux enfants et aux jeunes en les rendant acteurs de la préventioninciter à la mise en place de projet pérenne dans les écoles, établissements et structures concernées The Red Pill : le docu masculiniste qui s'accroche - 10 mars 2017 Cassie Jaye, une journaliste américaine, a réalisé un documentaire sur les mouvements de défense des droits des hommes aux États-Unis. "The Red Pill" part à la rencontre des MRA (Men’s Right Activists) qui contestent la vision du monde prétendument portée par les féministes. Et documente la souffrance des hommes.

Rôles inversés Eli Rezkallaha est un artiste libanais, travaillant pour le monde de la publicité en tant que photographe et vidéaste. En parallèle de son activité, il développe certains projets personnels dont une série de photos intitulée « Dans un monde parallèle ». Pour ce projet, il s’est inspiré de campagnes publicitaires mythiques des années 50 très sexistes dans lesquelles la femme est cantonnée aux tâches ménagères sous le contrôle de son mari. L’idée est de refaire entièrement la publicité en inversant totalement les rôles, l’homme prenant le rôle de la femme. Les photos réalisées ne manquent pas d’humour et conservent cet esprit très vintage, même si la photographie remplace l’illustration qui dominait fortement à l’époque. L’idée lui est venue après un repas de famille lors duquel l’un de ses oncles avait tenu des propos extrêmement sexistes concernant le rôle des femmes dans un foyer.

Lutter contre l'homophobie - Agir à l'École contre les LGBTphobies : leviers et ressources utiles Mieux identifier les comportements LGBTphobes pour mieux y répondre L'homophobie et la transphobie se nourrissent de tous les stéréotypes et de toutes les normes sociales liées au sexe et à la sexualité. Ces représentations normatives de la masculinité et de la féminité sont à l'origine de manifestations très diverses et plus ou moins explicites de sexisme, d'homophobie et de transphobie dans le milieu scolaire, des formes les plus graves (discriminations, violences physiques, injures, moqueries) aux plus anodines en apparence (stéréotypes, « blagues », remarques, etc.).

Related: