background preloader

Informations, le grand complot - Actu et société - Enquêtes et reportages

Informations, le grand complot - Actu et société - Enquêtes et reportages
Enquête sur les théories du complot et les fake news qui foisonnent à l’ère des réseaux sociaux. Ce documentaire montre combien ces fausses informations sont faciles à produire et à assimiler. Un marché de dupes qui rappelle, plus que jamais, la nécessité d’aiguiser notre esprit critique. Avec les réseaux sociaux, une quantité d’informations contradictoires, mal sourcées et difficiles à vérifier, circule, favorisant l’explosion des théories du complot. De groupes Facebook en sites Internet alarmistes, on apprend, preuves "irréfutables" à l’appui, que les attentats de "Charlie Hebdo" seraient l’œuvre des services secrets français, que les Twin Towers n’auraient jamais été percutées par des avions ou encore que les premiers pas de l’homme sur la Lune auraient été recréés en studio. Marché de dupes Pourquoi ces théories fantaisistes, voire simplistes, continuent-elles de proliférer ?

https://www.arte.tv/fr/videos/074592-000-A/informations-le-grand-complot

Related:  Conspirationnisme et complotismeÉducation aux médiasrumeurs et desinformationTraAM - 2017-2018 - S'informer en informant -mismez

Fausses informations : les données du Décodex en 2017 Nous recensons ici près de 5 000 liens faisant circuler de fausses informations, identifiés dans le cadre de notre travail sur cette question tout au long de l’année 2017. L’équipe des Décodeurs répond quotidiennement aux rumeurs et intox qui circulent en ligne. Depuis le début de l’année 2017, nous avons systématiquement identifié les canaux de diffusion de ces intox afin de mieux comprendre ce phénomène. Ce travail nous a permis d’identifier, au 1er décembre, 2 865 liens vers des publications sur Facebook ainsi qu’environ 2 000 autres publiés sur différents sites, mais aussi sur les autres réseaux sociaux (Twitter, YouTube…). L’intégralité de ce recensement a été effectuée en respectant une méthodologie claire :

Les relations incestueuses entre fake news et publicité C’est le nouveau fléau de la presse en ligne, des réseaux sociaux et même du monde politique. Les fake news, ou fausses nouvelles en bon français, pullulent sur Internet et sont largement relayées par les réseaux sociaux. Les récentes initiatives lancées par Facebook ou Le Monde ont encore du mal à faire face à ce phénomène de masse. Pour lutter efficacement contre les fake news, encore faut-il bien comprendre pourquoi elles existent et comment elles se diffusent. Si l’on ne se situe qu’au niveau des intentions, on sait que différents États, partis, courants, groupes de pression, peuvent avoir intérêt à créer de fausses nouvelles pour influencer l’opinion.

Social Life 2017 - Baromètre des usages des réseaux sociaux Enquête réalisée en ligne en Février 2017 à partir de l’access panel Harris Interactive auprès de 2000 personnes représentatives de la population des internautes français âgés de 15 ans et plus. Paris, le 30 mars 2017 – Harris Interactive dévoile les résultats de l’édition 2017 de son baromètre Social Life. Pour la 5ème édition de son baromètre Social Life qui intègre désormais les applications de messagerie, Harris Interactive a souhaité prendre du recul et évaluer l’impact des médias sociaux sur nos modes de communication et d’information à l’ère du conversationnel, des chatbots et de la post-vérité. A la lumière des tendances les plus marquantes, Harris Interactive décrypte ainsi dans son rapport Social Life 2017 les enjeux et opportunités de l’évolution des médias sociaux pour les annonceurs et les médias. L’édition 2017 du baromètre Social Life aborde successivement les 5 thématiques suivantes :

Théories du complot : 5 façons d'apprendre aux élèves à faire le tri sur internet "C'est sûr, le gouvernement nous ment", "Y en a qui disent que c'était un coup monté", "On ne sait pas qui croire"... Ces paroles de lycéens, recueillies par France 2, illustrent bien le malaise qui s'est emparé de l'institution scolaire à la suite des attentats contre Charie Hebdo, à Montrouge et à la porte de Vincennes. Pour y répondre, Najat Vallaud-Belkacem a lancé une concertation sur le numérique à l'école et devrait annoncer de premières mesures jeudi 22 janvier. Pourquoi les faits ne suffisent pas à convaincre les gens qu'ils ont tort Avez-vous déjà rencontré des gens qui changent d’avis quand vous leur exposez des faits qui sont contraires à leurs convictions ? Moi jamais. Pire, les gens semblent renforcer leurs croyances et les défendre avec acharnement quand il y a des preuves accablantes contre elles. L’explication est liée au fait que notre vision du monde nous semble menacée par des preuves factuelles qui ne vont pas dans son sens.

Fact-checking : notre kit de survie en 5 gestes qui sauvent (partenariat avec le CFJ) A jours trois du premier tour de l’élection présidentielle, Méta-Media et France Télévisions lance une batterie d’initiatives pour lutter contre la désinformation. Il n’aura fallu que quelques mois au petit monde de l’info pour adopter une novlangue désormais incontournable : pas un jour ne passe sans que l’on ne parle de fake news, de post-vérité, de hoax, de bulles de filtre, ou même de debunking… Si cette taxinomie a l’inconvénient de composer avec des contours flous, elle n’en reste pas moins révélatrice des dangers auxquels s’exposent aujourd’hui nos démocraties en ligne. En pleine année électorale, la France et l’Allemagne sont sans surprise les nouvelles cibles des propagateurs de fake news. D’autant que chez nous, l’élection présidentielle sera suivie de près par les échéances législatives... Comme c’est le cas tout au long de l’année, le service public réaffirme sa mission clé : fournir une information vérifiée. L'affiche est à télécharger au lien suivant.

L'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans l'académie de Besançon Covid19 : point de situation hebdomadaire Chaque semaine, le bilan dans l'académie de Besançon. Les États généraux du numérique pour l’éducation en région académique Bourgogne-Franche-Comté Les États généraux du numérique pour l'éducation ont pour finalité de dresser le panorama des pratiques, valoriser les réussites et tirer tous les enseignements de l’épisode épidémique : échanger, débattre et apporter idées et expériences pour faire émerger une vision partagée du numérique pour l’éducation. Carte des enseignements de spécialité de l’académie Le bac 2021 redonne au baccalauréat son sens et son utilité avec un examen remusclé et un lycée plus simple, plus à l'écoute des aspirations des lycéens, pour leur donner les moyens de se projeter vers la réussite dans l'enseignement supérieur.

Scénarios complotistes et autodéfense intellectuelle : comment exercer son esprit critique ? Dans le cadre de nos enseignements et conférences, nous sommes régulièrement sollicités pour fournir des outils d’analyse des scénarios complotistes, notamment en raison des mécanismes et biais qui contribuent à rendre ces scénarios si séduisants. A l’instar de ce que la métaphore du pêcheur suggère, nous sommes convaincus qu’il est plus utile de fournir au public des outils et des techniques permettant de faire la distinction entre recherche scientifique sur les complots et conspirationnisme peu étayé, plutôt que de se borner à déconstruire les quelques scénarios complotistes en vogue. Dans cet article, nous décrirons les différentes étapes d’une conférence/cours/atelier (ces étapes peuvent être adaptées selon le temps disponible) dont l’objet est justement d’outiller toute personne qui souhaite se positionner face à ces affirmations conspirationnistes. Étape zéro : les précautions à prendre Première étape : la charge de la preuve C’est en effet la bonne question à poser.

Les théories du complot bien implantées au sein de la population française Ce phénomène est d’autant plus marqué chez les jeunes, révèle une étude de l’IFOP pour la Fondation Jean-Jaurès et l’observatoire Conspiracy Watch. S’ils sont eux-mêmes à prendre avec précaution, compte tenu des marges d’erreur inhérentes à tout sondage, les résultats de l’étude sur le complotisme publiés dimanche 7 janvier par la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch, font froid dans le dos. Cette enquête de l’IFOP, réalisée en ligne les 19 et 20 décembre auprès de 1 252 personnes, montre une forte prégnance des théories du complot au sein de la population française en général, et des plus jeunes en particulier. Seules 21 % des personnes interrogées ne croient à aucune de ce genre de théories qui ont été soumises, via différentes assertions, à l’échantillon. « Les Américains ne sont jamais allés sur la Lune »

Comment vérifier l'authenticité d'une vidéo publiée sur les réseaux sociaux - CLEMI Collège Français Cycle 4 - Classe de 4e "On utilise beaucoup plus Instagram que Facebook", de jeunes ados expliquent leur rapport aux médias dans Question Médias Dans le nouveau numéro de Question Médias, Murielle Berck se posait la question des jeunes et des médias. Comment informer les enfants et les ados ? Quels sont leurs attentes ? Comment les perçoivent-ils ? La question des réseaux sociaux a aussi été posée et visiblement, Facebook ne séduit plus les jeunes ados. Pour cette émission, Murielle Berck a invité autour d’elle des spécialistes des médias destinés aux enfants.

Déconstruire les théories conspirationnistes - CLEMI Objectifs Développer l’esprit critique. Apprendre à vérifier l’information. Identifier les mécanismes et la rhétorique utilisés dans les théories du complot. Ressources Le CorteX (Collectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique & sciences) propose un matériel pédagogique (cours, ateliers, outillage critique, exercices et Tp) : Comment, atteint de sondagite aiguë, Le Monde traque le conspirationnisme… Que prétend nous apprendre le sondage sur lequel s’appuie cet article du Monde [1] ? Le principal « résultat » consiste dans l’affirmation selon laquelle « la moitié des Français croient aux théories du complot ». Pour parvenir à une telle « découverte », les concepteurs du sondage ont agrégé l’ensemble des réponses positives à l’énoncé suivant : « en réalité, ce n’est pas le gouvernement qui dirige le pays, on ne sait pas qui tire les ficelles ». Quand la réponse est dans la question… Cet énoncé se caractérise par une stupéfiante imposition de problématique [2], puisque la réponse est largement comprise dans l’alternative qu’il propose. Pour au moins quatre raisons :

Related: