background preloader

[ETUDE] Réseaux sociaux, désormais portes d’entrée de l’info

[ETUDE] Réseaux sociaux, désormais portes d’entrée de l’info
Par Barbara Chazelle, France Télévisions, MediaLab de l'Information Plus des deux tiers des Américains (67%) s’informent désormais via les plateformes sociales, dont 20% fréquemment, selon le nouveau rapport du Pew Research Center* sur l’usage des réseaux sociaux dans l’accès à l’information. Et près de la moitié le font sur le seul Facebook. Facebook, Youtube, Twitter sont désormais les plateformes privilégiées pour s'informer, et Snapchat montre une progression importante sur l’année. Progrès sur les plus de 50 ans, les moins éduqués et les minorités Deux tiers des américains interrogés déclarent donc s’informer du moins en partie via les médias sociaux en août 2017, un chiffre en légère augmentation par rapport à 2016 (62% vs 67%). Augmentation aussi sur les populations minoritaires. 74% des non-Blancs font désormais usage des plateformes pour s’informent (vs 64% en 2016). Concernant les moins éduqués**, on est passé de 60 à 69% entre 2016 et 2017. Related:  Pratiques numériques et informationnelles des jeunestexte reflexion

Pour s'informer, les internautes privilégient Facebook, YouTube et Twitter - Blog du Modérateur Les réseaux sociaux sont utilisés par les internautes pour se connecter avec leurs amis, mais aussi et surtout pour se tenir aux courant des actualités. Le rapport 2017 du Pew Research Center sur l’usage des réseaux sociaux pour s’informer est sorti, et montre une fois de plus l’importance de ces plateformes dans l’accès à l’information. 67% utilisent les réseaux sociaux pour s’informer En 2017, plus des deux tiers des adultes indiquent s’informer via les réseaux sociaux. Facebook, YouTube et Twitter sur le podium Du côté des plateformes, Facebook tire son épingle du jeu. 45% des adultes s’informent via Facebook. Le slogan de Twitter est « Ce qui se passe en ce moment ». À noter que les internautes sont de moins en moins exclusifs. Le profil des consommateurs d’infos sur les réseaux sociaux Les profils des consommateurs d’informations sur les réseaux sociaux suit logiquement celui des utilisateurs de ces plateformes. Recevez nos meilleurs articles

[Etude] La stratégie des réseaux sociaux pour combattre les fake news est-elle efficace ? | Meta-media | La révolution de l'information Par Lorraine Poupon, France Télévisions, MédiaLab Les réseaux sociaux ont été pointés du doigt comme véhicules de propagation massive de fake news aussi bien pendant les élections que plus récemment lors du passage d’Irma. Ils se devaient donc de réagir. Pour une entreprise comme Facebook, le défi du retour de la confiance et de la restauration de son image est crucial. Plusieurs mesures ont ainsi été prises : changement dans son algorithme pour détecter et isoler les news présumées fausses ou encore sanctions économiques en privant les auteurs de revenus publicitaires. Dans le cadre de leur étude, les chercheurs de Yale se sont concentrés sur l’impact effectif ou non de deux d’entre elles : la possibilité pour un tiers de dénoncer une news comme étant fausse et l’affichage du logo de l’éditeur de l’article dans le feed pour une supposée meilleure identification de la source. "Disputed by 3rd party fact-checkers" La question de l'application à grande échelle de cette méthode se pose.

Les catastrophes nous sont-elles naturelles ? Les catastrophes nous sont-elles naturelles ? Après leur passage en fin de semaine sur les Antilles françaises, les ouragans Irma et José sèment désormais le vent de la panique et de la discorde. Un tel phénomène est-il normal ? La communication a-t-elle été bonne ? Le gouvernement a-t-il mal anticipé ? Les secours ont-ils mis trop de temps à réagir ? Malgré une longue histoire de catastrophes naturelles, ces événements semblent continuer à surprendre aussi bien les habitants touchés que les pouvoirs publics concernés. "Le paradoxe d'une catastrophe : elle vient rompre le cours ordinaire des choses et en même temps qu'elle incarne un renouveau [...] Pour en discuter aujourd’hui dans Les Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit Grégory Quénet et Sandrine Revet.

Colloque international : formes et plateformes de la télévision à l’ère du numérique – Labo Télé Title : Le format-dispositif narratif du vidéoblog féminin de fiction, un révélateur des interactions entre formes et plateformes télé-visuelles ? Author : Marida Di Crosta -laboratoire MARGE – université LYON 3 UDL & Jean Châteauvert – Professeur en cinéma, vidéo et web à l’Université du Québec à Chicoutimi Abstract : L’étude d’un format-dispositif Web de narration et de mise en scène spécifique – le vidéoblog fictionnel « féminin » – permet, dans le cadre de notre recherche, de mettre en évidence bon nombre d’interactions médiatiques, narratives et esthétiques entre télévision et Internet, de rendre compte de leurs tensions, oppositions et conjonctions. Trois productions particulières, emblématiques de ces allers-retours inter-trans-médiatiques, nous permettrons d’évoquer dans le cadre de cette communication des aspects spécifiques du lien forme-plateforme. Sur le plan méthodologique, notre étude s’appuie principalement sur une approche intermédiale généalogique. Bibliography :

L’intérêt des jeunes pour des messages courts et les contenus visuels va croissant Les dernières statistiques NetTendances du CEFRIO confirment que l’intérêt des jeunes adultes pour la vidéo, les images et les messages courts ne s’en ira pas; il va croissant. « Les 18 à 34 ans – Ce segment de la population raffole des appareils mobilesIls sont 81 % à détenir un téléphone intelligent, 51 % une tablette électronique et 5 % une montre intelligente. De plus, ils utilisent davantage (71 %) les messages textes (SMS) pour communiquer avec leur famille et amis. Ils ont aussi réalisé au moins un achat en ligne au cours de la dernière année dans une plus grande proportion (76 %) que les autres groupes d’âges. » (CEFRIO, 2017) Parmi d’autres renseignements d’intérêt, notons: Par comparaison, en 2009 90 % des 18-34 ans avaient utilisé Internet dans les jours précédents l’enquête (CEFRIO, 2014). En 2014, chez les 18 à 34 ans… Et la génération qui la suit se dirige vers une communication encore plus instantanée et visuelle:

Bruno Devauchelle : Numérique et devoir d'apprendre Se développer, s'adapter, progresser, améliorer, autant de verbes qui expriment ce que la totalité des humains effectue en permanence, de la naissance à la fin de la vie, c'est pour le dire de manière générique : apprendre. Si dans le "chemin de vie" que chacun de nous fait, il y a une continuité personnelle, il y a aussi des interactions multiples avec le contexte, l'environnement et les autres humains. En imposant sa logique dans de nombreux domaines, l'informatique a transformé le cadre du développement personnel de chacun de nous en offrant de nouvelles ressources de nouveaux moyens inconnus auparavant. D'ailleurs depuis la montée en puissance de la Formation Ouverte et à Distance (FOAD) et plus récemment les Moocs, les classes inversées, le "blended learning" (hybridation), et même la refonte des espaces scolaires, les témoignages se multiplient de tentatives pour tenter "d'incorporer" ces évolutions sociales dans le domaine de l'éducation et de la formation formelles.

Une plateforme de datajournalisme sur l'Union européenne — Enseigner avec le numérique L'Agence France Presse (AFP), l'agence italienne ANSA et la Deutsche Presse-Agentur (DPA) s'associent pour créer le European Data News Hub (EDNH), espace de datajournalisme en ligne offrant des contenus gratuits et diversifiés sur l'Union européenne. La plateforme publie des textes en cinq langues (anglais, allemand, français, espagnol et italien), des infographies, des vidéos et des photographies. EDNH a pour objectif « d’informer et de susciter le débat sur les sujets du quotidien en Europe : migrations, chômage, Brexit, élections, changement climatique, lutte contre le terrorisme…». Ce projet, lancé en juin 2017, sera accessible en ligne jusqu'en juin 2019. Les contenus mis à disposition, notamment textuels, peuvent être librement réutilisés avec la mention de responsabilité; les images sont en revanche soumises à des conditions plus restreintes (voir la FAQ). Sources EDNH : Réseaux et médias sociaux

Etude : comment mesurer la performance sur Instagram ? Il était temps de s’interroger sur la manière de mesurer la performance des comptes Instagram, autrement qu’en récompensant le plus grand nombre de fans. Zoom sur la méthodologie « version bêta » qui inaugure cette étude, comprenant une cartographie collaborative, un classement quanti et quali, et ouvre une enquête croisant les objectifs de communication avec les usages citoyens. Vous le savez, en matière de médias sociaux, tout évolue plus rapidement qu’ailleurs : en 2015, Instagram a dépassé Twitter en nombre d’utilisateurs et s’est imposé dans le panorama des réseaux incontournables pour les marques comme les institutions. D’à peine quelques dizaines, lors d’une première étude publiée sur ce blog en octobre dernier, les collectivités locales françaises sont désormais plus d’une centaine à s’être déployées sur Instagram, en ce 2e trimestre 2016. Classement des collectivités par performance Classement des collectivités par nombre d'abonnés Cartographie des collectivités sur Instagram

Related: