background preloader

Fonder la pédagogie sur des preuves, non sur des intuitions : les données des sciences cognitives peuvent-elles être mises au service de l'école ? Peut-on parler de neuro-éducation ?

Fonder la pédagogie sur des preuves, non sur des intuitions : les données des sciences cognitives peuvent-elles être mises au service de l'école ? Peut-on parler de neuro-éducation ?

http://www.esen.education.fr/fr/ressources-par-type/conferences-en-ligne/detail-d-une-conference/?idRessource=1679&cHash=a42dcb1293&p=1

Related:  Apprentissage (pédagogie, didactique)CLINE 2

Comment être heureux d’apprendre à l’école ? Pourquoi une éducation punitive peut conduire à l’échec scolaire ? Catherine Guéguen, pionnière de l’éducation positive, qui a connu un grands succès avec son ouvrage "Pour une enfance heureuse", publie un nouveau livre consacré à la scolarité positive, en s’appuyant sur les neurosciences Comment rendre nos enfants heureux à l’école ? C’est la question que nous posons ce matin. Outils créatifs sans numérique – Péd@Gogo Enseignants-formateurs, nous avons tendance à oublier que la MEMORISATION est une des activités à organiser en présentiel. La mémorisation est trop souvent externalisée à la maison, sous forme de devoirs, ce qui engendre plusieurs écueils : – l’élève manque de motivation, – le rythme chronobiologique est surtout favorable aux apprentissages en matinée, – l’élève qui n’a pas compris, se retrouve seul face aux difficultés, – les parents ne sont pas toujours compétents pour accompagner leur enfant dans les apprentissages. Pour favoriser la mémorisation, il est nécessaire de mettre en place des supports efficaces c’est-à-dire sélectionnant les essentiels et privilégiant l’implication active. Les outils numériques se montrent performant en ce domaine mais il ne faut pas pour autant oublier qu’il en existe d’autres : les outils créatifs. OUTILS_CREATIFS_en_sciences_cognitives

Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ? Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ? La réflexion s'est appuyée notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes.

10 conditions pour rendre une activité pédagogique motivante – En français, s'il vous plaît ! Je peux le faire, je suis libre de le faire comme bon me semble, cela me servira pour ma pratique et peut-être que cela servira à d’autres… me voilà motivée pour écrire ce deuxième billet sur la motivation ! Vous vous souvenez ? (voir mon billet précédent) Les 3 sources principales de motivation pour s’engager dans l’action sont des perceptions : perception de compétenceperception de contrôlabilitéperception de la valeur de l’activité Selon Rolland Viau (et son savoureux accent québécois!) 6 règles d'or pour que votre cerveau continue de fabriquer de nouveaux neurones - Sciencesetavenir.fr La production de nouveaux neurones ne s'arrête jamais. Des chercheurs ont observé que dans une région du cerveau impliquée dans la formation des souvenirs et la gestion des émotions - l'hippocampe -, les anciens neurones étaient remplacés par d'autres, fraîchement produits à partir de cellules souches. Et chacun de nous aurait ce potentiel, quel que soit notre âge. Rassurant. Sauf que, d'après le Pr Pierre-Marie Lledo, lors de la deuxième édition du colloque S3 Odéon, les expériences chez les souris ont montré que cette capacité pouvait diminuer, voire même disparaître (en cas de stress) selon l'environnement.

FUN - Apprendre et enseigner avec les sciences cognitives L’objectif de ce MOOC est multiple : Former le maximum de personnes concernées par l’apprentissage et la formation des étudiants et adultes, aux connaissances les plus fiables en sciences cognitives de l’apprentissage. Promouvoir l’intégration de ces apports dans les modalités d’apprentissage, pour rendre les formations plus efficaces. Participer à la réduction de l'échec scolaire dans l'enseignement et dans la formation professionnelle. Proposer des pratiques adaptables et des outils immédiatement utilisables en salle de cours ou de formation. Stimuler les expérimentations et les changements de pratiques pédagogiques à partir de méthodes et d’outils éprouvés et choisis pour leur démarche efficiente.

5 conseils pour construire vos cartes mentales - Beneylu Pssst Je constate depuis un certain temps que les enseignants cherchent de nouveaux outils pour contrer les difficultés de mémorisation des élèves. Pour faciliter l’apprentissage, j’ai choisi d’utiliser les cartes mentales dans ma classe. La carte mentale, aussi appelée carte heuristique, topogramme ou « mind mapping » en anglais, est un outil qui respecte le fonctionnement naturel de notre cerveau.

L’écran interactif, un atout pour la classe inversée Comme la pyramide inversée, la classe inversée consiste à mettre l’accent sur l’essentiel : les élèves. Ceux qui ont déjà expérimenté cette méthode avancent qu’elle permet de mieux impliquer les apprenants et optimise le temps passé en classe. Ils soutiennent aussi l’importance d’utiliser les outils qui favorisent la participation et la collaboration. En plus de la vidéo, l’écran interactif a démontré son efficacité dans cette mission. L’arrivée de la classe inversée L’existence de l'école remonte bien avant Charlemagne, inventeur officiel reconnu à ce jour.

Related: