background preloader

Dossier: la théorie des cordes (1/2), l’impossible réconciliation du micro et du macro

Dossier: la théorie des cordes (1/2), l’impossible réconciliation du micro et du macro
Rating: 4.0/5 (1 vote cast) Cette semaine, il s’agit de poser le décor et d’expliquer dans quel contexte la théorie des cordes s’inscrit. La théorie elle-même sera abordée la semaine prochaine. Un peu d’histoire d’abord: Newton Newton au XVII ème siècle a découvert la force de gravitation: il comprend comment calculer la force de gravitation (F=mg).il ne comprend pas comment elle fonctionne, quel en est le mécanisme fondamental, son essence. Comme on le verra un peu plus tard, c’est ce qui va pousser Einstein à tenter de répondre à cette question pour comprendre comment fonctionne la gravitation Selon la loi de la gravitation universelle de Newton: le champs de gravitation du soleil maintient les planètes en orbite autour de lui.si le soleil s’éteint, sa force de gravitation disparaît et les planètes sortent instantanément de leur orbite pour dériver dans l’espace. Einstein Selon la théorie de la relativité générale d’Einstein (1907): Selon cette théorie: Force Electromagnétique Les trous noirs Related:  Physique

Mode graviton Rating: 5.0/ (2 votes cast) 4 forces fondamentales: Gravitation maintient les étoiles ensembles. maintient les planètes en orbite autour du soleil. Electro-magnétisme maintient l’atome cohérent. responsable de l’électricité et du magnétisme. Interaction forte maintient le noyau de l’atome entier (neutrons vs protons) Interaction faible responsable de la radioactivité. La gravitation est trop faible pour qu’il soit possible d’unifier en une seule théorie ces 4 forces. => Conflit entre la théorie de la relativité et la mécanique quantique: décrit un Univers: décrit au niveau des particules un Univers: Dans le modèle standard de la physique: la mécanique quantique propose qu’il existe des qui sont responsables des 3 forces atomiques fondamentales: électromagnétisme: les photons interaction forte : les gluons interaction faible: les bosons lourds mais le modèle standard n’arrive pas à décrire la particule qui transmet la gravitation. Décrire le force électromagnétique en terme de déformations et courbes. gluon

Testing times for strings Look in front of you. Now to your side. Next, up above. These are the known spatial dimensions of the universe: there are just three. Have you ever wondered about the origin of this number? Have you ever thought there might be new dimensions that escape our observation? String theory replaces all the elementary point particles that form matter and mediate interactions with a single extended object of vanishing width: a tiny "string". For a long time string physicists thought that strings were extremely thin, having the smallest possible size in physics, associated with the Planck length, of 10-35 m. The main motivation for these ideas came from the considerations of the so-called mass hierarchy problem: why does the gravitational force remain much weaker than the other fundamental forces (electromagnetic, strong and weak), at least up to the energies currently reached in high-energy physics? The universe as a braneworld String theory has a long history. The string scale at TeV energies

Classical Mechanics Introduction The purpose of mechanics is to describe how objects change their position in space with time: motion. In physics the atomic hypothesis states: All things are made of atoms - little particles that move around in perpetual motion, attracting each other when they are a distance apart, but repelling upon being squeezed into one another. Richard Feynman Mechanics is described by the following major theories: classical mechanics, relativity and quantum mechanics. Objects studied in classical mechanics are normally macroscopic objects, a factor 10^8 larger than atoms, having finite size and being deformable (i.e. change shape). Point particle: a body of negligible dimensions. We will start with studying classical mechanics. Classical mechanics may be divided into three subdisciplines, kinematics, dynamics, and statics. Space One aspect of motion is related to the position of an object in space. In classical mechanics the concept of space used is called Galilean space. Time Space Time

The Elegant Universe: Pt 1 The Elegant Universe: Part 3 PBS Airdate: November 4, 2003 NARRATOR: Now, on NOVA, take a thrill ride into a world stranger than science fiction, where you play the game by breaking some rules, where a new view of the universe pushes you beyond the limits of your wildest imagination. This is the world of "string theory," a way of describing every force and all matter from an atom to earth, to the end of the galaxies—from the birth of time to its final tick, in a single theory, a "Theory of Everything." Our guide to this brave new world is Brian Greene, the bestselling author and physicist. BRIAN GREENE (Columbia University): And no matter how many times I come here, I never seem to get used to it. NARRATOR: Can he help us solve the greatest puzzle of modern physics—that our understanding of the universe is based on two sets of laws that don't agree? NARRATOR: Resolving that contradiction eluded even Einstein, who made it his final quest. S. BRIAN GREENE:The atmosphere was electric. S.

Des scientifiques de Google veulent créer un « trou de ver » pour confirmer la théorie des cordes Deux théories sur la structure de l'Univers sont en concurrence : la relativité générale et la mécanique quantique. La théorie des cordes pourrait aider à les unifier. Les scientifiques de Google espèrent y arriver en créant une sorte de trou de ver grâce à un ordinateur quantique. De Star Trek à Interstellar, la science-fiction nous donne envie qu’ils existent… mais ils ne sont que théoriques : les trous de ver seraient des objets astrophysiques reliant deux régions distinctes dans l’espace et le temps. À Mountain View, chez Google, une équipe de scientifiques propose un système censé reproduire, en laboratoire, le principe physique des trous de ver. Ces chercheurs de Google veulent résoudre l’énigme de la gravité quantique. la relativité générale (sur la nature et l’évolution de l’espace-temps),et la mécanique quantique (sur le comportement de la matière à l’échelle atomique et subatomique). Ces deux concepts expriment des lois différentes qui ne peuvent pas se mélanger.

Les sons créateurs de formes géométriques Les sons créateurs de formes Les sons ont-ils participé à la formation de l'univers? Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute, Enseignant Résumé: Lorsqu'une plaque sur laquelle on a déposé du sable ou un liquide est soumise à une vibration ou à un son, le sable ou le liquide s'arrangent en d'extraordinaires figures géométriques. Contenu de l'article Annexes Les sons peuvent-ils se manifester par des formes? Commençons en contemplant ces quelques images. La première image représente un film d'eau déposé sur une membrane ronde en latex soumise à une vibration de 19 Hertz, éclairé par une lampe installée au-dessus. La deuxième image représente une grosse goutte d'eau déposée sur une surface plate soumise à une vibration de quelques dizaines de Hertz, éclairée par une lampe installée au-dessus. La troisième image représente une plaque ovale en acier, de longueur 23 cm, sur laquelle on a déposé du sable fin et qui vibre à 12'301 Hertz. Contemplons maintenant cet autre lot d'images. Annexes

Quantique conception et réalisationdesign and realizationsound designsound designconseiller scientifiquescientific advisoren partenariat avecin collaboration with toutes les animations et explications sur All the animations and explanations on JULIEN BOBROFF LPS, Université Paris-Sud et CNRS (Orsay) www.toutestquantique.fr L'équation du trou de ver d'Interstellar aurait été trouvée ! Un des plus grands experts de la théorie des supercordes appliquée aux trous noirs, Juan Maldacena, a trouvé avec un collègue une solution décrivant un trou de ver traversable sans danger pour un humain. Remarquablement, elle émerge d'une variante de la théorie considérée par le prix Nobel Kip Thorne pour rendre crédible scientifiquement le film Interstellar. Cela vous intéressera aussi [EN VIDÉO] Stephen Hawking, l'astrophysicien qui a fait aimer la science Le grand physicien Stephen Hawking est décédé le 14 mars 2018. En novembre 2015, fut fêté le centenaire de la formulation finale par Einstein de sa théorie de la relativité générale. La solution de Schwarzschild s'est montrée encore plus étonnante quand bien même son découvreur n'eut malheureusement pas le temps de le comprendre, décédant très peu de temps après sur le front russe au cours de la première guerre mondiale. Les ponts d'Einstein-Rosen Les trous de ver de Contact à Interstellar Une interview de Juan Maldacena.

Figures Animées pour la Physique Vous y trouverez un grand nombre d'animations et de simulations scientifiques dédiées à la Physique, aux Mathématiques, à l'Astronomie... Ces animations sont des simulations numériques ou géométriques interactives de deux types : Des animations Javascript, symbolisées avec l'icône . Voir la page de mode d'emploi. Des animations Java, symbolisées avec l'icône , réalisées avec le logiciel Cabri-Géomètre et l'applet CabriJava. Voici un résumé du menu, également disponible en haut de cette page : Vous trouverez l'historique du site ici.

Entropie (thermodynamique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Entropie. La fonte de la glace dans une pièce chaude est un exemple d'augmentation d'entropie décrit en 1862 par Rudolf Clausius comme une augmentation du désordre dans les molécules d'eau[1] (où Q est la quantité de chaleur échangée par un système à la température T) correspond, en thermodynamique classique, à la variation d'une fonction d’état qu'il a appelée entropie, S et dont l'unité est le joule par kelvin (J/K). La thermodynamique statistique a ensuite fourni un nouvel éclairage à cette grandeur physique abstraite : elle peut être interprétée comme la mesure du degré de désordre d'un système au niveau microscopique. d’états microscopiques, ou nombre de configurations (ou nombre de complexions), définissant l’état d'équilibre d'un système donné au niveau macroscopique : (formule de Boltzmann). Cette nouvelle définition de l'entropie n'est pas contradictoire avec celle de Clausius. . et d’où On déduit que où .

Related: