background preloader

Dossier: la théorie des cordes (1/2), l’impossible réconciliation du micro et du macro

Dossier: la théorie des cordes (1/2), l’impossible réconciliation du micro et du macro
Rating: 4.0/5 (1 vote cast) Cette semaine, il s’agit de poser le décor et d’expliquer dans quel contexte la théorie des cordes s’inscrit. La théorie elle-même sera abordée la semaine prochaine. Un peu d’histoire d’abord: Newton Newton au XVII ème siècle a découvert la force de gravitation: il comprend comment calculer la force de gravitation (F=mg).il ne comprend pas comment elle fonctionne, quel en est le mécanisme fondamental, son essence. Comme on le verra un peu plus tard, c’est ce qui va pousser Einstein à tenter de répondre à cette question pour comprendre comment fonctionne la gravitation Selon la loi de la gravitation universelle de Newton: le champs de gravitation du soleil maintient les planètes en orbite autour de lui.si le soleil s’éteint, sa force de gravitation disparaît et les planètes sortent instantanément de leur orbite pour dériver dans l’espace. Einstein Selon la théorie de la relativité générale d’Einstein (1907): Selon cette théorie: Force Electromagnétique Les trous noirs Related:  Physique

Vision Quantique Théorie des cordes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les niveaux de grossissements : monde macroscopique, monde moléculaire, monde atomique, monde subatomique, monde des cordes. La théorie des cordes est un domaine actif de recherche traitant de l'une des questions de la physique théorique : fournir une description de la gravité quantique c’est-à-dire l’unification de la mécanique quantique et de la théorie de la relativité générale. La principale particularité de la théorie des cordes est que son ambition ne s’arrête pas à cette réconciliation, mais qu’elle prétend réussir à unifier les quatre interactions élémentaires connues, on parle de théorie du tout. La théorie des cordes a obtenu des premiers résultats théoriques partiels. Présentation élémentaire du problème[modifier | modifier le code] Il reste que certains phénomènes nécessiteraient l'utilisation des deux théories. Hypothèses et prédictions[modifier | modifier le code] La théorie repose sur deux hypothèses : Le graviton, boson (c.

Classical Mechanics Introduction The purpose of mechanics is to describe how objects change their position in space with time: motion. In physics the atomic hypothesis states: All things are made of atoms - little particles that move around in perpetual motion, attracting each other when they are a distance apart, but repelling upon being squeezed into one another. Richard Feynman Mechanics is described by the following major theories: classical mechanics, relativity and quantum mechanics. Objects studied in classical mechanics are normally macroscopic objects, a factor 10^8 larger than atoms, having finite size and being deformable (i.e. change shape). Point particle: a body of negligible dimensions. We will start with studying classical mechanics. Classical mechanics may be divided into three subdisciplines, kinematics, dynamics, and statics. Space One aspect of motion is related to the position of an object in space. In classical mechanics the concept of space used is called Galilean space. Time Space Time

L’Aura : définition, couleurs et interprétations L’Aura humaine est à la fois un champ énergétique et le reflet des énergies vitales du corps. Ces énergies font de nous ce que nous sommes, et à leur tour elles sont affectées par notre environnement et notre style de vie. L’Aura reflète notre santé, notre caractère, notre activité mentale et notre état émotionnel. Elle montre aussi la maladie – souvent bien longtemps avant le début de symptômes. L’Aura est une enveloppe énergétique de couleurs variées et de forme ovoïde qui entoure le corps de tout organisme vivant. Les différentes couches de l’Aura Le corps éthérique : Il est le reflet exact du corps physique sur le plan subtil. Le corps émotionnel : C’est notre seconde enveloppe énergétique. Le corps mental : C’est le siège de la pensée, de l’imagination, du raisonnement, de l’inné et de l’acquis. Le corps astral : Il est comme un « double » ; échappant à la pesanteur terrestre, pouvant adopter n’importe quelle forme et traverser toute structure solide. Les couleurs de l’Aura

Étienne Klein : La théorie des cordes Rating: 3.5/5 (8 votes cast) Retranscription et récapitulatif d’un entretien avec Etienne Klein enregistré dans l’émission Ombres et lumières sur l’origine de l’Univers de Ciel et Espace Radio, entretien dans lequel il parle de son dernier ouvrage “Discours sur l’Origine de l’Univers” La cosmogonie tente de décrire la formation de l’Univers, alors que la cosmologie est la science qui s’intéresse aux lois qui gouvernent l’Univers en tant que système physique. Il paraît qu’il n’y a pas de culture sans cosmogonie (à vérifier auprès des anthropologues…). Nature ontologique et législative de l’Univers Avant Galilée on considérait qu’il existait un monde sub-lunaire fait d’une matière de 4 éléments et un monde supra-lunaire constitué d’une autre essence. Le Néant Le mot Origine Notre manière de conceptualiser le changement en utilisant la notion d’identité fonctionnne-t-elle pour expliquer l’origine de l’Univers et des objets qui le constituent? Origines secondaires Origine primaire Le vide quantique

Les sons créateurs de formes géométriques Les sons créateurs de formes Les sons ont-ils participé à la formation de l'univers? Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute, Enseignant Résumé: Lorsqu'une plaque sur laquelle on a déposé du sable ou un liquide est soumise à une vibration ou à un son, le sable ou le liquide s'arrangent en d'extraordinaires figures géométriques. Contenu de l'article Annexes Les sons peuvent-ils se manifester par des formes? Commençons en contemplant ces quelques images. La première image représente un film d'eau déposé sur une membrane ronde en latex soumise à une vibration de 19 Hertz, éclairé par une lampe installée au-dessus. La deuxième image représente une grosse goutte d'eau déposée sur une surface plate soumise à une vibration de quelques dizaines de Hertz, éclairée par une lampe installée au-dessus. La troisième image représente une plaque ovale en acier, de longueur 23 cm, sur laquelle on a déposé du sable fin et qui vibre à 12'301 Hertz. Contemplons maintenant cet autre lot d'images. Annexes

Figures Animées pour la Physique Vous y trouverez un grand nombre d'animations et de simulations scientifiques dédiées à la Physique, aux Mathématiques, à l'Astronomie... Ces animations sont des simulations numériques ou géométriques interactives de deux types : Des animations Javascript, symbolisées avec l'icône . Voir la page de mode d'emploi. Des animations Java, symbolisées avec l'icône , réalisées avec le logiciel Cabri-Géomètre et l'applet CabriJava. Voici un résumé du menu, également disponible en haut de cette page : Vous trouverez l'historique du site ici.

Entropie (thermodynamique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Entropie. La fonte de la glace dans une pièce chaude est un exemple d'augmentation d'entropie décrit en 1862 par Rudolf Clausius comme une augmentation du désordre dans les molécules d'eau[1] (où Q est la quantité de chaleur échangée par un système à la température T) correspond, en thermodynamique classique, à la variation d'une fonction d’état qu'il a appelée entropie, S et dont l'unité est le joule par kelvin (J/K). La thermodynamique statistique a ensuite fourni un nouvel éclairage à cette grandeur physique abstraite : elle peut être interprétée comme la mesure du degré de désordre d'un système au niveau microscopique. d’états microscopiques, ou nombre de configurations (ou nombre de complexions), définissant l’état d'équilibre d'un système donné au niveau macroscopique : (formule de Boltzmann). Cette nouvelle définition de l'entropie n'est pas contradictoire avec celle de Clausius. . et d’où On déduit que où .

Formules Physique LONGUEUR d'ONDE La longueur d'onde est la distance entre 2 crêtes (ou 2 creux) d’une onde FORMULE de DEFINITION La longueur d'onde est la distance sur laquelle une répétitivité de l'ondulation (ou oscillation complète) se produit (c'est la distance parcourue par l'onde pendant une période) λ = vc / f avec λ(m)= longueur d’onde vc(m/s)= célérité de la propagation de l’onde f (Hz)= fréquence de l’ondulation (ou de l'oscillation ou de la vibration) Nota: quand vc= constante (par exemple si vc = c, vitesse de la lumière, onde électromagnétique) λ devient inversement proportionnelle à la fréquence, ce qui revient à dire que, pour un photon, plus sa fréquence est élevée, plus sa longueur d’onde λ est courte Plus globalement, comme Énergie = (action x fréquence): --une particule de haute fréquence sera très énergétique (sa longueur d'onde est faible) C'est le cas des rayons gamma LONGUEUR d’ONDE ASSOCIÉE à une PARTICULE λ = h / m.v ou λ = h / [2m.E]1/2 ou λ = h / Q'm v(m/s)= grande vitesse de la particule -quadrature

Un physicien en colère parle de l'énergie libre Un physicien en colère tenait à rendre publique ce qu’il pense du monde scientifique d’aujourd’hui dans un texte qu’il a écrit lui-même. Il y parle d’énergie libre interdite et de l’escroquerie du système actuel. Il donne des liens très intéressants. Il a choisit le média alternatif et philosophique Wikistrike pour s’exprimer. Nous tenions ici à le remercier. Ce texte est important, car voilà enfin un scientifique qui ose rompre le silence, dégouté par un système fasciste. Le savoir et la technologie comme base d’une civilisation contre la puissance des lobbys sur la recherche scientifique, voilà ce qu’il faut chercher ; ouvrons la boîte de Pandore, et mettons un terme à l’hégémonie du nucléaire, du pétrole et de toutes les autres ressources fossiles pour échapper à leurs conséquences dévastatrices sur notre environnement, notre TERRE. Bien sûr tous les scientifiques de la pièce de THEATRE, vous diront que tout cela est strictement impossible.

La chimie quantique Texte de la 233e conférence de l'Université de tous les savoirs donnée le 20 août 2000. Entre physique et chimie, une discipline métisse : la chimie quantique par Jean-Paul Malrieu La Chimie Quantique est installée entre deux sciences majeures, à la charnière entre la Physique, plus particulièrement la Physique Moléculaire et la Physique du Solide, et la Chimie. Quelques questions élémentaires caractérisent ce domaine : - Comment, par quelles forces, tiennent ces édifices à longue durée de vie que sont les molécules ? - Comment les molécules répondent-elles à la lumière, à quelles longueurs d'onde répondent-elles, que se passe-t-il quand elles absorbent un ou plusieurs photons ? - Quelles interactions existe-t-il entre des molécules, quels compromis passent-elles, quels édifices d'édifices peuvent-elles construire dans les liquides, les membranes, les organisations supra-moléculaires dont vous parlait J. Une scansion temporelle Le legs de la Physique Atomique L'ère du comput (1960-75)

Related: