background preloader

Andragogie : la théorie de l'apprenant adulte de Malcolm Knowles

Malcolm Shepherd Knowles (1913 – 1997) était un spécialiste américain de la théorie de l'éducation, connu notamment pour l'utilisation du terme andragogie. Selon Malcolm Knowles, l'andragogie est l'art et la science de l'enseignement aux adultes sous toutes ses formes (Kearsley, 2010). Le terme andragogie peut être considéré comme un équivalent au terme pédagogie. En grec, « andragogie » signifie « guider l'homme », tandis que « pédagogie » signifie « guider l'enfant ». Toutefois, le terme pédagogie est utilisé depuis l'époque de la Grèce antique. Le terme andragogie, quant à lui, n'a été employé pour la première fois qu'en 1833, par le pédagogue allemand Alexander Kapp. Les 5 hypothèses de la théorie de l'apprenant adulte de Knowles En 1980, Malcolm Knowles a émis 4 hypothèses concernant les caractéristiques des apprenants adultes (andragogie). Les 4 principes de l'andragogie de Knowles Ainsi, en 1984, Knowles a suggéré 4 principes appliqués à l'enseignement aux adultes : Références :

https://elearningindustry.fr/andragogie-malcolm-knowles

Related:  La formation pour adulteFormation des adultesAndragogiesbaltenneck

Ce que fait la formation des adultes Prométhée, créateur de l’humanité / Mosaïque de Shahba (droits acquis) Jean-Marie Barbier Formation et apprentissages professionnels, UR Cnam 7529 Chaire Unesco ICP Formation professionnelle, Constructions Personnelles, Transformations sociales. Un intérêt social variable ? 1974 : Le nouveau Secrétariat d’Etat à la Formation Professionnelle est placé en France sous la tutelle du Premier Ministre. État des lieux de la recherche francophone sur les formations ouvertes et à distance Un article d’Emmanuel Béché et Daniel K. Schneider repris des la revue Distances et Médiations des Savoirs, une publication sous licence CC by sa Introduction L’essor soutenu des formations ouvertes et à distance (FOAD) depuis 1990 a suscité un vif intérêt dans la recherche francophone en éducation. Pour rendre compte de la dynamique des écrits à leur sujet, des auteurs en ont dressé des états des lieux.

9 astuces pour appliquer la théorie de l'apprenant adulte au eLearning Selon Malcolm Knowles, spécialiste renommé de la théorie de l'éducation, il existe 5 hypothèses concernant les caractéristiques des apprenants adultes, et 4 principes concernant l'apprentissage des adultes (andragogie). Les hypothèses et les principes de la théorie de l'apprenant adulte de Knowles ont été introduits dans les années 1980. Cependant, chacun d'eux peut être utilisé aujourd'hui pour aider les professionnels du eLearning à créer des expériences d'apprentissage plus pertinentes pour les apprenants adultes. La mise en application des 5 hypothèses du modèle andragogique de Knowles dans le domaine du eLearning Première hypothèse : Le concept de soi Créez des expériences d'apprentissage offrant un enseignement minimal et une autonomie maximale.La conception des cours eLearning pour adultes doit disposer d'un système de soutien offrant aux apprenants aide et conseils.

Ressource «Comité de liaison pour la promotion des migrants et de... Commentaire C'est en 1919, via la loi Astier, que L'Etat français commence à se soucier de la formation professionnelle. Celle-ci institue des cours obligatoires pour les apprentis et des cours de perfectionnement facultatifs pour les salariés. « Mais c'est surtout au cours des années 1950-1960 que se construisent les principes modernes d'intervention de l'Etat. (…) La création en 1949 de l'Association nationale interprofessionnelle pour la formation rationnelle de la main d'œuvre (ANIFRMO), qui deviendra l'Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), donne à l'Etat des moyens directs d'intervention pour développer la qualification des personnes dont la nation a besoin pour assurer la reconstruction du pays. » Lindeperg G., Les Acteurs de la Formation professionnelle : pour une nouvelle donne, Rapport au Premier ministre, septembre 1999

Lier apprentissage actif et engagement cognitif : le modèle ICAP (M. Chi) On apprend 10% de ce qu’on lit, 20% de ce qu’on entend, 30% de ce qu’on voit… Cette hiérarchie de l’efficacité des modalités d’apprentissage fait partie depuis longtemps de la grande famille des neuromythes. Elle nous permet toutefois de pointer un élément important : ce n’est pas tant la nature de l’activité qui favorise un résultat d’apprentissage, c’est l’engagement cognitif et social des étudiants dans une tâche d’apprentissage – combinée à la réflexion sur cet apprentissage (on apprend mieux à faire quelque chose quand on comprend ce que l’on fait et pourquoi on le fait) – qui leur permettent de passer d’un niveau d’apprentissage en surface vers un niveau d’apprentissage en profondeur, et de s’inscrire ainsi dans une démarche d’apprentissage actif. Apprentissage actif et passif : à quoi fait-on référence ?

Les enjeux de l’hybridation pour l’apprentissage coactif un article repris de la revue Distances et Médiations des Savoirs, une publication sous licence cC by sa Audrey Knauf et Julien Falgas, « Les enjeux de l’hybridation pour l’apprentissage coactif », Distances et médiations des savoirs [En ligne], 30 | 2020, mis en ligne le 25 juin 2020, consulté le 04 octobre 2020. URL : ; DOI :

L'heutagogie - Toutes Sciences "Apprendre à apprendre, dans un monde où il y a tant d’informations, devient essentiel. Selon le Institute of Educational Technology, apprendre à apprendre ou « learning to learn » ferait partie des dix approches pédagogiques prometteuses pour les prochaines années. Développer cette capacité permet aux apprenants de résoudre des problèmes ou de trouver de nouvelles approches ou informations et de les utiliser de manière efficace (Sharples et al., 2014).

Conséquences de l'illettrisme Les conséquences de l'illettrisme pour les personnes concernées sont multiples et souvent contraignantes. Une personne qui ne maîtrise pas suffisamment la lecture et l'écriture ne vit pas un quotidien ordinaire. Beaucoup de situations, pourtant si banales pour les autres, sont perturbantes. Lire les destinations du bus ou encore comprendre un courrier administratif peut devenir une lourde affaire.

Concept & principes pédagogiques – 3 : le sentiment d’efficacité personnelle Le sentiment de compétence ou d’efficacité personnelle est un concept majeur, pourtant assez peu connu des praticiens en formation. Il est issu essentiellement des travaux du psychologue socio-cognitiviste Albert Bandura. Le sentiment d’efficacité personnelle plus important que la compétence elle-même ? Selon Albert Bandura, le sentiment d’efficacité personnelle, c’est-à-dire la croyance en sa capacité à réussir une tâche est prédictive de la réussite.

Traité de la e-Formation des adultes, une note de lecture sur l’ouvrage dirigé par Annie Jézégou Traité de la e-Formation des adultes, une note de lecture sur l’ouvrage dirigé par Annie Jézégou Référence(s) : Jézégou A. (2019) (dir.). Traité de e-formation des adultes. Bruxelles : De Boeck Annie Jézégou, professeure des universités en sciences de l’éducation à l’Université de Lille (France), réunit seize auteurs pour ce Traité de la e-Formation des adultes (De Boeck). Le rôle du groupe dans la transmission - Le Guide de la formation présentielle, par l’EAP Chapitre 3 Un processus de transmission et de socialisation Nous avons évoqué plus haut le modèle ICAP (2014) et le continuum des modes d’engagement cognitif selon lequel l’apprentissage varie en fonction du mode d’engagement cognitif des apprenants : plus l’engagement est constructif et interactif, plus l’apprentissage se fait en profondeur. Inversement, un engagement en mode « passif » est source d’apprentissage restant davantage « en surface ». Etienne Bourgeois apporte à ce modèle un éclairage nuancé et complémentaire confirmant le nécessaire maintien d’apports transmissifs en formation combinés à des activités entre pairs.

L'illettrisme, un mal français Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou notre intérêt légitime: Données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal, Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, Stocker et/ou accéder à des informations sur un terminal Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou notre intérêt légitime: Données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal, Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, Stocker et/ou accéder à des informations sur un terminal

Related: