background preloader

Le Sahara, un espace monde ?

Le Sahara, un espace monde ?
Related:  L'Afrique: du Sahel et du Sahara ou sur la Méditerranée?Géographie - L'Afrique

Au Sahel, la crainte d’une guerre sans fin Editorial. Les attaques qui ont eu lieu mi-août au Burkina Faso et au Mali viennent rappeler que les groupes islamistes armés font désormais peser une menace constante dans la région. Editorial du « Monde ». Ils frappent chaque jour ou presque. Ils n’ont même plus besoin de revendiquer leurs actes : tout le monde sait immédiatement que derrière des visages juvéniles venus semer la mort se cachent les figures du djihadisme au Sahel. Le déploiement de 11 000 casques bleus au Mali, les éliminations ciblées menées par l’armée française, les opérations conjointes avec les militaires de la région, rien n’y fait. Dimanche 13 août, ce sont 18 clients et employés d’un café-restaurant du centre de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, qui sont tombés sous les rafales d’un duo de meurtriers. Lire aussi : Pourquoi le Burkina Faso n’est plus en sécurité L’embarras de Paris Le Mali n’est toujours pas en paix avec lui-même, mais il est aussi devenu une menace pour les pays qui l’entourent.

« L'Afrique du Sahel et du Sahara à la Méditerranée », indications bibliographiques À l'occasion de la parution de la nouvelle question « L’Afrique : du Sahel et du Sahara à la Méditerranée » aux programmes des concours, Géoconfluences propose un dossier de ressources pour l'étude de cette nouvelle question. - accompagner et faciliter, au mieux et autant que faire se peut, le travail de préparation des préparateurs et des candidats aux concours, - proposer un dossier sous forme évolutive à même d'accueillir de nouveaux contenus et des mises à jour, - favoriser dans le cadre de la stratégie numérique du Ministère de l'Éducation nationale et de l'ENS de Lyon l'usage des ressources numériques dans la mise en œuvre de la formation initiale et continue des enseignants d'histoire et de géographie. Important : les ressources proposées sont indicatives et ne prétendent pas à l'exhaustivité. Vous pouvez nous faire part de vos suggestions : contactez-nous. Le texte d’accompagnement du jury (version pdf, page 5 à 8), est reproduit in extenso ci-dessous : Axes d’étude N.B.

Le Sahara entre ses deux rives. Éléments de délimitation par la géohistoire d’un espace de contraintes Bibliographie | citer cet article Prendre en considération cette moitié d’Afrique comprise entre le Sahel et la Méditerranée conduit à redonner au grand désert (al-Ṣaḥrāʾ en arabe) une position centrale qu’il a probablement toujours occupée. Un espace désertique aussi immense, qui a succédé dans le temps long à une mer intérieure et une forêt humide presque aussi vastes, ne peut qu’attirer l’attention, surtout lorsque son territoire semble constituer une barrière continue d’est en ouest entre l’Afrique méditerranéenne et l’Afrique subsaharienne. Mais est-ce vraiment une barrière ? Il est important de souligner que la massivité de l’espace saharien ne le rend pénétrable que par ces quelques pistes, couloirs hautement stratégiques dont le contrôle est au cœur de toute l’histoire de cette partie de l’Afrique. Les conquérants, les explorateurs et les marchands sont majoritairement venus du nord de l’Afrique en empruntant ces quelques pistes. 1. 2. 3. 4. Conclusion Bibliographie

Recherche Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux. Vos préférences seront conservées pendant une durée de 6 mois. La dégradation des sols, un problème planétaire qui affecte deux milliards d’êtres humains La dégradation des terres affecte aujourd’hui, selon les évaluations des Nations unies, deux milliards de personnes dans le monde. Elle concerne un tiers de la surface de la planète et touche une centaine de pays sur tous les continents, mais plus particulièrement l’Afrique (au nord et au sud du Sahara), l’Asie centrale, le Moyen-Orient et une partie du continent américain. Par dégradation des terres, il faut entendre un processus conduisant à une perte permanente de la productivité biologique et économique des écosystèmes ; celle-ci est due à l’érosion du vent et de l’eau, à la perte de la capacité des sols à stocker l’eau, à la chute de leur fertilité, à l’absence de toute végétation. La désertification représente son stade ultime. Dans les pays concernés, les trois quarts des pâturages et la moitié des surfaces cultivées sont ainsi menacés, provoquant inévitablement la détérioration des conditions de vie des populations et l’augmentation de la pauvreté. Un cercle vicieux

« L’Afrique en villes », notre série d’été en 28 épisodes, 15 reporters et 10 000 km Retenez bien ce chiffre : 2035. C’est l’année où, en Afrique, il y aura autant de citadins que de gens vivant dans les zones rurales. Une étape symbolique que le continent franchira quatre-vingt-cinq ans après la France, mais avec des paramètres bien différents. Et d’abord celui-ci : l’Afrique s’urbanise à grands pas, du fait de sa croissance démographique et d’un certain exode rural, mais sans que les campagnes ne se vident : elles vont, elles aussi, augmenter en population. Une vitesse inconnue dans l’Histoire Bien sûr, les pays les plus développés du continent – Afrique du Sud, Maroc ou Côte d’Ivoire – ont déjà franchi ce seuil, et le Nigeria est sur le point de le faire. Sont-elles prêtes pour ce boom ? Ce grand voyage sera ponctué de 28 étapes dans onze pays pour raconter la vie en villes sous toutes ses facettes : santé, environnement, transports – ou plutôt embouteillages –, éducation, alimentation, planification, énergie, etc. Mais les villes, ce sont aussi des gens. Le Monde

Les pays du Sahel ambitionnent une force de 10.000 hommes contre le terrorisme La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a annoncé lundi à Bamako une aide de 50 millions d'euros pour permettre aux pays du G5 Sahel de créer une force conjointe destinée à lutter contre la menace djihadiste. L'idée, déjà relativement ancienne, de créer une force conjointe des pays du Sahel pour lutter contre le terrorisme, fait lentement son chemin. La cheffe de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini, qui assistait en début de semaine à Bamako à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), a annoncé à une aide de 50 millions d'euros pour la création de cette force. Celle-ci devrait compter 10.000 hommes, a précisé à cette occasion le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, soit le double de ce qui était prévu initialement. Cette initiative ne sera pas aisée à concrétiser.

Etude de cas : le Sahara par les cartes (1ère partie). Etude de cas : le Sahara par les cartes : un espace riche, parcouru et convoité (1ère partie). Aujourd'hui au premier plan de l'actualité internationale, le Sahara est tout sauf un désert délaissé. Ce vaste espace sec et aride (en Arabe, "Sahara" signifie d'ailleurs désert) est en effet au coeur d'enjeux économiques et politiques sources de tensions et de conflits. Lisière du monde musulman, interface entre Afrique subasaharienne et Afrique du nord, riche en ressources du sous-sol, cette région partagée entre 10 Etats attise les convoitises internes comme externes et forme la pointe occidentale de "l'arc de crise" mondial. => Quels sont les facteurs de crise au Sahara? => En quoi le Sahara constitue-t-il un espace stratégique et donc convoité? 1. Le Sahara est une large bande désertique qui s'étend sur environ 8,5 km², de l'océan Atlantique à la mer Rouge (5 000 km) et du Sahel à l'Afrique du nord (2 000 km). Les limites bioclimatiques de la zone saharienne 2. ...peu densément peuplé...

Les paysans dans la Grèce antique Cette émission a lieu, comme chaque année en octobre, dans le cadre des Rendez-vous de l’Histoire de Blois, en direct et en public. Comme chaque année aussi, nous allons naturellement rendre hommage au thème qui a été élu pour cette 15e édition, à savoir les Paysans, considérés d’âge en âge. Entre passé et présent, il nous fallait choisir naturellement parmi bien des époques et bien des espaces. Je me suis arrêté sur la Grèce antique – assez lointaine pour que les contrastes avec notre temps soient instructifs, mais assez proche cependant pour que l’on découvre dans l’histoire de nos XXe et XXIe siècles, en France et ailleurs, des échos remarquables à partir de ces temps-là. Maurice Sartre , que j’ai toujours grand plaisir à accueillir à ce micro, s’apprête à être mon complice ce matin. Notre conversation est vouée, comme souvent, à s’organiser entre les réalités et les représentations que s’en sont faites les contemporains. Jean-Noël Jeanneney Programmation sonore : Bibliographie :

Pourquoi le Tchad est le pays le plus exposé au réchauffement climatique Dans une récente étude portant sur la vulnérabilité climatique de 186 pays, c’est le Tchad qui a été classé comme le plus en danger. La combinaison entre une grande pauvreté, des conflits récurrents et le risque de sécheresse et d’inondation place ce pays d’Afrique centrale tout en bas de la liste, juste derrière le Bangladesh et bien loin de la Norvège, pays considéré comme le moins vulnérable au réchauffement. Comment expliquer ce résultat ? Il faut tout d’abord rappeler que le Tchad est l’un des pays les plus pauvres au monde. Une situation renforcée par les conflits armés. Tout pays exposé à la pauvreté ou au conflit sera toujours plus vulnérable, mais la géographie du Tchad le rend particulièrement fragile face au changement climatique. Une grande part des Tchadiens vivent de l’agriculture de subsistance et de l’élevage du bétail. Un climat changeant Le défi démographique La marche à suivre

L'étagement des cultures dans le Haut-Atlas marocainLa Géothèque Texte, projet pédagogique et photographies : Stéphane Bouron, instituteur au MarocBlocs-diagrammes : Jean-Benoît Bouron Présentation À proximité du village d’Oukaïmeden, sur le versant ouest du Tarigt, plusieurs villages sont érigés dans la vallée du N’ougadir. Après l’abandon de l’extraction de barytine dans une mine située sur un versant au sud du village de Gliz, l’essentiel de l’économie est désormais agricole. Lecture de paysage – Les cultures se situent sur les versants Est et surtout Sud de la vallée, le versant le plus ensoleillé (l’adret pour utiliser un terme alpin) – L’association des cultures céréalières et maraîchères avec des vergers n’est pas anodine : les arbres sont situés juste en amont des cultures et sur les parties les plus abruptes des versants pour prévenir de l’érosion et protéger les plantations des éboulements. L’étagement des cultures au printemps (photo Stéphane Bouron, 2013) : L’étagement des cultures en automne (photo Stéphane Bouron, 2012) :

CIRTAI - UMR IDEES 6266 - LECOQUIERRE BRUNO Enseignant-Chercheur Fiche signalétique Professeur des universités (23ème section) Directeur de l’équipe IDEES Le Havre Contact : IDEES Le Havre, 25 rue Philippe Lebon, BP1123, 76063 Le Havre Cedex Tel : 02 32 74 41 35 Thèmes de recherche Thème de recherche n°1 : L’évolution de la territorialité dans l’estuaire de la Seine. Thème de recherche n°2 : Pratiques du voyage dans un monde qui change Thème de recherche n°3 : Les interfaces en géographie Recherches actuelles Les recherches actuelles portent sur le rôle des interfaces dans l’espace géographique. Parcours de recherche HDR soutenue en mai 2010 à l’université du Havre sur le thème : "Différencier et échanger : les interfaces dans l’espace géographique". Professeur de géographie (23ème section) à l’université du Havre depuis octobre 2011. Publications Ouvrages LECOQUIERRE B. et alii, 2012, La Normandie en débat, OREP Editions LECOQUIERRE Bruno, BOULAY Sébastien (dir.), 2011, "Le littoral mauritanien à l’aube du XXIe siècle. Articles Rapports

De Lagos à Nairobi : la croissance sans le développement ? - Ép. 3/0 - Le tournant africain Troisième émission de cette semaine consacrée à l'Afrique, au tournant africain, tournant de l'autonomie en politique intérieure, diplomatie, et volet sécuritaire demain. Toute la semaine on évalue la notion d' « Afroptimisme ». La notion fait débat parmi les économistes, géographes et tous les jours dans les cabinets de notation. En cause la dépendance aux matières premières notamment, et avec elle l'étalage des croissances brutes de PIB commence à être critiquée. C'était même 5 % que prévoyait le directeur de la Banque Africaine de Développement Akinwumi Adesina... Entre les deux, l'émergence d'une nébuleuse classe moyenne de 300 millions de personnes... « Nous adapter ou périr » disait le Ministre Délégué à l'environnement éthiopien le 3 avril lors d'un sommet économique de l'Union Africaine en Ethiopie : comme un écho à « La patrie ou la mort » de Thomas Sankara. Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et présentée par Xavier Martinet

Related: