background preloader

L'innovation : une nécessité pour les bibliothèques ? -

L'innovation : une nécessité pour les bibliothèques ? -

http://www.bibliobsession.net/2017/03/30/linnovation-necessite-bibliotheques/

Related:  bibliothèquesInnoverBibliothèques d'aujourd'hui : pratiques innovantes et nouveaux modèles de bibliothèque

Biblio Remix Biblio Remix est un dispositif librement copiable, remixable et adaptable. Si vous avez envie d’en organiser un dans votre bibliothèque, n’hésitez plus : voici la documentation détaillée de l’organisation de l’évènement. En bref Biblio Remix est un dispositif d’expérimentation, d’invention et de création participatives, autour des services en bibliothèque. L’idée est de réunir des participants aux compétences diverses (bibliothécaires, lecteurs, bidouilleurs, designers, architectes, usagers ou non des bibliothèques…), et de leur proposer d’esquisser leur vision de la bibliothèque idéale, à travers des questions, des problèmes concrets et des projets à réaliser. L’objectif

Innovation : les bibliothèques, laboratoires de réinvention « Si nous voulons être encore là dans quinze ou vingt ans, il faut innover ». C'est avec cette formule que le département de l'Isère annonçait sa demi-journée de rencontres, qui a eu lieu le mois dernier, autour du sujet « L'innovation : une nécessité pour les bibliothèques ? » Révolution du numérique, changement profond de consommation de la culture, modification de la fréquentation des établissements... « Depuis quelques années, les bibliothèques, grandes ou petites, s'interrogent sur leur devenir », précisait le département de l'Isère en préambule de cette journée. Et ce type de questionnement est loin d'être isolé, en témoigne le thème central choisi pour le 62e Congrès de l'ABF (Association des bibliothécaires de France) qui s'est déroulé en juin dernier à Clermond-Ferrand : « L'innovation en bibliothèque ».

Le « bookstore model » : le retour de la vengeance des classements par centre d’intérêt Je travaille en ce moment à la création d’une nouvelle médiathèque. Forcément, dans ce type de projet, la question du plan de classement se pose assez vite : comment mettre en scène les collections pour que des usagers de toutes sortes trouvent ce qu’ils cherchent de façon autonome ? La plupart des bibliothèques emploient la vénérable Classification Décimale de Dewey mais il existe des alternatives ! Depuis une dizaine d’années, plusieurs bibliothèques, essentiellement américaines, se félicitent d’avoir abandonné la CDD pour basculer vers un nouveau système inspiré des pratiques des libraires. Elles remettent au goût du jour les classements par centres d’intérêt qui ont connu une gloire éphémère dans les années 80… La CDD, ses limites et ses bricolages

La mue des bibliothèques Mais d'abord qu'est-ce qu'un troisième lieu ? C'est un concept sociologique développée par Ray Oldenburg, au début des années 80 aux États-Unis. Selon lui la société est envahie par l'individualisme, que symbolisent le recours aux transports individuels (les voitures) et les moyens de communication dématérialisés. Les lieux de rencontres et de collectifs qu'étaient auparavant les cafés, les associations sportives ou les églises sont moins prisés mais ils manquent à la société. D'où l'idée de les réinventer... et pourquoi pas dans une bibliothèque ? Innover en bibliothèque : l’architecte, l’usager et le bibliothécaire Le jeudi 16 juin 2016, les élèves conservateurs promus de l’ENSSIB proposaient une journée d’étude sur l’innovation en bibliothèque à travers l’architecture et les espaces. Un projet de bibliothèque réussi est le fruit d’un dialogue nourri entre bibliothécaire et architecte. Chaque année, le réseau de lecture publique s’enrichit de nouveaux établissements (quatre-vingt-trois en 2014).

Les bibliothèques du troisième type Des espaces à réinventer Les établissements expérimentent également de nouvelles modalités d'intervention : bibliothèques itinérantes (avec notamment le fab lab*(1) nomade de la bibliothèque des Ulis), ateliers de création (graphique, numérique, etc.), de jeux vidéos, médiation culturelle, ouverture vers les "nouvelles" cultures (street-art, hip hop, mangas), création de passerelles entre le livre et les autres pratiques culturelles, à l'instar du réseau Nouvelles bibliothèques de Rouen, organisateur de manifestations pluridisciplinaires autour de la culture Geek, ou de la mode, etc. Le métier de bibliothécaire lui-même s’en trouve bouleversé, les compétences requises et les profils recherchés changeant de nature. Le bibliothécaire n’a plus seulement à gérer les acquisitions, il doit aussi être animateur, médiateur, blogueur.

Bibliothèque en (r)évolution Cette journée régionale initiée par la commission lecture publique de Mobilis 1 et organisée en partenariat avec l’ENSSIB 2 avait pour thème « Bibliothèque en (r)evolution, en évolution ? ». Repenser la bibliothèque est au cœur des préoccupations des professionnels depuis plus d’une décennie, une (r)évolution toujours en marche avec aujourd’hui l’apparition de nouvelles pratiques. Les mots-clés de cette rencontre qui réunissait 120 professionnels des Pays de la Loire sont les suivants : réseaux sociaux, usages différents et mouvants, BiblioRemix, co-construction, design thinking, expérience utilisateur, médiation sans oublier Pechakucha !

Lieux multi-services en milieux ruraux Comment mieux développer des projets culturels au sein des territoires ruraux ? Avec quels financements, quels partenariats ? Pour quels publics ? Autant de questions qui sont désormais parmi les priorités des ministères de la Culture et de la Cohésion des territoires, comme l’a montré la première édition des Rencontres nationales Culture et ruralité, qu’ils ont organisées le 29 juin à Paris. Être bibliothécaire, demain Ciclic inaugure sa nouvelle série thématique, "métiers du livre de demain". Pour ce premier dossier consacré à la profession de bibliothécaire, l'agence a fait appel à Éléna Da Rui, directrice des médiathèques de Créteil, remarquée pour son intervention à la journée professionnelle "Transition, innovation, prospective : Réinventer les politiques publiques". Elle nous livre sa réflexion sur le devenir du métier bibliothécaire. Né dans l'Antiquité ce métier a en effet connu une évolution constante, s'est adapté aux nouvelles pratiques et besoins des usagers, s'est approprié les nouvelles technologies et a intégré les mutations sociétales.  On compte en France environ 7 100 bibliothèques et 9 200 points d’accès au livre, soit 16 300 lieux de lecture publique qui permettent à plus de 80 % des Français un accès au livre dans leur commune.

Le premier Livre Service entièrement déployé ! À l'occasion de la Journée nationale des Bibliothèques Numériques de Référence, un kiosque de prêt de livres en libre service a fait son apparition à Plaine Commune... Le kiosque Livre Service, une innovation technologique au service des habitants. Installé pour la première fois en France, ce dispositif consiste en une étagère « intelligente », capable de générer son propre inventaire et d’enregistrer des prêts sur le compte d’un usager. D'abord implanté dans le hall de Plaine Commune à destination des agents de la collectivité qui le testeront, il sera ensuite déployé dans des sites partenaires des médiathèques (centres sociaux et maisons de quartier, centres de santé...). Ce kiosque propose une offre de découverte à destination d’habitants non familiers des médiathèques et durant toute l’amplitude d’ouverture du site partenaire. De quoi inciter le public à se rendre ensuite dans une médiathèque pour davantage de services.

Les réseaux d'échanges et de savoirs - Séné - Grain de Sel Lancé à la rentrée 2015 à Grain de Sel, le panneau de « petites annonces en savoir-faire » a depuis fait des petits ! A la médiathèque, on entreprend la mise en place d’un véritable réseau entre des personnes possédant un savoir-faire et d’autres souhaitant être initiées. Et ça fonctionne… Et depuis la rentrée 2017, pour faciliter l’animation et l’essor de cette communauté naissante, la Ville a décidé de créer la communauté Séné sur une plateforme dédiée : Steeple.

Related: