background preloader

Sur les réseaux, on fait davantage confiance à la personne qui partage qu’à la source de l’information

Sur les réseaux, on fait davantage confiance à la personne qui partage qu’à la source de l’information

http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/03/24/sur-les-reseaux-on-fait-davantage-confiance-a-la-personne-qui-partage-qu-a-la-source-de-l-information_5100532_4832693.html

Related:  pcarreboucher51Esprit critiquemémoire suiteA trier

Démocratie participative : les outils numériques doivent encore convaincre Samedi 8 octobre se tient à Paris le premier Forum de la Civic Tech organisé conjointement par le Secrétariat d’Etat chargé du Numérique et de l’Innovation et l’association Démocratie Ouverte. Lors de cet événement, une enquête quantitative en ligne portant sur la « Démocratie participative et le Numérique », menée avec la Gazette des communes, sera remise à Axelle Lemaire, et débattue avec les participants (1). Elle permet de tirer plusieurs enseignements des pratiques en vigueur dans les collectivités, des outils utilisés et des freins rencontrés par les collectivités locales.

Le quotidien du journaliste avec les réseaux sociaux Audience, veille, production de contenus... Comment les médias sociaux ont bouleversé la manière de travailler des journalistes ? Réponse en infographie avec Cision et l’Université Canterbury Christ Church. Entre les réseaux sociaux et les journalistes, l’idylle dure depuis quelques années déjà, et on ne voit pas comment la belle histoire pourrait prendre fin un jour. Ils sont en effet 56% à ne plus pouvoir s’en passer et 91% l’utilisent quotidiennement dans le cadre de leur activité professionnelle.

Jean-Claude Meyer : Comment installer le travail collaboratif ? "La question du travail d'équipe des enseignants est fortement marquée par le désenchantement ou la crainte d'une impasse". Pourtant l'inspection, les instructions officielles, les programmes et le socle, la réforme du collège, l'accompagnement personnalisé en lycée, bref toute la puissance de l'institution pousse dans le sens du travail collaboratif des enseignants. Alors comment faire pour qu'il s'installe vraiment C'est la question que Jean-Claude Meyer, professeur de français et formateur, prend à bras le corps dans un nouveau livre publié par ESF. L'ouvrage donne des pistes concrètes, particulièrement en français, pour impulser le travail collaboratif dans une équipe disciplinaire et dans un établissement. Pourquoi ne voit-on pas la grande majorité des établissements et des enseignants suivre la voie du travail collaboratif ?

Les médias et l'école contre les fausses informations Diffusées massivement sur les réseaux sociaux, les fausses informations sont accusées d'avoir influencé l'élection présidentielle américaine. En France, des médias multiplient les initiatives contre ce phénomène. A l'école aussi, les enfants bénéficient d'une éducation aux médias. Tandis que la confiance dans les médias en France est au plus bas selon un récent sondage et que la consommation de l'information se fait de plus en plus sur les réseaux sociaux, les fausses informations se multiplient à l'approche de l'élection présidentielle en France.

Dossier - Journalistes belges et réseaux sociaux - HcoM, le Blog... Les réseaux sociaux font-ils partie de la profession de journalistes ? Comment ceux-ci les utilisent-ils ? Sont-ils des boosteurs de réactivité par rapport à l’info ? Communication est parti à la rencontre de quelques journalistes pour connaitre leur usage des réseaux sociaux… Carte d'identite lecteurs amuses La lecture est un plaisir ! Pourquoi lire ? Se cultiver ! Mais surtout s'amuser, se divertir, s'évader, s'épanouir, rêver ... La troll de guerre des bataillons «antisystème» Les grand-messes télévisuelles, à l’instar du débat de lundi, sont leurs soirées de Ligue des Champions. Elles leur permettent de se greffer sur les hashtags «officiels» de la télé et faire ce qu’ils font de mieux : pourrir le débat. Eux, ce sont, les trolls, ces créatures nordiques passées dans le vocable politique, allant de pair avec la montée de la rhétorique antisystème dont ils seraient les fantassins exaltés des batailles informationnelles. Sur les réseaux sociaux, ils mènent une campagne parallèle, où tous les coups, bien que virtuels, sont permis. Insultes, hyperboles, «fake news», points Godwin… En horde, ils torpillent les stratégies numériques de la communication politique traditionnelle, harcèlent les journalistes et disséminent «mèmes» (visuels humoristiques), surnoms («Ali Juppé») et rumeurs.

Infographie : les journalistes français et leur usage des réseaux sociaux La majorité des journalistes ont recours aux réseaux sociaux pour promouvoir et partager leurs articles, élaborer une veille sur leurs sujets de prédilection et développer leur "Personal Branding". Plus de 91% des journalistes français utilisent les réseaux sociaux comme un outil professionnel et 40% y consacrent plus de 2h par jour, selon une étude réalisée par Cision auprès de 240 journalistes. Par ailleurs, 70% estiment que les réseaux sociaux ont amélioré leur réactivité et 37% leur productivité. Twitter est le réseau considéré comme le plus important professionnellement, suivi par Facebook et Linkedin. L’étude note toutefois des disparités d’usage en fonction du support du média, des sujets traités ou de la périodicité du média.

Affiche à imprimer: femmes scientifiques Enseignants et parents: je vous autorise par la présente à imprimer cette affiche et à l'utiliser en classe, à la maison, sur vos t-shirts, où vous voulez (sauf sur des marchandises destinées à la vente). L'image en haute résolution est disponible ICI. J'ai fait ce petit dessin pour inspirer les filles qui ont envie d'étudier en sciences. À l'université, pour toutes sortes de raisons, les filles sont moins présentes que les garçons dans les programmes de sciences pures.

A ceux qui confondent «libération de la parole» et liberté d’expression» Depuis plusieurs dizaines d’années déjà, la droite la plus dure a déclaré la guerre au «politiquement correct», c’est-à-dire aux prétendus interdits de langage que la gauche dite «bobo» aurait imposés au débat public. Cet interdit porterait aussi sur les conversations privées, témoin le scandale causé par les «propos de vestiaire» de Donald Trump à l’encontre des femmes, dont il pourrait toujours, disait-il, «choper les chattes» en raison de sa célébrité. Ces propos vulgaires ne l’ont pas empêché de devenir le 45e président des Etats-Unis. Mais il restera pour toujours, à ma connaissance (qui n’est certainement pas la plus exhaustive sur ce sujet), le premier à avoir été aussi grossier, aussi insultant, aussi ouvertement raciste, xénophobe et misogyne.

Comment réinventer le business modèle des médias ? Echo 7 - Traitement et financement de l...par BpifranceInnoGeneration 1- S’adapter à la nouvelle donne numérique Les médias vont mal. Internet a fait exploser le nombre de titres d’information gratuits financés par la publicité, remettant en cause les modèles économiques des éditeurs traditionnels, fondés sur la vente au numéro et l’abonnement payant. Robert Zarader, directeur général d’Equancy & Co, docteur en économie et communicant, estime que « le secteur a été réinventé par le digital : l’offre de médias est devenue pléthorique. Avec cette multiplication des émetteurs, il faut pouvoir trier la valeur et la crédibilité de l’information.»

CC Search. Nouveau moteur de recherche d’images libres – Les Outils Tice CC Search est une bonne surprise. Il s’agit d’un tout nouveau moteur de recherche mis en place par l’association Creative Commons pour vous aider à trouver et à utiliser des images libres pour vos blogs, sites, ou publications scolaires. Un moteur de recherche qui va vous permettre de découvrir des milliers d’œuvres pouvant être copiées, distribuées, modifiées, remixées ou encore adaptées tout en respectant les lois sur le droit d’auteur. CCsearch est encore en phase de test, mais se présente déjà commeun outil très convaincant qui ne demande qu’à grandir.

Apprendre à apprendre: un voyage vers l’émancipation Serais-je victime du syndrome du premier de classe ou du prétentieux. Depuis quelques temps, je n’arrête pas de citer mes sources. Cela semble plus grave quand on pense que je semble être atteint du syndrome du #fact-checking. A l’heure des fausses nouvelles, il n’a jamais été aussi nécessaire d’apprendre à apprendre. C’est un exercice difficile car, tel un vaccin contre l’avarice intellectuelle, l’effort d’apprentissage donne chaud, coûte de l’énergie mais renforce celui qui l'accomplit.

Related: