background preloader

Présidentielle 2017 : Tout savoir (ou presque) sur le parcours de Macron.

Présidentielle 2017 : Tout savoir (ou presque) sur le parcours de Macron.
Related:  PoliticiensEmmanuel MacronEmmanuel Macron

Le bon, la brute et le comptable Financé par la Commission européenne, "Le Bon, la Brute et le Comptable" est un jeu éducatif pour vous apprendre à reconnaitre les bidouilles utilisées au niveau local pour corrompre les élus et autres agents administratifs. Reprenant les recettes de corruption du site Cooking Budgets, ce jeu vous demandera de faire des choix éthiques (ou non...) et vous informera sur les différents pièges avec un petit mémo à chaque fois très clair. En fonction de votre jeu, vous augmenterez ou baisserez vos risques légaux, politiques, vous éveillerez la méfiance des industriels et deviendrez peut-être la cible des policiers anticorruptions avec mise en examen à la clé. Tout ce que j'espère c'est que certains élus ne prendront pas ce jeu comme un outil de formation pour se gaver encore plus en pot de vin :-))) Pour jouer, c'est par là. Ordinateur format microtour HP ProDesk {En savoir +} Rejoignez les 61983 korbenautes et réveillez le bidouilleur qui est en vous Suivez KorbenUn jour ça vous sauvera la vie..

Exclusif. Le Drian annonce son soutien à Macron ce jeudi Jean-Yves Le Drian annoncera son soutien à Emmanuel Macron à ses vice-présidents du conseil régional de Bretagne ce jeudi après-midi à Rennes. Le ministre de La Défense expliquera sa décision dans un entretien exclusif accordé à Ouest-France : les raisons de son engagement en faveur du leader d’En Marche, ses projets en Bretagne, les menaces terroristes…. Jean-Yves Le Drian a rencontré les journalistes d’Ouest-France ce jeudi matin. Interrogé depuis plusieurs jours sur son soutien à un candidat lors des prochaines présidentielles, en l'occurence Emmanuel Macron, le ministre de la Défense avait jusque là refusé de répondre à la question. C'est le troisième membre du gouvernement à rallier Emmanuel Macron, après Barbara Pompili et Thierry Braillard. Jean-Yves Le Drian est un socialiste très modéré qui s'est installé, et maintenu, à la tête de la Région Bretagne, en ouvrant sa majorité au-delà du Parti socialiste. En quelque sorte, Jean-Yves Le Drian a déjà fait du macronisme sans le savoir.

Macron : ses propositions pour le logement et la fiscalité - Loi Pinel Passant outre l’étape de la primaire de la gauche, l’ancien locataire de Bercy est officiellement candidat à l’élection présidentielle depuis le 16 novembre. Pour le logement, ce surdoué de la finance mise sur une disparition progressive de l’encadrement des loyers, une réforme de l’ISF, un bail “mobilité” pour les précaires. L'ISF serait modéré et les charges patronales minorées de 6 points. Avec son mouvement “transpolitique” “En marche”, initié dès début 2016, Emmanuel Macron n’a jamais caché ses ambitions. Démissionnaire du gouvernement Hollande en août, il a enfin officialisé sa candidature à l’élection présidentielle mi-novembre. Énarque, tour à tour assistant du philosophe Paul Ricoeur, inspecteur des Finances, banquier d’affaires…A 39 ans, le candidat issu du Parti Socialiste a un parcours riche et quelque peu atypique. Logement Un bail mobilité pour les précaires Mieux cibler les constructions Une transition énergétique à l’Anglaise Un abandon progressif de l’encadrement des loyers

Internet, sache que Poutou est encore plus cool que ce que tu imagines Le téléphone de Philippe Poutou a dû beaucoup sonner ce mercredi. Mardi soir, pendant le débat, c'était lui le héros de la soirée. D'abord parce qu'il a mis sur la table les affaires (impliquant François Fillon et Marine Le Pen) dont aucun des autres candidats n'avait parlé. Ensuite parce qu'il a mouché les deux concernés plus d'une fois. S'il ne fallait retenir qu'une de ses sorties, on choisirait celle-là adressée à Marine Le Pen (qui a refusé d'être entendue par la police) : Merci, votre inscription a bien été prise en compte. "Quand nous on est convoqué par la police, nous ouvriers, par exemple, on n'a pas d'immunité ouvrière, désolé. Cela n'a pas plu aux analystes de BFM TV qui ont jugé son ton et sa façon de s'adresser aux autres candidats "indigne". On se demande pour notre part, et comme d'autres internautes, de quel côté se situe "l'indignité"... Du côté d'Internet, on a, au contraire, beaucoup savouré le feu d'artifice Philippe Poutou. C'était bien ? "C'était bien ?

Valls choisit Macron, quitte à faire imploser le Parti socialiste L’ex-premier ministre, perdant de la primaire à gauche, dénonce « l’échec » de la stratégie de Benoît Hamon et dit qu’il « n’accepte pas la marginalisation de la gauche de gouvernement ». Les historiens du futur se disputeront sans doute pour établir qui de François Hollande, Manuel Valls, Benoît Hamon ou d’autres, ont conduit à l’explosion du Parti socialiste. Une chose est sûre, l’ancien premier ministre y aura pris sa part. M. Valls a annoncé, mercredi 29 mars, qu’il voterait pour Emmanuel Macron au premier tour de l’élection présidentielle. « Je prends mes responsabilités, a-t-il expliqué sur BFM-TV et RMC. Ce n’est pas une question de cœur, mais une question de raison. » Lire aussi : En direct : pour Montebourg, le soutien de Valls à Macron est celui « d’un homme sans honneur » Si ce n’est un ralliement, son choix est au moins un reniement. « Situation politique incertaine » M. Patrick Mennucci a lui aussi critiqué Manuel Valls. L’ex-premier ministre l’assure : son soutien à M.

Emmanuel Macron : un programme immobilier dans la continuité avec quelques évolutions, Actualité/Actu Immobilier Arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle devant Marine Le Pen, Emmanuel Macron a désormais la porte grande ouverte pour diriger le pays en supposant que la majorité des perdants se ralliera à sa cause selon les principes du front républicain. A deux semaines du deuxième tour, c’est donc l’occasion de rappeler les grandes lignes du programme d’Emmanuel Macron en matière de logement. Peser sur les prix Emmanuel Macron entend placer l’offre de logements au cœur de sa politique du logement. En construisant davantage dans les zones tendues, Emmanuel Macron compte faire pression à la baisse sur les prix de l’immobilier dont la hausse des dernières années a rendu l’accès au logement de plus en plus en plus difficile et a nécessité des aides toujours plus coûteuses pour les finances publiques. Zones prioritaires Concrètement, des zones où la construction de logements est une priorité absolue seraient définies. Bail mobilité Le fondateur du mouvement En Marche! Taxe d’habitation

INFO LCP - Filteris, l'étrange boule de cristal des fillonistes | LCP Assemblée nationale Les tweets fusent, tournent en boucle, souvent avec un même message relayé par une myriade de comptes anonymes. "Plus fiables que les sondages, les mesures big-data #FILTERIS", écrit un supporter de François Fillon. "Le seul institut de sondages fiable est #Filtéris qui avait donné #FFillon gagnant à la primaire contre tous les autres qui voyaient Juppé", prétend un autre. Les pronostics de Filteris sur la présidentielle sont devenus "la" référence pour les soutiens de François Fillon. Une aubaine pour le camp Fillon, qui, le soir même, envoie ces résultats à tous les sympathisants, en y ajoutant ce message : La méthode d'analyse de l'opinion "Filteris" avait prédit dès le mois d’octobre la victoire de François Fillon à la primaire. Les militants Les Républicains propagent immédiatement l'étude sur les réseaux sociaux. "Nettoyeur" de web-réputation Mais qui est Filteris ? "Pas un sondage" La méthode Filteris ? L'étape suivante est plus floue : Une méthode encore très perfectible

Macron, le spasme du système, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 12 avril 2017) « Je vais être très clair »… Probablement ignorant des logiques élémentaires du symptôme, Emmanuel Macron semble ne pas voir combien cette manière répétitive de commencer chacune de ses réponses trahit le désir profond de recouvrement qui anime toute sa campagne. « Entre le flou et le rien, continuez de baigner », voilà ce qu’il faut entendre en fait à chacune de ses promesses de clarté. À sa décharge, on admettra que déférer à l’obligation de parler quand on a surtout l’intention de ne rien dire est l’un de ces fléaux de la « démocratie » contre lequel on n’a pas encore trouvé d’antidote satisfaisant. On objectera que la plupart des candidats finissent par s’accommoder de ce long et mauvais moment à passer, et que le mensonge de campagne est un genre bien établi qui ne devrait plus rien avoir pour surprendre quiconque. Fin de période Lire aussi Serge Halimi, « Et cette fois encore, le piège du vote utile ? Le vide ou le plein ? « En marche » ou « En tas » ? Purification de la situation

Emmanuel Macron : son programme pour le logement et l'immobilier - Blog LocService Après avoir étudié le programme immobilier de François Fillon, faisons aujourd’hui le point sur celui d’Emmanuel Macron, le candidat d’En Marche ! pour la présidentielle de 2017. 1) Le « bail mobilité » : plus de souplesse pour un meilleur accès au logement Le logement, c’est un peu comme l’emploi : plus les salariés sont protégés, moins les employeurs sont enclins à embaucher. Partant de ce constat, Emmanuel Macron souhaite expérimenter un type de bail alternatif, qu’il nomme pour l’instant « bail mobilité« , réservé aux publics les plus précaires (sans garant, en CDD, en recherche d’emploi,…). Ce bail serait réservé aux zones tendues, où les besoins de logement sont forts, et serait encadré pour éviter qu’il se généralise. 2) Concentrer la construction dans les zones tendues Extrait des premières propositions du candidat Macron pour le logement. 3) Encadrement des loyers : on évalue d’abord Dans un premier temps, Macron maintiendra l’encadrement des loyers en l’état (à Paris et à Lille).

Related: